CARACTÉRISTIQUES DE L'APPAREIL PHOTO

Viseur ou écran LCD

Découvrez les différences entre le viseur et l'écran LCD des appareils photo hybrides et reflex, et découvrez plus en détail les viseurs électroniques et optiques.
Sur la plupart des appareils photo EOS de Canon, il existe deux façons de composer des images : à l'aide du viseur ou de l'écran LCD à l'arrière de l'appareil photo. Votre choix dépend du sujet, des conditions de prise de vue et de vos préférences personnelles. Mais y a-t-il des avantages à utiliser l'un ou l'autre ? En quoi sont-ils différents ? Tous les viseurs sont-ils identiques ?

Viseur optique ou viseur électronique : quelle est la différence ?

La principale différence entre un reflex et un appareil photo hybride est sous-entendue implicitement dans leurs noms : un reflex (appareil photo reflex numérique à objectif unique) tient son nom de son miroir reflex. Celui-ci reflète la lumière passant par l'objectif dans un viseur optique (OVF) via un pentaprisme ou un pentamiroir qui vous permet de voir correctement la scène via l'oculaire de l'appareil photo. Avec un viseur OVF, vous voyez donc ce que l'objectif voit, de manière réfléchie mais non traitée.

Sur un appareil photo hybride, un viseur électronique (EVF) utilise les informations du capteur d'image pour afficher une image sur un petit écran LCD ou OLED. Un viseur EVF affiche donc l'image que le capteur détecte, ce qui peut parfois être légèrement ou considérablement différent de ce que vous voyez dans l'objectif.
Un photographe sur un genou dans un skate park, portant un Canon EOS R5 équipé d'un objectif zoom à ses yeux.

En utilisant le viseur de votre appareil photo, vous pouvez suivre plus facilement un sujet en mouvement, comme le fait l'ambassadeur Canon Martin Bissig dans un skate park. © Martin Bissig

Un photographe tient un Canon EOS R5 au-dessus de sa tête tout en regardant son écran orientable.

En passant à l'écran arrière (dans le cas ici du EOS R5, un écran orientable), vous pouvez prendre des photos au-dessus de votre tête, au-dessus du sol ou dans des recoins. © Martin Bissig

Viseur EVF ou OVF : quel est le meilleur ?

Tandis que certains photographes aiment la vue naturelle proposée par un viseur optique, un viseur électronique offre l'avantage de voir l'effet de l'application des paramètres d'exposition, de balance des blancs et de style d'image. Par exemple, si vous appliquez le style d'image Monochrome, l'image que vous voyez dans le viseur EVF est en noir et blanc, tandis qu'avec un viseur OVF, elle reste en couleur. Ainsi, vous pouvez utiliser l'image affichée dans un viseur EVF pour évaluer si vos paramètres sont adaptés à la scène et pour vous assurer d'obtenir le résultat escompté avant d'appuyer sur le déclencheur. Cela est particulièrement utile si, par exemple, le sujet est en contre-jour. Il se peut alors que vous deviez appliquer une correction d'exposition.

Ainsi, un viseur EVF est surtout utile pour les photographes relativement inexpérimentés, car il permet de voir les effets des paramètres de l'appareil photo au moment de la prise de vue, et non pas juste de les évaluer après celle-ci. Pour de nombreux photographes, cela rend la photographie plus intuitive.

Un viseur EVF présente un autre avantage. Il peut compenser les niveaux de lumière faibles pour toujours avoir une vue claire du sujet. À l'inverse, avec un viseur optique, vous voyez la scène avec le niveau de luminosité ambiante. Dans des conditions sombres, il peut donc s'avérer difficile de composer une prise de vue et d'effectuer la mise au point.

