ACTUALITÉS

Les dernières mises à jour du micrologiciel continuent d'améliorer la gamme EOS pro de Canon

Profitez de technologies innovantes et de performances optimisées sur les appareils photo EOS de Canon grâce aux dernières mises à jour du micrologiciel.
Une fléchette capturée au moment où elle perce une bulle de savon, la bulle commençant tout juste à éclater.

Quelle est la vitesse de l'action que vous souhaitez capturer ? L'EOS R3 est parfait pour les photographies d'action, et la mise à jour récente du micrologiciel offre encore plus de fonctionnalités idéales pour réaliser des prises de vue sportives et d'action, telles que le réglage de prise de vue en rafale haute vitesse personnalisée, permettant de capturer jusqu'à 195 im./s, ainsi qu'une option supplémentaire d'enregistrement vidéo en Full HD haute vitesse à 240 im./s. Photo prise avec un Canon EOS R3 équipé d'un objectif Canon RF 70-200mm F2.8L IS USM à 135mm, 1/66000 s, f/5,6 et ISO 51200.

De la même manière que vous mettez à jour votre smartphone de temps à autre, vous pouvez mettre à jour votre appareil photo Canon EOS pour bénéficier de nouvelles fonctionnalités et améliorations.

Canon a annoncé une importante mise à jour du micrologiciel pour l'EOS R3 et l'EOS R5, ainsi qu'un nouveau micrologiciel pour l'EOS R6, l'EOS R7 et l'EOS R10.

Les capacités d'autofocus de l'EOS R3 ont été améliorées et il est désormais possible de préenregistrer des personnes. Cette fonctionnalité permet à l'appareil de reconnaître et de suivre les personnes en fonction d'une priorité définie dans l'appareil, même en présence d'autres visages dans le champ de l'image. Une nouvelle fonctionnalité d'aide au filé assure des résultats encore plus nets lorsque vous photographiez des sujets en mouvement. Une fonction innovante de haute résolution IBIS est présente sur l'EOS R5 et permet de générer des images de plus haute résolution, jusqu'à environ 400 MP, grâce à l'IBIS de l'appareil photo. Les deux modèles disposent également d'améliorations au niveau du transfert de fichiers FTP et d'autres fonctionnalités de flux de travail.

The screen display of an EOS R3 showing the Register People Priority feature.

La mise à jour v1.40 du micrologiciel de l'EOS R3 ajoute une option de préenregistrement des visages de certaines personnes et de réglage de l'autofocus de l'appareil photo pour déterminer les visages à suivre en priorité, même en présence d'un groupe de personnes.

Affichage d'un écran de menu présentant les options de la fonctionnalité « Enregistrer la priorité des personnes » sur un EOS R3.

La fonctionnalité « Enregistrer la priorité des personnes » de l'EOS R3 équipé de la version 1.40 du micrologiciel dispose d'une série d'options polyvalentes pour sélectionner les visages à enregistrer et à classer par ordre de priorité.

Développement continu

Ces évolutions prometteuses complètent les nouvelles fonctionnalités professionnelles, les nouvelles commandes et les améliorations de performances apportées dans les récentes mises à jour du micrologiciel, pour répondre aux demandes des photographes en activité. Parmi les nouveautés de l'EOS R3 se trouve la prise de vue en continu révolutionnaire, à une vitesse de 195 images par seconde (des photos haute résolution, et non des vidéos) ainsi que les vidéos au ralenti extrêmement fluides à 240 im./s.

Le service de traitement des images RAW dans le cloud image.canon libère le potentiel de l'EOS R3, l'EOS R7 et l'EOS R10, pour une qualité d'image encore meilleure, tandis que la mise à jour récente du micrologiciel de l'EOS R5 offre une capacité d'enregistrement vidéo prolongé.

« Lorsque l'on achète un appareil photo Canon, on est rassuré : on peut faire confiance à Canon pour améliorer ses produits et fournir des mises à jour gratuitement », affirme le photographe de sports d'action, réalisateur et ambassadeur Canon Richard Walch.

Le photographe de sports d'aventure Martin Bissig est tout aussi enthousiaste en ce qui concerne le développement continu : « c'est génial que Canon reste à l'écoute non seulement des professionnels, mais aussi des amateurs passionnés. On a vraiment l'impression d'être écouté et on bénéficie en permanence des fonctionnalités évolutives de ces appareils photo ».

Nouvelles fonctionnalités pour la photographie améliorées

  • EOS R3 : enregistrer la priorité des personnes
  • EOS R3 : aide au filé
  • EOS R5 : haute résolution IBIS
  • EOS R3 : prise de vue en continu haute vitesse personnalisée
  • EOS R3 : fusionner les prises de vue avec bracketing de la mise au point directement dans l'appareil photo
  • EOS R3 : attribuer une touche de recadrage/rapport d'aspect
  • EOS R5 et EOS R6 : capacités d'autofocus avec suivi des véhicules améliorées


Nouvelle prise en charge améliorée des objectifs et des accessoires
  • EOS R3, EOS R7, EOS R10 : prise en charge du Speedlite EL-5
  • EOS R7, EOS R10 : prise en charge du nouvel objectif RF-S
  • EOS R5 : prise en charge des objectifs cinéma et Dual Fisheye Canon
  • EOS R5 et EOS R6 : prise en charge manuelle permanente de l'objectif RF


