PROFIL

Joel Santos

Un groupe d'enfants de la tribu des Mundari se reposent contre le dos d'une vache à longues cornes assise, entourés d'autres bovins.

L'ambassadeur Canon Joel Santos a arpenté certaines des régions les plus reculées du monde. Il a capturé cette image d'enfants se reposant contre le dos d'une vache à longues cornes sur un campement de bétail Mundari dans le Soudan du Sud en février 2020. Photo prise avec un Canon EOS R équipé d'un objectif Canon RF 15-35mm F2.8L IS USM à 35 mm, 1/320 s, f/4 et ISO 100. © Joel Santos

Spécialiste de la photographie de voyage et réalisateur de documentaires portugais, Joel Santos dispose d'un véritable don pour immortaliser des scènes inoubliables. D'un naturel audacieux, il adopte les nouvelles technologies avec enthousiasme.

Les images de Joel nous font découvrir des régions isolées de notre planète, ainsi que les personnes qui y vivent. Qu'il capture de magnifiques images de volcans au Guatemala et en Indonésie, de pêcheurs pratiquant la pêche au cormoran en Chine, de chasseurs à l'aigle en Mongolie ou de tribus isolées dans le Soudan du Sud et en Éthiopie, ses photos et ses documentaires télévisés nous offrent un aperçu fascinant de la vie des peuples indigènes à travers le monde.

Joel est passionné par les endroits sauvages et reculés, et ses photos perpétuent la tradition des grands artistes et écrivains de voyage ; elles ouvrent une nouvelle fenêtre sur le monde, nous rappellent en même temps d'où nous venons, et nous demandent où nous allons.
« Au début, mes photos pouvaient être classées en deux genres : les paysages et les portraits », explique Joel. « Les techniques et les approches sont si nombreuses qu'il est rare de se spécialiser dans chacun des deux domaines. Alors, parfois, je les fusionnais, c'est-à-dire que je prenais des images d'un paysage et des personnes qui y vivaient.

« Quand j'effectue des missions dans des régions comme la Mongolie, l'Indonésie, le Ghana, le Niger, le Soudan du Sud ou d'autres endroits reculés, je cherche non seulement à raconter les histoires des gens, mais aussi à capturer leur lieu de vie et le contexte, ce qui demande beaucoup plus d'efforts. Par exemple, au Ghana, il m'a fallu trois jours juste pour être accepté par les pêcheurs locaux du lac sacré. À partir du moment où ils ne m'ont plus considéré comme un étranger, mais comme un ami, le résultat a été plus vrai que nature et, je l'espère, plus intéressant sur le plan visuel. »
Joel Santos, ambassadeur Canon.
Lieu : Portugal
Domaines d'expertise : voyages, paysages, portraits, documentaires vidéo
Kit préféré :
Canon EOS R5
Canon RF 28-70mm F2L USM
Vieux pêcheurs sur des radeaux avec des lanternes et des cormorans sur un lac en Chine. Photo de Joel Santos réalisée avec un Canon EOS 5D Mark IV.

Les frères Huang Yue Ming et Huang Yue Chang, nonagénaires, pêchent avec des cormorans dans la province du Guangxi, en Chine. Joel s'y est rendu à plusieurs reprises entre 2006 et 2018 pour illustrer la tradition en voie de disparition. Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark IV équipé d'un objectif Canon EF 16-35mm f/2.8L III USM à 22 mm, 1/80 s, f/3,5 et ISO 1000. © Joel Santos

Joel est né à Lisbonne. Étudiant passionné, il est diplômé en économie et a obtenu un master d'économie et de gestion en science et technologie, mais cela fait désormais 18 ans qu'il vit de sa vraie passion : la photo. Son travail est très apprécié ; il a travaillé pour Microsoft, IKEA, National Geographic, GEO, ABC Studios, et bien d'autres encore. Il expose souvent, rédige des articles pour des médias d'actualité, mène des expéditions photo dans le monde entier, est l'auteur de neuf ouvrages et a réalisé plus de 60 documentaires pour la télévision et les services de streaming. Il collectionne également les récompenses et s'est vu décerner de nombreuses distinctions nationales et internationales. Il a même été élu Photographe de voyage de l'année (en 2016).

