PROFIL

Jorge Ferrari

Silhouette d'un pilote en train de réaliser un saut au coucher du soleil.

Sur cette image prise par Jorge Ferrari, ambassadeur Canon, en août 2020, le pilote professionnel Sam Smith réalise un saut au coucher du soleil pendant des essais à Dubaï. Photo prise avec un Canon EOS R5 équipé d'un objectif Canon RF 100-500mm F4.5-7.1 L IS USM à 343 mm, 1/1600 s, f/10 et ISO 800. © Jorge Ferrari

Jorge Ferrari, ambassadeur Canon, est l'un des photographes les plus prisés aux Émirats arabes unis. Fort d'une carrière remarquable de trente ans, Jorge couvre quasiment tous les événements imaginables, des actualités à la politique, en passant par la publicité et la Formule 1, et photographie certaines des plus grandes stars du sport de la planète.

Toujours présent lors des événements sportifs les plus importants au Moyen-Orient, Jorge jouit d'une solide réputation. Il a grandi en Argentine et été captivé par la photographie dès son plus jeune âge. « Ma famille a toujours principalement travaillé dans le journalisme et dans ce domaine, la photographie joue un rôle important », explique-t-il. « Quand j'étais jeune, la photographie n'était pas une discipline académique. Je me suis donc tourné vers le journalisme, que j'ai beaucoup aimé. J'ai été membre de clubs de photo et lors de ses voyages, ma mère ramenait des tas de diapositives que nous regardions tous ensemble. C'est comme cela que je me suis lancé. »
Après avoir suivi des cours de photographie, Jorge est parti vivre au Koweït en 1986 pour travailler avec son oncle. « Nous avons réalisé beaucoup de photos publicitaires et il m'a beaucoup appris sur le métier de photographe, ce qui est essentiel pour devenir professionnel. »

Après avoir travaillé comme pigiste pour l'agence Reuters au Koweït, Jorge s'est installé aux Émirats arabes unis en 1990, où ses travaux publicitaires l'ont rapidement amené à la photographie de rallye. « Nous avons couvert le championnat des rallyes du Moyen-Orient (MERC) et l'UAE Desert Challenge (désormais connu sous le nom d'Abu Dhabi Desert Challenge). J'ai donc été beaucoup impliqué dans le monde du rallye au départ. Grâce aux rallyes, j'ai commencé à réaliser pas mal de photos de voitures, et je continue d'en faire. »
Photo en noir et blanc de Jorge Ferrari, ambassadeur Canon et photographe d'action et de sport. © @nasseryounesphoto
Site : Émirats arabes unis

Domaines de spécialité : sports, action et publicité

Kit préféré :

Canon EOS-1D X Mark III

Canon EF 70-200 f/2.8L IS II USM (désormais remplacé par le Canon EF 70-200mm f/2.8L IS III USM
Des dizaines de nageuses font une course dans des eaux agitées. L'utilisation d'un objectif fisheye a permis de donner ce rendu incurvé à la surface de l'eau et des bâtiments.

Des nageuses traversent une eau agitée lors d'un triathlon annuel sur le Circuit de la marina de Yas à Abou Dabi. Photo prise avec un Canon EOS-1D X (désormais remplacé par le Canon EOS-1D X Mark III) équipé d'un objectif Canon EF 15mm f/2.8 Fisheye (désormais remplacé par le modèle Canon EF 8-15mm f/4L Fisheye USM) à 1/800 s, f/5 et ISO 100. © Jorge Ferrari

Aujourd'hui, Jorge couvre de très nombreux domaines, à savoir le sport, l'action et la publicité. Il est également le photographe officiel des événements organisés dans la marina de Yas à Abou Dabi, qui accueille le Grand Prix de Formule 1, les tournois de tennis Dubai Tennis Championships et le Dubai Sevens, un tournoi annuel de rugby. « Ma situation est assez atypique parce que de nombreux photographes se spécialisent dans une seule discipline et y restent fidèles », explique-t-il. « Je n'ai aucune spécialité à proprement parler, mais je couvre de nombreux évènements qui se déroulent dans la région du Golfe. Le fait qu'ils me rappellent année après année est un très bon indicateur du travail que je fais pour eux. Désormais, je fais, en quelque sorte, partie de ces évènements. »