Nouvelles fonctionnalités pour la vidéo améliorées
  • EOS R3 : Full HD à 240 im./s et vidéo time-lapse
  • EOS R3, EOS R5 et EOS R6 : correction des tremblés grâce à la stabilisation d'image
  • EOS R5 : temps d'enregistrement allongé, sans risque d'arrêt dû à une surchauffe
  • EOS R5 : Full HD à 120p
  • EOS R5, EOS R6 : Canon Log 3
  • EOS R5 : prise en charge Atomos ProRes RAW
  • EOS R5 : prise en charge de la carte CFexpress VPG400
  • EOS R5 : options de film IPB et RAW à faible débit binaire


Nouvelles fonctionnalités de flux de travail améliorées
  • EOS R3 et EOS R5 : protection automatique des images pendant le transfert FTP
  • EOS R5, EOS R6, EOS-1D X Mark III : recadrage et redimensionnement lors du transfert
  • EOS R3, EOS R5 et EOS R6 : conversion simultanée de plusieurs fichiers HEIF
  • EOS R3, EOS R7 et EOS R10 : traitement des fichiers RAW dans le cloud
  • EOS R5 : enregistrement des paramètres sur la carte
  • EOS R3, EOS R5, EOS-1D X Mark III : enregistrement des paramètres réseau sur une carte
  • EOS R5 et EOS R6 : simplification de la balance des blancs personnalisée
  • EOS R3 : balance des blancs automatique appliquée plus rapidement dans le viseur
  • EOS R5 et EOS R6 : Double enregistrement
  • EOS R5 : Affichage de l'état du transfert FTP

Un aperçu de l'écran LCD à l'arrière d'un EOS R3 affichant un message relatif à une mise à jour du micrologiciel.

Pour télécharger la dernière mise à jour du micrologiciel Canon, rendez-vous dans la rubrique « Assistance » du site Web de Canon. Si vous utilisez un EOS R3, EOS R5, EOS R6, EOS R7, EOS R10 ou EOS-1D X Mark III, vous pouvez également obtenir des avertissements du micrologiciel au travers de l'application Camera Connect sur votre smartphone, et même installer les mises à jour du micrologiciel au fur et à mesure, sans avoir à renvoyer l'appareil au centre et à utiliser un ordinateur. Ainsi, votre appareil photo est toujours à jour avec les dernières fonctionnalités.

Une capture d'écran de l'écran de menu du Canon EOS R3, montrant l'option de traitement des images RAW dans le cloud.

L'algorithme du traitement RAW basé sur le Cloud image.canon utilise le deep learning pour extraire plus de détails à partir d'images réalisées sur l'EOS R3, l'EOS R7 et l'EOS R10. « L'algorithme est apparié à l'appareil photo, il le connaît donc par cœur. Vous bénéficiez ainsi de performances très nettes et de très haute résolution particulièrement optimales sur des images à sensibilité ISO élevée », affirme Mike Burnhill de Canon Europe.

Comment installer les mises à jour du micrologiciel ?

Le micrologiciel des EOS R5, EOS R6, EOS R7, EOS R10 et EOS-1D X Mark III, ainsi que de l'EOS R3, peut être mis à jour à partir de l'application Canon Camera Connect. Découvrez comment dans cette vidéo. « Vous pouvez ainsi profiter des avantages des derniers micrologiciels sur le terrain, sans avoir à vous déplacer avec un ordinateur portable pour effectuer les mises à jour », explique Mike Burnhill, spécialiste marketing produit chez Canon Europe. Sur tous les modèles, le téléchargement de n'importe quelle mise à jour du micrologiciel Canon est un processus simple. il suffit de consulter la rubrique « Assistance » du site Web de Canon et de sélectionner votre produit dans la fenêtre contextuelle pour avoir accès à ces nouveaux outils. Des informations détaillées sur toutes les améliorations et les nouvelles fonctionnalités des versions antérieures du micrologiciel sont également disponibles.

Représentations d'une voiture de course avec un flou vertical et horizontal, avec un flou horizontal uniquement, puis sans flou.

Sans le système de stabilisation de l'image, si vous effectuez un filé horizontal pour suivre l'action (1), l'image risque d'être floue en raison du flou de bougé horizontal et vertical de l'appareil photo. Normalement, le système de stabilisation de l'image corrige les mouvements perpendiculaires à la direction du filé (2). La fonction d'aide au filé de l'EOS R3 avec la version 1.40 (3) du micrologiciel détecte et compense également les mouvements du sujet dans la direction du filé, notamment lorsque votre vitesse de filé ne correspond pas tout à fait au mouvement du sujet.

Nouvelles fonctionnalités des flux de travail améliorées

EOS R3 : enregistrer la priorité des personnes

L'une des principales nouveautés de la mise à jour v1.40 du micrologiciel de l'EOS R3 est son option de pré-enregistrement des visages et de réglage de l'autofocus de l'appareil photo pour déterminer les visages à suivre en priorité. Ainsi, même en présence d'un groupe de personnes, l'autofocus détecte et suit la personne la plus importante de la scène, en fonction des visages enregistrés dans l'appareil photo.

