PROFIL

Félicia Sisco

A newly married couple leave a church and are showered in confetti in Corsica. Taken by Canon Ambassador Félicia Sisco on a Canon EOS-1D X Mark II.
Les invités jettent des pétales de fleur et du riz sur un couple heureux pour célébrer un mariage traditionnel en Corse. Photo prise avec un Canon EOS-1D X Mark II équipé d'un objectif Canon EF 16-35mm f/2.8L III USM à 1/640 s, f/3,2 et ISO 400. © Félicia Sisco

Forte d'une riche expérience dans la photographie de mariage, Félicia Sisco a perfectionné son style pour se concentrer sur la vie, l'émotion et la lumière.

L'objectif de la photographe française de mode et de mariage est simple : créer des souvenirs durables qui reflètent fidèlement, et avec beauté, le grand jour d'un couple. Riche en atmosphère, lumineux et surtout empreint d'une touche naturelle, le style de Félicia résiste à l'épreuve du temps, comme le montre son expérience impressionnante de plus de 40 ans dans ce domaine. « Je me contente de photographier les couples tels qu'ils sont », répond Félicia lorsqu'on lui demande ce qui la différencie. « Mes photos sont aussi uniques qu'eux. C'est leur histoire, et chaque histoire d'amour est unique. Je leur demande d'être naturels et fidèles à eux-mêmes, et c'est aussi ce que je fais. Je reste moi-même. Mes photos ne sont pas uniques, elles sont simples et bien éclairées, et c'est là tout le sens de la photographie de mariage : la lumière et l'amour. »

Canon Ambassador Félicia Sisco.

Lieu : Corse et Paris, France

Domaines de spécialisation : photographie de mariage, portraits, mode

Kit préféré :

Canon EOS 5D Mark IV
Canon EF 35mm f/1.4L II USM
Canon EF 50mm f/1.2L USM
Canon EF 85mm f/1.2L II USM

Née et élevée sur l'île française de Corse, Félicia a commencé à s'intéresser à l'art de la photographie dès ses huit ans. Toujours prêtes à rendre service, ses sœurs ne demandaient pas mieux que de lui servir de modèles. « Mon rêve était de devenir photographe, mais c'était très difficile car à cette époque, la photographie était presque exclusivement réservée aux hommes et je n'étais pas du tout formée à la photographie », raconte-t-elle. « C'est pourquoi j'ai consacré les années suivantes à apprendre. J'ai réalisé des portraits de tout mon entourage, en les développant moi-même dans le laboratoire de développement de films en noir et blanc de l'école. »

A black-and-white image of a female model posing in a large black hat. Taken by Canon Ambassador Félicia Sisco on a Canon EOS 5D Mark IV.
« Cette photo a été prise lors d'une campagne de mode nuptiale pour Victoire Vermeulen », se souvient Félicia. « Je l'ai prise entre deux scènes, inspirée par ce nouveau chapeau noir. » Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark IV équipé d'un objectif Canon EF 85mm f/1.4L IS USM à 1/8000 s, f/2,5 et ISO 400. © Félicia Sisco

Lors des vacances d'été entre sa première et sa deuxième année à l'université (où elle étudiait la traduction), Félicia a accepté un emploi dans une boutique de photographie. « J'ai commencé dans cette boutique en pensant que je vendrais simplement des pellicules, mais dès le premier jour, ils m'ont demandé de couvrir un mariage », se souvient-elle. « Un peu plus tard, j'ai dû faire les portraits en studio, mais à cette époque c'était normal, même sans expérience professionnelle. » Ce travail d'été temporaire est devenu permanent et deux ans plus tard, Félicia a franchi le pas en ouvrant son propre studio. « À cette époque, je n'avais pas mon mot à dire sur ce que je photographiais », poursuit-elle. « Être photographe signifiait être capable de photographier n'importe quoi, j'ai donc dû m'efforcer d'améliorer mes compétences dans chaque genre. »

Désormais détentrice d'une Qualification européenne de photographe (QEP) de la Fédération des photographes européens, Félicia s'est finalement spécialisée dans son marché de niche : la photographie de mode nuptiale pour les magazines et les stylistes, ce qui l'a ensuite amenée à photographier de vrais mariages. Elle navigue aujourd'hui entre la Corse et Paris, mais voyage également dans d'autres parties du monde lorsqu'elle y est invitée par ses clients internationaux.

Two bridesmaids help a bride put on her dress before a wedding in Amalfi, Italy. Taken by Canon Ambassador Félicia Sisco on a Canon EOS 5D Mark IV.
Les demoiselles d'honneur aident la mariée à se préparer avant un mariage à Amalfi, en Italie. Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark IV équipé d'un objectif Canon EF 35mm f/1.4L II USM à 1/100 s, f/2,5 et ISO 2500. © Félicia Sisco

« Mes clients connaissent déjà mon travail lorsqu'ils me choisissent, ils ne veulent pas poser, ils veulent être naturels », explique-t-elle. « Je prends quelques photos formelles du couple qui pose, mais la majorité des clichés les représentent simplement tels qu'ils sont. Pour la cérémonie, il est très important que j'anticipe chaque instant. Je ne veux pas de « photos volées ». Je veux réellement vivre le moment, pouvoir le capturer avec une bonne lumière et l'émotion que je ressens auprès d'eux. »

En plus de capturer des images, Félicia a capturé les rêves et propulsé les ambitions de nombreux aspirants professionnels en organisant des ateliers de photographie de mariage pendant plus de 25 ans.

A model standing in the desert twirls the net skirts of her white wedding dress. Taken by Canon Ambassador Félicia Sisco on a Canon EOS R.
Mode nuptiale pour la campagne 2020 de Victoire Vermeulen au Maroc. Photo prise avec un Canon EOS R équipé d'un objectif Canon RF 28-70mm F2L USM à 1/8000 s, f/4 et ISO 200. © Félicia Sisco

Comment la photographie de mariage a-t-elle évolué avec les appareils photos numériques par rapport à l'époque des pellicules ?

