PROFIL

Thorsten Milse

An Indri, the largest lemur species on Madagascar, photographed by Thorsten Milse on a Canon EOS-1D X Mark II.
« Face à face avec un indri, le plus grand lémurien de Madagascar, reconnaissable à sa fourrure noire et blanche. Ces lémuriens sont très bavards et communiquent régulièrement avec leur groupe », raconte l'ambassadeur Canon Thorsten Milse. Photo prise avec un Canon EOS-1D X Mark II équipé d'un objectif Canon EF 70-200mm f/2.8L IS II USM à 1/60 s, f/6.3 et ISO3200. © Thorsten Milse

L'ambassadeur Canon Thorsten Milse est un des photographes naturalistes les plus renommés au monde et jouit d'une popularité à la hauteur de sa réputation.

Thorsten est né en 1965 à Bielefeld, en Allemagne, où il a démontré un intérêt pour la photographie dès l'âge de 3 ans. À 13 ans, il a acheté son premier appareil photo, un Yashica FR1, avec l'argent qu'on lui avait offert pour sa confirmation. D'abord technicien en électronique puis infographiste, il a finalement choisi de suivre sa passion pour devenir photographe professionnel.

Canon Ambassador Thorsten Milse sits in a canoe with his Canon kit.


Lieu : Allemagne
Domaines d'expertise : nature, faune
Kit préféré :
Canon EOS-1D X Mark II
Canon EF 200-400mm f/4L IS USMCanon Extender 1.4x

Dans le milieu très concurrentiel de la photographie animalière, il faut de longues années pour se forger une réputation. Bien qu'il ait réussi à vendre quelques articles à des magazines à faible tirage dès ses débuts, Thorsten a bien vite compris qu'il ne pourrait pas vivre de la photographie animalière. Il a donc complété son revenu en photographiant des mannequins et des bâtiments pour des agences publicitaires, ou encore en effectuant du travail de commande pour des stations thermales. Pendant tout ce temps, il s'est construit un vaste répertoire de photographies naturalistes, qui lui ont permis d'entrer en contact avec des agences spécialisées. En 1999, il a décroché son premier contrat avec l'agence allemande Okapia, suivi d'un autre avec Mauritius Images.

Quatre ans plus tard, Thorsten s'est envolé pour les pôles afin de photographier les ours polaires. Ses prises de vues saisissantes ont attiré l'attention des grands magazines spécialisés : GEO en Allemagne, BBC Wildlife au Royaume-Uni et Nature's Best Photography aux États-Unis. Ses photographies lui ont ensuite permis de remporter de nombreux prix, parmi lesquels le titre de Meilleur reportage photo du magazine danois Illustreret Videnskab (Illustrated Science). Les clichés les plus mémorables de Thorsten au Parc national de Wapusk (Canada) ont été rassemblés dans un livre, « Little Polar Bears », publié en 2006.

Two sociable Alpine marmots groom one another, photographed by Thorsten Milse.
« Ces deux marmottes des Alpes sont très sociables », explique Thorsten. Elles semblent prendre beaucoup de plaisir à se laver mutuellement ! » Photo prise avec un Canon EOS-1D X Mark II équipé d'un objectif Canon EF 600mm f/4L IS III USM à 1/1600 s, f/6.3 et ISO320. © Thorsten Milse

Thorsten est aujourd'hui considéré comme l'un des meilleurs photographes naturalistes et animaliers au monde. Toujours prêt à discuter de son travail, il a participé à d'innombrables projets pour photographier des sujets inhabituels, rares et fascinants.

Thorsten a ainsi photographié des grands félins aux quatre coins du globe, des kangourous et des koalas en Australie, mais aussi la faune unique de l'Arctique et de l'Antarctique. Il s'est également engagé auprès du World Wide Fund for Nature (WWF) pour protéger les tigres et les léopards des neiges et soutenir le Programme Arctique. Parallèlement à son activité de photographe, Thorsten travaille également sur des productions de films en 4K pour étudier la forêt tropicale amazonienne et la côte sud-américaine.

