ARTICLE

Gagner sa vie avec la photographie de paysage

Le photographe Gunnar Freyr, basé en Islande, explique comment il a fait de sa passion pour les paysages modernes un métier, sans omettre le rôle des réseaux sociaux et la manière dont la photographie de paysage a évolué.
Un grand voilier passant sous l'arche d'un iceberg sur un littoral rocheux.

Le succès de Gunnar Freyr, photographe de nature et de paysage d'origine danoise, sur les réseaux sociaux, l'a conduit à organiser des ateliers très prisés. « Cette photo a été prise lors d'un atelier que j'ai organisé au Groenland, alors que nous naviguions à travers le fjord isolé de Scoresby Sund, en rencontrant des paysages extraordinaires, comme ce magnifique iceberg », explique-t-il. Photo prise avec un Canon EOS R équipé d'un objectif Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM à 70 mm, 1/5000 s, f/5 et ISO 800. © Gunnar Freyr

Gunnar Freyr fait partie de cette nouvelle génération de photographes dynamiques, spécialisés dans la nature et les paysages, qui exploitent la puissance d'Internet pour développer leur activité. Basé à Reykjavik, en Islande, il compte parmi ses clients des entreprises locales telles que Promote Iceland ainsi que des marques internationales telles que Condé Nast Traveller et American Express.

Gunnar, qui a plus de 400.000 abonnés sur Instagram, a emprunté un chemin inhabituel pour en arriver là dans sa carrière. Né au Danemark de parents islandais, il a étudié la gestion des entreprises à l'université et a ensuite commencé à travailler pour une grande société d'audit. Il a acheté son premier reflex en 2007, mais la photographie de paysage n'est restée pour lui qu'un simple loisir pendant plusieurs années.

Cependant, il a rapidement réalisé que faire carrière dans l'audit n'était pas ce qu'il voulait et a opéré un changement radical : avec son associé, ils ont vendu tout ce qu'ils possédaient et se sont acheté un billet tour du monde avant de poser leurs valises en Islande en 2015.

Depuis, Gunnar a fait une brillante carrière en parcourant le monde et en photographiant des paysages monumentaux. Il adopte un modèle économique holistique comprenant de multiples sources de revenus et tire profit de sa solide présence sur les réseaux sociaux, ce qui n'était pas possible pour les photographes de paysage de l'époque, plus dépendants des ventes d'impression et des ventes par Internet. Gunnar explique ici comment vivre grâce à la photographie de paysage à l'ère du numérique.

Découvrez comment les photographes peuvent tirer parti de la puissance des réseaux sociaux dans cet épisode du podcast Shutter Stories de Canon :

Photo de paysage d'une formation de roche sablonneuse sur une plage de sable noir traversée par deux cavaliers.

Gunnar a photographié cette scène saisissante sur la plage de sable noir de Stokksnes, au sud-est de l'Islande. « Cette photo a été prise sous la forme d'un panorama en quatre parties, pour que je puisse inclure toute la largeur de la montagne, transformant ainsi l'objectif 24-70 mm en ultra grand angle », explique-t-il. Photo prise avec un Canon EOS-1D X Mark II (désormais remplacé par le Canon EOS-1D X Mark III) équipé d'un objectif Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM à 24mm, 1/800 s, f/4 et ISO 1250. © Gunnar Freyr

Créer son entreprise de photographie

Gunnar a démarré sa carrière de photographe peu après s'être installé en Islande et a créé un book de photos prises à travers le pays. « Je débutais sur les réseaux sociaux, et une organisation nommée Promote Iceland cherchait un photographe et un responsable réseaux sociaux pour un projet sur les chevaux islandais », se souvient-il. « J'ai été embauché, et c'est devenu mon premier projet rémunéré. » Les compétences de Gunnar en matière de réseaux sociaux ont également aidé à faire passer le compte de l'organisation de 250 abonnés au départ à plus 100.000 en l'espace de deux ans.

Un technicien portant des gants blancs nettoie le capteur d'un appareil photo Canon.

Possédez-vous un équipement Canon ?

Enregistrez votre équipement pour bénéficier de conseils gratuits d'experts, faire réparer ou entretenir votre matériel, participer à des évènements sources d'inspiration et profiter d'offres exclusives grâce au programme CPS (Canon Professional Services).

