Visa Pour l’Image 2019: Partenaire du festival pour la 30ème année, Canon confirme son engagement auprès des photojournalistes

Paris, le 2 septembre 2019

Fort de son engagement vis-à-vis des photographes et photojournalistes, la marque Canon est fière d’être, depuis 30 années consécutives, Partenaire du festival international du photojournalisme Visa pour I’Image 2019, qui célèbrera cette année sa 31ème édition. À cette occasion, le groupe Canon a prévu un ensemble d’événements, d’expositions, de forums et de rencontres, et confirme également la 3ème édition de son Programme Étudiants auprès des écoles photo de toute l’Europe.

Mr. Yuichi Ishizuka, Président & CEO de Canon Europe, Middle East & Africa, témoigne de cet engagement :« Cette année marque 3 décennies de partenariat entre le festival Visa Pour I’Image et Canon. Une fois de plus, le monde du photojournalisme va être exposé et célébré dans la ville de Perpignan et la marque Canon est très fière de cette association. Notre engagement pour l’industrie et les professionnels de l’image qui sont à l’origine de cet évènement est aussi fort aujourd’hui qu’il y a 30 ans. La transformation numérique, l’omniprésence de la vidéo et les progrès technologiques constituent une source d’innovations et d’évolutions permanente pour notre secteur. Toutefois, une chose ne change pas : notre attachement à mettre en lumière des histoires qui transcendent les frontières sociales, culturelles, politiques et économiques. Ce festival est réellement unique. C’est un hommage aux meilleurs photojournalistes, ainsi qu’à leur travail. »

Durant la Semaine Professionnelle de Visa Pour l’Image du 2 au 7 septembre, Canon permet aux professionnels, aux amateurs passionnés, aux étudiants ainsi qu’au grand public de découvrir son espace, situé au rez de chaussée du Palais des Congrès de Perpignan. Les visiteurs peuvent y découvrir l’ensemble de la gamme photo et vidéo Canon et bénéficier de démonstrations et prises en main des matériels.

Tous les photographes accrédités peuvent par ailleurs bénéficier dans cet espace d’un service de vérification et de nettoyage de leur équipement par les techniciens experts du Service Professionnel Canon CPS.

Canon et Visa Pour l’Image rendent hommage aux femmes photojournalistes

Les six enfants de Varduhi Mkrtchyan (20 ans). Village de Nor Erkedj, Sud du Caucase.
© Anush Babajanyan / VII Photo Agency, Lauréate de la bourse Canon de la femme photojournaliste 2019

Pour la 19ème année consécutive, Canon soutient et décerne avec Visa Pour l’Image la Bourse Canon de la Femme Photojournaliste à une photographe. Cette bourse, dotée de 8 000€, permettra à la lauréate de financer un projet photographique qui sera exposé à Visa pour l’Image 2020. La lauréate de cette année est une photographe arménienne, Anush Babajayan, membre de l’agence VII Photo. Elle sera présente à Visa pour l’Image le 6 septembre pour recevoir son prix lors de la soirée de projection au Campo Santo.

Anush Babajanyan participera également à une conférence de presse le samedi 7 septembre à 12h au Palais des Congrès de Perpignan (entrée libre), accompagnée de Laura Morton, la lauréate 2018, en présence de Claire-Anne Devillard, Directrice Marketing Canon France. La Bourse Canon est pour Anush une reconnaissance de son projet sur les familles nombreuses dans le sud du Caucase. Cette photographe travaille sur des reportages consacrés aux femmes et aux enfants, à l’environnement, et aux conséquences du conflit dans le pays. Elle a collaboré sur plusieurs sujets avec l’UNICEF, et ses photographies ont été publiées dans le New York Times, le Washington Post, Foreign Policy Magazine et bien d’autres magazines. Au Théâtre de l’Archipel, Visa Pour l’Image proposera aussi l’exposition de Laura Morton, son projet « University Avenue » traitant des personnes les moins exposées socialement dans la commune de Menlo Park area, cœur de la Silicon Valley en Californie, aux États-Unis.

Canon poursuit son engagement auprès de la nouvelle génération de photographes

Pour la troisième année consécutive, Canon va accueillir lors du festival 250 étudiants européens en photographie, qui bénéficieront d’un programme riche et complet sur 3 jours. Ces étudiants, sélectionnés en amont, assisteront à des conférences et rencontreront des professionnels de l’industrie de l’image ainsi que des Ambassadeurs Canon tels que Brent Stirton, Ivor Prickett et Pascal Maître. Ils auront aussi la possibilité de présenter leur travail à des professionnels de la presse et de l’édition. Une sélection des travaux d’étudiants ayant participé à ce même programme Canon l’année dernière fera partie des projections officielles de Visa pour l’Image cette année et sera présentée lors de la projection au Campo Santo le 5 septembre.