« Avant le numérique, j'utilisais au maximum 10 pellicules de 36 prises de vue chacune pour un mariage. Désormais, je prends 10 fois plus de photos, c'est pourquoi le flux de travail et les retouches peuvent devenir problématiques. Plus les photos sont réussies, moins je passe de temps en post-production. »


Comment répartissez-vous votre temps lors d'un mariage ?

« Avant la cérémonie, je passe trois heures à photographier la mariée qui se prépare et 30 minutes avec le marié. Je reste ensuite avec eux toute la journée, pendant 10 à 12 heures, pour capturer des moments intenses et magnifiques, en terminant avec la première danse et l'entame du gâteau. »


Quel est l'enseignement le plus utile que vous avez tiré de votre carrière ?

« Que l'on a le droit de faire les choses comme on le sent. Quand j'ai commencé, je savais que je ne voulais pas faire de poses, je ne voulais pas suivre un style particulier, je voulais juste être moi-même. C'est la meilleure décision que j'ai jamais prise, car quand on copie le style de quelqu'un d'autre, on est coincé, obligé de le copier encore et encore. »


De nos jours, quel ingrédient manque à la photographie de mariage ?

« Toutes les photos sont identiques. Les styles sont différents, mais les photos se ressemblent toutes. Ces photographes manquent l'élément le plus important. Ils devraient respecter le fait que chaque couple est différent, au lieu de rester enfermés dans leur propre style. »


Comment un photographe peut-il vraiment exceller dans ce secteur concurrentiel ?

« En travaillant pour les clients, pas pour la gloire. Je ne veux pas entendre « vous êtes une artiste », je veux simplement que l'on me dise que mes photos font ressortir l'émotion du moment. Leurs souvenirs sont plus importants que ma carrière. »

Instagram : @feliciasisco

Site Web : www.feliciasisco.com

Ce que je sais
Félicia Sisco

« Il est évident qu'il faut connaître le côté technique de la photographie, toutes les « règles », etc. Mais quand il s'agit d'immortaliser un mariage, il convient d'oublier ces règles pour se concentrer sur l'émotion. Il faut tourner partout et autour de tout le monde pour trouver la meilleure lumière. Personnellement, je préfère les objectifs à focale fixe, car ils m'obligent à me déplacer physiquement vers le sujet au lieu d'être passive. Ils offrent également une meilleure ouverture et plus de luminosité, ce qui est idéal dans la mesure où je préfère la lumière naturelle et ambiante. Mais le vrai secret, c'est de faire preuve de curiosité et de profiter de la journée ! »

Équipement de Félicia Sisco

Kit utilisé par la plupart des photographes professionnels

Félicia Sisco's kitbag.

Appareils photo

Canon EOS 5D Mark IV

Un boîtier plein format qui offre une qualité d'image sans compromis et des performances professionnelles. « J'ai besoin de savoir que je peux prendre des images de haute qualité de la sensibilité ISO 640 à 1250 pendant la préparation de la mariée, jusqu'à la sensibilité ISO 4000 à l'église », explique Félicia.

Canon EOS R

Un appareil photo hybride plein format révolutionnaire qui définit de nouvelles normes, avec un capteur plein format de 30,3 millions de pixels et une prise de vue silencieuse.

Objectifs

Canon EF 100mm f/2.8L Macro IS USM

Un objectif macro hautes performances, idéal pour les portraits. « Je photographie les détails, par exemple comment et où se prépare la mariée, avec cet objectif ou l'objectif Canon EF 35mm f/1.4L II USM, et la lumière ambiante pour seul éclairage », explique Félicia.

Canon EF 50mm f/1.2L USM

Objectif USM professionnel de série L avec ouverture de f/1,2, offrant des prises de vue en basse lumière et un contrôle créatif précis de la mise au point et de la profondeur de champ. « Pour photographier les discours, je me contente de la lumière ambiante et j'utilise l'objectif Canon EF 85mm f/1.2L II USM », explique Félicia. « Il est parfait pour saisir l'émotion. »

Canon EF 85mm f/1.4L IS USM

Ce téléobjectif rapide de la série L est l'équipement idéal : grâce à son ingénierie optique avancée, il convient parfaitement à la photographie de portrait créative.

Canon EF 85mm f/1.2L II USM

Conçu pour les prises de vue en basse lumière et capable de capturer une profondeur de champ extrêmement faible, ce téléobjectif court professionnel est idéal pour les portraits créatifs.

Accessoires

Canon Speedlite 430EX III-RT

Un flash puissant et portable avec déclenchement radio. « Je l'emporte toujours avec moi, mais en général je ne l'utilise que pendant la cérémonie si le contre-jour est trop important au moment de l'entrée dans l'église », précise Félicia. « Pour les prises de vue de la soirée, je crée parfois des effets spéciaux, en combinant un temps d'exposition très court et une sensibilité ISO élevée. »

Articles liés

Tout afficher

Canon Europe
Programme Ambassador

Découvrez le fonctionnement du programme Ambassador et rencontrez les photographes remarquables choisis pour représenter Canon.

En savoir plus

Canon Ambassador Jaime de Diego

Canon Professional Services

Les membres du programme CPS bénéficient d’une assistance locale et sur les évènements majeurs, d’un service de réparation prioritaire et d’un prêt de matériel gratuit en fonction de leur niveau d’adhésion. Ils peuvent également profiter d’un retour gratuit et de remises sur les services de maintenance ainsi que des offres exclusives réservées aux membres.

S'inscrire

En savoir plus

Canon Professional Services