En revanche, étant donné que l'image que vous voyez dans un viseur EVF doit être traitée avant de s'afficher, tous les viseurs EVF présentent un certain temps de latence. Bien que les derniers appareils photo hybrides tels que l'EOS R5 soient dotés de viseurs EVF avec un taux de rafraîchissement allant jusqu'à 120 im./s et un temps de latence de quelques millisecondes seulement, cela compte tout de même lors de la prise de vue d'une action rapide, où chaque fraction de seconde est décisive. Étant donné que les technologies continuent d'évoluer, il est probable que le temps de latence soit de plus en plus court. Cependant, un viseur OVF fonctionne à la vitesse de la lumière, c'est-à-dire sans aucun temps de latence du tout. Pour cette raison, de nombreux photographes spécialisés dans le sport, la vie sauvage ou tout autre sujet impliquant des actions rapides préfèrent tout de même utiliser un reflex.

En outre, lorsque vous utilisez un viseur EVF, vous regardez un petit écran et, même s'il dispose d'un taux de rafraîchissement très élevé, un viseur OVF peut être plus confortable en cas d'utilisation prolongée. Si vous êtes spécialisé(e) dans la vie sauvage ou le sport, domaines pour lesquels il vous faut garder un œil sur le viseur pendant très longtemps dans l'attente de l'action, un viseur OVF peut s'avérer préférable.

Visée par l'écran

Un appareil photo hybride utilise exactement la même technologie pour afficher une image dans le viseur que sur l'écran LCD à l'arrière de l'appareil photo. Ce n'est pas le cas sur un reflex, mais il est tout de même possible de composer des images sur l'écran arrière en utilisant le mode Visée par l'écran. Lorsque vous passez un reflex en mode Visée par l'écran, le miroir reflex se lève et l'obturateur s'ouvre. La lumière peut alors passer par le capteur CMOS, où l'image se forme pour ensuite s'afficher en temps réel sur l'écran LCD arrière.

Lorsqu'un reflex est en mode Visée par l'écran et que sa fonction de simulation de l'exposition est activée, non seulement vous voyez ce que le capteur voit, mais vous obtenez aussi un aperçu précis de ce à quoi ressemblera l'image avant d'appuyer sur le déclencheur. Ainsi, le mode Visée par l'écran revient à utiliser un appareil photo hybride.

Lorsque vous utilisez le viseur d'un reflex, les technologies d'affichage sont différentes de celles du mode Visée par l'écran et l'appareil photo utilise également des capteurs de balance des blancs, de mesure de l'exposition et d'autofocus dédié distincts. Lorsque vous passez un reflex en mode Visée par l'écran, il utilise le capteur d'image pour recueillir ces informations, à l'instar d'un appareil photo hybride.

Depuis l'introduction de l'EOS 70D en 2013, les reflex Canon sont dotés de la technologie Autofocus Dual Pixel CMOS. Il s'agit d'un système d'autofocus avec détection de phase sur capteur, grâce auquel les reflex Canon modernes peuvent effectuer la mise au point aussi rapidement en mode Visée par l'écran qu'en utilisant le viseur. Les appareils photo hybrides Canon de la série EOS M et avec système EOS R sont également dotés de la technologie Autofocus Dual Pixel CMOS, utilisée pour la mise au point, que l'image soit composée dans le viseur ou sur l'écran LCD à l'arrière de l'appareil photo.
Plan de coupe du viseur électronique d'un EOS R, montrant les objectifs et l'écran LCD.

Le viseur EVF d'un appareil photo hybride (dans ce cas, l'EOS R) utilise une version compacte de la même technologie d'affichage que l'écran LCD à l'arrière de l'appareil photo. Notez la petite molette de réglage de dioptrie sous l'oculaire. Nous en reparlerons plus tard.

Plan de coupe de la trajectoire lumineuse d'un reflex, la lumière pénétrant dans l'objectif et reflétant sur le viseur et sur le module d'autofocus de l'appareil photo.

Le viseur optique d'un reflex utilise un système de miroirs pour refléter la lumière provenant de l'objectif sur le viseur et ce, via un pentaprisme. Une partie de la lumière se reflète aussi (par le biais d'un miroir secondaire) sur le module d'autofocus dédié de l'appareil photo.