Susie Donaldson, Directrice Marketing de Canon Europe, témoigne sur ce programme étudiants : « Nous avons développé un programme d’enseignements sur mesure, destiné aux étudiants et complètement gratuit, qui bénéficie cette année à 112 écoles dans 20 pays. Chez Canon, nous croyons fermement en l’engagement pour la photographie et la réussite des projets de chacun. C’est pourquoi nous soutenons les professionnels et ceux qui aspirent à le devenir, en aidant les jeunes photographes à réaliser leurs plus beaux reportages. Nous sommes partenaires des plus grands photographes et vidéastes du monde pour qu’ils transmettent leurs connaissances et inspirent les futures générations. Les étudiants sont incroyablement passionnés par les carrières des photographes et notre mission à nous, Canon, est de leur ouvrir cet univers afin de faciliter leur intégration pour leur future carrière».


Expositions du photographe Brent Stirton, Ambassadeur Canon :

  • « Rangers » au Couvent des Minimes
  • Rétrospective, espace Canon au Palais des Congrès

En plus de l’exposition « Rangers » au Couvent des Minimes, une sélection de 12 images exceptionnelles de Brent Stirton réalisées entre 2007 et 2018 sera présentée sur l’espace Canon au Palais des Congrès. Ces photos, lauréates de différents prix, ont été à l’origine de la reconnaissance de Brent Stirton comme l’un des photographes documentaristes les plus renommés au monde. En 2017, il a remporté le titre de Wildlife Photographer of the Year pour sa photo poignante d’un rhinocéros noir massacré pour sa corne. Aujourd’hui, il est lauréat de 9 prix World Press Photo et il a soutenu à travers son travail de nombreuses associations telles que la WWF.

 

Exposition du photographe Ivor Prickett, Ambassadeur Canon : « La fin du Califat » à l’Atelier d’Urbanisme.

« La fin du califat » est le résultat de plusieurs mois passés par ce photographe sur le terrain en Irak et en Syrie entre 2016 et 2018 à capturer des images du combat contre l’État islamique. Travaillant en exclusivité pour le New York Times, Ivor Prickett a souvent été intégré aux forces irakiennes ou kurdes lorsqu’il était en reportage. Ses réalisations mettent en avant les conséquences humaines du conflit qui a provoqué des milliers de morts. Il a également immortalisé l’après-guerre: les villes dévastées, les corps abandonnés des combattants et, quelques mois plus tard, les familles recherchant les disparus ainsi que le retour des civils dans leurs foyers.

 

Exposition du photographe Pascal Maître, Ambassadeur Canon : « Sahel en danger. Une bombe à retardement » au Couvent des Minimes.

Dans l’une des régions les plus pauvres de la planète, menacée par l’avancée du désert, un cataclysme s’est abattu. Le Niger a vu jusqu’à 400 000 migrants traverser son pays. Le Mali quant à lui est entré dans un cycle de violence extrême qui menace son intégrité. La France y mène une guerre intense contre les groupes djihadistes depuis plusieurs années, pendant qu’au centre du pays les conflits intercommunautaires font craindre le pire. Avec ses photos, Pascal Maitre raconte les histoires des différents territoires pour montrer ce qu’il s’est passé et ce qu’il s’y passe encore aujourd’hui.

 

« Sans filtre » une collaboration entre Canon et l’ICRC (Comité International de la Croix Rouge)

Le vendredi 6 septembre, l’ICRC et Canon présenteront « Sans filtre », un moment d’échanges avec une génération de « reporters en devenir », sur l’importance d’enseigner et d’acquérir des compétences en techniques documentaires. Les photographes d’origines diverses seront encouragés à raconter leurs histoires à travers la production de leurs sujets.

La rencontre sera introduite par le Président & CEO de Canon Europe, Moyen-Orient & Afrique, Mr Yuichi Ishizuka, en présence de Kathryn Cook Pellegrin, Directrice de la Photographie à l’ICRC. De nombreux invités seront présents dont la Directrice Adjointe des opérations à l’ICRC, Mary Werntz et Anush Babajanyan, la lauréate 2019 de la Bourse Canon de la femme Photojournaliste. Également, un groupe de jeunes photographes du camp de réfugiés Aïn El-Héloué au Liban et leurs mentors, dont Patrick Baz des Services de l’AFP, viendront témoigner de leurs expériences.

Pour plus d’informations sur la participation de Canon à Visa pour I’Image :
https://www.canon-europe.com/pro/events/visa-pour-l-image/