PROFIL

Menna Hossam

Un modèle, portant une longue robe rose, tient un livre sur une plage rocheuse. Les vagues déferlent sur le rivage derrière elle.

Le travail de Menna Hossam, ambassadrice canon et photographe de beaux-arts, relève de l'épure, comme le montre cette image d'un modèle représentant la déesse grecque Éléos. « J'ai toujours été intéressée par la mythologie grecque, la richesse de son histoire et de sa culture », explique Menna. « Éléos incarne la pitié, la miséricorde, la clémence et la compassion. Elle est représentée comme une jeune femme timide, fragile, vulnérable et triste au bord de la mer à Alexandrie, en Égypte. » Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark III (désormais remplacé par le Canon EOS 5D Mark IV) équipé d'un objectif Canon EF 85mm f/1.8 USM à 1/320 s, f/2.2 et ISO 125. © Menna Hossam

Menna Hossam, photographe de beaux-arts et de mode, est spécialisée dans la création d'images féériques qui rendent hommage à ses héros créatifs. Comptant parmi ses sources d'inspiration Disney, la mythologie grecque et Shakespeare, l'ambassadrice Canon a bâti une réputation enviable pour ses images éthérées, fantastiques, qui pourrait être tout droit sorties d'un conte de fées.

Née et élevée en Égypte, Menna s'est passionnée pour les beaux-arts dès son plus jeune âge. Elle a découvert la photographie en 2008 alors qu'elle était étudiante. « Nous avions l'habitude de visiter des sites historiques au Caire et de peindre et dessiner pendant des heures », explique-t-elle. « Je prenais mon appareil photo et photographiait les monuments et les édifices. Je n'avais aucune idée de ce que je faisais, mais j'aimais ça alors j'ai commencé à prendre des portraits de mes amis. J'étais toujours à la recherche de visages singuliers, de personnes qui avaient quelque chose de spécial. Les choses ont évolué à partir de là et j'ai commencé à travailler mon propre style. »
Après avoir vendu certaines de ses peintures et travaillé dans une agence publicitaire, Menna a franchi le pas et a lancé sa carrière de photographe. « J'ai toujours été photographe mais je suis mise à mon compte en 2018 », affirme-t-elle. « J'ai fait le grand saut. Mon cercle d'amis est heureusement assez grand et c'est grâce au bouche à oreille que les gens ont appris que je m'étais mise à mon compte. Tout est parti de là. »

Aujourd'hui, Menna est réputée pour ses photographies oniriques, inspirée par le fantastique et les contes. Elle est également une photographe de publicité talentueuse et a collaboré sur les campagnes de nombreuses marques internationales dont Vodafone et Ikea. Parmi ses œuvres les plus remarquables figurent le projet imaginatif Ophélie, qu'elle a mis deux ans à réaliser. « Ophélie est un de mes personnages shakespeariens favoris », indique-t-elle. « C'est un personnage complexe, avec une réelle profondeur. Je voulais des cheveux roux naturels et quelqu'un qui pouvait refléter la face mélancolique d'Ophélie, son chagrin et sa souffrance. La tâche n'a pas été facile ! »
Menna Hossam, ambassadrice Canon et photographe de beaux-arts et de mode.

Localisation : Le Caire, Égypte
Domaines de spécialité : beaux-arts, mode
Kit préféré :
Canon EOS R
Canon EF 85mm f/1.8 USM
Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM
Un portrait de profil d'une femme aux cheveux roux tressés, regardant vers le bas d'un air mélancolique.

Le projet Ophélie de Menna, qui s'inspire de l'héroïne tragique d'Hamlet de Shakespeare, a été un travail de longue haleine mais le résultat en valait la peine. « J'ai passé deux ans à chercher un modèle pour représenter l'Ophélie que j'avais en tête », déclare Menna. « Ce n'était pas évident mais c'est mon projet favori à ce jour ! » Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark III équipé d'un objectif Canon EF 85mm f/1.8 USM à 1/320 s, f/2.8 et ISO 400. © Menna Hossam

Une femme, portant un carré noir court et portant une tenue années 1920, tient un petit chat Sphynx.