EOS R3 : aide au filé

Une autre fonctionnalité prometteuse de la mise à jour v1.40 du micrologiciel de l'EOS R3 est l'aide au filé, qui fait passer la stabilisation de l'image à un niveau supérieur. En règle générale, lorsque vous effectuez un filé avec le système de stabilisation de l'image activé, l'objectif détecte la direction du filé et compense le mouvement de l'appareil perpendiculairement à cette direction, c'est-à-dire que lorsque vous effectuez un filé horizontal, le flou de bougé vertical de l'appareil est corrigé. Grâce à la nouvelle fonctionnalité d'aide au filé de l'EOS R3, l'appareil photo exploite son système avancé de détection du sujet pour détecter également le flou causé par le changement de position du sujet dans le cadre. Ainsi, il contrôle de manière optimale le système de stabilisation de l'image des objectifs compatibles, en corrigeant à la fois le flou de bougé vertical de l'appareil photo et le flou lié au mouvement du sujet. Le rendu est plus net lors de vos prises de vue de filés.

EOS R5 : haute résolution IBIS

La mise à jour v1.81 du micrologiciel de l'EOS R5 apporte une nouvelle fonctionnalité ingénieuse pour la prise de vue en haute résolution IBIS qui permet d'obtenir des images en très haute résolution. L'appareil photo réalise une série de neuf prises de vue, avec un léger décalage du capteur entre chaque cliché grâce au mécanisme IBIS, ce qui simule des pixels encore plus petits. Ensuite, le système fusionne ces prises de vue distinctes dans l'appareil photo pour générer une image d'une résolution d'environ 400 MP.
« Attention, cette fonction ne peut pas être utilisée pour les sujets en mouvement. Il est important d'utiliser un trépied pour éviter tout mouvement de l'appareil entre les différentes prises de vue », précise Mike. « Pour être en mesure de voir la différence de résolution, utilisez EOS Utility ou Digital Photo Professional pour visualiser les images plutôt que l'écran de l'appareil photo. »

Un skieur dévale une piste en contournant un drapeau, propulsant de la neige en l'air avec ses skis.

« Grâce à un enregistrement de 195 im./s sur l'EOS R3, il est possible d'enregistrer des actions très rapides », souligne Mike. « Avec le bon système de déclenchement, vous pouvez réaliser des prises de vue qui ne sont possibles qu'en vidéo haute définition. » Prises sur un Canon EOS R3 équipé d'un objectif Canon RF 100-500mm F4.5-7.1L IS USM à 472 mm, 1/3200 s, f/7.1 et ISO 400.

Une capture d'écran de l'écran de menu du Canon EOS R3, affichant les réglages pour une prise de vue en continu haute vitesse personnalisée.

Le nouveau mode de prise de vue en continu haute vitesse personnalisée de l'EOS R3 permet à l'appareil photo de réaliser jusqu'à 50 images haute résolution en rafale à une fréquence allant jusqu'à 195 images par seconde.

EOS R3 : prise de vue en continu haute vitesse personnalisée

L'appareil photo EOS le plus rapide l’est désormais encore plus grâce à la mise à jour v1.2.1 du micrologiciel. Avec la nouvelle fonctionnalité de prise de vue en continu haute vitesse personnalisée, l'EOS R3 est capable de prendre des photos en pleine résolution en rafale à une fréquence allant jusqu'à 195 im./s. Cette vitesse maximale peut être maintenue sur un maximum de 50 vues, offrant ainsi aux photographes sportifs et naturalistes une plus grande liberté pour capturer l'instant décisif.

« Au baseball, par exemple, la balle peut se déplacer à une vitesse de 45 mètres par seconde, affirme Mike. Obtenir une photo du moment où la batte frappe la balle peut donc s'avérer extrêmement difficile. C'est un peu pareil pour le tennis. Parvenir à capturer le moment où la raquette frappe la balle est le rêve de tout photographe. L'action se déroule tellement vite. Pour obtenir le cliché parfait, tout est question de timing, mais aussi d'un peu de chance. »

La possibilité de prendre jusqu'à 195 im./s en rafale facilité grandement les prises de vue comme celles-ci. « Bien sûr, il faut tout de même prendre en compte le timing, ajoute Mike. Après tout, réaliser 50 prises de vue à une vitesse de 195 images par seconde revient à enregistrer une séquence de seulement un quart de seconde. »

« Cette vitesse de prise de vue ne se fait pas non plus au détriment de la résolution. Vous pouvez réaliser des prises de vue RAW, HEIF ou JPEG, seulement avec le verrouillage de la mise au point. »

Un gros plan sur un bol rempli de carottes râpées, de quartiers d'œufs durs, de chou rouge émincé, de champignons et de grains de maïs.

Cette image réalisée à partir d'un EOS R10, grâce à l'option de composition de la profondeur intégrée à l'appareil photo, illustre le potentiel de la fonctionnalité pour produire un gros plan avec une mise au point sur une plus grande partie du sujet que ce qui est normalement possible en macro, où la profondeur de champ est typiquement très réduite. Photo prise avec un Canon EOS R10 équipé d'un objectif Canon RF-S 18-150mm F3.5-6.3 IS STM à 35 mm, 1/2000 s, f/5 et ISO 1600.

L'écran de menu du bracketing de mise au point de l'EOS R3, avec l'option de composition en profondeur activée.

La fonction de bracketing de la mise au point de l'EOS R3 permet à l'appareil de prendre une série de photos en changeant automatiquement le point focal, toujours très progressivement, afin d'effectuer la mise au point sur différentes parties du sujet. La nouvelle option de composition de la profondeur intégrée à l'appareil photo permet d'empiler et de mélanger de manière transparente un ensemble d'images prises à l'aide de cette fonction, afin que vous puissiez voir les résultats immédiatement.

