PROFIL

Clement Kiragu

Silhouettes de deux gnous se détachant sur un coucher de soleil aux tons intensément orangés.

Patience est le maître mot pour le photographe animalier kényan et ambassadeur Canon Clement Kiragu. « Si vous attendez suffisamment longtemps, vous aurez peut-être la chance d'immortaliser un moment très spécial », confie-t-il. Photo prise avec un Canon EOS R5 équipé d'un objectif Canon EF 100-400mm f/4.5-5.6L IS II USM à 400 mm, 1/500 s, f/11 et ISO640. © Clement Kiragu

L'ambassadeur Canon Clement Kiragu est connu pour ses photos animalières saisissantes, représentant souvent des animaux photographiés au soleil couchant, baignés d'une sublime lumière dorée. « J'ai l'impression de permettre aux animaux de s'exprimer à travers moi », confie-t-il. « Je veux les montrer sous leur plus beau jour, dans la meilleure lumière et sous leur meilleur angle, pour révéler toute leur splendeur. »

Clement a grandi au Kenya et a étudié le graphisme Beaux arts, avant de travailler 10 ans en tant que directeur artistique pour des agences de publicité. C'est en 2013 que son amour de la photographie s'est révélé, après avoir rencontré des photographes via son travail. « Tout a commencé quand j'ai demandé à ce qu'un plan produit soit réalisé d'une certaine façon, mais que le résultat ne correspondait pas à l'image que j'avais en tête », explique-t-il. « C'est alors que j'ai pensé : "Je vais investir dans un appareil photo, pour pouvoir réessayer moi-même." Peu de temps après, j'ai su que je voulais me consacrer à la photographie pour le restant de ma vie. »
Ce fut au cours du premier voyage de Clement au Maasai Mara, le jour de son anniversaire, en 2014, qu'il s'est découvert une véritable passion pour la photographie animalière. « C'est à cette occasion que j'ai pris des photos d'animaux pour la toute première fois. Certaines de mes images préférées ont été prises lors de ce voyage », poursuit-il. « C'était tellement spécial. Maintenant que j'y suis retourné à de multiples reprises, je me rends compte à quel point j'avais eu de la chance d'en voir autant en seulement quatre jours. »

Son travail a vite attiré l'attention des juges du concours africain du Photographe de l'année 2017, et son image iconique immortalisant des guépards chassant un gnou lui a valu des éloges dans toute l'Afrique.

« Cette image est le fruit de quatre jours de travail », explique-t-il. « Cette scène de chasse s'est déroulée juste sous mes yeux, c'était absolument fantastique – les guépards ont traqué ce gnou en usant d'une tactique imparable. Remporter cette récompense m'a vraiment donné le sentiment d'avoir bien fait quelque chose. Il y avait des milliers de candidats, alors cette victoire a été très gratifiante pour un débutant comme moi », reconnaît-il. « C'est également formidable d'être devenu ambassadeur Canon. J'ai appris les ficelles du métier de façon purement autodidacte, ce qui montre combien je suis réellement passionné par la photographie. »
L'ambassadeur Canon et photographe animalier Clement Kiragu.
Lieu :Nairobi, Kenya

Domaines de prédilection :animaux, publicité

Kit préféré :

Canon EOS-1D X Mark III

Canon EF 70-200mm f/2.8L IS II USM (désormais remplacé par le Canon EF 70-200mm f/2.8L IS III USM
Image monochrome d'un petit oiseau perché sur le dos d'un éléphant. Cime de montagne vue de loin, semblant surgir d'une couche nuageuse en arrière-plan.

Clement a affuté son style caractéristique et son œil aiguisé au cours de ses voyages dans la réserve nationale du Maasai Mara. « J'adore l'heure dorée », affirme-t-il. « Mais si je ne peux pas y être, j'ai tendance à favoriser les images en noir et blanc. » Photo prise avec un Canon EOS R5 équipé d'un objectif Canon EF 100-400mm f/4.5-5.6L IS II USM à 100 mm, 1/800 s, f/4,5 et ISO200. © Clement Kiragu

Le fait que Clement ait gagné ce prix prestigieux lui a ouvert la voie pour devenir l'un des photographes animaliers les plus prisés du Kenya. Il organise également des safaris-photos, ce qui lui permet de partager son savoir-faire avec des photographes en herbe, dans la région kényane qu'il affectionne le plus pour l'observation des animaux. Il travaille également comme photographe commercial. Comment voyez-vous l'avenir ? « J'espère publier mes propres livres », confie-t-il. « J'adorerais aussi photographier pour le National Geographic. C'est mon but ultime, et j'y consacre beaucoup d'énergie. »
Flamants roses volant devant un troupeau d'éléphants en train de s'abreuver à un point d'eau peu profond.