« Le modèle sur cette image est le Dr Colleen Darnell, une égyptologue très célèbre. C'est un auteur et une femme magnifique, d'excellente éducation. Je suis tombée sur son profil Instagram et elle était d'une beauté saisissante ; elle s'habille toujours dans le style des années 1920 et 1930, donc c'était sa vraie garde-robe ! Elle collectionne les vêtements vintage ; c'était même sa propre coupe de cheveux. J'ai ajouté le chat Sphynx car je sentais que la composition était peut-être un peu vide. Le chat contribue au côté percutant de cette image », déclare Menna. Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark III équipé d'un objectif Canon EF 85mm f/1.8 USM à 1/200 s, f/3.2 et ISO 800. © Menna Hossam

Menna a photographié l'œuvre à Alexandrie et a passé un mois sur la palette de couleurs, en s'inspirant des peintures de la Renaissance. « J'ai finalement trouvé la clé », déclare-t-elle. « Tout a été un peu difficile mais c'est exactement la raison pour laquelle c'est mon projet préféré. J'étais même sur le point de tout abandonner. J'étais vraiment fière du résultat final, ce qui n'est pas toujours le cas ! Je ressens différemment ce projet, il est très précieux à mes yeux. »
Un modèle, vêtu d'une robe bleue à la Cendrillon, se tient dans le théâtre verdoyant du Jardin royal du château de Prague, en République Tchèque.

Cette image féérique a été prise dans le Jardin royal du château de Prague, en République Tchèque. « C'était assez difficile à réaliser dans la mesure où je devais faire un repérage à l'aveugle en ligne depuis le Caire sans voir l'endroit en vrai. J'avais une robe mais pas de modèle. Je voulais une esthétique à la Cendrillon et lorsque je suis tombée sur le château de Prague et ses jardins, je me suis dit, « J'ai trouvé ! » La séance photo était magique. Les photos ont été présentées lors d'une exposition dans le bureau présidentiel à l'intérieur du château. C'est l'un des moments dont je suis le plus fière », affirme Menna. Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark III équipé d'un objectif Canon EF 17-40mm f/4L USM à 40 mm, 1/1000 s, f/4 et ISO 320. © Menna Hossam

Entièrement autodidacte, Menna travaille sur un livre photo qu'elle espère publier. « J'ai toujours rêvé de créer ce type de contenu, c'est un peu mon Disneyland à moi ! », plaisante-t-elle. « J'aimerais aussi beaucoup organiser des ateliers de photographie en dehors du Moyen-Orient. L'idée de voyager, de rencontrer de nouvelles têtes et de présenter mon art aux autres m'enthousiasme. »

La photographe de mode a quelques précieux conseils pour ceux qui souhaitent marcher dans ses pas : soyez toujours patient. « La patience est la clé de tout », affirme-t-elle. « Il y a eu des moments où j'étais sur le point d'abandonner, mais je suis finalement bien contente de ne pas avoir écouté les petites voix dans ma tête qui me soufflaient d'arrêter. J'ai continué à me motiver. La persévérance et la patience sont essentielles lorsqu'il s'agit de photographie. On ne récolte que ce que l'on sème. Au bout de neuf ans, je suis devenue une ambassadrice pour la marque que j'ai toujours aimée. J'ai été patiente et je n'ai pas abandonné. »
Comment décririez-vous votre style photographique ?
« Mes images sont oniriques et inspirées des contes de fées. Chacune a sa propre histoire. Je lis beaucoup et c'est une énorme source d'inspiration. J'aime Shakespeare et, bien que cela puisse sembler un peu étrange, la musique métal m'inspire. Je trouve les paroles, les histoires et sa façon de décrire les sentiments très inspirants ; l'approche est différente de tous les autres genres. Parfois, j'écoute un morceau de musique classique et je peux imaginer les gens danser d'une certaine façon et une idée naît de là. »

Quelle est la séance photo la plus passionnante que vous ayez jamais faite ?
« Ma séance photo la plus audacieuse a été prise dans une forêt de la Suisse bohémienne, dans le nord-ouest de la République Tchèque. J'ai regardé le Monde de Narnia et je me suis dit que le site de tournage avait l'air extraordinaire. Je l'ai cherché et trouvé qu'il existait. Je me rendais de toute façon en Allemagne et nous avons donc visité le lieu de tournage du film en même temps. La forêt était extrêmement belle et le modèle était une de mes amies. Il faisait vraiment chaud et soudain, un énorme orage a éclaté. J'ai insisté pour continuer malgré l'obscurité ; nous avions traversé tant de choses pour arriver là, je n'allais pas laisser un orage m'arrêter ! C'était l'une des séances photos les plus difficiles que j'ai jamais faites. Nous avons continué la séance jusqu'à ce que l'orage soit passé. Il a laissé derrière lui une lumière ambiante incroyable qui ressemblait à une scène de film, c'était une des plus belles lumières naturelles que j'ai jamais vues. Cela en valait la peine et c'était une véritable aventure. »