EOS R3 : composition de la profondeur intégrée à l'appareil photo

En réponse à une demande générale, la fonction de bracketing de mise au point de l'EOS R3 a été améliorée dans le cadre de la récente mise à jour v1.2.1 du micrologiciel, afin d'ajouter la même fonction d'empilage sur l'appareil photo que celle présente sur l'EOS R7 et l'EOS R10. « Ainsi, une fois votre séquence de bracketing de mise au point terminée, l'appareil photo compilera automatiquement les prises de vue en une seule image dont la profondeur de champ sera augmentée », explique Mike.

« L'image apparaissant sur l'appareil photo est une image JPEG finale haute résolution. Il vous sera toutefois possible de transférer les fichiers RAW originaux dans Digital Photo Professional ou un autre logiciel et de fusionner les images à cet endroit. »

La mise à jour du micrologiciel de l'EOS R3 permet également d'utiliser le bracketing de mise au point avec le Canon Speedlite EL-1. « Notre déclencheur phare étant équipé d'une batterie lithium, son temps de recharge est très court, affirme Mike. Vous pouvez ainsi rapidement réaliser des prises de vue macro avec bracketing de la mise au point tout en activant le flash, ce qui peut être particulièrement utile pour photographier des insectes. »

EOS R3 : attribuer une touche de recadrage/rapport d'aspect

Comme l'explique Mike, suite aux commentaires reçus dans le cadre du bêta test de l'EOS R3, grâce à la mise à jour v1.2.1 du micrologiciel, il est désormais possible d'attribuer la fonctionnalité de recadrage 1.6x à un bouton de l'appareil photo. « Lors d'événements sportifs, de nombreux photographes souhaitaient se rapprocher de la ligne d'arrivée, par exemple. Désormais, il est possible d'activer le multiplicateur numérique instantané en appuyant sur le bouton MF-n, par exemple. »

Vous pouvez également attribuer le rapport d'aspect à un bouton. Cela vous permettra de faire défiler tous les rapports d'aspect pour choisir celui que vous souhaitez utiliser, ou simplement d'appliquer ou d'enlever celui que vous voulez.

« Bien sûr, lorsque vous recadrez un fichier RAW, vous conservez toujours la pleine résolution », ajoute Mike. « Mais vous pouvez toujours prévisualiser l'image au format JPEG pour voir à quoi elle ressemble. »

La mise à jour v1.2.1 du micrologiciel de l'EOS R3 intègre deux fonctionnalités supplémentaires pour améliorer le flux de travail des professionnels. Il est désormais possible de monter le volume du son de l'obturateur artificiel lorsque l'obturateur électronique est utilisé, afin de mieux l'entendre dans un environnement bruyant. Désormais, l'appareil photo est également doté d'une sécurité réseau renforcée par WPA2.

Un technicien portant des gants blancs nettoie le capteur d'un appareil Canon.

Possédez-vous un équipement Canon ?

Enregistrez votre équipement pour bénéficier de conseils gratuits d'experts, faire réparer ou entretenir votre matériel, participer à des évènements sources d'inspiration et profiter d'offres exclusives grâce au programme CPS (Canon Professional Services).
Une voiture de rallye rouge soulève une longue traînée de poussière tandis qu'elle roule à toute allure sur un chemin de terre au-dessus d'une carrière.

Les capacités exceptionnelles de suivi des véhicules introduites dans le Canon EOS R3 sont désormais disponibles dans les EOS R5 et EOS R6 à partir de la version 1.5.0 ou ultérieure du micrologiciel, et de série dans les EOS R7 et EOS R10. Photo prise avec un Canon EOS R3 équipé d'un objectif Canon RF 14-35mm F4L IS USM à 14 mm, 1/6400 s, f/8 et ISO 400. © Vladimir Rys

L'écran arrière d'un Canon EOS R3 affichant le menu Sujet à détecter.

Sur les EOS R5 et EOS R6, l'option Véhicules se trouve désormais avec les options Personnes et Animaux dans les menus Sujet à détecter.

EOS R5 et EOS R6 : capacités d'autofocus avec suivi des véhicules améliorées

L'EOS R3, l'EOS R7 et l'EOS R10 sont programmés pour détecter et suivre les voitures et les motos de course, une fonctionnalité avancée désormais disponible pour les utilisateurs de l'EOS R5 et de l'EOS R6 avec la mise à jour 1.5.0 ou ultérieure du micrologiciel. La reconnaissance améliorée assure une mise au point rapide et fiable sur les véhicules lancés à grande vitesse. Elle a également la capacité de se verrouiller sur le casque d'un conducteur lorsqu'il est visible.

Outre l'autofocus avec suivi des véhicules, la mise à jour du micrologiciel des EOS R5 et EOS R6 introduit la fonctionnalité de détection des visages/yeux améliorée de l'EOS R3. Les appareils photo offrent désormais un autofocus encore plus fiable lorsque la mise au point est effectuée sur des personnes dont le visage est partiellement couvert par des masques.

Une vue de l'arrière d'un EOS R5, avec l'écran LCD affichant deux images fisheye côte à côte.

Filmer avec l'objectif RF 5.2mm F2.8L DUAL FISHEYE sur un appareil photo plein format compatible tel que l'EOS R5 permet d'enregistrer deux vues parfaitement alignées de l'œil gauche et de l'œil droit, côte à côte, sur le capteur de l'appareil photo. Cela simplifie radicalement le processus de capture de séquences stéréoscopiques en réalité virtuelle 3D, car il n'est pas nécessaire d'aligner ni de synchroniser minutieusement des appareils photo distincts, de faire correspondre leur réponse couleur ni les caractéristiques d'exposition, ou d'assembler des images distinctes en post production.