Depuis, il a comme principale source de revenus des commandes de projets photographiques, qu'ils soient ponctuels ou sur le long terme, obtenues principalement grâce à son site Internet et ses comptes sur les réseaux sociaux. « J'ai développé de très bonnes relations avec mes clients et nous collaborons généralement sur le long terme, ce qui était super sur le plan financier, car cela offre la sécurité de l'emploi et des revenus », explique Gunnar. « Je fais également du travail de stratégie visuelle ou de stratégie de réseaux sociaux, ce qui est un mélange de photographie et de stratégie. »

Gunnar ne dépend pas d'une unique source de revenus ; il en a plusieurs autres. Il a connu un certain succès dans la vente d'impressions et organise également des ateliers de photographie. La présence de Gunnar sur les réseaux sociaux incite les gens à apprendre auprès de lui en personne. Il a également photographié des mariages paradisiaques et des mariages en petit comité. « C'est un travail très exigeant, et le degré de responsabilité est élevé, mais c’est bien payé », explique-t-il. « Si vous vous spécialisez dans ce domaine, vous pouvez en faire une affaire très lucrative. »

Un petit chalet dans un paysage enneigé au crépuscule, avec les fenêtres éclairées et de la fumée s'échappant de la cheminée.

Gunnar a photographié cette bâtisse isolée dans le cadre de sa série Lonely Houses (Maisons solitaires). Son style artistique illustre parfaitement la photographie de paysage moderne, où l'image sert autant à transmettre une idée ou un sentiment qu'à capturer une scène. « J'adore augmenter la sensibilité ISO sur mon appareil photo, et photographier à grande ouverture pour obtenir des photos là où il est difficile d'en prendre, cela donne souvent des images vraiment passionnantes », explique-t-il. « Je vais peut-être parfois jusqu'à ISO 12000, mais souvent pas plus que ISO 6400 » Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark IV équipé d'un objectif Canon EF 50mm f/1.8 STM à 1/50 s, f/2 et ISO 6400. © Gunnar Freyr

Deux personnes marchant main dans la main sous une neige très épaisse en direction de la célèbre église Hallgrimskirkja en Islande.

Cette photo magique a été capturée par Gunnar au cours de la plus importante chute de neige enregistrée en Islande depuis 100 ans. Elle représente un couple contemplant l'église Hallgrimskirkja, emblème de Reykjavik. Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark IV équipé d'un objectif Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM à 45 mm, 1/200 s, f/2.8 et ISO 6400. © Gunnar Freyr

La photographie de paysage moderne

La photographie de paysage a évolué en termes de style et de contenu au cours des dix dernières années. Aujourd'hui, on considère moins la perfection technique que le style particulier ou la vision créative d'un photographe. Pour Gunnar, il ne s'agit pas tant de l'apparence des paysages que de la manière dont ils vont toucher les gens et des messages qu'ils peuvent transmettre.

« Il a été très facile de voir les changements ici en Islande, car il s'agit d'une très petite communauté », explique-t-il. « Je dirais qu'il y a eu un changement générationnel, qui a débuté il y a environ 10 ans. Ici en Islande, il y avait beaucoup de photographes dont le travail était contrasté, saturé et techniquement parfait. Cela a évolué dans une direction beaucoup plus créative, la photographie de paysage est désormais beaucoup plus douce et onirique qu'elle ne l'était auparavant. »

Cette nouvelle façon de photographier les paysages s’est popularisée auprès du public de Gunnar. « Depuis des années, je reçois des critiques positives et des compliments sur mon style de photographie, en termes de cadrage et de composition, d'esthétique globale et de retouche », explique-t-il. « Un certain nombre de mes photos en prises en Islande a poussé les gens à venir ici, désireux de parvenir à capturer « LA photo ». »

Il pense que ce changement est en partie dû aux nouvelles technologies des appareils photo. « Les appareils photo professionnels sont devenus beaucoup plus faciles à utiliser, grâce à des fonctions améliorées telles que l'autofocus, l'exposition automatique, des performances ISO élevées et une plage dynamique élargie », explique Gunnar. « C'est donc un autre genre de passionnés qui a désormais la possibilité de s'épanouir, en étant moins axé sur la technique mais plus sur la créativité. »

L’équipement de choix de Gunnar

Gunnar privilégie les appareils photo qui permettent de prendre de superbes photos de paysage, quelle que soit la météo. Les conditions extrêmes permettent généralement de produire des photos plus spectaculaires et uniques, comme ce cliché de l'église Hallgrimskirkja prise dans une tempête de neige (ci-dessus). « Je veux pouvoir prendre des photos par mauvais temps car c'est généralement dans ces moments-là que je prends mes meilleures photos », explique-t-il. « L'équipement doit être totalement fiable et fonctionner à toute heure de la journée. Je dois parfois courir dans des tempêtes de neige pour prendre des photos, et mon équipement doit être paré pour affronter ces conditions. Et bien sûr, il doit être rapide, avec un autofocus et une résolution de qualité. »

Les vagues clapotent doucement sur deux formations rocheuses contre un ciel orange brûlé.

