David Noton – Canon EF 16-35mm f/2.8L III USM

L'ambassadeur Canon David Noton a pris cette photo du Cerro de Siete Colores (la colline aux sept couleurs) à Purmamarca, dans la Quebrada de Humahuacha, province de Jujuy (Argentine), au lever du soleil. « J'ai pris la photo en utilisant la silhouette forte d'un cactus à l'avant-plan et le village en contrebas », nous dit David. « Mon choix d'objectif pour cette ronde matinale fut le Canon EF 16-35mm f/2.8L III USM, un objectif qui se trouve aujourd'hui pratiquement toujours dans le sac de mon appareil photo. Il offre une incroyable résolution d'un bord à l'autre, même avec une ouverture maximale, une plage focale appropriée et une qualité de conception durable. Je me suis méticuleusement positionné et j'ai fait la mise au point, puis j'ai attendu que la lumière peigne les rochers colorés situés de l'autre côté de la vallée. En quelques minutes, une forte lumière de côté a baigné ma composition, exactement comme je l'avais imaginé, avec quelques nuages duveteux en bonus. » © David Noton

A sandy beach and Durdle Door – a rock arch in Dorset, England – is seen at night, with the sky filled with stars and the Milky Way visible.

David Noton – Canon EF 16-35mm f/2.8L III USM

« Malgré la quantité incroyable de photos de Durdle Door [à Dorset, en Angleterre] que j'ai prises, je n'avais jamais essayé de capturer la Voie Lactée par-dessus le symbole de la Côte jurassique de Dorset », remarque le photographe David Noton. « J'ai appris que le 15 août 2017, le centre galactique de la Voie Lactée (sa partie la plus lumineuse) serait visible... J'avais eu de bons échos des capacités nocturnes du Canon EOS 5D Mark IV, alors j'ai décidé de vérifier par moi-même si tout était bien vrai. Pour les photos de ciel prises la nuit – quand il est nécessaire d'absorber un maximum de lumière des étoiles lors d'une exposition de moins de 20 secondes – la qualité des objectifs est capitale, et plus la plage d'ouverture est large et la vitesse rapide, mieux c'est. J'avais déjà testé l'objectif EF 16-35mm f/2.8L III USM et j'avais été impressionné par sa performance d'un bord à l'autre, avec son ouverture maximale de f/2.8, même à sa distance focale la plus longue de 16 mm. J'avais une composition en tête, dans laquelle l'arc de la Voie Lactée dans le ciel s'équilibrerait avec la courbe de la plage et la Durdle Door en contrebas. Avec mon objectif 16-35mm à son plus grand angle et ouvert au maximum, je me suis positionné, puis j'ai fait la mise au point sur les lumières au loin, en zoomant sur l'image en mode Visée par l'écran pour vérifier la précision, puis j'ai bloqué la mise au point en passant en mode manuel. J'ai réglé les paramètres, vérifié que tout était à niveau, ajusté la composition et attendu le moment magique. » © David Noton

An Arctic deer is in the bottom-centre of the picture, looking up at us. It is standing on snowy land, with sea behind and a distant mountain range visible, and the sky is tinged with a cold pink and yellow.

Guia Besana – Canon EF 40mm f/2.8 STM

L'ambassadrice Canon Guia Besana a pris cette photo lors d'un voyage à Longyearbyen, Svalbard, en Norvège, le 15 février 2018. « Je me dirigeais vers ma voiture après avoir marché pendant cinq heures, et tout à coup, je me suis tournée vers la mer et j'ai croisé le regard de ce cerf arctique », raconte Guia. « On était au milieu de nulle part et la lumière était si délicate. L'objectif Canon EF 40mm f/2.8 STM est idéal pour prendre ce genre de photos, car c'est un objectif léger, facile à transporter, polyvalent et silencieux. C'est l'un de ces objectifs qui facilite tellement les choses que l'on n'a même pas besoin de remettre l'appareil photo dans son sac, et cela permet de ne manquer aucune opportunité. Il réagit aussi très bien quand il y a peu de luminosité. » © Guia Besana

 People wearing warm coats and hats stand in a dark building, with a yellow star on the wall behind.

Jérôme Sessini – Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM

L'ambassadeur Canon Jérôme Sessini a photographié des manifestants défilant dans le centre-ville de Kiev, le 10 décembre 2017, et réclamant la destitution du président Petro Poroshenko et la libération de l'ancien président Mikheil Saakashvili, arrêté le 8 décembre 2017. © Jérôme Sessini

 A humpback whale blows air as it surfaces from the sea. Just above the water, mist is seen against the cold night sky.