Parmi ses photos les plus célèbres, on trouve une image de Roger Federer pendant un match de tennis face à André Agassi en haut du Burj al Arab à Dubaï, l'un des hôtels les plus hauts du monde. « Cette séance photo a fait l'objet d'une couverture médiatique considérable à travers le monde, à une époque où les réseaux sociaux n'existaient pas vraiment », raconte Jorge. « Un court de tennis avait été installé sur l'héliport situé sur le toit de l'hôtel et j'ai photographié les deux joueurs pendant un match. Ce sont vraiment les photos les plus exceptionnelles qu'il m'ait été donné de faire. »
Une voiture de rallye laisse derrière elle un énorme nuage de poussière lors de sa course sur une piste dans le désert.

Jorge a capturé cette photo aérienne d'un rallye à Oman depuis un hélicoptère survolant la course dans le désert. Photo prise avec un Canon EOS-1D Mark II (désormais remplacé par le Canon EOS-1D X Mark III) équipé d'un objectif Canon EF 16-35mm f/2.8L USM (désormais remplacé par l'objectif Canon EF 16-35mm f/2.8L III USM) à 16 mm, 1/2000 s, f/4 et ISO 100. © Jorge Ferrari

Depuis son installation aux EAU il y a trente ans, Jorge couvre un nombre impressionnant d'événements sportifs de premier plan dans la région. « Je suis très fier de mon parcours », confie-t-il. « Lorsque je pense à tous les athlètes et toutes les personnalités que j'ai photographiés au fil des années, c'est incroyable.

« L'an dernier, les organisateurs du tournoi Dubai Tennis Championships ont préparé une cérémonie pour célébrer la réussite de l'événement et appelé les gens pour les remercier. Ils ont appelé mon nom en dernier et il y a eu un tonnerre d'applaudissements. Honnêtement, j'ai été vraiment ému. J'ai eu le sentiment d'être très apprécié. »
Comment décririez-vous votre style photographique ?

« Je pense que mon style s'adapte aux différentes disciplines que je couvre. La méthode de travail que j'utilise fonctionne avec tous les sports. Bien entendu, la Formule 1 est totalement différente du football, mais l'approche que j'adopte pour chaque événement est la même. J'utilise certains paramètres pour toutes les disciplines et le résultat final est tout à fait personnel. J'ai du mal à décrire mon style, mais je sais que lorsque les gens voient mes photos, ils reconnaissent immédiatement que « Jorge en est l'auteur. »


Vous avez photographié de très nombreux évènements. Avez-vous un sport que vous préférez photographier ?

« J'ai joué au rugby quand j'étais jeune. J'apprécie donc beaucoup ce sport et j'adore le photographier. J'aime les sports d'équipe et ceux qui se jouent sur des terrains. Malheureusement, je n'en fais pas suffisamment ici et j'aimerais m'y consacrer davantage. J'apprécie tous les sports que je photographie. C'est à la fois une bonne chose et une mauvaise chose de couvrir autant de sports car je me lasse très facilement. Si je couvre un tournoi pendant un mois et qu'une certaine routine s'installe, cela me rend un peu nerveux. Je suis habitué à être en permanence mis à l'épreuve et amené à faire des choses différentes. »


Quels sont, selon vous, les plus grands défis concernant le type de photographie que vous réalisez ?

« Si vous débutez, vous serez confronté à la difficulté de disposer de l'équipement adéquat. Il y a toujours de nouvelles technologies, de nouveaux appareils photo et objectifs qui sont lancés. Donc ces défis restent toujours d'actualité. À ce stade de ma carrière, la principale difficulté pour moi, c'est de pouvoir accéder à des événements. Vous pouvez être le photographe le plus talentueux au monde, mais si vous ne pouvez pas être là où vous devez être, vous ne pouvez tout simplement pas exercer votre métier. »


Quel est l'enseignement le plus utile que vous avez tiré de votre carrière ?