Ses œuvres publiées dans plus de 25 pays ont été récompensées, entre autres, par le prix de Meilleur photographe animalier de l'année de la BBC en 2005 et le Grand prix du magazine Nature's Best Photography la même année. Ses photographies ont été exposées partout dans le monde, notamment au Smithsonian de Washington, au GUM sur la Place rouge de Moscou, dans plusieurs festivals en France et en Allemagne et dans huit villes allemandes à l'occasion de l'exposition « Polar World ». En 2014, Thorsten a organisé avec WWF au centre-ville d'Hambourg l'exposition en plein air « Facing The Storm » pour sensibiliser le public au réchauffement climatique.

Dernièrement, il s'est orienté vers la vidéo et utilise ses images à la fois dans le cadre de sa collaboration avec WWF et pour son travail commercial. Il a ainsi développé et mis en œuvre des concepts de campagnes publicitaires associant photographies et vidéos 4K de la jungle amazonienne, de la côte sud-américaine, d'Afrique, des Alpes et de Madagascar pour des clients tels que Toshiba, Sachtler et Canon.

Entre deux conférences, il dirige des ateliers, représente officiellement le groupe Sachtler/Vitec, les produits Peli et l'équipe Pro de Toshiba et participe au programme de défense des droits d'Adobe.

A Steller's sea eagle flies in a winter's sky over Hokkaido, Japan, photographed by Thorsten Milse.
« Malgré la neige qui tombe et sa taille imposante, le pygargue empereur vole sans difficulté », raconte Thorsten. « Sur les côtes d'Hokkaido, au Japon, les pygargues pêchent même pendant les mois d'hiver. » Photo prise avec un Canon EOS-1D X Mark II équipé d'un objectif Canon EF 200-400mm f/4L IS USM Extender 1.4x à 1/2000 s, f/6.3 et ISO6400. © Thorsten Milse

Votre formation d'infographiste vous a-t-elle été utile dans votre métier de photographe ?

« J'ai effectué la transition depuis longtemps déjà, mais oui, ma formation d'infographiste m'a certainement aidé, surtout pour la conception de mes livres. »

Quels sont les animaux que vous préférez photographier et pourquoi vous intéressent-ils autant ?

« Les prédateurs. Ils sont puissants, flegmatiques, majestueux et ils mènent une vie mouvementée. »

Préparez-vous vos prises de vue avant d'arriver sur un site ? Avez-vous en tête des techniques et des images spécifiques ?

« Bien qu'il soit souvent possible de voir sur Internet ou dans des films documentaires des images d'un site ou d'un animal prises par un collègue, je préfère me faire ma propre idée et je sais choisir l'équipement le mieux adapté à l'image que je recherche. »

La photographie animalière a-t-elle beaucoup évolué au cours des dernières années ?

« Depuis la révolution numérique, tout le monde est devenu photographe sur les réseaux sociaux. Mais il s'agit là de clichés de petite taille et purement illustratifs. Ils ne cherchent pas à raconter une histoire. »

Les dernières avancées technologiques vous ont-elles permis de réaliser des prises de vue autrefois impossibles ?

« Le stabilisateur d'image pour les téléobjectifs est particulièrement utile. Grâce à lui, je peux désormais réaliser des photos à main levée beaucoup plus nettes, ce qui me permet d'être beaucoup plus créatif qu'auparavant. J'apprécie également le collimateur AF de type croisé intégré au viseur, qui accélère et améliore le cadrage, ou encore la plage ISO augmentée, grâce à laquelle il est désormais possible de prendre des photos très tôt ou très tard dans la journée. Ces progrès technologiques sont des atouts indéniables pour un photographe animalier. »

Facebook : Wildlife Photography Milse
Instagram : @wildlifephotographymilse
Site Web : www.wildlifephotography.de

A misty morning in the Avenue of the Baobabs in Andranomena, Madagascar, photographed by Thorsten Milse.
Brume matinale sur l'Avenue des Baobabs à Andranomena, Madagascar. « À Madagascar, les baobabs sont de véritables monuments », explique Thorsten. « Cette route passe au milieu d'une impressionnante rangée d'arbres géants : il y a forcément des rencontres intéressantes à y faire. » Photo prise avec un Canon EOS-1D X Mark II équipé d'un objectif Canon EF 24-70mm f/2.8 L II USM à 1/40 s et f/11. © Thorsten Milse