Audun Rikardsen – Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM

« Cette photo a été prise dans le fjord proche de mon domicile, en dehors de Tromsø, dans le nord de la Norvège, en décembre 2015. La température était de -18°C et étant donné le taux extrêmement élevé d'humidité dans l'air, il faisait si froid que pratiquement tous les bateaux revenaient à terre », explique l'ambassadeur Canon Audun Rikardsen. « De ma fenêtre, je pouvais voir la brume sur l'eau, et dans la faible luminosité d'après-midi de la nuit polaire, j'arrivais à apercevoir l'ombre d'orques chassant le hareng. J'ai empoigné mon appareil photo et mon flash, et j'ai sauté dans mon bateau pour saisir cette occasion. C'était une photo dont j'avais toujours rêvé. J'ai choisi l'objectif Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM car je savais que j'allais pouvoir m'approcher des orques dans la brume, et j'avais besoin d'un objectif solide et fiable pour tenir bon dans des circonstances aussi extrêmes. Je n'ai pas tout à fait réussi à voir les orques dans la pénombre de l'après-midi, alors j'ai pré-réglé la mise au point et j'ai pris des photos à l'aveugle dans la direction où j'entendais leur respiration. J'ai eu beaucoup de chance d'obtenir ce résultat. C'est devenue l'une de mes photos préférées et un cliché signature pour moi. Elle a aussi été récompensée dans différents concours de photos internationaux. » © Audun Rikardsen

 A whale's tail is seen close up, above the sea's surface, with a pink sky and icy land masses behind.

Audun Rikardsen – Canon EF 70-200mm f/2.8L IS II USM

Lors des derniers hivers, des centaines de baleines à bosse sont arrivées à Tromsø, dans le nord de la Norvège, pour se nourrir de harengs », indique l'ambassadeur Canon Audun Rikardsen. « Elles arrivent pendant la nuit polaire, quand le soleil ne dépasse pas l'horizon, par des conditions météorologiques et de luminosité compliquées. Le Canon EF 70-200mm f/2.8L IS II USM est mon objectif préféré pour photographier les baleines pendant cette période, grâce à sa résistance, sa grande ouverture et sa mise au point précise, même dans des conditions de très faible luminosité. Les résultats sont toujours là, même dans les conditions les plus difficiles ! » © Audun Rikardsen

A whale creates a big splash as it plays in the sea. The sky behind is a deep, dark red, and the sea looks black in the polar night.

Audun Rikardsen – Canon EF 70-200mm f/2.8L IS II USM

L'ambassadeur Canon Audun Rikardsen a pris cette photo, « Arctic Showtime », pour immortaliser des baleines à bosse se relaxant sur la côte près de Tromsø, en Norvège, après avoir passé la journée à se nourrir de harengs. « En fin de journée, elles commencent souvent à s'amuser, à sauter et à s'éclabousser dans la pénombre », précise Audun. « Pour immortaliser ces instants, j'ai conçu mon propre système de flash, avec deux flashs Canon Speedlite 600EX II-RT, une lampe torche puissante et l'objectif Canon EF 70-200mm f/2.8L IS II USM. » © Audun Rikardsen

Two whales leap out of the sea in front of a snow-capped hill, in the polar night.

Audun Rikardsen – Canon EF 70-200mm f/2.8L IS II USM

Le cliché « Night Feeding » présente des baleines à bosse se nourrissant de harengs pendant la nuit polaire. « Étant donné la météo instable et le peu de lumière disponible pendant la nuit polaire, dans le nord de la Norvège, la plupart des baleines à bosse se nourrissent quand il fait noir, ce qui en fait des sujets difficiles pour les photographes. © Audun Rikardsen

Two ballet dancers, Tyrone Singleton and Jenna Roberts, are in their studio. Jenna sits in front of a pile of ballet shoes, while Tyrone stands beside a bar, looking out of a window.

Clive Booth – Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM

Une photo simplement prise à la lumière d'une fenêtre. Les danseurs étoiles du Birmingham Royal Ballet, Jenna Roberts et Tyrone Singleton, font une pause pendant leur répétition de Roméo et Juliette pour le Birmingham Royal Ballet. « Voir la prestation de deux grands danseurs de si près, c'est un privilège incroyable ! » s'exclame l'ambassadeur Canon Clive Booth. « L'objectif Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM est assez rapide pour me permettre de prendre ce type de photos, alors qu'auparavant j'aurais dû utiliser un objectif à focale fixe pour obtenir un résultat similaire. » © Clive Booth

 A long-haired highland cow is shown close-up in a cold-looking field in Islay, Scotland.

