ARTICLE

Young Photographer : comment se lancer dans la photographie de mode, avec Wanda Martin

Wanda Martin, photographe de mode expérimentée, a dirigé une séance photo dans une maison excentrique baignée de lumière naturelle, alors qu'elle montrait à Rianna Gayle, photographe pleine d'avenir, ses techniques et astuces préférées. Photo prise avec un Canon EOS-1D X Mark II équipé d'un objectif Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM à 25 mm, 1/125 s, f/4.0 et ISO3200. © Wanda Martin

Que se passe-t-il lorsque l'on mélange l'art classique, la haute couture et le street style ? Ces trois domaines ont fusionné lors d'une séance photo collaborative de deux jours à Londres, au cours de laquelle Wanda Martin, photographe de mode expérimentée et ambassadrice Canon, a expliqué ses techniques à la jeune photographe Rianna Gayle.

Les deux photographes ont chacune réalisé une séance photo : le premier jour, Wanda a pris ses quartiers dans une maison bohème et le lendemain, Rianna a mis ses nouvelles compétences en pratique avec une séance photo dédiée au street style dans l'environnement urbain de l'est de Londres.

Ces séances faisaient partie d'un nouveau projet de collaboration entre Getty Images et Canon pour promouvoir les jeunes créateurs d'images, appelé Young Photographer. Cette série de projets sera l'occasion pour un éventail de photographes établis et de talents émergents de raconter des histoires ensemble en explorant différents genres partout dans le monde.

Canon Professional Services

Possédez-vous un équipement Canon ?

Enregistrez votre équipement pour bénéficier de conseils gratuits d'experts, faire réparer ou entretenir votre matériel, participer à des événements sources d'inspiration et profiter d'offres exclusives grâce au programme CPS (Canon Professional Services).

Wanda est une photographe de mode et artiste visuelle basée à Londres. Elle a réalisé des séances photos pour Vogue et pour des magazines culturels pour les jeunes, comme Dazed et i-D, et est à l'aise autant dans un style que dans l'autre. Elle a grandi dans une petite ville conservatrice de Hongrie, mais tout a changé après son déménagement à Budapest à l'âge de 18 ans.

« Je me suis impliquée dans cette scène artistique et je me suis liée d'amitié avec des créateurs de mode et des musiciens ; des gens créatifs qui m'ont beaucoup inspirée », raconte-t-elle. « J'ai compris que la mode ne se résume pas à créer de belles images de belles personnes avec de beaux vêtements. Elle peut aussi transmettre des messages très importants. »

« Mes photos de mode et mes travaux conceptuels tournent autour des mêmes choses : les questions liées à l'identité, les sous-cultures et les marginaux, les gens qui sont différents, mais qui ont tout de même un désir d'appartenance. Je pense que le plus fascinant à propos de la mode, de nos jours, c'est qu'elle vise à célébrer la diversité. On peut prendre des clichés de notre meilleure amie, de notre grand-mère ; bref, prendre des photos de qui l'on veut. »

Fashion photographer Wanda Martin shows Rianna Gayle a picture on her Canon EOS-1D X Mark II’s screen.
Wanda a profité de leur temps passé ensemble pour montrer à Rianna ses techniques de photographie de mode préférées et lui donner des conseils professionnels judicieux. © Dan Dennison
A female model with shaved head poses in front of graffiti. Photo by Rianna Gayle on a Canon EOS-1D X Mark II.
La séance photo de mode de Rianna lui a permis de montrer son style, qui fait la part belle aux différences. Photo prise avec un Canon EOS 6D équipé d'un objectif Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM à 55 mm, 1/200 s, f/2.8 et ISO400. © Rianna Gayle

La diversité est également au cœur des portraits et des photos de mode de Rianna, qui célèbrent les différences, l'identité de genre et les jeunes talents. À Londres, qu'elle prenne des clichés de street style lors de la Fashion Week ou de modèles trouvés sur Instagram, la scène créative de la ville ne manque pas de l'inspirer.