Les meilleurs objectifs Canon pour photographier les paysages

Le photographe finlandais de régions sauvages Valtteri Hirvonen nous dévoile ses coups de cœur pour chaque type de prise de vue de paysage.

Son appareil photo principal est le Canon EOS R5. « C'est de loin le meilleur appareil photo que j'ai utilisé dans ma vie », déclare Gunnar. « Il est fantastique, que ce soit pour les photos ou les vidéos. L'autofocus avec détection des yeux est vraiment génial. J'ai des photos de renards polaires prises de près d'une netteté exceptionnelle, alors qu’elles sont très difficiles à obtenir, car ces animaux se déplacent rapidement et de façon imprévisible. La qualité d'image globale est vraiment excellente. » Son deuxième appareil photo est un Canon EOS 5D Mark IV, qui lui a bien servi au fil des ans et avec lequel il a pris plus de 300.000 photos.

L'un des objectifs de prédilection de Gunnar est le Canon RF 24-70MM F2.8L IS USM. C'est l'objectif sans lequel, selon lui, il ne pourrait pas travailler. « C'est comme un outil multifonction, car il peut faire tellement de choses en photographie de paysage. Cela va des scènes très larges à des gros plans sur des détails, en passant par des portraits », explique-t-il.

« J'utilise généralement cet objectif sur le Canon EOS R5 et le Canon EF 100-400mm f/4.5-5.6L IS II USM sur le Canon EOS 5D Mark IV. C'est aussi un objectif très polyvalent, et quand je l'utilise, je suis prêt à faire face à toute éventualité. Par exemple, si je suis sur le terrain et que des rennes surgissent de nulle part. J'utilise aussi le Canon RF 50mm F1.2L USM, qui est très précis et présente si peu de distorsion que c'en est à peine croyable. »

Un volcan en éruption, la nuit.

Gunnar immortalise la multitude d'éléments naturels que l'Islande a à offrir, des icebergs aux cascades, en passant par les volcans en éruption. « Observer le volcan Fagradalsfjall la nuit est une expérience vraiment mystique, et devenir le témoin de la création de nouvelles terres est une leçon d'humilité », explique-t-il. Photo prise avec un Canon EOS R5 équipé d'un objectif Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM (connecté avec une bague d'adaptation monture Canon avec filtre insérable et avec un filtre à densité neutre variable V-ND) à 47 mm, 1/250 s, f/3.5 et ISO 6400. © Gunnar Freyr

Le stabilisateur d'images intégré à 5 axes de son Canon EOS R5, associé à la stabilisation d'image de ses objectifs RF, offre à Gunnar une grande flexibilité lors de ses prises de vue. « Je ne suis clairement pas un adepte du trépied, c'est donc un gros avantage », explique-t-il. « J'ai l'impression que le trépied est plus encombrant qu'utile, sauf pour des tâches spécifiques comme photographier les aurores boréales ou en astrophotographie, ou dans certains intérieurs en basse lumière. Le Canon EOS R5 est parfait pour les photos à main levée car vous pouvez vous déplacer très rapidement et obtenir des photos stables et nettes. »

Développer sa popularité sur les réseaux sociaux

Gunnar explique que son site Web et ses comptes sur les réseaux sociaux sont essentiels à son succès. C'est grâce à eux qu'il reçoit la plupart des commandes qui représentent l'essentiel de son gagne-pain. « Les réseaux sociaux sont super importants, et 99 % de mon travail aujourd'hui est dû à mon compte Instagram.

« Par le passé, les gens menaient leurs affaires avant tout grâce à leur site Internet. Mais aujourd'hui, j'utilise beaucoup plus les réseaux sociaux pour attirer l'attention sur mon site Internet. Il est très difficile d'atteindre les gens avec un site Internet, tandis qu'avec les réseaux sociaux, vous pouvez les rediriger vers votre site et leur présenter une part beaucoup plus importante de vos travaux. »

Si les réseaux sociaux offrent des avantages considérables pour les photographes, bien développer son compte signifie les intégrer en partie à votre style de vie. « Vous devez voir ça comme un travail, cela prend beaucoup de temps, et exige que vous soyez complètement investi », ajoute Gunnar. « Vous devez aimer ce travail et le vivre pleinement pour pouvoir vous construire un public.

« Beaucoup de gens voient les réseaux sociaux comme de simples plateformes sur lesquelles publier son travail, mais il est très important de ne pas négliger l'aspect social et de nouer des liens avec sa communauté. Pour développer votre compte, vous devez être actif en permanence. Si vous ne publiez rien, vous ne faites que perdre des abonnés.

