PROFIL

Aline Deschamps

Une femme dansant sur une plage au Liban avec un groupe de personnes sous de grands parapluies rayés derrière elle.

L'ambassadrice Canon Aline Deschamps a pris cette image d'une travailleuse domestique migrante de la Sierra Leone dansant sur la plage de Beyrouth, au Liban, dans le cadre de sa série I Am Not Your Animal. Dans le but de briser les stéréotypes à travers son travail, Aline met en évidence les qualités des personnes qu'elle photographie qui pourraient autrement passer inaperçues. Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark IV équipé d'un objectif Canon EF 50mm f/1.4 USM à 1/6400 s, f/2,8 et ISO250. © Aline Deschamps

L'ambassadrice Canon Aline Deschamps est une photographe franco-thaïlandaise dont le travail se concentre principalement sur les questions liées à l'identité, notamment le genre, la migration, l'exil et le patrimoine culturel. En utilisant des techniques numériques créatives, elle remet en question les perceptions établies et nous encourage à regarder des sujets familiers sous un nouveau jour.

Aline est née à Paris, mais a grandi à Bangkok jusqu'à l'âge de six ans, avant de retourner vivre dans la capitale française. Elle a étudié à Paris, obtenant un master en relations internationales à l'Université Panthéon-Sorbonne et un diplôme de troisième cycle en arts numériques des médias à l'École Professionnelle Supérieure d'Arts Graphiques (EPSAA).
La passion d'Aline pour la photographie s'est d'abord développée lorsqu'elle était adolescente. Elle est devenue jeune ambassadrice de l'organisation caritative pour l'enfance UNICEF et a tenu sa première exposition, Regards sur l'Enfance, en 2009 alors qu'elle était encore au lycée. Elle a ensuite participé à des événements de groupe, dont Djerbahood, un projet de musée à ciel ouvert mettant en avant le travail de plus de 150 artistes de rue en Tunisie, dont elle était la photographe officielle.

Depuis, son travail a été largement diffusé, à la fois sur papier et en ligne, dans des publications telles que The New York Times, Le Monde, Al Jazeera et The Huffington Post.

Aline dit s'être intéressée à l'expérimentation des techniques numériques pendant son cours à l'EPSAA. « Cela m'a vraiment ouvert les yeux sur un autre monde », dit-elle. « J'ai découvert les technologies numériques créatives, notamment la réalité augmentée, TouchDesigner et l'animation. Ces outils m'ont montré qu'il était possible de raconter des histoires de nombreuses façons nouvelles. »
Un portrait de l'ambassadrice Canon Aline Deschamps.
Lieu : Beyrouth, Liban

Domaines de prédilection : documentaires, photojournalisme

Kit préféré :
Canon EOS 5D Mark IV
Canon EF 50mm f/1.4 USM
Un homme vêtu d'un t-shirt blanc tient des fleurs orange devant son visage devant un fond marron. Cette image est en surimpression sur une autre photo des mêmes fleurs.

Une image de la série Marvelous Manhood d'Aline, qui traduit visuellement les témoignages sociaux d'hommes afin d'aider à briser les stéréotypes de genre. Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark II (désormais remplacé par le Canon EOS 5D Mark IV) équipé d'un objectif Canon EF 24-70mm f/2.8L USM (désormais remplacé par le Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM) à 45mm, 1/125 s, f/9 et ISO200. © Aline Deschamps

Un homme aux cheveux blonds décolorés tenant des fleurs bleues et pleurant pose devant un fond rose. Cette image est en surimpression sur une autre photo des mêmes fleurs.

Aline décrit sa série Marvelous Manhood comme « une invitation à démystifier la masculinité ». Cette image d'un jeune mannequin nommé Zéphyrin a pour légende : « Parfois je pleure, surtout pendant les films ». Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark II équipé d'un objectif Canon EF 50mm f/1.2L USM à 1/125 s, f/14 et ISO100. © Aline Deschamps

L'un des récents projets personnels d'Aline, Les Grands Hommes, est né de son travail bénévole auprès des réfugiés à Paris. Elle présente ici ses sujets de manière radicalement originale : dans une position de pouvoir et de dignité en s'inspirant du portrait officiel du président français. Un autre de ses projets est Marvelous Manhood, une série de portraits qui explore et subvertit la construction contemporaine de la masculinité en montrant des hommes embrassant leur sensibilité et leur vulnérabilité.

Cependant, Aline dit que le projet qui l'a le plus touchée et qui a été le plus difficile est son dernier projet, intitulé I Am Not Your Animal. Cette série d'images documentaires présente la vie quotidienne des travailleuses domestiques migrantes originaires de la Sierra Leone et maintenant bloquées à Beyrouth, au Liban.
Sur la plage, un homme portant une casquette de baseball regarde une femme sur une balançoire sur une aire de jeux.

