Conseils pour la photographie sportive

Conseils photo : Photographie sportive

Capturez toute l'action

Dans les mois à venir, les photos de sport vont inonder les journaux, les magazines et les émissions télé. Cet été, du sport se retrouvera-t-il dans vos albums photo de l'année 2016 ?

Vous ne bénéficierez certainement pas de laissez-passer pour assister aux principaux événements. Néanmoins, vous pourrez prendre de superbes photos sportives dans un parc près de chez vous, ou encore au bord d'un circuit ou d'un stade. Ce tutoriel aborde les sujets suivants et vous montre comment utiliser au mieux votre appareil photo Canon :

  • Préparez-vous
  • Couvrez l'événement
  • Objectifs
  • Concentrez-vous sur le sujet
  • Réglez manuellement la mise au point
  • L'instant décisif
  • Figez l'image ou réalisez un panoramique
  • Composition
  • Dernier conseil

Sport-Garçons-Rugby

© Jan van de Meerakker

Préparez-vous

La première étape consiste à bien connaître le sport que vous couvrez. Certains photographes sont capables de gérer tout type de sport mais la plupart d'entre eux se spécialisent. Apprenez les règles du jeu pour pouvoir anticiper le déplacement ou l'action qui va suivre. Si vous suivez une équipe, apprenez tout d'abord à connaître les joueurs pour ensuite savoir comment ils auront tendance à réagir face à une situation donnée. Essayez de montrer comment fonctionne l'équipe, puis concentrez-vous sur un ou deux joueurs en particulier.

Couvrez l'événement

Commencez par couvrir un événement local ou par suivre un club près de chez vous, par exemple dans le cadre d'un match de foot ou de rugby. Ces matchs sont souvent organisés sur des terrains en accès libre. Vous pourrez vous déplacer autour des lignes de touche et prendre des photos. Présentez-vous aux responsables ou aux entraîneurs des deux équipes pour obtenir leur aval. Offrez-leur des photos gratuites de l'événement, notamment une simple photo d'équipe.

Les événements organisés sur circuit et dans un stade sont relativement prévisibles. Pour les suivre, placez-vous de préférence dans un virage. C'est un bon emplacement à partir duquel vous pourrez photographier les athlètes lorsqu'ils arrivent face à vous, avant de s'engager dans le virage. Au niveau de la ligne d'arrivée, vous aurez plutôt intérêt à prendre une photo sur le côté. Si votre objectif est dirigé sur la ligne d'arrivée, saisissez les coureurs au moment du sprint final. Les manifestations dans un stade, par exemple le saut à la perche et le saut en longueur, incitent les athlètes à rester dans une zone réduite, ce qui vous permet de vous améliorer passage après passage.

La principale difficulté avec les sports motorisés est de trouver un bon point de vue. Chaque circuit est différent. Arrivez aussi tôt que possible et faites le tour du circuit. Lisez l'interview de Frits van Eldik, Ambassadeur Canon, qui vous dévoile des conseils de professionnel.

Objectifs

Les photographes sportifs professionnels sont équipés de super-téléobjectifs. Ces objectifs dotés d'une focale de 400, 600 ou même 800 mm arrivent à saisir des sujets que l'œil nu peine à voir.

Les objectifs en votre possession possèdent le plus souvent une focale plus modeste. Toutefois, le zoom standard, par exemple le modèle EF-S 18-55 mm f/3,5-5,6 IS II, qui équipe la plupart du temps les appareils photos EOS, est capable de rapprocher les sujets. Il vous suffit alors de choisir un sport ou un événement pour lequel les sujets ne sont justement pas trop éloignés. Dans ce genre de manifestation, des objectifs à très longue focale se révèlent trop puissants. Un zoom standard convient très bien.

Sport-Football

My ball (Mon ballon), © Kevin Evans-Jones 2011, Canon EOS 40D

Si vous réalisez des photos d'événements sportifs avec des scènes d'action éloignées, vous avez besoin d'un téléobjectif à longue focale, par exemple un EF 70-300 mm f/4-5,6 IS USM.

Les objectifs dotés de larges ouvertures maximales (par exemple un objectif f/2,8 ou supérieur) présentent de nombreux avantages. Ils laissent davantage de lumière atteindre le capteur de votre EOS, ce qui signifie que vous pouvez utiliser un plus large choix de vitesse d'obturation. De plus, en effectuant des prises de vues avec une grande ouverture, vous pouvez tout à fait isoler le sujet de l'arrière-plan. Vous obtenez une profondeur de champ réduite, pour détacher le sujet de l'arrière-plan.

Pour plus d'informations, nous vous invitons à consulter les conseils photo sur les objectifs utilisés en photographie sportive dans la section relative à la gamme EOS du site L'aventure EOS.

Concentrez-vous sur le sujet

Bien que votre appareil EOS dispose d'une mise au point rapide et précise vous permettant de vous tourner vers la photographie sportive, vous pouvez passer du mode AF au mode Autofocus AI Servo. Il vous suffit alors d'appuyer à moitié sur le bouton du déclencheur et l'appareil photo adapte la mise au point en continu tant que vous suivez le sujet.