Clive Booth – Canon EF 70-200mm f/2.8L IS II USM

« Je cherchais à prendre une photo d'une vache highland qui soit un peu différente des autres, et en rentrant d'une journée où j'avais pris des photos sur l'île d'Islayn, dans les Hébrides intérieures en Écosse, je suis tombé sur ce spécimen », nous raconte l'ambassadeur Canon Clive Booth. « C'était tard dans l'après-midi, en février, et elle était en contre-jour, devant un arrière-plan neutre. J'adore les détails de cette photo, prise à f/4 et à ISO32000, sur laquelle on peut voir jusqu'aux poils à l'extrémité des cornes. Grâce à sa netteté, au stabilisateur d'image et à la facilité avec laquelle on peut le transporter, cet objectif Canon EF 70-200mm f/2.8L IS II USM polyvalent est toujours dans mon sac. » © Clive Booth

A black-and-white photo shows waves crashing against dark rocks at Port Wemyss on Islay, Scotland.

Clive Booth – Canon EF 70-200mm f/2.8L IS II USM

De fortes tempêtes balayent la côte à Port Wemyss, sur l'île d'Islay, dans les Hébrides intérieures, en Écosse. « Ma période préférée de l'année pour visiter Islay, c'est pendant les mois d'hiver, quand il y a un énorme contraste dans la météo et la lumière ; sur une seule journée, vous pouvez avoir du soleil, des nuages, de la brume, de la pluie, de la grêle et de la neige » nous dit l'ambassadeur Canon Clive Booth. « Mes appareils photo et mes objectifs sont très souvent exposés aux éléments, et ils ne me laissent jamais tomber. » © Clive Booth

A landscape shows two grassy headlands overlooking the sea, with a ferry in the distance, obscured by mist

Clive Booth – Canon EF 70-200mm f/2.8L IS II USM

Le ferry quitte Port Ellen, sur l'île Islay dans les Hébrides intérieures, pour un voyage de deux heures vers le continent écossais. « Qu'importe la photo, pour moi c'est toujours l'atmosphère qui est l'ingrédient clé pour créer une intrigue et susciter de l'intérêt », déclare l'ambassadeur Canon Clive Booth. « Avec une grande ouverture, des optiques d'exception et un superbe effet bokeh, l'objectif Canon EF 70-200mm f/2.8L IS II USM est souvent mon objectif de prédilection quand je prends des photos à faible luminosité et que j'ai besoin d'une portée supplémentaire. Même recadré, ce fichier reste net de bout en bout. » © Clive Booth

Men play football on a misty morning at a park lined with trees. They are nearly silhouetted as one man goes to kick the ball and another tries to intercept him.

Eddie Keogh – Canon EF 70-200mm f/2.8L IS II USM

L'ambassadeur Canon Eddie Keogh a utilisé l'objectif Canon EF 70-200mm f/2.8L IS II USM pour immortaliser cette scène à l'atmosphère éthérée, pendant un match de foot entre Yacht Tavern et CDA, à Southampton (Angleterre), le 11 décembre 2016. Les photos d'Eddie, illustrant des matchs du dimanche matin à travers tout le Royaume-Uni, ont remporté le prix Highly Commended, dans la section Specialist Sports Portfolio du Sports Journalist Awards 2016. © Eddie Keogh

A white-faced capuchin monkey carries her baby on her back along a small branch in the rainforest.

Christian Ziegler – Canon EF 100-400mm f/4.5-5.6L IS II USM

L'ambassadeur Canon Christian Ziegler a pris cette photo tandis qu'il se promenait dans la forêt amazonienne au centre du Panama, et qu'un petit groupe de singes capucins à tête blanche (Cebus capucinus) se sont mis sur son chemin. « Une mère avec son petit fermaient la marche et je n'ai eu que quelques secondes pour prendre la photo avant qu'ils ne disparaissent », nous dit Christian. « J'ai emporté l'objectif Canon EF 100-400mm f/4.5-5.6L IS II USM parce qu'il est léger, mais puissant. Habituellement, je marche beaucoup quand je prends des photos de la vie sauvage, et il fait chaud et humide dans la jungle, donc l'idéal est de ne pas emporter trop de poids et de volume avec soi. » © Christian Ziegler

Two toucan-like birds, called Collared Aracari, turn their heads to the right, showing their long beaks and yellow, orange, red and black feathered chests as they perch on the branch of a leafy tree.