Pour Joel, ses photos « parlent d'émotions, de passion et racontent des histoires positives. Toutefois, en tant qu'ancien économiste, j'ai tendance à utiliser les mathématiques comme structure pour m'aider à composer avec la lumière ; je vois de la beauté dans ces éléments mathématiques et j'essaie de les utiliser lorsque je crée des images. Voilà comment je considère mes photographies, qui, elles-mêmes, me représentent. »
Silhouette cachée derrière un parapluie rose sur la Grande Muraille de Chine tandis que la neige tombe.

Première chute de neige en 2012 sur la Grande Muraille de Chine. Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark III (désormais remplacé par le Canon EOS 5D Mark IV) équipé d'un objectif Canon EF 24-105mm f/4L IS USM (désormais remplacé par le Canon EF 24-105mm f/4L IS II USM) à 28 mm, 1/80 s, f/11 et ISO 800. © Joel Santos

Joel s'intéresse également aux nouvelles techniques, et fait partie des photographes qui, depuis quelques années, expérimentent les drones pour créer des vidéos et des images incroyables, et nous offrent un nouveau regard sur les courts-métrages documentaires. Ses documentaires aériens sur les mineurs de sel de la dépression du Danakil, le lac de lave de l'Erta Ale en Éthiopie et les pêcheurs du lac sacré au Ghana lui ont permis de décrocher le prix du Photographe de voyage de l'année en 2016.

« Je suis honoré d'être le premier photographe à gagner ce prix grâce à un portfolio aérien », a-t-il déclaré en toute sincérité. « Réaliser des photos et des films aériens permet d'offrir une nouvelle perspective complémentaire, qui enrichit l'histoire visuelle et la documente avec une profondeur et une diversité différentes. J'ai parfois l'impression d'être un jongleur, car je dois être pilote et photographe en même temps, mais j'aime ça. Ne pas être capable d'utiliser un drone professionnellement, c'est comme ne pas pouvoir utiliser un appareil photo sur le terrain ; les deux sont complémentaires et indispensables et constituent désormais un aspect essentiel de ma carrière. » À ce jour, plusieurs médias du monde entier ont partagé les images aériennes de Joel, notamment : The Guardian, The Daily Mail, The Sun, Courrier International, Visão, Expresso, The Weather Channel, MSN, SIC (chaîne télévisée) et OPTO (service de streaming).
Quel est votre secret lorsque vous photographiez une personne que vous venez de rencontrer ?

« Avant tout, le respect des lieux et des personnes. J'utilise la photo comme un langage universel pour me rapprocher des gens, je ne souhaite pas devenir un chasseur qui les considère comme des proies. Plus vous serez respectueux, plus vos résultats, vos opportunités et votre épanouissement personnel en bénéficieront. »


Faites-vous quelque chose de différent des autres photographes qui travaillent dans ces endroits reculés ?

« J'aime imprimer les photos et les offrir aux gens pendant que je suis là ; c'est toujours bien de donner quelque chose en retour dans la mesure du possible. »


Avez-vous une configuration de prise privilégiée ?

« Chaque fois que je sors, je réagis différemment et j'apprends quelque chose de nouveau, je m'adapte et je change mes habitudes. C'est un processus dynamique et chaque situation requiert une technique différente. D'abord, il faut trouver le sujet, la lumière et l'histoire. Ce n'est qu'ensuite que je détermine quelle technique fournira le meilleur résultat. »


Comment décidez-vous de l'endroit où aller et ce que vous allez photographier ?

« D'abord, je choisis ce qui me passionne. Ensuite, je fais de mon mieux pour explorer, non seulement depuis mon bureau en amont, mais principalement lorsque je voyage, et je laisse mes sens s'ouvrir à ce que je vois, ce que j'entends ou ce que je ressens. »


Considérez-vous la photographie aérienne comme difficile ?