Viseur ou écran LCD

Que vous vous serviez d'un reflex ou un appareil photo hybride, utiliser le viseur de l'appareil photo plutôt que l'écran LCD, ou inversement, peut parfois s'avérer plus facile. Par exemple, il est généralement plus facile de maintenir l'appareil photo stable en le portant à vos yeux car il prend appui sur votre visage. Il est également plus facile de suivre un sujet en mouvement dans un viseur que sur un écran en tenant l'appareil photo à bout de bras.

Toutefois, lorsque vous photographiez des paysages, des natures mortes, des sujets en macro ou des détails architecturaux avec l'appareil photo monté sur un trépied, le champ visuel plus large fourni par l'écran LCD est extrêmement utile. De même, lorsque vous souhaitez effectuer une prise de vue au-dessus ou en dessous de la hauteur de la tête ou à un certain angle, il est très pratique de cadrer l'image sur un écran inclinable ou orientable au lieu d'essayer d'utiliser le viseur.

Il est aussi très utile d'utiliser l'écran LCD lorsque vous procédez manuellement à la mise au point car il est possible d'appliquer un agrandissement 5x ou 10x à l'image Visée par l'écran. Vous obtenez alors une vue très détaillée de n'importe quelle partie de l'image, facilitant ainsi le réglage de la mise au point.

Sur l'EOS 90D en mode Visée par l'écran et sur les appareils photo hybrides comme l'EOS R5, l'EOS R6, l'EOS R, l'EOS RP, l"EOS M6 Mark II et l'EOS M50 Mark II, vous pouvez également activer l'accentuation manuelle de la mise au point (accentuation MMP), qui vous aidera visuellement en vous montrant quelles parties de l'image sont les plus nettes. En théorie, les zones de mise au point coïncident avec le contraste maximal. Le contraste de l'image est donc évalué et ces zones sont mises en surbrillance sur l'écran dans une couleur vive de votre choix. Vous pouvez voir l'évolution des zones en surbrillance à mesure que vous modifiez la mise au point.

Cependant, n'oubliez pas qu'une utilisation prolongée de l'écran arrière de votre appareil photo a un impact sur l'autonomie de la batterie. Il n'est également pas recommandé d'utiliser le mode Visée par l'écran sur un reflex lorsque vous souhaitez prendre des photos en rafale car cela réduit généralement la vitesse de prise de vue en continu. À l'opposé, si vous photographiez une exposition qui dure plusieurs secondes ou minutes, un viseur optique peut entraîner un problème spécifique, laissant la lumière parasite pénétrer dans le viseur et interférer avec l'exposition. Pour empêcher cela, utilisez le volet oculaire fourni sur la courroie de votre reflex.

Les appareils photo EOS dotés d'un viseur EVF disposent d'un capteur de proximité qui passe automatiquement de l'écran arrière au viseur lorsque vous portez l'appareil photo à vos yeux (option que vous pouvez désactiver).

Personnalisation de l'affichage

Le viseur d'un appareil photo EOS affiche des informations essentielles telles que le point focal et les réglages d'exposition. Avec un appareil photo hybride et un reflex en mode Visée par l'écran, d'autres informations, telles que les paramètres de balance des blancs et de style d'image ou le mode de mesure (mesure évaluative, spot, à prépondérance centrale ou sélective), peuvent aussi s'afficher.

Sur un appareil photo hybride ou un reflex en mode Visée par l'écran, appuyez sur le bouton INFO pour parcourir les paramètres d'affichage disponibles : image uniquement, image avec informations de base, image avec informations complètes et image avec histogramme en temps réel. La quantité d'informations visibles peut être adaptée selon vos préférences à l'aide des paramètres Affichage des informations de prise de vue ou Options d'affichage du bouton Info du menu Configuration de l'appareil photo.

Grâce à l'histogramme en temps réel, vous pouvez évaluer la luminosité de la scène et la façon dont les réglages d'exposition l'affectent, chose que vous n'auriez autrement pu faire qu'après la prise de vue. Vous pouvez voir le graphique changer au fur et à mesure que vous ajustez les réglages d'exposition, vous permettant ainsi d'éviter les zones claires surexposées ou les zones sombres sans relief et écrêtées.