Christian Ziegler – Canon EF 100-400mm f/4.5-5.6L IS II USM

« L'araçari à collier (Pteroglossus torquatus), qui est très proche du toucan, se cache généralement très haut sous le couvert forestier. Je me promenais dans la forêt tropicale près de chez moi, au Panama, quand tout à coup j'ai vu ces deux spécimens, situés très bas et à faible distance », raconte l'ambassadeur Canon Christian Ziegler, qui a pris cette photo avec un objectif Canon EF 100-400mm f/4.5-5.6L IS II USM. « Je pense qu'ils profitaient de l'ombre en ce milieu de journée. Ils m'ont laissé me rapprocher d'eux pendant plusieurs minutes, assez longtemps pour que je puisse prendre cette photo. » © Christian Ziegler

A Mongolian man wears a hat and coat made of thick brown furs, and holds a golden eagle on his gloved arm.

Alessandra Meniconzi – Canon EF 100mm f/2.8L Macro IS USM

Le chasseur d'aigles Bokesh vit à Bayan-Ölgii, une province à l'extrême ouest de la Mongolie, là où vit le groupe ethnique Kazakh, des gardiens de troupeaux semi-nomades. Le bras de Bokesh est protégé des énormes serres dorées de l'aigle par un épais gant de cuir. L'ambassadrice Canon Alessandra Meniconzi rêvait de photographier des chasseurs d'aigles depuis 18 ans, après avoir été fascinée par leurs techniques de chasse lors d'une première rencontre au Kazakhstan à la fin des années 1990. En octobre 2017, elle a voyagé dans les Monts de l'Altaï en Mongolie pour réaliser son rêve. « Le Canon EF 100mm f/2.8L Macro IS USM est idéal pour mettre en valeur les proportions du visage et l'ouverture f/2.8 crée une excellente profondeur de champ. De plus, il est très léger et discret. Cet objectif a été conçu pour faire ressortir les plus petits détails ; les images sont d'une netteté à couper le souffle ! Au final, cet objectif permet vraiment d'être au plus près de son sujet. » © Alessandra Meniconzi

A girl wearing a fur-edged hat holds a steaming bowl of food to her lips. The steam is clearly visible against a black background.

Alessandra Meniconzi – Canon EF 100mm f/2.8L Macro IS USM

Zamanbol, jeune fille de 13 ans vivant dans la province de Bayan-Ölgii en Mongolie, boit du thé noir avec du lait et de l'eau par une froide journée d'automne. « Je n'oublierai jamais l'incroyable hospitalité, la simplicité et l'âme des peuples kazakhs », précise l'ambassadrice Canon Alessandra Meniconzi. Pour les prendre en photo, Alessandra a voulu mettre en lumière leurs anciens styles de vie en imitant un maître hollandais. « J'ai décidé de créer un portrait sobre en utilisant une luminosité similaire à celle d'un Rembrandt. Ce type de lumière a conféré un caractère dramatique aux images, et c'est exactement ce que je recherchais ! » indique-t-elle. « Pour mon voyage dans l'Altaï, je devais réaliser des portraits, photographier des scènes de vie dans de petites maisons ou gers (une tente mongole ou kazakhe) et immortaliser des paysages. Mon choix s'est porté sur l'objectif Canon EF 100mm f/2.8L Macro IS USM pour les portraits et les détails. » © Alessandra Meniconzi

A two-year-old boy looks at the camera. He wears a thick fur coat and hat, and has rosy cheeks.

Alessandra Meniconzi – Canon EF 100mm f/2.8L Macro IS USM

Dinislam (surnommé Dilka) est le fils de deux ans des chasseurs d'aigles Lamsy et Bazarbai, âgés de 24 et 25 ans. Les secrets des chasseurs d'aigles sont transmis de génération en génération, et l'utilisation de l'aigle d'or – un symbole spirituel fort – est très important dans la culture des peuples kazakhs nomades, car ils pensent que l'aigle d'or crée un lien très fort entre l'homme, l'environnement et le super naturel. L'ambassadrice Canon Alessandra Meniconzi a pris un objectif Canon EF 100mm f/2.8L Macro IS USM lors de son voyage et l'a utilisé pour l'ensemble de ses portraits, car elle voulait emporter un bagage aussi léger que possible dans l'avion, et elle adore la manière avec laquelle cet objectif capture les détails et les proportions du visage. © Alessandra Meniconzi

Articles liés

Tout afficher