« Il n'est pas si simple de piloter un drone. Voler est certes facile, mais uniquement lorsque les conditions sont optimales. Volez en toute sécurité, pratiquez beaucoup et apprenez tout ce que vous pouvez sur le pilotage d'un drone et sa maintenance. Vous découvrirez rapidement les vents, la navigation, les limites opérationnelles des batteries dans des climats chauds ou froids, etc., et vous gagnerez en réactivité. »

Ce que je sais

Joel Santos


« Ne perdez jamais de vue votre passion première. Vous ferez toujours mieux quelque chose que vous aimez vraiment faire, que vous portez réellement dans votre cœur. L'ambition qui consiste à vouloir se faire rémunérer pour son travail, et donc devenir professionnel, peut vous induire en erreur et diminuer vos chances d'être original dans un domaine où tant de personnes font la même chose. Alors, perfectionnez vos compétences, regardez le travail des autres, non pas pour imiter, mais pour savoir ce qui a déjà été fait. Trouvez votre perspective, votre histoire originale, et laissez la passion vous guider, en aspirant toujours à apprendre davantage et à vous perfectionner à chaque photo que vous prenez. »

Facebook :Joel Santos - Photographies
Instagram :@joelsantosphoto
Site Web :www.joelsantos.net
YouTube :joelsantosphoto

L'équipement de Joel Santos

Kit utilisé par la plupart des photographes professionnels

L'équipement de Joel Santos contenant ses appareils photo et objectifs Canon, ainsi que des accessoires.

Appareil photo

Canon EOS R5

Un appareil photo hybride plein format professionnel emblématique offrant des photos haute résolution et des vidéos 8K aux photographes et réalisateurs. « Il offre des photos superbes de 45 millions de pixels, des vidéos 8K et 4K à 100 im./s, la stabilisation IBIS (mon objectif idéal, le RF 28-70mm f/2, est désormais stabilisé !), la technologie d'autofocus Dual Pixel AF II ainsi que le joystick et la molette très appréciés qui sont intégrés au système EOS R, le tout dans une configuration de boutons hautement personnalisable et un boîtier étanche », ajoute Joel.

Canon EOS M6 Mark II

Un appareil photo hybride portable et puissant avec une définition de 32,5 millions de pixels et une prise de vue en continu jusqu'à 14 im./s. « Il permet de réaliser des vidéos 4K, des photos de haute qualité et intègre un système AF impressionnant », explique Joel. « Grâce au mode rafale RAW 30 im./s, il est impossible de rater l'instant décisif, et ce, sans compromettre la qualité de l'image. »

Objectifs

Canon RF 15-35mm F2.8L IS USM

Zoom ultra grand-angle le plus rapide de Canon, cet objectif est doté d'un moteur Nano USM, d'un stabilisateur d'image à 5 vitesses, ainsi que de 3 lentilles asphériques et 2 éléments en verre UD, pour une netteté supérieure. « Cet objectif est idéal pour les régions isolées tout en me permettant d'être plus près des sujets lorsque je prends des photos de la vie quotidienne », confie Joel.

Canon RF 28-70mm F2L USM

Zoom avancé de la série L doté d'une ouverture f/2 ultra-rapide pour une qualité d'image exceptionnelle. « Mon objectif préféré. Il excelle dans les portraits, les clichés de la vie quotidienne et les paysages, indépendamment de la luminosité. Une netteté optimale, quelle que soit l'ouverture, d'un bord à l'autre », ajoute Joel.

Canon RF 24-70mm F2.8L IS USM

Améliorez votre photographie hybride plein format grâce à cet objectif qui dépasse toutes les attentes. « Si la version EF était le modèle préféré de tous les temps, le modèle RF est désormais incontournable. Le stabilisateur d'image fonctionne en tandem avec le système de stabilisation d'image intégré IBIS de l'EOS R5, qui peut également être ajouté via le mode de stabilisation d'image numérique. Les possibilités créatives sont sans limites et le rendu des couleurs est toujours net, détaillé et de qualité supérieure », ajoute Joel.