Prise en charge des objectifs et accessoires

EOS R3, EOS R7, EOS R10 : prise en charge du Speedlite EL-5

Les mises à jours v1.40 et v1.30 respectivement du micrologiciel de l'EOS R3 et de l'EOS R7/R10 prennent en charge le flash Canon Speedlite EL-5. Ce puissant flash certifié GN60 avec batterie li-ion LP-EL permet de réaliser de longues rafales et des délais de recyclage courts, tout en améliorant la communication et les fonctionnalités des appareils photo dotés de la griffe multifonction de Canon et des micrologiciels pris en charge.

EOS R7, EOS R10 : prise en charge du zoom optique RF-S

Les mises à jour v1.30 du micrologiciel de l'EOS R7 et de l'EOS R10 prévoient la prise en charge de l'objectif Canon RF-S 55-210mm F5-7.1 IS STM avec ces appareils photo. Ce téléobjectif compact et léger, doté d'une plage focale polyvalente (équivalent à 88-336 mm 35 mm) et d'un système de stabilisation optique avancé, convient parfaitement à la photographie de voyage, de sport, de famille et d'animaux. Il est destiné à une utilisation sur les appareils photo APS-C de la famille du système EOS R.

EOS R5 : prise en charge des objectifs cinéma et Dual Fisheye Canon

Depuis la version 1.4.0 du micrologiciel, l'EOS R5 prend en charge les objectifs motorisés compacts CN-E18-80mm T4.4 L IS KAS S et CN-E70-200mm T4.4 L IS de Canon via la bague d'adaptation monture EF vers EOS R, ce qui permet d'obtenir encore plus facilement un rendu cinématographique et d'intégrer l'appareil photo dans un flux de production professionnel. Ces combinaisons permettent de contrôler le diaphragme, le zoom et la mise au point via le boîtier ainsi que le fonctionnement du système de stabilisation d'image optique de l'objectif. L'enregistrement peut être démarré et arrêté via le bouton Rec sur la poignée de l'objectif.

Lorsqu'ils sont fixés à l'EOS R5, les objectifs peuvent être commandés depuis le boîtier de l'appareil photo ou à distance, à l'aide d'EOS Utility et de l'application Canon Camera Connect.

« Pour les cinéastes, avoir accès à ce type d'objectifs place l'EOS R5 encore davantage dans un scénario où vous pouvez vraiment l'utiliser comme appareil photo principal ou comme appareil photo secondaire plutôt que comme simple boîtier de secours », explique Martin.

La dernière mise à jour 1.5.0 du micrologiciel de l'EOS R5 offre également la prise en charge de l'objectif Canon RF 5.2mm F2.8L Dual Fisheye. Avec le SYSTÈME EOS VR de Canon (un appareil photo plein format compatible à monture RF, l'objectif RF 5.2mm F2.8L DUAL FISHEYE, EOS VR Utility et le plug-in EOS VR pour Adobe Premiere Pro), il n'a jamais été aussi simple pour les créateurs de contenu de produire des expériences en réalité virtuelle à 180° immersives.

Homme marchant avec un skateboard en pleine nuit. Une lumière vive en haut à gauche du cadre crée des ombres puissantes, ce qui obscurcit ses traits.

La prise en charge manuelle permanente de l'objectif RF permet d'empêcher en un instant l'activation de l'autofocus Servo sur l'EOS R5 et l'EOS R6 avec certains objectifs RF, ce qui permet de recentrer plus rapidement sans avoir à désactiver l'autofocus. © Richard Walch

Skateur effectuant une acrobatie pendant la nuit, illuminé par des lumières violettes.

« C'est une figure professionnelle, mais on y arrive assez vite », ajoute Richard, qui explique qu'il peut ajuster manuellement la mise au point sans désactiver l'autofocus Servo. « Cela nous invite à la créativité pour photographier des histoires ou des séquences dans le cadre d'un tournage plus classique. » © Richard Walch

EOS R5 et EOS R6 : prise en charge manuelle permanente de l'objectif RF

Si vous utilisez les objectifs Canon EF, vous appréciez sans doute la possibilité d'avoir recours à la mise au point manuelle permanente lorsque l'appareil photo fonctionne en mode One Shot AF. Depuis la mise à jour 1.3.1 du micrologiciel de l'EOS R5 et de l'EOS R6, cette fonctionnalité est prise en charge avec l'autofocus Servo sur certains objectifs RF, et les EOS R7 et EOS R10 les plus récents permettent cette prise en charge d'origine.

« Vous pouvez l'utiliser pour la photo comme pour la vidéo », explique Richard. « Il vous suffit d'ajuster la bague de mise au point de votre objectif ; vous n'aurez même pas besoin de désactiver l'autofocus. » Richard a utilisé cette fonctionnalité pour filmer des skateurs de nuit grâce au Canon RF 70-200mm F2.8L IS USM, lorsqu'il voulait ajouter un effet panoramique du skateboard au skateur.

