PROFIL

Eberhard Schuy

« Je suis convaincu que le photographe se doit de faire preuve de créativité et de proposer de nouvelles idées pour créer des images nouvelles, et c'est seulement après que le travail de retouche intervient. » dit Eberhard Schuy, ambassadeur Canon. Cette photo, intitulée Lèvres, a été prise avec un Canon EOS 5DS R équipé d'un objectif Canon EF 100mm f/2.8L Macro IS USM à 1/125 s, f/16 et ISO 100. © Eberhard Schuy

Installé à proximité de Cologne, Eberhard, ambassadeur Canon, possède un instinct sans faille pour les techniques créatives et compte parmi les photographes les plus demandés par les agences de publicité et les clients industriels du monde entier.

Eberhard a forgé sa réputation dans le domaine de la publicité et industriel en fusionnant techniques analogiques et photographie numérique de manière convaincante. Le photographe allemand, connu pour travailler le plus possible avec l'appareil photo, privilégie les accessoires, les filtres et une série d'effets « à l'ancienne » plutôt que de s'appuyer uniquement sur la postproduction.

Canon Ambassador Eberhard Schuy takes a photo with a Canon DSLR.


Lieu : Hürth (près de Cologne) en Allemagne
Domaines de spécialisation : publicité, natures mortes, photographie industrielle
Kit préféré :
Canon EOS 5DS R
Canon EF 100mm f/2.8L Macro IS USM

« Je m'efforce de faire tout ce qu'il est possible de faire d'un point de vue photographique pour concrétiser mes idées » dit Eberhard. « Ma longue expérience dans la photographie analogique m'aide en ce sens. Je pense que moins l'image est retouchée, plus la photo a de la valeur. »

Eberhard a débuté sa carrière en 1972 lorsqu'il a commencé ses études de photographie sous la houlette de Wim Cox à Cologne. Il a ensuite travaillé comme assistant et obtenu un diplôme de photographe maître à Handwerkskammer à Cologne.

Dès l'obtention de son diplôme, il est rapidement décroché le poste de responsable de studio pour une agence de publicité internationale dans laquelle il a passé plus de quatre ans. En 1981, il a occupé la fonction d'assistant publicitaire pour Linde AG, une entreprise spécialisée dans les technologies et équipements de réfrigération à Cologne. Il gère désormais son studio de photographie, spécialisé dans la photographie publicitaire et industrielle.

Eberhard utilise des accessoires, des filtres et une série d'effets « à l'ancienne » tels que la double exposition, en plus de différents filtres pour accomplir sa mission. Il explique que cela lui a permis de rester créatif et de consacrer le moins de temps possible à la retouche.

A statue of a woman, with red shoes in the foreground, photographed by Eberhard Schuy on a Canon EOS R.
« Le fait de travailler avec l'appareil et avec tous les équipements photographiques me fascine et me fascinera toujours, » explique Eberhard. Cette photo, intitulée Milan, la femme et ses chaussures, a été prise avec un Canon EOS 5DS R équipé d'un objectif Canon EF 100mm f/2.8L Macro IS USM à 1/8 s, f/11 et ISO 200. © Eberhard Schuy
A feather hovers above a wok full of liquid, photographed by Eberhard Schuy on a Canon EOS 5D Mark II.
Eberhard a forgé sa réputation dans le domaine de la publicité et industriel en fusionnant techniques analogiques et photographie numérique de manière convaincante. Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark II équipé d'un objectif Canon EF 100mm f/2.8L Macro IS USM à 1/25 s, f/25 et ISO 100. © Eberhard Schuy

« Je suis avant tout photographe. Je m'efforce donc de faire tout ce qu'il est possible de faire d'un point de vue photographique. De nombreuses techniques sont tombées dans l'oubli, car il semble plus facile d'obtenir le même effet en postproduction. Pourtant, l'image est souvent moins belle et la créativité initiale disparait en raison des retouches qui produisent toujours le même résultat. Je suis convaincu que le photographe se doit de faire preuve de créativité et de proposer de nouvelles idées pour créer des images nouvelles, et c'est seulement après que le travail de retouche intervient. »

En évoquant ses débuts, il explique : « C'était un travail particulier qui passait forcément par la créativité... Le fait de travailler avec l'appareil et tous les équipements photographiques me fascine et me fascinera toujours. La qualité, mais aussi l'émotion et l'état d'esprit qui constituent l'essence de chaque image, dépendent uniquement du photographe. Il m'a fallu quelques années pour bien le comprendre. Fort heureusement, j'ai toujours eu des enseignants qui y ont accordé beaucoup d'importance. »

C'est lors de ces expériences qu'Eberhard a acquis les connaissances qui lui ont permis de créer sa propre entreprise. En 1984, il a fondé son studio à Cologne, qui compte désormais de nombreux clients allemands et internationaux. « Chaque jour où je fais des photos est une belle journée. Je prends autant de plaisir qu'il y a 30 ans et je sais que la joie que cela me procure sera encore plus grande demain. »

Outre des natures mortes, Eberhard fait également de la photographie industrielle, il est conférencier, coach et consultant, et a écrit plusieurs ouvrages liés à la formation et à la photographie de produits, notamment son best seller intitulé « La photographie d'objets », qui a été traduit dans plusieurs langues, et le livre Timbulär, terme qu'il a inventé, sur la créativité en photographie.