« Je veux mettre à l'honneur les jeunes créateurs, qu'ils travaillent dans la mode ou la musique », explique Rianna, qui a fait des études en production cinématographique et télévisuelle. « Je veux prendre des photos de personnes qui ne me ressemblent pas forcément ; qui travaillent dans l'industrie, mais qui ne sont pas encore connues du grand public. Les artistes de demain, en somme. »

An androgynous long-haired model sprawls on a sofa. Photo by Wanda Martin on a Canon EOS-1D X Mark II.
Wanda, la photographe de mode professionnelle, recommande aux débutants de prendre des photos pour des travaux éditoriaux et des projets personnels afin de se constituer un portfolio et d'expérimenter en laissant parler sa créativité. Photo prise avec un Canon EOS-1D X Mark II équipé d'un objectif Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM à 24 mm, 1/125 s, f/4.0 et ISO2500. © Wanda Martin

Photographier la mode à la lumière naturelle

En matière de mode, le style de Wanda a été façonné par des artistes classiques. « Comme j'ai une formation en beaux-arts, mes références visuelles sont souvent des peintures et des sculptures », dit-elle. « Je suis fascinée par les peintures du XIXe siècle, comme les préraphaélites. Quand je travaille en extérieur, je préfère utiliser la lumière naturelle venant du côté ou d'une fenêtre, comme dans les tableaux classiques. »

Pour ce shooting sur une terrasse éclectique de Londres, elle a exploité la plage dynamique étendue et les capacités en basse lumière du Canon EOS-1D X Mark II pour n'utiliser que la lumière naturelle dans un intérieur sombre. « Cet appareil photo a été un vrai coup de foudre », dit-elle, après avoir utilisé un Canon EOS 5D Mark II pendant les huit dernières années. Elle emporte toujours les deux, ce qui lui permet d'explorer un élément clé de son style photographique : l'ISO élevé.

« J'aime photographier avec un ISO élevé, parce que j'adore l'aspect granuleux prononcé. Cela donne un effet presque filmique qui me plaît beaucoup. Pour les travaux publicitaires, les clients n'apprécient pas forcément le grain, mais moi, oui. Je travaille régulièrement à ISO3200, mais avec l'EOS-1D X Mark II, j'ai pu aller jusqu'à ISO5000 et, même s'il y avait un léger bruit, la différence avec mon autre appareil photo était flagrante. »

An androgynous long-haired model stands in low light. Photo by Wanda Martin on a Canon EOS-1D X Mark II.
Wanda apprécie le grain et « l'effet quasi filmique » qu'elle obtient en prenant ses clichés en basse lumière, à des ISO élevés. Photo prise avec un Canon EOS-1D X Mark II équipé d'un objectif Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM à 38 mm, 1/125 s, f/5.6 et ISO3200. © Wanda Martin
A long-haired model smiles. Photo by Wanda Martin on a Canon EOS-1D X Mark II.
Wanda aime utiliser la lumière naturelle pour ses portraits de mode, mais dans les environnements sombres, elle ajoute des zones lumineuses avec une torche. Photo prise avec un Canon EOS-1D X Mark II équipé d'un objectif Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM à 65 mm, 1/125 s, f/3.2 et ISO2500. © Wanda Martin

En associant le Canon EOS-1D X Mark II à son nouvel objectif, le Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM, Wanda a augmenté sa capacité de photographie en basse lumière. « Avant, j'utilisais le Canon EF 24-105mm f/4L IS II USM et en comparaison, l'ouverture est beaucoup, beaucoup plus large [avec le f/2.8L]. Il laisse juste entrer beaucoup plus de lumière, ce qui me facilite énormément la vie pour les shootings en basse lumière et sur site. J'aime aussi utiliser les objectifs zoom, car quand je commence à prendre des photos, j'aime être dynamique et je ne veux pas m'arrêter pour changer d'objectif. »