Sur les appareils photo proposant un niveau électronique, la superposition est possible en mode d'affichage Visée par l'écran d'un appareil photo hybride ou reflex. Dans certains cas, il est possible d'afficher un niveau dans le viseur d'un reflex.

Vous pouvez aussi activer une vue grille via le menu Configuration de l'appareil photo. Cette vue peut être définie pour afficher une grille 3x3, 6x4 et diagonale sur l'écran lorsque l'appareil photo est en mode Visée par l'écran et, sur certains reflex, dans le viseur. Cela peut s'avérer utile et vous aider visuellement en facilitant l'alignement des objets de la scène, en évitant des lignes d'horizon inclinées et en créant des scène plaisantes conformes au principe de composition connu sous le nom de la « règle des tiers ».

La touche de contrôle de profondeur de champ, qui se trouve à l'avant de certains reflex EOS à côté de la monture d'objectif, est utile pour vérifier sur quelles parties de la scène est effectuée la mise au point avec les paramètres actuels de mise au point et d'ouverture. Il est même possible de l'utiliser avec les fonctions d'agrandissement pour avoir une idée claire des parties qui seront nettes.
Œil de femme à un grossissement 10x en mode d'affichage Visée par l'écran à l'arrière d'un Canon EOS 6D Mark II.

Grâce à un mode d'affichage Visée par l'écran ou à un viseur électronique (EVF), vous pouvez agrandir ce que vous voyez par 5 ou 10 en appuyant simplement sur la touche de sélection du collimateur AF, ce qui est d'une grande aide pour vérifier votre mise au point.

Photo de falaises en bord de mer avec des informations affichées sur l'écran d'un EOS RP, dont un histogramme et un indicateur de niveau.

L'écran arrière et le viseur EVF d'un appareil photo hybride (dans ce cas, un EOS RP) peuvent afficher beaucoup d'informations utiles. Vous pouvez visualiser un aperçu de votre exposition avant la prise de vue, grâce à un histogramme en temps réel (graphique blanc dans le coin supérieur droit). Cet exemple montre aussi un indicateur de niveau en temps réel (barre verte au centre).

Volet oculaire à l'arrière d'un appareil photo Canon.

Le volet oculaire se trouvant sur la courroie de votre reflex est conçu pour empêcher la lumière parasite de pénétrer dans le viseur lors d'une longue exposition. Pour retirer l'œilleton du viseur, pincez ses côtés et tirez-le vers le haut, puis faites glisser le volet oculaire vers le bas dans le creux de l'oculaire.

Viseur EVF et luminosité LCD

Les appareils photo EOS peuvent automatiquement régler la luminosité d'un viseur électronique et de l'écran LCD arrière en fonction des conditions ambiantes. Dans les environnements particulièrement lumineux ou sombres, il peut être utile de définir manuellement un niveau qui vous convient via les options du menu. En plein soleil, il est souvent plus facile d'utiliser le viseur que l'écran arrière. Même si vous pouvez distinguer l'image sur l'écran LCD, il peut s'avérer difficile d'évaluer précisément la mise au point, l'exposition et la composition.

Sinon, le fait de diminuer la luminosité de l'écran LCD, et le taux de rafraîchissement de l'écran pour les appareils photos qui disposent de cette option, tels que les EOS R, peut aussi prolonger l'autonomie de la batterie. Si vous réglez la luminosité de l'écran LCD ou du viseur EVF, n'oubliez pas que cela n'affecte pas la luminosité des images que vous capturez. Il est conseillé d'utiliser l'histogramme pour vous assurer de pouvoir évaluer précisément l'exposition de vos images.
Écran arrière d'un EOS RP montrant un paysage avec une grille 3x3 et accentuation manuelle de la mise au point affichant un contour rouge autour des parties de la scène.

L'écran orientable de cet EOS RP affiche une grille 3x3 et l'accentuation manuelle de la mise au point est activée, ajoutant des contours rouges sur les parties les plus nettes de la scène. Notez aussi le curseur de distance de mise au point manuelle, un outil pratique qui vous indique la distance à laquelle se trouve votre point focal.