Quels sont, selon vous, les plus grands défis de la photographie de beaux-arts ?
« Être photographe de beaux-arts en Égypte est un véritable défi car les gens ne comprennent pas ce que vous faites. Les gens me demandent : « est-ce que ça rapporte ? » La réponse est non, en tout cas au début, car ce type de photographie n'est pas aussi populaire ou aussi demandé ici. Lorsque vous essayez de créer une séance photo artistique, c'est compliqué car vous dépensez de l'argent pour des décors et des costumes. Ce n'est plus mon cas heureusement car les gens viennent à moi maintenant, mais lorsque j'ai commencé, j'ai dépensé beaucoup d'argent et c'est très difficile. J'ai également beaucoup d'idées mais je ne peux pas toutes les réaliser car les sites disponibles sont très limités ici. »

Jusqu'à présent, quel a été le moment de votre carrière dont vous êtes le plus fier ?
« Devenir Ambassadrice pour Canon, c'est un rêve depuis toujours. Je souhaitais en devenir une parce que c'est la chose la plus gratifiante qui me soit jamais arrivée. Il y a d'autres moments qui comptent mais rien ne peut surpasser cela pour moi. »

Ce que je sais

Menna Hossam


« Continuez à photographier. Vous ne vous améliorerez pas en un ou deux jours ; cela prend des années. J'ai vu de nombreux jeunes photographes pressés d'obtenir le meilleur appareil photo, les meilleurs objectifs, l'équipement le plus cher du marché, mais ce n'est pas ce qui fera de vous un bon photographe. J'ai commencé sans rien. Vous vous développez à partir de là. Il faut procéder pas à pas. Commencez avec un appareil photo de milieu de gamme qui vous aidera à atteindre vos objectifs et pratiquez la photo tout le temps. Regardez des tutoriels et écoutez les conseils de photographes plus expérimentés. Pas ceux de vos amis car ils ne seront pas aussi honnêtes. »

Facebook : @MennatullaHossam

Instagram : @mennatullah__hossam

Site Web : www.mennahossam.com

L'équipement de Menna Hossam

Kit utilisé par la plupart des photographes professionnels

Appareils photo

Canon EOS R

Capteur plein format de 30,3 millions de pixels offrant un niveau de détail impressionnant, des performances ISO exceptionnelles et un autofocus CMOS Dual Pixel. « Cet appareil photo est léger comme une plume et tient bien dans ma main. La qualité, la performance et les couleurs sont exceptionnelles, même en basse lumière », affirme Menna.

Canon EOS 5D Mark IV

Le successeur de l'appareil photo que Menna affectionne dispose d'un très beau design et il est incroyablement complet. Menna déclare : « C'est un appareil photo vraiment rapide et la qualité de l'image est impressionnante. La durabilité de l'appareil photo est remarquable. Il ne me fait jamais faux bond. »

Objectifs

Canon EF 85mm f/1.8 USM

Doté d'une focale courte, d'une large ouverture maximale et d'une vitesse d'autofocus rapide, l'EF 85 mm f/1,8 USM est un téléobjectif idéal pour les photographes spécialisés dans les portraits. « C'est un de mes plus premiers achats et un de mes objectifs préférés. Il est petit, très léger et il est tellement performant. Je l'utilise souvent pour mes portraits », affirme Menna.

Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM

Zoom standard de qualité professionnelle offrant une qualité d'image exceptionnelle et une ouverture rapide de f/2.8 sur toute la plage focale. Menna affirme : « C'est mon objectif de prédilection lorsque je photographie des éditoriaux de mode. Sa plage focale m'aide à capturer des plans larges et des gros plans, ce qui est parfois essentiel pour les séances photo dont les délais sont serrés. Les couleurs, la netteté et le contraste sont aussi excellents. »

Accessoires

Articles liés

Canon Camera

Programme européen Canon Ambassador

Découvrez le fonctionnement du programme Ambassador et rencontrez les photographes remarquables choisis pour représenter Canon.

Canon Professional Services

Les membres bénéficient de l'assistance prioritaire CPS, localement et lors d'événements majeurs, d'un service de réparation prioritaire et, selon leur niveau d'adhésion, du prêt gratuit de matériel de remplacement, de la gratuité des frais de retour et de remises pour les services de maintenance. Ils peuvent également profiter d'offres exclusives réservées aux membres.

Canon Camera