Canon RF 50mm F1.2L USM

Un modèle qui redéfinit les normes en matière de performances photographiques : il offre une netteté inégalée, un haut niveau de contrôle créatif et des performances remarquables en basse lumière. « Là où tous les autres objectifs sont à la peine, celui-ci vous sauvera la mise », explique Joel. « Le système d'autofocus fonctionne incroyablement bien dans des situations d'obscurité totale, et présente le meilleur rendu de flou d'arrière-plan qu'il m'ait été donné de voir. »

Canon RF 35mm F1.8 Macro IS STM

Une solution polyvalente, idéale pour la photographie de rue, de voyage et en gros plan. « Un objectif petit, lumineux et stabilisé. La possibilité de réaliser des photos macro favorise la créativité », précise Joel.

Canon RF 600mm F11 IS STM

Un super-téléobjectif révolutionnaire, à la fois compact et léger. « Avec un poids de moins de 1 kg, il est désormais facile d'avoir une portée de téléobjectif extrême pour la photographie animalière et de paysage », dit Joel. « Ajoutez à cela son système AF et de stabilisation d'image exceptionnels, il n'y a plus à hésiter. »

Canon EF 100-400mm f/4.5-5.6L IS II USM

Un zoom compact parfaitement adapté à la photographie d'événements sportifs, de scènes d'action et de la faune. « Lorsque je dispose d'espace et peux transporter du poids, la polyvalence de cet objectif ne peut être négligée », dit Joel. « Ses performances optiques et de mise au point automatique restent intactes avec l'adaptateur RF/EF, elles sont même renforcées grâce à la bague de contrôle de l'objectif personnalisable du premier. »

Canon EF-M 32mm f/1.4 STM

Idéal pour les portraits, les photos prises sur le vif et les compositions avec des détails et une clarté exceptionnels. « C'est le compagnon idéal du Canon EOS M6 Mark II en raison de son format compact, de sa discrétion, et surtout, de son ouverture rapide », précise Joel.

Accessoires

Ventilateur

« Bien que les appareils photo EOS R aient une façon unique de fermer les rideaux de l'obturateur pendant le changement d'objectif, ce qui empêche l'accumulation de poussière sur la surface du capteur d'image, il y a toujours un grain de poussière qui s'infiltre », raconte Joel. « Sur une photo, il est relativement facile de corriger ce problème en post-production, mais pour la vidéo, c'est plus problématique. »

Microphones

« Je transporte une multitude de microphones (shotgun, stéréo, micro-cravate) que je peux régler avec précision et surveiller sur l'écran tactile LCD de l'appareil photo », dit Joel.

Système de sauvegarde sur disque SSD

« Plus vous effectuez de prises de vue, plus vous réalisez que chaque moment de la vie est unique », déclare Joel. « C'est la raison pour laquelle la sauvegarde est indispensable et c'est une véritable obsession pour moi. »

Étui pour cartes mémoire CFexpress et SD

« Je ne voyage jamais sans emporter 10 cartes mémoire SD UHS-II 128 Go et deux cartes CFexpress 512 Go, en insérant une carte sur l'EOS R5 pour capturer des photos RAW et l'autre pour enregistrer des vidéos », confie Joel. « J'utilise même parfois l'appareil photo pour sauvegarder des fichiers d'une carte mémoire sur l'autre, ce qui m'a déjà sauvé la vie. »

Articles liés

Canon Camera

Programme européen Canon Ambassador

Découvrez le fonctionnement du programme Ambassador et rencontrez les photographes remarquables choisis pour représenter Canon.

Canon Professional Services

Les membres bénéficient de l'assistance prioritaire CPS, localement et lors d'événements majeurs, d'un service de réparation prioritaire et, selon leur niveau d'adhésion, du prêt gratuit de matériel de remplacement, de la gratuité des frais de retour et de remises pour les services de maintenance. Ils peuvent également profiter d'offres exclusives réservées aux membres.

Canon Camera