PROFIL

Yasmin Albatoul

Des marrons grillés dans une poêle posée sur une planche à découper en bois.

Yasmin Albatoul, ambassadrice Canon et photographe culinaire, a commencé à partager ses images qui mettent l'eau à la bouche sur les réseaux sociaux et a rapidement gagné en popularité. Elle photographie désormais des produits pour des marques de nourriture de renom. « Les clients disent que mes photos de leurs produits sont plus appréciées et partagées », affirme-t-elle. Photo prise avec un Canon EOS R équipé d'un objectif Canon RF 24-105mm F4L IS USM à 37 mm, 1/200 s, f/8 et ISO 100. © Yasmin Albatoul

Les photos culinaires de l'ambassadrice Canon Yasmin Albatoul n'ont pas uniquement trait à la nourriture. Les clichés magnifiques, alléchants, qui parfois défient la gravité, de la photographe algérienne engagent les sens des spectateurs, où qu'ils se trouvent dans le monde. Et c'est cette connexion avec ses abonnés des réseaux sociaux du monde entier qui la motive, autant que le désir de créer des images époustouflantes.

« Nous mangeons de la nourriture quotidiennement, mais c'est aussi quelque chose de spécial », affirme Yasmin. « Lorsque les gens regardent mes photos sur les réseaux sociaux, je veux leur envoyer un sentiment, leur donner faim et les rendre heureux. »
Se spécialiser dans la photographie culinaire et de produits était au départ un choix pratique autant que créatif pour Yasmin. « En tant que femme, là où je vis, je ne peux pas voyager seule ou faire le tour de la ville pour faire de la photographie de rue », explique-t-elle. « Lorsque j'étais à l'université, mes amis me disaient toujours : "Tu ne peux pas vivre de la photographie, ce n'est qu'un passe-temps". Mais je leur répondais : "Si, je peux. Je peux prendre des photos culinaires chez moi." »

Yasmin s'est d'abord intéressée à la photographie lorsqu'elle était enfant, en regardant des images dans les magazines de son grand-père, mais il lui faudra attendre de nombreuses années avant de posséder son propre appareil photo. À l'âge de 17 ans, elle photographie le Coran entouré de fleurs avec un appareil photo emprunté à un proche et s'inscrit, avec ce cliché, à un concours de photographie pour les jeunes organisé par Al Jazeera. Elle remporte le deuxième prix, qui comprenait un appareil numérique compact. « Pour la première fois, j'avais mon propre appareil photo », se souvient Yasmin. « C'était merveilleux. »
Un portrait de Yasmin Albatoul, ambassadrice Canon et photographe culinaire.

Lieu : Batna, Algérie
Domaines de spécialisation : photographie culinaire et de produits
Kit préféré :
Canon EOS 5D Mark IV
Canon EF 100mm f/2.8L Macro IS USM
Une main verse de l'huile sur un plat de riz et de petits pois surmonté d'une tranche de citron et d'herbes.

Comme elle travaille seule depuis chez elle, Yasmin cuisine et met en scène toutes ses photos de nourriture. « En réalité, je n'aime pas cuisiner, cela prend trop de temps ! », affirme-t-elle. « Je veux juste prendre des photos. » Photo prise avec un Canon EOS 600D (désormais remplacé par le Canon EOS 800D) équipé d'un objectif Canon EF 50mm f/1.8 STM à 1/500 s, f/2.2 et ISO 100. © Yasmin Albatoul

Une vue en plongée d'herbes, de fruits secs et d'épices disposés sur une surface noire irrégulière.

« L'éclairage joue un rôle important lorsque vous photographiez de la nourriture, notamment pour mettre en valeur les détails du sujet et le couleurs. La lumière nette et directe apporte une autre dimension à cette image. » Photo prise avec un Canon EOS 600D équipé d'un objectif Canon EF 50mm f/1.8 STM à 1/160 s, f/6.3 et ISO 200. © Yasmin Albatoul

L'année suivante, Yasmin a commencé des études de psychologie à l'Université de Batna, mais elle a continué à prendre des photos le soir, les week-ends et les jours fériés. Pour développer ses compétences, elle a consulté des livres, des magazines ainsi que des sites Web et regardé des vidéos YouTube.

