ARTICLE

Les meilleurs objectifs Canon pour photographier des paysages

Reflet du mont Schiehallion sur le Loch Rannoch à l'aube, dans le Perthshire, en Écosse. Pour prendre cette photo, David Noton a utilisé l'objectif Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM, qu'il considère comme le meilleur objectif polyvalent Canon pour les photos de paysages. Photo prise avec un Canon EOS 5DS R équipé d'un objectif Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM à 0,8 s, f/16 et ISO100. © David Noton Photography

Quels sont les meilleurs objectifs pour photographier des paysages ? Quelles fonctions essentielles faut-il privilégier lors du choix d'un objectif pour paysage Canon ? Enfin, quels objectifs peuvent résister aux conditions difficiles que vous rencontrerez sur le terrain lors de vos prises de vue ?

Dans cet article, David Noton, ambassadeur Canon et photographe de paysages chevronné, dévoile ses objectifs Canon préférés pour photographier des paysages et Mike Burnhill, spécialiste des produits d'imagerie professionnelle de Canon et expert en technologies optiques, nous explique pourquoi ces objectifs sont particulièrement adaptés à ce type de photographie.

« La plupart du temps, j'utilise le Canon EOS 5DS R de 50 millions de pixels pour photographier des paysages », explique David. « La qualité de l'objectif est essentielle lorsque l'on prend des photos en haute résolution ». David utilise essentiellement des objectifs de la série L de Canon. Rapides et fabriqués avec des matériaux de qualité supérieure, ils sont parfaitement adaptés aux exigences de ce type de photographie, avec des traitements limitant les reflets et les images fantômes, un boîtier protégé contre les intempéries et un stabilisateur d'image de pointe.

Canon Professional Services

Possédez-vous un équipement Canon ?

Enregistrez votre équipement pour bénéficier de conseils gratuits d'experts, faire réparer ou entretenir votre matériel, participer à des événements sources d'inspiration et profiter d'offres exclusives grâce au programme CPS (Canon Professional Services).

« J'attache une grande importance à la qualité de fabrication », avoue David. « Certaines personnes peuvent être tentées par des objectifs indépendants, plus économiques. Cependant, lorsque je réalise des prises de vue en Islande, par exemple, j'ai besoin d'être sûr que mes objectifs tiendront la route et résisteront aux éléments. »

David n'utilise pas d'objectifs à focale fixe. « J'utilise souvent des objectifs à focale fixe pour mes portraits de voyage, mais je préfère la flexibilité des objectifs zoom pour mes photos de paysages », explique-t-il. « La qualité des objectifs zoom a énormément progressé et la dernière génération d'objectifs de la série L n'a rien à envier aux objectifs à focale fixe. Lorsque je me rends à l'autre bout du monde, je dois disposer de toute la flexibilité nécessaire. J'apprécie le fait de pouvoir ajuster précisément le recadrage à l'aide d'un zoom, c'est très pratique. De plus, avec les objectifs à focale fixe, le photographe passe son temps à changer les objectifs et les bagues de filtre, penché sur sa sacoche, au lieu de se concentrer sur la lumière, qui évolue en permanence. »

Voici les meilleurs objectifs Canon pour photographier des paysages. Toutes les options sont représentées, des objectifs grand-angle au champ visuel étendu, aux téléobjectifs permettant d'isoler de petits détails lointains.

Hills and fluffy low clouds reflected in the mirror-like waters of a Scottish loch.
Lumière du crépuscule et magnifiques reflets du mont Slioch sur le Loch Maree à Wester Ross, en Écosse. David indique qu'il a utilisé l'objectif Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM, son objectif de prédilection pour les photos de paysages. Photo prise avec un Canon EOS 5DS R équipé d'un objectif Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM à 0,4 s, f/11 et ISO100. © David Noton Photography
A black Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM zoom lens with a red ring around the front element.

Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM

Zoom standard de qualité professionnelle offrant une qualité d'image exceptionnelle et une ouverture rapide de f/2,8 sur toute la plage focale.

1. Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM


Le meilleur objectif polyvalent Canon pour les photos de paysages

« J'emporte systématiquement cet objectif avec moi lors de mes prises de vue », affirme David Noton. « C'est sans doute l'objectif que j'utilise le plus pour photographier des paysages, car il est extrêmement polyvalent. Grâce à sa plage focale étendue, il convient aussi bien aux plans larges qu'aux portraits détaillés. Le Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM est relativement compact, facile à transporter, et offre une excellente qualité optique sur l'ensemble de la plage focale. Si je ne devais emporter qu'un seul objectif, je le choisirais sans hésiter. »

« C'est un objectif ultra polyvalent, particulièrement réputé pour ses performances. Il est considéré comme l'un des meilleurs dans sa catégorie, tous fabricants confondus », ajoute Mike Burnhill. « Son ouverture rapide de f/2.8 est idéale pour les prises de vue en basse lumière, et sa largeur permet d'isoler le sujet de l'arrière-plan en effectuant une mise au point différentielle. Comme les autres objectifs de la série L, il dispose d'un boîtier entièrement étanche. Vous pouvez l'utiliser en extérieur en toute sérénité, par tous les temps. »

A stream winds through a leafy autumnal landscape.
Couleurs d'automne aux Pertes de l'Ain, dans le Jura. David a utilisé un objectif Canon EF 70-200mm f/2.8L IS II USM pour prendre ce cliché : « J'apprécie particulièrement les compositions graphiques serrées que ces longs objectifs permettent de réaliser ». Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark IV équipé d'un objectif Canon EF 70-200mm f/2.8L IS II USM à 1,6 s, f/16 et ISO100. © David Noton Photography
A light grey Canon EF 70-200mm f/2.8L IS III USM telephoto lens with a red ring.

Canon EF 70-200mm f/2.8L IS III USM

Téléobjectif à toute épreuve conçu pour un usage professionnel. Robuste, il est doté d'un stabilisateur d'image 4 vitesses et de lentilles spéciales.

2. Canon EF 70-200mm f/2.8L IS III USM


Le meilleur objectif Canon pour les paysages impressionnants

« J'utilise de plus en plus de longues perspectives focales pour mes photos de paysages », explique David. « J'aime beaucoup l'impression d'immensité que ces longs objectifs créent. Cette perspective est idéale pour restituer l'échelle d'une montagne (avec des arbres rendus minuscules face au sommet, par exemple). J'apprécie particulièrement les compositions graphiques serrées que ces longs objectifs permettent de réaliser. Cet objectif de 70-200 mm est également idéal pour saisir les détails lointains du paysage. Mon Canon EF 70-200mm f/2.8L IS II USM possède une ouverture maximale de f/2.8, et j'utilise souvent cette profondeur de champ minimale. Je l'utilise également pour créer des images composites en assemblant plusieurs photos. »

Mike reconnaît que le Canon EF 70-200mm f/2.8L IS II USM est un excellent objectif pour paysage, mais souligne que sa nouvelle version, le Canon EF 70-200mm f/2.8L IS III USM, « lui ressemble en tous points, à l'exception de quelques améliorations mécaniques et de traitement. En général, les photographes de paysages utilisent un trépied pour réaliser leurs prises de vue. Cependant, si vous devez prendre des photos à main levée sur le terrain, cet objectif dispose d'un stabilisateur d'image 3,5 vitesses qui préserve la netteté de l'image », ajoute-t-il. « Comme pour les autres objectifs de la série L, l'autofocus est contrôlé par un moteur USM annulaire qui entoure l'objectif et garantit une mise au point extrêmement rapide. Si vous le souhaitez, vous pouvez corriger manuellement l'autofocus en touchant la bague de mise au point. Le traitement à la fluorine de l'objectif facilite son nettoyage. L'eau de pluie glisse sur sa surface et n'a pas le temps de sécher, ni de former des gouttelettes qui dégradent la qualité de l'image. »

A dawn landscape with multiple layers of trees and hills shrouded in mist.
L'aube se lève sur le village de Compton Pauncefoot, observé depuis les hauteurs du Cadbury Castle, dans le Somerset, en Angleterre. David indique qu'il a utilisé l'objectif Canon EF 100-400mm f/4.5-5.6L IS II USM pour réaliser ce cliché : « Sa longue portée, qui peut atteindre 400 mm, est très pratique ». Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark IV équipé d'un objectif Canon EF 100-400mm f/4.5-5.6L IS II USM à 1 s, f/11 et ISO100. © David Noton Photography
A grey and black Canon EF 100-400mm f/4.5-5.6L IS II USM telephoto lens with a red ring.