« Il y a plusieurs moyens de filmer son visage, notamment en utilisant l'écran tactile de l'EOS R6 pour montrer d'abord les roues, puis le visage du skateur, et laisser l'appareil photo ajuster la mise au point de manière automatique. Mais pour vraiment contrôler la vitesse du changement de mise au point, vous pouvez laisser l'appareil photo faire la mise au point sur les roues à l'aide de l'autofocus Servo, puis ajuster la bague de mise au point et la tourner pour qu'elle se concentre sur le visage du sujet. »

Un photographe avec un Canon EOS R3 debout sur le bord d'une piste. Une voiture de course rouge passe à une telle vitesse qu'aucun de ses pneus ne touche le sol.

La mise à jour de la version 1.20 du micrologiciel permet à l' EOS R3 d'enregistrer des vidéos à 240 im./s. Cette option permet de capturer des actions extrêmement rapides avec des détails plus nets et moins de flou de bougé, et de les visualiser plus clairement au moment de la visualisation à un nombre d'images par seconde normal.

L'écran de l'option d'enregistrement vidéo sur l'EOS R3 avec la vidéo Full HD à cadence élevée (240 im./s) sélectionnée.

Plus la cadence est rapide, plus l'action est ralentie au moment de la visualisation à un nombre d'images par seconde normal. Auparavant, les cadences très élevées n'étaient atteignables qu'avec des résolutions réduites, mais l'EOS R3 offre désormais la possibilité de réaliser 240 im./s en résolution vidéo Full HD.

Nouvelles fonctionnalités pour la vidéo améliorées

EOS R3 : Full HD à 240 im./s et vidéo time-lapse

La version 1.20 du micrologiciel de l'EOS R3 introduit un ensemble de mises à niveau pour la vidéo, dont la HFR (fréquence d'images élevée) 1080p. L'appareil photo hybride professionnel est désormais capable d'enregistrer des vidéos Full HD à 240 im./s, pour une lecture au ralenti incroyablement fluide. « C'est l'une des options plein format les plus rapides du marché après celle des caméras vidéo dédiées », souligne Mike.

À l'autre extrémité de l'échelle chronologique figure le time-lapse. Grâce à son compteur d'intervalles intégré, l'EOS R3 permet aux photographes de produire des séquences en time-lapse depuis le premier jour. Mais avec le nouveau micrologiciel de l'EOS R3, il est désormais possible de créer une vidéo time-lapse finie directement à partir de l'appareil photo. Cette fonctionnalité a été demandée par les spécialistes du terrain, précise Mike.

« Si, à tout moment, vous devez vous reconnecter au secteur, l'appareil photo conservera les informations de prise de vue », ajoute Mike. « Il vous est donc possible de reprendre plus rapidement là où vous vous étiez arrêté. Il vous suffit d'appuyer sur "Enregistrer à nouveau". »

EOS R3, EOS R5 et EOS R6 : correction des tremblés grâce à la stabilisation d'image

En raison de la façon dont la stabilisation de l'appareil photo et l'obturateur roulant électronique fonctionnent ensemble dans l'EOS R3, l'EOS R5 et l'EOS R6, il est possible de constater un léger tremblé dans les coins d'une vidéo enregistrée avec des objectifs ultra-larges. La mise à jour à jour v1.2.1 du micrologiciel de l'EOS R3, de l'EOS R5 et la mise à jour v1.6.0 du micrologiciel de l'EOS R6 corrige cette anomalie.

« Ce défaut était parfois visible en bougeant l'appareil photo », explique Mike. « Le centre de l'image était parfaitement fixe, mais les coins tremblaient. C'était un problème en particulier pour les vloggers, car ils utilisent généralement des objectifs à grand-angle et bougent beaucoup l'appareil lorsqu'ils filment. Nous avons donc ajouté une correction pour réduire les mouvements des coins de l'image. »

Un homme, vêtu d'un manteau bleu et d'un bonnet en laine, regarde l'écran à l'arrière d'un appareil photo Canon EOS R5. On aperçoit des montagnes enneigées floues en arrière-plan derrière lui.

La prise en charge de la carte CFexpress VPG400 a été ajoutée à l'EOS R5 avec la version 1.4.0 du micrologiciel et à l'EOS-1D X Mark III avec la version 1.5.0 du micrologiciel. « C'est rassurant de savoir que vous êtes en mesure de continuer à pérenniser votre flux de travail dans la mesure du possible », déclare Martin.

EOS R5 : temps d'enregistrement allongé, sans risque d'arrêt dû à une surchauffe

L'option de température de mise hors tension automatique de l'EOS R3 est ajoutée à l'EOS R5 dans la version 1.60 du micrologiciel. Elle permet d'allonger la durée d'enregistrement dans les cas où il serait normalement stoppé. Cette option ne permettra toutefois pas de prolonger la durée d'enregistrement en toute circonstance, car des considérations liées à l'environnement de l'enregistrement seront également prises en compte.

« L'appareil photo est doté de plusieurs capteurs de température et l'un d'eux permet de mesurer la température ambiante de l'appareil photo », explique Mike. « Il utilise cette information pour permettre au boîtier de l'appareil photo de chauffer sans que l'appareil photo ne s'éteigne prématurément. »

L'activation de cette option peut se révéler utile en cas d'enregistrement d'une vidéo avec l'appareil photo fixé à un trépied ou un rig. « Tant que vous ne tenez pas l'appareil photo dans les mains, le fait que sa surface externe chauffe avant que l'appareil photo ne soit obligé de s'éteindre n'est pas vraiment un problème. »

EOS R5 : Full HD à 120 im./s

La version 1.3.1 du micrologiciel de l'EOS R5 ajoute l'option d'enregistrement vidéo en Full HD à 120 im./s. Martin a profité de cette amélioration pour filmer des skieurs s'élançant au-dessus des falaises. Filmer à une fréquence d'images élevée implique qu'au moment de la visualisation à un nombre d'images par seconde normal, les séquences d'action seront lues au ralenti.