Qu'est-ce qui vous inspire toujours dans les natures mortes ?
« J'ai été, dès le départ, séduit par les possibilités qu'offre la mise en scène d'objets et de les dépeindre de manière particulière. Il n'y a aucune limite, tout est possible et la manière dont les objets sont présentés repose sur votre créativité. »

Quelles informations souhaitez-vous obtenir du client avant une séance photo ?
« Je clarifie l'essentiel : quel format ? Désire-t- il un arrière-plan et/ou une perspective spécifique ? Y-a-t-il une image de référence ? Veut-il de la couleur, du noir et blanc, ou les deux ? Dois-je ajouter du texte et/ou des logos dans une partie de l'image ? De quelle manière et à quel endroit l'image sera-t-elle utilisée ? Mieux vaut prévoir pour tenter d'obtenir la meilleure image ! »

Quel a été le principal enseignement que vous avez tiré après avoir lancé votre activité ?
« Il est essentiel de créer une marque et de la développer. Faites valoir votre personnalité et démarquez-vous des autres. »

Quelles qualités une photo de nature morte doit-elle avoir ?
« Point trop n'en faut ! Mes photos sont très minimalistes. J'utilise uniquement les sujets et un arrière-plan relativement simple. Je pense qu'ils doivent être libres et la lumière doit jouer un rôle particulier. »

Que doit-on garder à l'esprit lorsque l'on photographie des natures mortes ?
« Ce n'est pas la beauté ou l'émotion que suscite le modèle ou l'objet qui détermine la qualité de l'image. Tous les objets, même une bouteille vide, doivent être photographiés de manière respectueuse. Cela peut paraître étrange, mais c'est ce qui permet de respecter systématiquement la valeur de la photo au niveau le plus élevé. »


Facebook : @eberhard.schuy
Twitter : @eschuy
Linkedin : Eberhard Schuy
Site Web : www.schuyfotografie.de

Curls of paper photographed by Eberhard Schuy on a Canon EOS 5D.
« J'ai été, dès le départ, séduit par les possibilités qu'offre la mise en scène d'objets et de les dépeindre de manière particulière », déclare Eberhard. Cette image, intitulée Papier, a été prise avec un Canon EOS 5D équipé d'un objectif Canon EF100mm f/2.8L IS USM Macro à 1/110 sec, f/20 et ISO 100. © Eberhard Schuy

Ce que je sais
Eberhard Schuy

« Dans ce domaine, la technique peut être relativement facile à perfectionner. C'est la raison pour laquelle il est important d'illustrer sa créativité et ses idées. Pour y parvenir, vous devez impérativement prendre de très nombreuses photos. Limitez-vous à quelques domaines de la photographie et faites systématiquement preuve d'autocritique. Tous les photographes, quelle que soit leur notoriété, remettent régulièrement en question leur travail. C'est ce qui permet de véritablement développer son style et d'y rester fidèle plutôt que de reproduire celui d'un autre. Montrez vos photos à autant de personnes que possible et acceptez les critiques constructives. »

L'équipement d'Eberhard Schuy

Kit utilisé par la plupart des photographes professionnels

Canon Ambassador Eberhard Schuy's photography kitbag, including a Canon EOS EOS R, M50, 5D and lenses.

Appareils photo

Canon EOS M50

Petit et incroyablement léger, cet appareil à la fois moderne et classique propose la dernière technologie de photo et vidéo dans un design élégant qui s'adapte à votre main. « Il m'accompagne partout, » précise Eberhard.

Canon EOS R

L'appareil photo hybride plein format révolutionnaire. « C'est l'appareil photo avec lequel je travaille quotidiennement en studio, »" explique Eberhard. « Il offre une résolution parfaite. D'ailleurs toutes mes publicités sont photographiées avec cet appareil. »

Canon EOS 5D Mark IV

Pour les photographes qui exigent une qualité d'image exceptionnelle, le capteur de 30,4 millions de pixels du Canon EOS 5D Mark IV produit des images riches en détails, même dans les zones les plus claires et les plus ombragées. Eberhard utilise une version plus ancienne de ce reflex, le Mark II. « C'est un bon vieil appareil avec lequel je prends des photos simples de produits. Je ne peux pas m'en séparer, » dit-il.

Objectifs

Canon EF 24-105mm f/4L IS II USM

Très apprécié des photographes ne souhaitant pas s'encombrer, cet objectif propose à lui seul une qualité d'image époustouflante et une stabilisation d'image avancée. « C'est un objectif exceptionnel pour les photos industrielles car je travaille souvent dans des espaces difficiles et la distance focale variable me permet de bénéficier d'une plus grande souplesse par rapport aux objectifs à focale fixe, » explique Eberhard.

Canon TS-E 135mm f/4L MACRO

Un objectif studio à bascule et décentrement. Eberhard précise : « C'est mon objectif favori. Il permet de travailler de manière précise et idéale sur mes photos de natures mortes. »

Accessoires

Batteries

« J'ai toujours quelques batteries entièrement chargées qui trainent sur le plateau, » dit Eberhard.

Outil d'étalonnage des couleurs

« Idéal pour le traitement RAW, il me permet de prendre une photo de référence, quelles que soient les conditions d'éclairage, et de définir la balance des blancs, l'exposition, le niveau de noir et la luminosité, » explique Eberhard.

Posemètre

« J'utilise mon posemètre lorsque je dois gérer les contrastes avec l'éclairage, notamment pour la photographie industrielle, » déclare Eberhard.

Articles liés

Tout afficher

Canon Europe
Programme Ambassador

Découvrez le fonctionnement du programme Ambassador et rencontrez les photographes remarquables choisis pour représenter Canon.

En savoir plus

Canon Ambassador Jaime de Diego

Canon Professional Services

Les membres bénéficient de l'assistance prioritaire CPS, localement et lors d'événements majeurs, d'un service de réparation prioritaire et, selon leur niveau d'adhésion, du prêt gratuit de matériel de remplacement, de la gratuité des frais de retour et de remises pour les services de maintenance. Ils peuvent également profiter d'offres exclusives réservées aux membres.

S'inscrire

En savoir plus

Canon Professional Services