« Pour moi, cette image montre à quel point le Kenya est une destination merveilleuse », conclut Clement. Photo prise avec un Canon EOS R5 équipé d'un objectif Canon EF 100-400mm f/4.5-5.6L IS II USM à 371 mm, 1/2000 s, f/5,6 et ISO400. © Clement Kiragu

Il a beau avoir voyagé aux quatre coins du globe pour photographier des animaux sauvages, Clement assure que rien ne vaut son chez-soi. « Mon endroit préféré, c'est le Maasai Mara. J'ai déjà visité bon nombre de régions d'Afrique, j'ai même été en Inde et au parc national Kruger en Afrique du Sud, mais rien ne vaut le Mara », déclare-t-il. « Cet endroit a quelque chose de spécial qu'aucun autre lieu sur Terre ne peut égaler. »
Quelle est votre expérience la plus mémorable avec les animaux sauvages ?

« Il y a beaucoup de moments particuliers, mais il en existe une petite poignée que vous pouvez être sûrs de ne jamais revoir. En 2018, par exemple, j'ai participé à un safari-photo. Nous étions sur la berge de la rivière Mara, en train d'attendre une importante traversée pendant un safari de migration. Je regarde toujours aux alentours, car quand on commence à étudier le comportement animal, on apprend à remarquer quand les prédateurs sont proches, et j'ai perçu un petit mouvement qui m'a permis de repérer une lionne couchée par terre. Elle attendait juste la traversée. J'ai prié pour que la lumière s'améliore, parce qu'il y avait beaucoup de nuages, et au moment précis où la traversée a commencé, il y a eu ce magnifique contre-jour au coucher du soleil, et la lionne s'est mise en chasse. Elle a soulevé d'immenses nuages de poussière qui ont donné un tel effet dramatique à la scène ! Je ne crois pas revoir ça un jour. »


Est-ce bien important de comprendre le comportement animal pour être un bon photographe animalier ?

« Absolument. Quand on connaît le comportement des animaux, on peut prédire les évènements. Cela m'aide à me préparer pour la photo parfaite, surtout lorsqu'il s'agit de chasse. Il faut connaître le comportement des prédateurs pour pouvoir être au bon endroit au bon moment. Si l'action est déjà en cours, c'est déjà trop trad. Observer une scène de chasse procure une sensation extraordinaire, on ne s'en lasse jamais et chacune est différente. »


Selon vous, quels sont les plus grands défis à surmonter lorsque l'on photographie la faune ?

« Je dirais la gestion des dépenses. Si vous voulez travailler au Mara, il vous faudra au moins deux semaines pour obtenir de bonnes photos. Vous payez pour le logement, une voiture ou un guide privé – si vous êtes freelance, cette dépense s'ajoute aux autres. Pour ce qui est de l'interaction avec les animaux, c'est en Inde, avec les tigres, que j'ai eu le plus de difficultés. Les parcs indiens sont divisés en plusieurs zones, et je ne m'étais pas préparé bien à l'avance. Pendant quatre jours, je n'ai pas vu le moindre tigre. J'ai parlé au propriétaire de l'hôtel où je séjournais, et il m'a expliqué que les tigres étaient habituellement repérés dans une zone en particulier. Je me suis dit : "J'ai fait tout ce chemin, je veux en voir !" Le cinquième jour, j'en ai enfin aperçu. Mais ce fut tellement difficile d'obtenir cette image, surtout qu'il faisait extrêmement chaud, environ 40 °C. »


Quel est l'enseignement le plus utile que vous avez tiré de votre carrière ?