« Dans mon travail, je n'ai pas souvent besoin de séquences 4K », dit Martin. « Souvent, je dois envoyer un fichier à un client via Internet, et je dois le faire assez rapidement (parfois même sur le terrain, depuis mon ordinateur portable). La nouvelle option, qui me permet de filmer à 120 im./s en Full HD, me facilite beaucoup la vie en matière de traitement des données ».

Un skieur en train de sauter, dévalant une montagne et passant devant le soleil.

L'une des fonctionnalités offertes par la mise à jour 1.3.1 du microgiciel de l'EOS R5 est l'enregistrement vidéo Canon Log 3. « Il est difficile de s'imaginer ce que représente l'augmentation du nombre de vitesses de Canon Log 3 », dit Martin Bissig. « Mais une fois que l'on commence à travailler en post-production avec cette fonctionnalité, on se rend compte des avantages : les séquences sont beaucoup plus riches ». Photo prise sur un Canon EOS R5 équipé d'un objectif Canon RF 15-35mm F2.8L IS USM à 15 mm, 1/1250 sec, f/14 et ISO 200. © Martin Bissig

EOS R5 et EOS R6 : Canon Log 3

Grâce à ses capacités en matière de photo 45MP et de vidéo 8K, l'EOS R5 est un formidable appareil photo hybride destiné à la fois aux photographes professionnels et aux réalisateurs. Martin Bissig utilise son EOS R5 pour enregistrer des séquences vidéo en plus de ses photos. Il apprécie tout particulièrement deux des améliorations vidéo introduites par la mise à jour 1.3.1 du micrologiciel de l'EOS R5 : Canon Log 3 et l'enregistrement Full HD à 120 im./s. « Pour mon type de sujet, dit-il, la vidéo RAW de l'EOS R5 est un peu excessive, mais Canon Log 3 m'offre toute la liberté dont j'ai besoin. »

Canon Log 3 permet de capturer une plage dynamique plus large dans l'appareil photo et offre plus de souplesse en matière de post-production et de résultat final. « Je filmais des skieurs dans la neige, donc je devais composer à la fois avec des vêtements aux couleurs très vives, la neige et des éléments très foncés », explique Martin. C'était un environnement difficile pour un photographe, mais Canon Log 3 m'a permis de tirer le meilleur parti des séquences filmées. »

L'autre avantage de Canon Log 3, c'est qu'il permet d'intégrer les séquences dans un flux de travail professionnel. « Vous pouvez utiliser l'EOS R5 sur un plateau de tournage ou comme solution de rechange ou crash cam, puis combiner les séquences avec des séquences Canon Log 3 filmées sur les caméras Cinema EOS ou d'autres appareils photo grâce à la compatibilité ACES (Academy Color Encoding System) de l'EOS R5. C'est sans doute l'une des fonctionnalités les plus intéressantes actuellement ».

L'EOS R6, doté de la version 1.4.0 du micrologiciel, et l'EOS-1D X Mark III, doté de la version 1.5.0, bénéficient également de Canon Log 3, permettant d'obtenir encore plus facilement un rendu cohérent lorsque plusieurs appareils photo sont utilisés. L'EOS R3 et l'EOS R7 intègrent tous les deux le Canon Log 3.

Deux escrimeurs s'affrontent dans une salle éclairée au néon. L'un porte un masque noir, l'autre un masque argenté.

Travail des couleurs : comment Canon Log améliore la qualité de vos prises de vues

Le cinéaste Ivan D'Antonio partage ses conseils pour filmer avec Canon Log et explique comment cette fonctionnalité de réalisation libère la créativité.

EOS R5 : prise en charge Atomos ProRes RAW

La version 1.4.0 du micrologiciel de l'EOS R5 permet d'enregistrer des séquences ProRes RAW en externe sur un enregistreur Atomos Ninja via une connexion HDMI. Le Ninja V original prend en charge le recadrage 5K ProRes RAW à 30P/24P, mais le nouveau Ninja V+ est capable de prendre en charge le 8K ProRes RAW non recadré jusqu'à 30p, ainsi que le recadrage 5K jusqu'à 60p.

« Cette fonctionnalité place l'EOS R5 dans un environnement très professionnel lorsqu'il s'agit de filmer », déclare Martin. « Comme la plupart des cinéastes professionnels que je connais, je filme avec un enregistreur externe, et pouvoir capturer le RAW de cette manière est un énorme pas en avant pour l'appareil photo. »

EOS R5 et EOS-1D X Mark III : prise en charge de la carte CFexpress VPG400

Conçues pour les professionnels et les utilisateurs expérimentés, les cartes CFexpress conformes à la norme VPG400 (Video Performance Guarantee) sont capables de fournir un enregistrement vidéo stable à 400 Mo/s. Une vitesse d'écriture rapide et soutenue est essentielle pour éviter que la mémoire tampon de l'appareil photo ne se remplisse et que l'enregistrement ne s'arrête durant la prise de vue. Bien que certaines cartes offrent des vitesses d'écriture maximales encore plus rapides, il peut n'y avoir aucune garantie de cohérence pendant l'enregistrement. La version 1.4.0 du micrologiciel sur l'EOS R5 et la version 1.5.0 sur l'EOS-1D X Mark III permettent la prise en charge des cartes CFexpress 2.0 Type B VPG400, avec une prise en charge de série par l'EOS R3.