Sport-Saut-Perche

Jamie vaulting (Saut de Jamie), © Simon Moore 2011, Canon EOS 1000D

Réglez manuellement la mise au point

Pour certains sports, mieux faut effectuer un préréglage manuel de la mise au point. Par exemple, si vous photographiez une compétition de saut en hauteur, vous savez exactement où l'athlète va franchir la barre. Vous pouvez alors régler l'objectif sur une mise au point manuelle et vous concentrer sur la barre. Appuyez sur le bouton du déclencheur au moment où l'athlète franchit cette zone.

L'instant décisif

En sport, plus que dans d'autres disciplines, savoir saisir l'instant décisif est primordial.

Il peut s'agir du moment où un coureur franchit la ligne d'arrivée ou l'instant où le joueur de tennis frappe la balle. Certains photographes utilisent le mode de prise de vues en continu de leurs appareils photos pour tenter de saisir cet instant.

Sport-Handball

Goal (But), © Torben Andresen 2011, Canon EOS-1D Mark IV

Rien de tel que de pouvoir saisir l'instant décisif sur une photo. Le secret est d'anticiper cet instant et rien ne vaut la pratique pour y parvenir. Demandez à un ami de faire rebondir une balle de tennis sur une raquette et voyez combien de fois vous pouvez saisir la balle en contact avec la raquette. Passez ensuite à des situations plus complexes, par exemple quelqu'un tirant dans un ballon de foot. Pouvez-vous saisir le moment où le pied entre en contact avec le ballon ?

Figer l'image ou réaliser un panoramique ?

Pour photographier des sujets en pleine action, il semble évident d'utiliser des vitesses d'obturation rapides (courtes) pour « figer » le mouvement. Une photo prise avec une vitesse d'obturation de 1/1000 de seconde sera bien plus net qu'une photo prise avec une vitesse d'obturation de 1/100 de seconde.

Sport-Automobile

Panning (Panoramique), © Enrico Bogetto 2011, Canon EOS 30D

Cependant, souhaitez-vous une image « figée » ? Elle peut sembler sans vie et manquer d'émotion. L'insertion d'un flou peut donner une impression de mouvement à une photographie statique. La vitesse d'obturation nécessaire dépendra de :

  • Préparez-vous
  • Couvrez l'événement
  • Objectifs
  • Concentrez-vous sur le sujet
  • Réglez manuellement la mise au point
  • L'instant décisif
  • Figez l'image ou réalisez un panoramique
  • Composition
  • Dernier conseil

Sélectionnez le mode de votre appareil EOS. Positionnez la molette sur Tv (Priorité vitesse) et essayez les différentes vitesses d'obturation. Passez chaque photo en revue et notez les différences.

Autre moyen de « figer » l'image : utiliser une vitesse d'obturation relativement lente (1/30 de seconde par exemple) et déplacer l'appareil photo pour suivre le mouvement du sujet. Cette technique est celle du « panoramique ». L'intérêt est ici de conserver le sujet au même endroit dans le viseur pour qu'il soit net à tout moment. Le panoramique brouille l'arrière-plan et renforce le mouvement.

Si votre objectif possède une fonction de stabilisation d'image, regardez du côté du barillet. Vous trouverez peut-être un bouton pouvant améliorer vos prises de vue panoramiques. En règle générale, le bouton est en mode 1 pour une stabilisation à la verticale comme à l'horizontale. Réglez le bouton sur le mode 2 pour une stabilisation uniquement à la verticale, idéale pour un panoramique d'une scène d'action.

Composition

Bien qu'il existe un certain nombre de points tout particulièrement importants à suivre en matière de photographie sportive, n'oubliez pas l'une des règles de base dans ce domaine : la composition.

Sport-Kitesurf

Sea and wind that passion (Fusion entre mer et vent), © Zsuzsanna Acs 2011, Canon EOS 50D

Trouvez un bon point de vue, puis positionnez votre sujet avec soin dans le cadre pour obtenir des photos dont l'impact correspond à celui que vous recherchez. N'hésitez pas à vous éloigner de la scène pour placer l'événement en contexte, ainsi que de vous rapprocher (ou de zoomer avec votre objectif) pour isoler une partie seulement de l'action. Photographiez le site et des détails du site. Prenez des photos des piquets de coin, des starting-blocks, des paniers de basket ou des balles de tennis. Tentez d'isoler les éléments importants du sport concerné.

Dernier conseil

Respectez le jeu. Respectez les joueurs. N'appuyez pas sur le bouton du déclencheur si le bruit de l'appareil photo peut distraire les participants. Ne faites pas de bruit lorsqu'un joueur de tennis est sur le point de servir ou qu'un golfeur tente de réaliser un swing. N'oubliez pas : c'est en pratiquant que vous parviendrez à prendre d'excellents clichés.

Entrez dans la Galerie

Chaque fin de semaine, de nombreuses manifestations sportives sont organisées. Ce tutoriel vous a fourni des conseils sur la façon de prendre des photos en pleine action. À vous de jouer à présent. N'hésitez pas à publier vos meilleures images dans la Galerie. Votre photo pourrait être mise en avant le mois prochain.

Actualités

À venir : Redécouvrir le monde sans viseur.

S'abonner à la newsletter