Pour Rianna, qui a toujours été prudente vis-à-vis des ISO élevés, ce fut une révélation de voir cette partie du travail de Wanda. « Je me suis formée sur YouTube et tout le monde m'a dit de ne pas dépasser, disons ISO800, parce que le résultat n'aurait pas l'air professionnel. Mais elle, elle prend des photos à 3200 et elles sont toutes magnifiques », raconte Rianna. « Le grain est très présent en ce moment, et j'ajoute normalement du grain à mes photos [en post-production]. Donc, c'est intéressant de réduire toujours plus même si je vais ajouter le grain plus tard. »

A male model poses outside. Photo by Rianna Gayle on a Canon EOS-1D X Mark II.
Le deuxième jour de cette collaboration, la jeune talent Rianna Gayle a réalisé sa propre séance photo de mode avec des mannequins dans les rues de Londres. Photo prise avec un Canon EOS 6D équipé d'un objectif Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM à 47 mm, 1/200 s, f/3.2 et ISO400. © Rianna Gayle
A male and female model pose outside. Photo by Rianna Gayle on a Canon EOS-1D X Mark II.
« Je veux mettre en avant les jeunes créatifs », explique Rianna. « Je veux prendre des photos de gens qui ne me ressemblent pas forcément. » Photo prise avec un Canon EOS 6D équipé d'un objectif Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM à 35 mm, 1/160 s, f/2.8 et ISO400. © Rianna Gayle

La mode à l'extérieur des studios

Three women wear old-fashioned clothes – one, with red hair, faces the camera.

Les portraits picturaux de Carla van de Puttelaar

La photographe dévoile sa méthode pour réaliser des portraits en lumière naturelle inspirés des maîtres hollandais.

« Nous n'avons pas fait la séance en studio, car je voulais montrer que l'on peut faire des photos étonnantes sans un budget énorme, même en travaillant dans une petite pièce chez un ami », explique Wanda. « Je voulais réaliser le shooting dans une maison de style très anglais ; une sorte de maison bohème en désordre. » Les espaces aux airs excentriques sont remplis des achats de toute une vie : des livres tapissent les étagères, des piles de magazines recouvrent les sols, les vêtements s'empilent en petites montagnes et les paires de chaussettes roulées en boule débordent des tiroirs.

Wanda a pris plusieurs photos avec le modèle Daniel, qui pose devant les motifs intenses des canapés et des rideaux, ainsi qu'au milieu de piles de bibelots et de vêtements. « J'aime le contraste entre la maison en désordre, très bohème, et l'air rêveur sur son visage », explique-t-elle. Tout au long de la séance photo, Wanda exploite uniquement la lumière naturelle pour créer des images douces, en ajoutant des touches lumineuses discrètes à l'aide d'une lampe torche pour « mettre des étoiles dans les yeux ».

Alors que les deux photographes partagent des intérêts communs pour les sous-cultures et les courants sous-jacents de la rébellion, et qu'elles préfèrent choisir leurs modèles dans la rue plutôt que de photographier des mannequins d'agence, leurs images sont radicalement différentes, notamment à cause de l'attirance de Rianna pour les couleurs vives.

Pour son shooting de mode urbaine, Rianna est descendue dans la rue et a mis à profit les canaux, les bâtiments industriels couverts de graffitis et les lotissements résidentiels comme arrière-plans. À cause de la neige et de la température glaciale, Rianna avait peu de temps pour prendre ses photos, mais le ciel couvert l'a encouragée à expérimenter – suivant les suggestions de Wanda – des gels colorés attachés sur un flash Canon Speedlite. Ces derniers ont ajouté une lueur orangée à ses photos de deux modèles à côté d'un lotissement résidentiel.