Canon EF 100-400mm f/4.5-5.6L IS II USM

Objectif zoom haute performance compact. Le stabilisateur d'image 4 vitesses et les éléments optiques de qualité supérieure assurent une précision de toute beauté.

3. Canon EF 100-400mm f/4.5-5.6L IS II USM


Le meilleur objectif long Canon pour les photos de paysages

« J'utilise beaucoup l'objectif Canon EF 100-400mm f/4.5-5.6L IS II USM et toute sa plage de focales pour mes photos de paysages. Sa longue portée, qui peut atteindre 400 mm, est très pratique », affirme David. « Je l'ai déjà rentabilisé plusieurs fois. C'est un excellent objectif qui produit des images extrêmement nettes, avec une belle distance focale maximale, très facile à transporter. Comme pour le Canon EF 70-200mm f/2.8L IS II USM, son stabilisateur d'image (jusqu'à quatre vitesses) fait des merveilles. Je l'utilise même lorsque l'appareil est fixé sur un trépied au sommet d'une colline exposée, où le vent souffle fort. Il m'aide également à capturer les détails des prises de vue en gros plan. »

« Même s'il semble taillé pour les photos de sport ou d'animaux, cet objectif convient aussi parfaitement aux photos de paysages », reconnaît Mike. « Il apporte un regard différent sur les paysages, et permet d'isoler des zones ou des détails en particulier, comme un groupe d'arbres. Sa bague de réglage tactile, pour adapter la résistance de contrôle du zoom en fonction du sujet photographié, est très pratique. Il empêche également toute modification accidentelle de la distance focale en cas de rabattement de l'objectif. »

A rocky coastline curving into the distance, ending in three separate rock stacks.
Crépuscule sur les Tas de pois, des îlots rocheux prolongeant la Pointe de Pen-Hir, en Bretagne. « L'objectif grand-angle Canon EF 16-35mm f/2.8L III USM est très utile pour mettre en valeur le premier plan », explique David. Photo prise avec un Canon EOS 5DS R équipé d'un objectif Canon EF 16-35mm f/2.8L III USM à 25 s, f/11 et ISO100. © David Noton Photography
Stars fill the sky in a long-exposure shot looking over the coastline towards a rock arch.
La Voie lactée surplombant Durdle Door dans le Dorset, en Angleterre. D'après David, l'objectif Canon EF 16-35mm f/2.8L III USM est « idéal pour réaliser des prises de vue grand-angle du ciel étoilé et de l'arche de la Voie lactée ». Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark IV équipé d'un objectif Canon EF 16-35mm f/2.8L III USM à 120 s, f/2.8 et ISO12800. © David Noton Photography
A black Canon EF 16-35mm f/2.8L III USM lens with a red ring around its front element.

Canon EF 16-35mm f/2.8L III USM

Objectif zoom ultra grand angle de qualité supérieure disposant d'une ouverture maximale constante de f/2.8, afin de garantir la meilleure qualité d'image possible, même en basse lumière.

4. Canon EF 16-35mm f/2.8L III USM


Le meilleur objectif grand-angle Canon pour les photos de paysages

« La distance focale du Canon EF 16-35mm f/2.8L III USM est très utile pour les photos de paysages, et notamment pour mettre en valeur le premier plan », précise David. « J'ai également utilisé cet objectif pour photographier le ciel de nuit. Son ouverture de f/2.8 permet d'obtenir une exposition courte sans définir une sensibilité ISO élevée. C'est l'idéal pour réaliser des prises de vue grand-angle du ciel étoilé et de l'arche de la Voie lactée. Dans ces situations, il est important d'avoir un objectif fiable, qui permette de prendre des photos à l'ouverture maximale tout en conservant une image parfaitement nette. »

Pour Mike, « l'objectif Canon EF 16-35mm f/2.8L III USM produit une image encore plus nette d'un bord à l'autre que le modèle précédent. Il garantit une netteté exceptionnelle sur toute la plage focale, y compris à 16 mm, lorsque l'objectif est ouvert au maximum. Les photos prises à 16 mm présentent une largeur d'image inhabituelle. Ce champ de vision étendu, proche de celui de l'œil humain, convient particulièrement aux scènes riches en détails, comme les paysages urbains. »