« Je viens d'Argentine et nous nous énervons facilement. Mais, bien que je ne puisse pas cacher mes émotions, si je ne suis pas d'accord avec une personne au travail, je résous toujours le problème et nous finissons bien souvent par devenir amis. J'ai rencontré des gens très différents et nous traversons tous des moments difficiles, mais vous devez rester calme. J'aimerais aussi ajouter qu'il est très important de s'armer de patience et de préparer systématiquement à l'avance ses prises de vue. »


Quels sont vos prochains projets ? Quelles sont vos ambitions encore insatisfaites ?

« Je suis réellement satisfait de ce que je fais. J'aimerais peut-être couvrir d'autres évènements aux EAU, comme le golf par exemple. Je réfléchis également à m'orienter vers l'encadrement. Je travaille avec des équipes que j'observe et conseille. J'apprécie cela de plus en plus et je pense que ma carrière ira dans ce sens, à savoir collaborer avec de petites équipes et jouer un rôle plus axé sur le mentorat. »

Ce que je sais

Jorge Ferrari



« Pour progresser, seul le travail et les efforts que vous déployez comptent, indépendamment de votre créativité. Pour arriver là où vous voulez être, le génie ou la créativité ne suffisent pas. Vous devez y consacrer du temps et construire votre carrière. Ne baissez pas les bras lorsque les choses ne se passent pas comme vous l'avez prévu, parce que cela vous arrivera très souvent. Tirez-en des enseignements et persévérez. Vous devez également porter un regard très critique sur votre travail. Regardez autant de photos que possible et adhérez à un club ou à un groupe de photo ; vous pouvez en apprendre beaucoup en partageant des expériences. »

Instagram :@jorgeferrari_photos

Twitter :@ferrariphotos

Site Web :www.ferrari-photos.com

L'équipement de Jorge Ferrari

Kit utilisé par la plupart des photographes professionnels

L'équipement de Jorge Ferrari contenant ses appareils photo et objectifs Canon.

Appareils photo

Canon EOS-1D X Mark III

Grâce à ses performances exceptionnelles en basse lumière, sa technologie d'autofocus utilisant le Deep Learning et ses vidéos en RAW 5,5K, cet appareil est l'outil de création ultime. « Pour moi, c'est l'appareil photo professionnel haut de gamme de Canon. Il offre des caractéristiques exceptionnelles et une fiabilité totale : il est à la fois robuste, résistant aux intempéries et dispose d'une grande autonomie de batterie », explique Jorge.

Canon EOS R

Capteur plein format de 30,3 millions de pixels offrant un niveau de détail impressionnant, des performances ISO exceptionnelles et un autofocus CMOS Dual Pixel. « J'adore la technologie, les fonctionnalités et les possibilités nouvelles qu'offre cet appareil photo. J'ai hâte d'utiliser un boîtier hybride dédié au sport ! », explique Jorge.

Canon EOS R5

Quels que soient votre technique de prédilection et votre sujet, l'EOS R5 vous permettra d'être créatif comme vous ne pouviez pas l'être jusqu'à présent. « J'en ai toujours un avec moi pour toutes mes séances photo. Selon le travail que dois réaliser, je peux utiliser le R5 comme appareil secondaire, mais il ne me quitte jamais », ajoute Jorge.

Objectifs

Canon EF 70-200mm f/2.8L IS III USM

Le successeur de l'objectif préféré de Jorge est un téléobjectif rapide et flexible qui s'adapte à toutes les situations. « J'adore cet objectif pour sa polyvalence et la qualité de ses images. Il est également très réactif et offre une mise au point très rapide. Je peux capturer des images à distance afin d'obtenir des clichés plus spontanés. Dans la photographie sportive, c'est l'inverse, il est très utile lorsque l'action se rapproche de vous », confie-t-il.