A male and female model pose outside a block of flats, an orange glow on them. Photo by Rianna Gayle on a Canon EOS-1D X Mark II.
À cause du temps glacial et couvert, Wanda a conseillé à Rianna d'ajouter des gels de couleurs chaudes à son Canon Speedlite. « L'ajout de gels colorés sur le flash a fait une énorme différence lors du shooting et a radicalement changé l'atmosphère », raconte Rianna. Photo prise avec un Canon EOS 6D équipé d'un objectif Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM à 28 mm, 1/160 s, f/3.2 et ISO160. © Rianna Gayle
A female model pulls a funny face by a wall, an orange glow on her face. Photo by Rianna Gayle on a Canon EOS-1D X Mark II.
Selon Rianna, la polyvalence de l'objectif Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM a été d'une aide précieuse et lui a permis de réaliser sans difficulté de nombreux clichés. Photo prise avec un Canon EOS 6D équipé d'un objectif Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM à 41 mm, 1/160 s, f/3.2 et ISO400. © Rianna Gayle

« En hiver, j'ai du mal à prendre des photos parce que je préfère utiliser la lumière du jour et en même temps photographier des couleurs très vives », explique Rianna. « Je trouve difficile d'obtenir ce rendu dynamique par temps couvert. L'ajout de gels colorés sur le flash a fait une énorme différence lors du shooting et a radicalement changé l'atmosphère. Je ne les avais jamais utilisés sur un flash auparavant, donc je vais certainement m'amuser à expérimenter et peut-être même faire quelques photos en intérieur avec parce qu'ils ont l'air géniaux. »

Pour Rianna, qui va bientôt se mettre à son compte comme photographe à plein temps, le shooting a été une grande source d'inspiration. « J'ai vraiment envie de travailler beaucoup plus en studio et d'en apprendre davantage sur l'éclairage et sur la façon de le manipuler pour obtenir les photos que je veux », explique-t-elle. « Avant, je me promenais et je m'arrêtais dès que je voyais quelque chose d'intéressant. Maintenant, j'ai envie de faire plus de séances photo planifiées. J'aimerais aller à la recherche de lieux de shooting comme nous l'avons fait pour celui-ci et trouver des tenues qui correspondent à ces lieux. J'ai adoré travailler avec une styliste pour cette séance photo ; cela m'a donné plus de choix et j'ai pu exploiter ma vision et la sienne. »

« Je n'aurai pas peur de jouer avec mes réglages », ajoute-t-elle. « Normalement, je prends toujours des portraits en f/2.8 ou f/1.8, et j'ai très peur de réaliser des clichés plus larges. Je joue toujours la carte de la sécurité. Je ne vais certainement pas m'inquiéter d'augmenter l'ISO. En général, je fais des compromis en jouant sur l'ouverture, mais à présent, je peux aussi faire varier l'ISO. J'ai appris à ne pas écouter ce que tout le monde dit, à ne pas m'inquiéter que tout soit toujours parfait et à expérimenter un peu plus. J'ai plus confiance qu'avant pour essayer de nouvelles choses, ce qui est incroyable. »

Les conseils professionnels de Wanda Martin pour les photographes de mode en herbe

1. Soyez votre propre agent et votre propre protégé
« Au départ, il faut être son propre agent. Certains jours, vous envoyez une cinquantaine d'e-mails et vous ne recevez qu'une réponse, voire aucune. À l'ère des réseaux sociaux, avoir un agent n'est pas indispensable. Il faut se gérer et exposer son travail soi-même. On m'a proposé beaucoup de contrats grâce aux réseaux sociaux et c'est aussi un très bon moyen de trouver des gens. Vous pouvez simplement laisser un message et des collaborations étonnantes, voire même de nouvelles amitiés, peuvent voir le jour. Le plus important, en plus d'avoir le talent et les compétences techniques nécessaires, c'est le réseautage. Il faut dire adieu à sa timidité et repousser ses limites. »

2. Utilisez des projets personnels et éditoriaux pour obtenir des contrats publicitaires
« Pour obtenir un contrat publicitaire, je suggère de faire une séance photo pour un éditorial. Cela ne paye pas énormément, mais c'est une très bonne façon d'expérimenter, d'améliorer ses compétences techniques et de trouver son propre style. Les projets personnels sont un bon moyen de commencer à réfléchir à ce qui vous intéresse, en matière de thèmes et de sujets. Quels types de modèles voulez-vous prendre en photo ? Dans quels types de lieux voulez-vous prendre des photos ? Grâce à votre travail personnel, vous développez un style que vous allez utiliser pour vos shootings commerciaux et vous commencez à étoffer un portfolio à montrer à vos clients. »