Mais c'est lorsque Yasmin a commencé à partager ses photos sur les réseaux sociaux que les choses ont vraiment commencé. L'une de ses abonnées en ligne, une autre artiste d'Arabie saoudite, est devenue sa mentore, partageant avec elle des idées sur la photographie et les natures mortes et finançant son nouvel appareil photo : un Canon EOS 600D.
Du chocolat en poudre est saupoudré sur deux morceaux de brownie.

« Je peux passer des heures dans la cuisine et ensuite des heures à photographier », déclare Yasmin. « Parfois, il me faut une journée entière pour réussir quelques photos. » Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark IV équipé d'un objectif Canon EF 50mm f/1.8 STM à 1/160 s, f/3.2 et ISO 100. © Yasmin Albatoul

Du café s'échappe d'une tasse alors qu'il est versé avec une louche en cuivre.

« À mes débuts, je pensais que la photographie culinaire était une question de composition mais je réalise maintenant que c'est une question de lumière », affirme Yasmin. « La lumière est ce qui fait la beauté d'une photo. » Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark IV équipé d'un objectif Canon EF 100mm f/2.8L Macro IS USM à 1/100 s, f/5 et ISO 250. © Yasmin Albatoul

Yasmin a commencé à travailler à son compte en tant que photographe et couvert des évènements, des remises de diplômes à l'université, parfois même des mariages. En plus de photographier de la nourriture chez elle, elle a aussi travaillé à temps partiel comme psychologue clinicienne. Après avoir terminé un master en psychologie clinique en 2018, elle a commencé un doctorat à l'Université de Sétif en Algérie, et parallèlement, à travailler chez Innova Studio, un studio en ville. « Ils faisaient déjà des mariages et des évènements, mais pas de la nourriture », explique Yasmin. « Je leur ai demandé : "Pourquoi ne pas photographier de la nourriture ?" C'est ainsi que j'ai commencé à travailler avec eux en 2019. »

Disposant d'un matériel de pointe, le studio a offert une expérience d'apprentissage inestimable à Yasmin, ainsi qu'une excellente base de clientèle. Et même si l'année suivante a vu la mise en place de restrictions en raison de la Covid-19, sa carrière était lancée. Après avoir remporté 1000 $ au concours XPOSURE International Photography Festival en 2020, elle est passée à un Canon EOS 5D Mark IV.

Yasmin travaille désormais pour des marques comme Danone, Kiri Foods, Laboratoires Vénus et L'Ombre Collection. Elle partage ses clichés de leurs produits sur Instagram, qui obtiennent des milliers de likes. « Le client m'envoie ses aliments ou produits cosmétiques et la mission : "Nous voulons simplement que notre produit soit beau" », explique Yasmin.
Comment avez-vous commencé à photographier des aliments ou boissons en suspension dans l'air ?
« Je suis toujours à la recherche de quelque chose de nouveau, et me demande : "Que pourrais-je faire ensuite ?" Pour moi, la photographie culinaire n'est pas qu'une question de composition et de couleurs. Je veux aussi que les gens s'interrogent : "Comment a-t-elle pris cette photo ?" La photographie culinaire est généralement très statique, mais la cuisine est pleine d'action, alors j'ai cherché à amener cette action dans mes photographies. » 

Quelles techniques utilisez-vous pour cela ? 
« J'ai commencé par utiliser la vitesse d'obturation et le mode de prise de vue en continu pour figer les éclaboussures. C'était difficile au début. Parfois, je prenais des centaines de photos juste pour en obtenir une qui saisisse les éclaboussures d'eau, de café ou de jus. Ensuite, j'ai réalisé que si je pouvais prendre en photo une éclaboussure, pourquoi ne pourrais-je pas faire voler d'autres plats ? J'ai commencé à apprendre beaucoup de techniques. Parfois, j'utilise la vitesse d'obturation, d'autres fois des accessoires. Par exemple, j'utilise des fils pour stabiliser les objets, je prends la photo, puis je la modifie. » 