« Instagram, par exemple, favorise ceux qui profitent pleinement de la plateforme. Il vous faut utiliser toutes les fonctionnalités sur Instagram, comme les Highlights, les Reels et les Stories. Si vous utilisez tout ce que la plateforme a à vous offrir, vous vous en tirerez mieux qu’en vous concentrant uniquement sur la publication de photos. Plus vous en faites, plus les gens viendront sur votre profil. »

Rédigé par David Clark


L'équipement de Gunnar Freyr

Kit utilisé par la plupart des photographes professionnels

Un appareil photo Canon EOS R5 équipé d'un objectif Canon RF 24-70mm F2.8L IS USM.

Appareils

Canon EOS R5

Quels que soient votre technique de prédilection et votre sujet, l'EOS R5 vous permettra d'être créatif comme jamais auparavant. « C'est de loin le meilleur appareil photo que j'ai utilisé dans ma vie », déclare Gunnar.

Objectifs

Canon RF 24-70mm F2.8L IS USM

Rapide et précis : le zoom standard hybride idéal pour les professionnels. « C'est un vrai couteau suisse, car il permet de faire tellement de choses en photographie de paysage », explique Gunnar.

Canon RF 50mm F1.2L USM

L'objectif RF redéfinit les normes en matière de performances photographiques : il offre une netteté exceptionnelle, un haut niveau de contrôle créatif et des performances remarquables en basse lumière. Selon Gunnar, « il est très précis et présente si peu de distorsion que c'en est à peine croyable. »

Canon EF 100-400mm f/4.5-5.6L IS II USM

Zoom optique 100-400 mm compact et hautes performances, idéal pour photographier les événements sportifs, les scènes d'action et la faune. Gunnar explique : « Je l'utilise pour me concentrer sur des sujets spécifiques, plutôt que pour photographier le paysage dans son ensemble. C'est aussi un objectif incroyable lorsqu'il est associé avec le multiplicateur 1,4x. »

Accessoires

Multiplicateur de focale Canon EF 1,4x III

Idéal pour la photographie de presse, la photographie sportive et la photographie de nature, ce multiplicateur compact multiplie par 1,4 la distance focale du zoom optique ou du téléobjectif de la série L de Canon pour une précision accrue de l'autofocus et une meilleure communication entre l'appareil photo et l'objectif.

Bague d'adaptation monture Canon avec filtre insérable EF-EOS R + Filtre V-ND

Possède les mêmes fonctionnalités que la bague d'adaptation monture Canon EF-EOS R, et offre en plus la possibilité d'utiliser des filtres insérables, pour ne plus avoir à installer de filtres à l'avant d'un objectif. Les filtres à densité neutre permettent de contrôler la quantité de lumière qui pénètre dans l'appareil photo, ce qui permet aux photographes de paysage d'utiliser des vitesses d'obturation plus lentes pour flouter les mouvements dans le ciel et l'eau. « C'est parfait pour les projets vidéo et cela ajoute une nouvelle dimension aux objectifs déjà existants », explique Gunnar.

Articles liés

  • Image aérienne d'une volée d'oiseaux traversant en formation en V de grandes zones humides en Toscane, en Italie.

    ARTICLE

    Une perspective différente : lieux et évènements vus du ciel

    Le photographe aérien Massimo Sestini explique pourquoi et comment il photographie les paysages et même les faits d'actualité à plusieurs centaines de mètres au-dessus du sol.

  • 10 social media tips for photographers

    ARTICLE

    10 conseils sur les réseaux sociaux destinés aux photographes

    Trois ambassadeurs Canon comptant plus d'un million d'abonnés partagent leurs conseils pour créer du contenu innovant et captivant sur les réseaux sociaux.

  • Une rivière sinueuse en pleine forêt, photographiée sous un ciel orangé et pourpre.

    ARTICLE

    Les meilleurs objectifs et appareils photo hybrides pour la photographie de paysage

    Le photographe de nature et ambassadeur Canon Radomir Jakubowski explique comment le système Canon EOS R a élargi ses possibilités en matière de créativité.

  • Business admin: 8 tips for photographers

    ARTICLE

    Administration de votre activité : 8 conseils pour les photographes

    Les photographes et vidéastes qui réussissent ne se contentent pas de prendre de superbes photos et vidéos, ils doivent également faire preuve d'organisation. Voici nos 8 meilleurs conseils pour mieux gérer les tâches administratives.

  • Recevez la newsletter

    Cliquez ici pour recevoir des histoires sources d'inspiration et des articles passionnants de Canon Europe Pro