Ce que je sais
Thorsten Milse

« Si vous pensez que toute la faune sauvage de l'Afrique, de l'Antarctique et de l'Arctique a déjà été photographiée, ne vous découragez pas : vous êtes loin de la vérité. Jusqu'à récemment, les pôles étaient si vastes et si froids qu'il existe assez peu de clichés pris pendant les mois d'hiver et que certaines zones n'ont pas encore été immortalisées. Même en Afrique, de nombreuses zones restent encore à photographier, au Congo par exemple. Les biologistes découvrent chaque année de nouvelles espèces et les paysages, la lumière, le climat, les saisons et les points de vue évoluent en permanence. Pour vous en convaincre, regardez les photos des tours de calcaires connues sous le nom des Douze Apôtres en Australie de 1995 à nos jours. »

Matériel utilisé par Thorsten Milse

Kit utilisé par la plupart des photographes professionnels

Canon Ambassador Thorsten Milse's kitbag.

Appareils photo

Canon EOS R

Le Canon EOS R est l'appareil photo plein format le plus compact et léger de sa catégorie, la référence de demain. Dans son boîtier en alliage de magnésium personnalisable, de nouvelles performances EOS s'offrent à vous.

Objectifs

Canon EF 40mm f/2.8 STM

Un objectif ultra-plat, compact et polyvalent. Sa grande ouverture maximale permet de contrôler la profondeur de champ et d'effectuer des prises de vue en basse lumière.

Canon EF 16-35mm f/2.8 L USM

Un zoom optique ultra grand angle rapide donnant des performances optiques exceptionnelles sur l'ensemble de la plage focale. Avec son ouverture maximale constante de f/2,8, cet objectif est idéal pour la photographie en conditions de faible luminosité.

Accessoires

Bague d'adaptation du système EOS R

Les bagues d'adaptation du système EOS R offrent une compatibilité totale avec la gamme d'objectifs Canon EF et EF-S, permettant ainsi aux propriétaires de Canon EOS R et EOS RP possédant également un appareil photo EOS une intégration parfaite avec leurs objectifs existants.

Multiplicateur Canon 1.4x

Idéal pour la photographie de presse, sportive ou animalière, ce multiplicateur compact augmente la distance focale des zooms optiques ou des téléobjectifs de la série L de Canon par un facteur de 1,4x.

Multiplicateur Canon 2.0x

Idéal pour la photographie de presse, sportive ou animalière, le multiplicateur augmente la distance focale des zooms optiques et des téléobjectifs de la série L de Canon.

Canon Speedlite 600EX

Conçu pour des cadences d'image élevées, ce flash fonctionne dans les situations les plus extrêmes. Utilisé indépendamment de l'appareil photo ou dans la griffe porte flash, sa polyvalence vous offre un contrôle total de l'éclairage.

Canon WFT-E8

Augmentez le potentiel de votre EOS-1D X Mark II et bénéficiez d'une meilleure connexion grâce à l'adaptateur sans fil WFT-E8.

Viseur d'angle C de Canon

Conçu pour les prises de vue au niveau de la taille ou en contre-plongée, ainsi que pour la copie et la photographie macro. Il est équipé d'un œilleton en caoutchouc, d'un correcteur de dioptrie intégré et d'un prisme en toit qui oriente correctement l'image pour faciliter le visionnage.

Articles liés

Tout afficher

Canon Europe
Programme Ambassador

Découvrez le fonctionnement du programme Ambassador et rencontrez les photographes remarquables choisis pour représenter Canon.

En savoir plus

Canon Ambassador Jaime de Diego

Canon Professional Services

Les membres du programme CPS bénéficient d’une assistance locale et sur les évènements majeurs, d’un service de réparation prioritaire et d’un prêt de matériel gratuit en fonction de leur niveau d’adhésion. Ils peuvent également profiter d’un retour gratuit et de remises sur les services de maintenance ainsi que des offres exclusives réservées aux membres.

S'inscrire

En savoir plus

Canon Professional Services