Canon EF 8-15mm f/4L Fisheye USM

La dernière version de l'objectif dont Jorge ne se sépare jamais est un zoom optique fisheye polyvalent permettant de réaliser des images plein format ou circulaires. « J'apprécie particulièrement cet objectif qui m'accompagne systématiquement. Lors d'un événement, je trouve toujours l'occasion de capturer une image fisheye délirante qui améliore la version finale », ajoute Jorge.

Canon EF 14mm f/2.8L II USM

Cet objectif 14 mm f/2,8 utilise des éléments asphériques et à dispersion ultra-faible (UD) pour améliorer la qualité de l’image, tandis que sa conception rectiligne corrige tout effet de distorsion. « J'adore cet objectif pour son très grand angle et sa précision extrême. Je ne m'en sépare jamais », précise Jorge.

Canon EF 16-35mm f/2.8L III USM

Cet objectif zoom classique revient dans une nouvelle version offrant une netteté incroyable sur toute la plage focale. « J'utilise l'objectif 16-35 mm quand j'estime que le travail nécessite un résultat plus original en raison du grand angle », dit Jorge.

Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM

Le successeur de l'objectif avec lequel Jorge apprécie de travailler est l'accessoire idéal pour tout appareil photo EOS plein format, grâce à ses optiques précises et sa qualité d'image exceptionnelle. « Je choisis cet objectif plutôt que le 16-35 mm en fonction de la nature de l'événement. Si je prévois de photographier davantage de monde, j'utilise alors l'objectif 24-70 mm parce que je peux ainsi me rapprocher des sujets, voire même réaliser des portraits ; de plus, à 24 mm, la distorsion est assez faible tout en permettant de bénéficier d'un grand angle tout à fait correct », ajoute Jorge.

Canon EF 300mm f/2.8L IS II USM

Super téléobjectif hautes performances de la série L adapté à tous types de scènes d'action. « C'est un objectif d'une qualité exceptionnelle. Je l'utilise pour des photos spéciales, essentiellement de voitures statiques, parce qu'avec des ouvertures plus larges, l'arrière-plan est complètement flou et le rendu très doux. Je l'utilise aussi beaucoup pour photographier le corps entier des joueurs de tennis », explique Jorge.

Canon EF 20mm f/2.8 USM

Avec son grand angle de vue et sa profondeur de champ étendue, l'EF 20 mm f/2,8 est l'outil de prédilection des photographes spécialisés dans les paysages, l'architecture ou les reportages. « Je l'utilise très souvent lorsque je souhaite obtenir une couverture très large, très nette et lumineuse, notamment pour des photos publicitaires de personnes ou d'architecture », précise Jorge.

Canon EF 24mm f/2.8 IS USM

Objectif 24 mm de qualité, doté d'une ouverture maximale rapide de f/2,8, idéal pour la photographie de voyage, de documentaire et de paysage. « C'est un objectif d'une précision incroyable », conclut Jorge.

Canon EF 400mm f/2.8L IS II USM

L'EF 400mm f/2.8L IS II USM offre une qualité d'image exceptionnelle et sa robustesse en fait un objectif idéal pour photographier les événements sportifs et la faune. « C'est mon préféré pour photographier l'action, qu'il s'agisse de football, de rugby, de tennis ou de Formule 1. Il est extrêmement rapide et précis », dit Jorge.

Canon EF 50mm f/1.2L USM

Un objectif qui vous donne un contrôle créatif précis sur la mise au point et la profondeur de champ. « Un classique si vous souhaitez flouter l'arrière-plan et conserver une image aussi fidèle que celle que l'œil humain peut voir », ajoute Jorge.

Articles liés

Canon Camera

Programme européen Canon Ambassador

Découvrez le fonctionnement du programme Ambassador et rencontrez les photographes remarquables choisis pour représenter Canon.

Canon Professional Services

Les membres bénéficient de l'assistance prioritaire CPS, localement et lors d'événements majeurs, d'un service de réparation prioritaire et, selon leur niveau d'adhésion, du prêt gratuit de matériel de remplacement, de la gratuité des frais de retour et de remises pour les services de maintenance. Ils peuvent également profiter d'offres exclusives réservées aux membres.

Canon Camera