« En 2020, mon studio de Nairobi, où je me consacre à la photographie commerciale, a été cambriolé. J'étais allé me coucher après avoir travaillé jusqu'à 22 h. À mon réveil, mon équipement avait disparu. Dérobés, mon appareil photo et mes objectifs ! Moi qui avais tant travaillé pour pouvoir me les offrir ! C'est ainsi que j'ai appris la leçon la plus importante : toujours prévoir plusieurs sauvegardes de secours. J'ai dû dire adieu aux disques durs qui contenaient mes photos prises de 2014 à 2019. Ce fut vraiment dur à accepter, mais j'ai bien retenu la leçon, depuis. »

Ce que je sais

Clement Kiragu



« Considérez votre appareil photo comme votre pinceau d'artiste. Ce qui importe, c'est ce que vous créez. Mon conseil est toujours le même : trouvez la marque qui vous convient et n'en changez plus. C'est ce que j'ai fait. Pour moi, les appareils photo Canon sont intuitifs et possèdent la meilleure technologie du monde entier. Leur simplicité a grandement facilité mon apprentissage du métier. Ne changez pas sans cesse de marque au fur et à mesure qu'apparaissent de nouvelles technologies. »

Facebook :@clementwildlife

Instagram :@clement.wild

Twitter :@clementmwangi

Site Web :www.clementwild.com

L'équipement de Clement Kiragu

Kit utilisé par la plupart des photographes professionnels

L'équipement de Clement Kiragu contenant ses appareils photo et objectifs Canon.

Appareil photo

Canon EOS 5DS R

Reflex numérique conçu pour offrir une qualité d'image exceptionnelle, avec une résolution de 50,6 millions de pixels et l'annulation du filtre passe-bas pour optimiser la netteté du capteur. « J'utilise celui-ci pour mes photos commerciales, ou pour la photographie de produit et de portrait », précise Clement. « C'est avec cet appareil photo que j'ai pris la photo qui m'a permis de remporter le prix. La résolution est formidable. La netteté et les couleurs sont incroyables. Je photographie aussi des paysages avec, car il offre un haut niveau de définition et de détail. »

Canon EOS 5D Mark IV

Le successeur du Canon EOS 5D Mark III que Clement utilise est un appareil photo polyvalent et incroyablement complet. « Le 5D Mark III est mon appareil photo de secours », explique Clement. « On ne sait jamais ce qui peut arriver, et je n'ai jamais eu besoin d'un appareil photo de secours de toute ma carrière, mais je l'emporte toujours avec moi, juste au cas où ! »

Canon EOS-1D X Mark III

Grâce à ses performances exceptionnelles en basse lumière, sa technologie d'autofocus utilisant le Deep Learning et ses vidéos en RAW 5,5K, cet appareil est l'outil de création ultime. Clement déclare : « Il me permet de faire des photos animalières avec une vitesse extraordinaire ! M'offrir cet appareil photo était l'un de mes rêves, et il est fantastique. Je ne rate pas une seule photo avec. »

Objectifs

Canon EF 50mm f/1.2L USM

Grâce à son incroyable ouverture maximale à f/1,2, l'objectif EF 50mm f/1.2L USM ultra-rapide offre des performances exceptionnelles en basse lumière. « La plupart du temps, je l'utilise pour réaliser des portraits », déclare Clement. « Il offre des effets de flou des plus sublimes. »

Canon EF 70-200mm f/2.8L IS III USM

La dernière version de l'objectif de prédilection de Clement est rapide, flexible et adaptée à n'importe quel projet. « L'EF 70-200mm f/2.8L IS II USM est l'objectif que j'utilise le plus », affirme Clement. « Je l'utilise pour des portraits en studio, quand je photographie pour une publicité. J'adore le fait que ce soit un 2.8. Ainsi, même en extérieur, je peux obtenir cette faible profondeur de champ. C'est mon second objectif nature. »

Canon EF 17-40mm f/4L USM

Un zoom optique ultra-grand angle qui offre une qualité d'image exceptionnelle et une ouverture maximale constante. « Je l'utilise pour photographier l'architecture et les paysages », explique Clement.

Articles liés

Canon Camera

Programme européen Canon Ambassador

Découvrez le fonctionnement du programme Ambassador et rencontrez les photographes remarquables choisis pour représenter Canon.

Canon Professional Services

Les membres bénéficient de l'assistance prioritaire CPS, localement et lors d'événements majeurs, d'un service de réparation prioritaire et, selon leur niveau d'adhésion, du prêt gratuit de matériel de remplacement, de la gratuité des frais de retour et de remises pour les services de maintenance. Ils peuvent également profiter d'offres exclusives réservées aux membres.

Canon Camera