Gros-plan du dessus d'un Canon EOS 850D, avec la molette de réglage de dioptrie visible dans le coin supérieur de l'oculaire.

L'emplacement de la molette de réglage de dioptrie varie d'un modèle d'appareil photo à un autre. Ici, sur un EOS 850D, elle se trouve dans le coin supérieur de l'oculaire. Pour en savoir plus sur tous les boutons et commandes de votre appareil photo, consultez l'application Mon Coach Photo Canon.

Réglages de dioptrie

Qu'il s'agisse d'un reflex doté d'un viseur optique ou d'un appareil photo hybride équipé d'un viseur électronique, tous les appareils photo EOS disposent d'un système de réglage de dioptrie d'origine pour configurer le viseur en fonction de votre vue. Idéalement, c'est la première chose que vous devriez faire lorsque vous configurez un nouvel appareil photo. C'est un processus essentiel pour vous assurer de la netteté de l'image et des informations affichées dans le viseur. Si le paramètre dioptrique est mal réglé et que vous effectuez la mise au point manuellement, il est peu probable que l'image soit nette. Si vous utilisez l'autofocus, le sujet sera probablement net, mais il vous semblera flou dans le viseur et les informations affichées ne seront évidemment pas nettes.

La petite molette de réglage de dioptrie est facilement négligée. Elle se trouve à proximité du viseur, mais sa position varie d'un modèle d'appareil photo à un autre. Elle peut être en dessous ou sur un côté de l'oculaire.

Sur les reflex EOS-1D et EOS 5D, vous devez retirer l'œilleton en caoutchouc pour accéder à la molette de réglage. Pour ce faire, il faut pincer fermement les deux côtés de l'œilleton entre votre pouce et votre index, puis le tirer doucement vers le haut. L'œilleton est maintenu en place à l'aide de deux petits loquets. S'il ne se libère pas facilement, il se peut que vous deviez pincer davantage chaque côté de l'œilleton. Rabaissez-le avant de le tirer de nouveau vers le haut. Parfois, le fait de pousser vers le haut sur la base de l'œilleton avec l'index peut aider à le dégager du viseur.

Observez la molette de réglage de dioptrie. Vous y verrez un marqueur de collimateur central, qui s'aligne sur une ligne sur le boîtier de l'appareil photo. Ici, le réglage est défini sur la dioptrie -1 par défaut. Des indicateurs + et - se trouvent en dessous et au-dessus. La plage de réglage est généralement comprise entre +1 et -3 dioptries.

Réglage du paramètre dioptrique

Canon vous recommande de procéder aux réglages de dioptrie à l'aide de vos lunettes normales. Toutefois, si vous préférez utiliser votre appareil photo sans vos lunettes, le processus reste le même.

Retirez l'objectif appareil photo et pointez l'appareil photo vers une source lumineuse mais diffusée, telle qu'une fenêtre par temps couvert. En retirant l'objectif, vous pouvez vous assurer de la netteté des informations affichées dans le viseur.

Avec un appareil photo hybride, vous voyez les informations qui s'affichent habituellement dans le viseur EVF, tandis qu'avec un reflex, vous voyez l'affichage du viseur et l'écran de mise au point, la surface où le miroir de l'appareil photo projette l'image que vous capturez.

Tournez la molette de réglage de dioptrie jusqu'à ce que les informations affichées (et les marquages sur l'écran dans le cas d'un reflex) soient nettes. L'œil a une capacité impressionnante à compenser les sujets qui ne sont pas parfaitement nets. Il peut donc s'avérer utile de répéter le processus plusieurs fois pour assurer l'homogénéité des résultats.

Une fois le réglage de dioptrie terminé, remettez l'objectif en place (et l'œilleton, le cas échéant) et, lorsque l'appareil photo procède à l'autofocus, vérifiez que l'image dans le viseur est claire et nette.

Rédigé par Angela Nicholson


Articles liés

Produits associés

Recevez la newsletter

Cliquez ici pour recevoir des histoires sources d'inspiration et des articles passionnants de Canon Europe Pro