Une travailleuse domestique migrante de la Sierra Leone sur une balançoire sur une plage de Beyrouth, au Liban. « Au début, ces femmes pouvaient être un peu sur la défensive, mais une fois qu'elles ont vu que je revenais leur rendre visite, et que je voulais vraiment documenter leur vie, c'était incroyable », raconte Aline. Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark IV équipé d'un objectif Canon EF 50mm f/1.4 USM à 1/3200 s, f/4,5 et ISO250. © Aline Deschamps

« Pour ce projet, je devais être très impliquée avec les femmes, ce qui était exigeant sur le plan émotionnel, car elles se trouvaient manifestement dans des situations extrêmement difficiles », raconte-t-elle. « Leur vie quotidienne était une véritable lutte pour survivre, et elles avaient été gravement maltraitées et négligées. Mais une fois que je suis retournée les voir, elles ont commencé à me faire confiance. Cette relation était comme une amitié, et cela a aidé ces femmes à refaire confiance aux autres et à enfin rentrer chez elles. »

I Am Not Your Animal combine les deux ambitions sociales et artistiques qui animent l'ensemble du travail d'Aline. « Je vise à ce que mes projets remettent en question les perceptions communes de mes sujets et aient un impact social positif, tout en étant esthétiquement beaux ou poétiques », dit-elle. « Si je réussis à faire cela, alors mon objectif est atteint. »
Pourquoi utilisez-vous différentes techniques créatives pour présenter vos images ?

« Le travail documentaire consiste à montrer la réalité, mais il y a tellement de façons de le faire. Utiliser différentes techniques créatives n'est qu'un choix sur la façon dont vous voulez raconter votre histoire, et cette approche artistique peut soulever différentes questions et conduire à différentes émotions pour le public. C'est ce qui m'intéresse. J'essaye d'adapter mes techniques en fonction de ce que j'ai envie de dire et des émotions que je souhaite apporter. »


Qu'est-ce qui vous a inspiré à explorer la masculinité contemporaine dans votre projet Marvelous Manhood ?

« Ma génération a beaucoup de discussions sur le genre, et mes amis masculins me parlent du poids des stéréotypes de genre et de l'impact de la masculinité toxique sur eux. Donc pour moi, c'était important de mettre en avant ce sujet. Montrer des représentations plus diverses de la masculinité n'est pas seulement une nécessité pour les hommes, cela fait également partie des défis actuels du féminisme. »


Y a-t-il des conseils que vous donneriez à d'autres femmes photographes documentaires ?

« N'ayez pas peur de vraiment vous concentrer sur votre travail et d'exprimer votre propre sensibilité ; cela peut vous pousser à montrer le monde d'un point de vue féminin. Il y a beaucoup de choses que les hommes ne peuvent ni voir ni capturer. Par exemple, dans ma récente série sur les travailleuses domestiques migrantes, je ne pense pas qu'un homme aurait pu capturer ce que j'ai capturé, car il n'aurait pas été accepté dans ce cercle ; les femmes ne se seraient pas senties à l'aise. Alors, voyez-le comme une force et profitez du fait d'être une femme pour raconter des histoires à votre manière. »

Ce que je sais

Aline Deschamps


« Mon principal conseil en tant que photographe documentaire est d'essayer de construire une relation significative avec les personnes que vous photographiez. Lorsque vous travaillez sur un long projet, pendant quelques semaines ou quelques mois, vous développez une relation où le sujet peut partager avec vous des histoires qu'il ne révélerait pas autrement. Et ces histoires peuvent vous aider à construire un nouveau récit, beaucoup plus original et créatif. Je pense que ces relations significatives sont au cœur d'une narration visuelle forte. »

Instagram :@alinedeloscampos

Twitter :@alineldeschamps

Site Internet :www.alinedeschamps.com

Rédigé par David Clark


Équipement d'Aline Deschamps

Kit utilisé par la plupart des photographes professionnels

L'équipement d'Aline Deschamps contenant ses appareils photo et objectifs Canon.

Appareil photo

Canon EOS 5D Mark IV

Conçu pour offrir des résultats exceptionnels en toutes circonstances, l'EOS 5D Mark IV est un appareil photo polyvalent complet. « J'adore la facilité avec laquelle on peut passer de la prise de photos au tournage de vidéos et vice versa », déclare Aline. « Je n'ai pas besoin d'une équipe autour de moi pour le faire, cela me permet donc d'être très autonome et de travailler seule. De plus, l'autofocus est très pratique et le suivi rapide des sujets est extrêmement précieux. »

Objectifs

Canon EF 50mm f/1.4 USM

Un objectif standard sur lequel on peut compter pour de superbes performances dans tous les domaines de la photographie. « La qualité de l'image et le flou d'arrière-plan que vous obtenez avec une faible profondeur de champ sont tout simplement incroyables », déclare Aline.

Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM

Grâce à ses optiques précises et à sa capacité à fonctionner dans la plupart des environnements, le successeur de l'objectif qu'utilise Aline a la réputation parmi les photographes professionnels d'être le zoom par excellence. Aline nous explique : « J'adore cet objectif. Il me permet d'être plus polyvalente, ce qui est particulièrement important si je travaille dans un petit espace. »

Articles liés

Canon Camera

Programme européen Canon Ambassador

Découvrez le fonctionnement du programme Ambassador et rencontrez les photographes remarquables choisis pour représenter Canon.

Canon Professional Services

Les membres bénéficient de l'assistance prioritaire CPS, localement et lors d'événements majeurs, d'un service de réparation prioritaire et, selon leur niveau d'adhésion, du prêt gratuit de matériel de remplacement, de la gratuité des frais de retour et de remises pour les services de maintenance. Ils peuvent également profiter d'offres exclusives réservées aux membres.

Canon Camera