The grass-covered ramparts of an Iron Age hill fort curve around an undulating hill.
Remparts de la colline fortifiée de l'Âge de fer de Hambledon Hill dans le Dorset, en Angleterre. « La fonction de bascule [de l'objectif Canon TS-E 17mm f/4L] permet de modifier le plan focal », explique David. « Vous pouvez l'utiliser pour produire une image nette, du premier plan à l'arrière-plan, ou créer une profondeur de champ minimale en isolant un élément et en rendant le reste flou ». Photo prise avec un Canon EOS 5DS R équipé d'un objectif Canon TS-E 17mm f/4L à 1/6 s, f/11 et ISO100. © David Noton Photography
A eucalyptus tree spreads its branches wide over an exposed area of bright red earth.
Eucalyptus éclairé par les derniers rayons du soleil dans la Hamersley Gorge du Karijini National Park, en Australie-Occidentale. Grâce à la fonction de décentrement de l'objectif Canon TS-E 24mm f/3.5L II, David peut facilement corriger les lignes de fuite du paysage, comme cet arbre penché. Photo prise avec un Canon EOS 5DS R équipé d'un objectif Canon TS-E 24mm f/3.5L II à 0,4 s, f/11 et ISO100. © David Noton Photography
A black Canon TS-E 17mm f/4L tilt-shift lens with a red ring around its front element.

Canon TS-E 17mm f/4L

Faible distorsion et netteté exceptionnelle d'un bord à l'autre, et mécanismes de décentrement et de bascule à rotation indépendante.

5. Objectifs à bascule et décentrement (tilt-shift) Canon TS-E 17mm f/4L et TS-E 24mm f/3.5L II


Les meilleurs objectifs Canon pour les paysages avec des lignes

« Les objectifs à bascule et décentrement (tilt-shift) sont des systèmes optiques spécialisés que l'on associe souvent aux photos d'architecture, mais je trouve qu'ils conviennent très bien aux photos de paysages », précise David. « La fonction de décentrement est particulièrement utile pour corriger les lignes de fuite verticales. Par exemple, si je photographie un paysage comportant une ligne verticale forte, comme un arbre en bordure, avec un objectif grand-angle, il semblera penché dans le cadre, ce qui est assez disgracieux. La fonction de décentrement permet de préserver toutes les lignes droites.

La fonction de bascule permet quant à elle de modifier le plan focal. Vous pouvez l'utiliser pour produire une image nette, du premier plan à l'arrière-plan, ou créer une profondeur de champ minimale en isolant un élément et en rendant le reste flou. »

A black Canon TS-E 24mm f/3.5L II tilt-shift lens with a red ring around the front.

Canon TS-E 24mm f/3.5L II

Conçu pour garantir une qualité d'image exceptionnelle d'un bord à l'autre du cadre grâce à des mécanismes de décentrement et de bascule à rotation indépendante.

« J'utilise également mon objectif Canon TS-E 24mm f/3.5L II pour créer de grands panoramas en post-production, en déplaçant l'objectif à gauche, au centre et à droite. Les images s'alignent parfaitement. »

« Les objectifs à bascule et décentrement (tilt-shift) Canon TS-E 17mm f/4L et Canon TS-E 24mm f/3.5L II sont tous deux conçus pour offrir une qualité d'image incomparable, une faible distorsion et une netteté exceptionnelle d'un bord à l'autre. Leurs lentilles à dispersion ultra-faible en verre spécial haute performance laissent plus facilement passer la lumière et la déforment moins. Le traitement SubWavelength Structure Coating (SWC), qui imite la structure de l'œil du papillon de nuit, recouvre la surface de l'objectif de cônes microscopiques. La lumière est ainsi amortie, ce qui élimine les reflets et les images fantômes. »

Rédigé par David Clark


Articles liés

Tout afficher

Recevez la newsletter

Cliquez ici pour recevoir des histoires sources d'inspiration et des articles passionnants de Canon Europe Pro

Inscrivez-vous maintenant