Comment décidez-vous des plats à préparer avec les produits que vous photographiez ?
« Je privilégie toujours des aliments simples à photographier, pas trop longs à cuisiner, afin d'avoir plus de temps pour la photographie. Je me demande toujours : "Comment puis-je cuisiner des aliments qui auront l'air délicieux sur une photo, pas pour les manger." C'est facile de photographier une salade, car elle est fraîche et ne change donc pas, contrairement à certains aliments. Une tasse de thé fumante, par exemple, refroidit avec le temps. Il faut travailler vite. »

Les réseaux sociaux ont été un catalyseur pour votre carrière. Comment vous êtes-vous fait connaître ?
« J'ai réalisé des publications Instagram sponsorisées pour différentes marques, certaines basées en Algérie, mais d'autres aussi à l'international, au Pakistan, en France, en Inde et au Canada. Cela a aidé. Mais il faut avant tout travailler dur pour créer des images qui impressionnent les gens et leur donnent envie de les partager avec leurs amis. J'ajoute parfois aussi un commentaire pour encourager les gens à partager l'image. »

Ce que je sais

Yasmin Albatoul

« La photographie culinaire ne se résume pas à des plats finaux. C'est tout ce qu'il y a autour : les ingrédients, la cuisine et la dégustation. Lorsque je réfléchis à la composition, je pense à la manière dont je peux faire imaginer au spectateur qu'il mange la nourriture, que ce soit en plaçant l'assiette au centre du cadre ou en montrant une main versant du café. Il s'agit du sentiment ou du message que j'essaie de transmettre et qui peut unir des gens partout dans le monde. »

Facebook : YasminAlBtoul.Ph

Instagram : @yasmin_albatoul

Site Web : www.yasminalbatoul.com

L'équipement de Yasmin Albatoul

Kit utilisé par la plupart des photographes professionnels

Appareils photo

Canon EOS 5D Mark IV

Conçu pour offrir des résultats exceptionnels dans toutes les situations, l'EOS 5D Mark IV est un appareil photo polyvalent complet d'un très beau design. « J'ai acheté cet appareil photo avec la somme remportée lors d'un concours », confie Yasmin. « J'en rêvais depuis des années. »

Canon EOS 800D

Le successeur de l'EOS 600D avec lequel Yasmin a commencé à photographier est un reflex numérique sophistiqué et facile à utiliser. « L'EOS 600D était un excellent premier appareil photo, tellement simple à utiliser, et mes clients étaient toujours satisfaits des résultats. J'ai beaucoup appris avec », confie-t-elle.

Objectifs

Canon EF 100mm f/2.8L Macro IS USM

Cet objectif polyvalent produit d'excellents résultats pour les portraits et les vidéos réalisées caméra à la main grâce à sa capacité à créer une faible profondeur de champ avec de beaux bokeh. « C'est mon objectif préféré, il est idéal pour les détails en photographie culinaire », affirme Yasmin.

Canon EF 50mm f/1.8 STM

Un objectif à grande ouverture pour des portraits et photos en basse lumière de haute qualité. Yasmin explique : « Je l'utilise lorsque je veux un plan plus large montrant la table préparée pour le dîner ou le déjeuner. »

Articles liés

Canon Camera

Programme européen Canon Ambassador

Découvrez le fonctionnement du programme Ambassador et rencontrez les photographes remarquables choisis pour représenter Canon.

Canon Professional Services

Les membres bénéficient de l'assistance prioritaire CPS, localement et lors d'événements majeurs, d'un service de réparation prioritaire et, selon leur niveau d'adhésion, du prêt gratuit de matériel de remplacement, de la gratuité des frais de retour et de remises pour les services de maintenance. Ils peuvent également profiter d'offres exclusives réservées aux membres.

Canon Camera