Canon étend son offre jet d’encre, leader sur le marché, avec l’Océ VarioPrint i200, des encres MICR et la nouvelle génération de contrôleur PRISMAsync

Courbevoie, 21 avril 2017 – Canon Europe, leader des systèmes et solutions de gestion de l’image et du document, élargit aujourd’hui son offre Océ VarioPrint i-Series avec le lancement de l’Océ VarioPrint i200. Cette presse feuille à 200 pages par minute (ppm) apporte les atouts de l’Océ VarioPrint i300, lancée antérieurement, aux clients ayant des volumétries moins élevées à traiter.

VarioPrint i200.jpg


Parallèlement à l’annonce du modèle Océ VarioPrint i200, Canon lance également l’option encres MICR pour les utilisateurs de la VarioPrint i-Series. Quant à la nouvelle génération de contrôleur PRISMAsync pour les systèmes VarioPrint i200 et i300, elle supporte des workflows PDF 100% natifs et renforce la polyvalence des applications et l’efficacité des productions.

Les deux modèles VarioPrint i-Series sont désormais également dotés de nouvelles options d’alimentation papier pour permettre aux prestataires de services d’impression d’utiliser des papiers avec onglets et préperforés. Cette flexibilité supplémentaire en termes de médias est également disponible pour les utilisateurs de l’actuelle VarioPrint i300 sous forme d’upgrade.

La presse feuille jet d’encre Océ VarioPrint i200 bénéficie des mêmes encres brevetées, têtes d’impression et technologie d’entraînement papier que la VarioPrint i300. Les prestataires de services d’impression peuvent ainsi imprimer à des vitesses élevées sur une large gamme de médias incluant les papiers couchés, non couchés et traités jet d’encre. Cette nouvelle presse vient combler l’écart entre la presse toner Canon imagePRESS C10000VP à 100 ppm et l’Océ VarioPrint i300 à 300 ppm, avec des volumétries médianes. Les clients qui portent leur choix sur la VarioPrint i200 peuvent ensuite faire évoluer leur système d’impression vers le modèle VarioPrint i300 si leurs volumes d’impression augmentent en conséquence.

L’introduction de l’encre MICR* (reconnaissance de caractères à encre magnétique) sur les deux modèles VarioPrint i-Series ouvre la voie aux prestataires de services d’impression qui produisent des applications financières sécurisées. Les documents imprimés avec cette encre magnétique nécessitent des lecteurs spécifiques pour décoder les signaux magnétiques. Cette encre est donc très précieuse pour prévenir et détecter la fraude dans tous les documents financiers.

« Au départ, quand nous avons lancé l’Océ VarioPrint i300, nous avons apporté une innovation sans précédent dans l’univers du jet d’encre. Et nous avons introduit une technologie construite autour des besoins évolutifs de nos clients qui sont des professionnels de l’impression de production » déclare Peter Wolff, Senior Director Commercial Printing and Production CRD at Canon Europe. « Aujourd’hui, non seulement nous mettons cette technologie à disposition d’une cible plus large de clients ; mais nous accompagnons également les prestataires d’impression pour qu’ils élargissent leurs activités dans des segments applicatifs toujours plus nombreux et sur des marchés de plus en plus passionnants avec l’introduction des encres MICR. Et ce qui est encore plus important, c’est que nous donnons à nos clients des passerelles d’évolution : nous sommes en mesure d’accroître les fonctionnalités de leurs systèmes et leurs capacités de production aujourd’hui tout en pérennisant leurs investissements sur le long-terme. »

La nouvelle génération de workflow PRISMAsync version 5 apporte des améliorations en termes de productivité et renforce l’interopérabilité avec les autres systèmes PRISMAsync telles les familles imagePRESS et VarioPrint 6000. Les clients sont ainsi davantage à même d’exploiter de multiples équipements Canon afin de développer des workflows interconnectés et ininterrompus. Les actuels clients VarioPrint i300 ont eux aussi la possibilité d’évoluer vers la nouvelle version PRISMAsync s’ils le souhaitent.

Comme en témoignent les retours d’expériences de clients équipés en Europe, l’Océ VarioPrint i300 a changé la donne en termes de taux de disponibilité, qualité d’impression et équation économique tout en redéfinissant les attentes vis-à-vis du potentiel de la technologie jet d’encre dans les environnements d’impression de labeur.

« Le marché de l’impression jet d’encre haut volume continue de se développer, il est donc crucial que nous étendions notre portefeuille de produits en ligne avec les vrais besoins de nos clients et que nous les accompagnions dans le choix de la bonne solution pour leur activité, » commente Hayco van Gaal, Senior Manager, Sheetfed Presses at Canon Europe. « Ces récents développements renforcent notre engagement à proposer une série de nouvelles options qui, d’une part, respectent les possibilités d’investissement de nos clients et, d’autre part, leur permettent d’accroître les performances d’une technologie qui change dès à présent leur business afin de répondre à leurs besoins opérationnels qui évoluent. »

La VarioPrint i-Series est dotée des technologie Océ iQuarius. Il s’agit d’un ensemble d’innovations qui facilitent l’impression jet d’encre haut volumes sur les papiers alimentés en feuilles. Ceci englobe : un contrôle précis de chaque feuille, un entraînement papier assisté par ventilation d’air, un positionnement précis des feuilles, des fonctionnalités permettant un séchage contrôlé pour obtenir des feuilles planes en sortie d’impression ainsi que la détection et correction en temps réel des buses manquantes pendant l’impression.

La nouvelle Océ VarioPrint i200 sera disponible pour des installations clients dans la zone EMEA à compter de juin 2017.



*Magnetic Ink Character Recognition