3. Créez une esthétique authentique
« La clé, c'est d'être soi-même et d'être authentique en prenant en photo ce qui vous intéresse. Pour constituer votre portfolio, vous prenez des photos de qui vous voulez et de ce dont vous voulez parler dans votre travail ; vos images représentent vos messages. Il faut donc commencer par avoir un message, et c'est une bonne chose d'avoir une esthétique visuelle. Les peintures du XIXe siècle m'inspirent énormément, ce que l'on comprend facilement en regardant mes photos. C'est très important de développer un style visuel personnel. »

A behind the scenes photo shows Wanda Martin and Rianna Gayle on their urban fashion photo shoot.
Rianna conseille d'exploiter au maximum les réseaux sociaux pour trouver des modèles, des stylistes, et pour développer ses compétences. © Dan Dennison

Les meilleurs conseils de Rianna Gayle

1. Commencez par prendre en photo ce que vous pouvez
« Sortez et prenez des photos. Lors de la plupart des shootings que j'ai faits pendant les premiers mois, je prenais des photos de mes amis. Je les ai suppliés de me laisser les prendre en photo et mon amour pour la photographie n'a fait que grandir. C'est une bonne façon d'apprendre parce que vous les connaissez ; vous ne ressentez donc pas de gêne si vous ne savez pas vraiment ce que vous être en train de faire, si vous mettez des heures à prendre une photo ou si vous vous retrouvez à dire "Ce n'est pas ce que j'attendais. Est-ce que je peux essayer autre chose ?" Je pense que c'est comme ça que j'ai appris à être beaucoup plus à l'aise, en prenant mes amis en photo et en m'amusant. »

2. Exploitez au maximum les réseaux sociaux et les ressources en ligne
« Communiquez via les réseaux sociaux. Beaucoup de personnes aspirent à devenir des blogueurs, des modèles ou des stylistes et ont besoin de photos pour leur portfolio. Elles seront ravies de travailler avec vous. J'ai surtout pris des photos de personnes dont j'admirais le style en ligne et sur Instagram. Regardez un maximum de vidéos sur YouTube pour apprendre des autres photographes. De nos jours, il existe tellement de façons gratuites d'apprendre que vous n'avez plus besoin de prendre des cours de photographie. J'ai appris la photographie seule avec YouTube. »

3. Investissez dans un bon objectif zoom polyvalent
« Achetez un bon objectif, même si votre appareil photo est un modèle bon marché. Mon objectif préféré est le Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM. Je trouve que c'est le plus polyvalent. Les objectifs à focale fixe sont bien, mais lors d'un shooting, si vous voulez obtenir différents résultats, je trouve qu'il est si facile d'utiliser un objectif zoom. Vous pouvez faire un gros-plan très serré ou un plan très large sans changer d'objectif. C'est pour ça que je le considère comme l'objectif le plus rapide et le plus polyvalent. »

Rédigé par Lucy Fulford


L'équipement de Wanda Martin

L'équipement principal pour la photographie de mode

Photographer Wanda Martin takes a picture with a  Canon EOS-1D X Mark II.

Appareil photo

Canon EOS-1D X Mark II

Grâce à son capteur CMOS plein format à haute sensibilité de 20,2 millions de pixels, à son système autofocus Dual Pixel étendu à 61 collimateurs et à sa fonction d'enregistrement vidéo 4K, le Canon EOS-1D X Mark II offre des performances de pointe.

Objectif

Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM

Cet objectif à zoom standard de qualité professionnelle offre une netteté d'image exceptionnelle et une robustesse digne de la série L. Son ouverture constante de f/2.8 vous permet non seulement de prendre de superbes photos, même en basse lumière, mais aussi de contrôler facilement la profondeur de champ.

Articles liés

Tout afficher

Recevez la newsletter

Cliquez ici pour recevoir des histoires sources d'inspiration et des articles passionnants de Canon Europe Pro

Inscrivez-vous maintenant