« Si l'appareil photo est capable d'écrire plus de données, mais que le goulot d'étranglement était au niveau de la carte, alors il est logique que la norme VPG400 soit prise en charge », explique Martin.

Skateuse en haut d'une rampe incurvée et couverte de graffitis, qui s'approche de l'appareil.

Selon Richard, l'appareil est devenu encore plus polyvalent grâce aux options de film IPB et RAW introduites dans l'EOS-1D X Mark III. « Cet outil est devenu encore plus universel pour la photo et la vidéo », dit-il. « Il peut tout faire ». Cette photo de la skateuse Kona Ettel a été prise sur un Canon EOS-1D X Mark III équipé d'un objectif Canon EF 8-15mm f/4L Fisheye USM à 15 mm, 1/2000 s, f/5,6 et ISO 400. © Richard Walch

EOS R5 : options de film IPB et RAW à faible débit binaire

Les tailles de fichier vidéo plus restreintes peuvent s'avérer utiles lorsque l'on travaille dans des régions reculées, ce qui est souvent le cas de Richard. « Pour moi, par exemple, il est impossible de faire un film 8K avec mon EOS R5 ou un film 4K avec mon EOS-1D X Mark III et de faire le montage à la volée, car c'est trop lourd en données », dit-il.

« Peu de gens ont vraiment besoin de ce type de résolution. Ce dont ils ont vraiment besoin, c'est de pouvoir envoyer les fichiers rapidement. C'est la raison pour laquelle il est très utile de pouvoir enregistrer un film IPB à faible débit binaire et d'obtenir de très petites tailles de fichiers. » Cette option est disponible sur l'EOS R5 doté de la version 1.3.1 ou supérieure du micrologiciel et sur l'EOS-1D X Mark III doté de la version 1.4.0 ou supérieure.

L'EOS R7 et l'EOS R10 offrent un enregistrement IPB, et l'option de réalisation de films RAW à faible débit binaire est également disponible sur l'EOS-1D X Mark III doté de la version 1.4.0 du micrologiciel et l'EOS R5 doté de la version 1.3.1.

Un homme debout sur une piste de ski, filmant un skieur surgissant dans un nuage de neige.

« Je ne suis pas un réalisateur typique, je suis plutôt un photographe qui fait aussi des films », dit Martin. « Donc tout va ensemble et je dois travailler très vite. C'est la raison pour laquelle Canon Log 3 et l'option à 120 im./s pour les enregistrements Full HD constituent de grandes avancées pour mon style de projet ». © Martin Bissig

L'écran de menu des options de traitement d'image sur un EOS R3, affichant l'option de conversion HEIF en JPEG.

Sur l'EOS R3, l'EOS R5 et l'EOS R6, une option permet désormais de réaliser des prises de vue au format HEIF et de les traiter par lots en images JPEG directement sur l'appareil photo, pour bénéficier des avantages des deux formats : une meilleure qualité d'image et un format de fichier que vous pourrez immédiatement partager sur les réseaux sociaux si vous le souhaitez.

Nouvelles fonctionnalités améliorées des flux de travail

EOS R3 et EOS R5 : protection automatique des images pendant le transfert FTP

Grâce aux micrologiciels v1.40 de l'EOS R3 et v1.81 de l'EOS R5, les images transférées par FTP peuvent être automatiquement verrouillées. Cette solution convient parfaitement aux photographes indépendants qui travaillent lors d'un événement. En effet, vous pouvez envoyer des images sélectionnées directement par FTP à une agence ou à un service photo, et ces images sont alors automatiquement marquées et verrouillées sur la carte mémoire. Les images marquées et verrouillées sur la carte mémoire sont facilement identifiables lors de leur transfert sur un ordinateur. Ainsi, vous pouvez distinguer les images qui ont été envoyées de celles qui ne l'ont pas été.

EOS R5, EOS R6, EOS-1D X Mark III : recadrage et redimensionnement lors du transfert

Les micrologiciels v1.81 des EOS R5 et EOS R6 et v1.70 de l'EOS-1D X Mark III apportent une autre fonctionnalité utile sur le FTP la possibilité de recadrer et de redimensionner les images lors de leur transfert vers le serveur FTP. Cette fonction est également disponible pour l'EOS R3 dans la mise à jour 1.2.1 du micrologiciel.

EOS R3, EOS R5 et EOS R6 : conversion simultanée de plusieurs fichiers HEIF

Grâce à la version 1.20 du micrologiciel sur l'EOS R3 et à la version 1.60 sur l'EOS R5 et l'EOS R6, il est désormais possible de capturer des fichiers HEIF, puis de les traiter par lots en images JPEG directement sur l'appareil photo. Cette fonctionnalité permet d'obtenir une plage dynamique plus étendue sur les images JPEG qu'avec la prise de photos JPEG de façon native ou la conversion d'un fichier RAW au format JPEG directement sur l'appareil photo.

« La conversion d'un fichier RAW de 14 bits ou 12 bits en un fichier JPEG de 8 bits implique une grande perte de données », explique Mike. « Mais lors de la conversion d'un fichier HEIF de 14 bits en 10 bits, la perte de données est moindre. On obtient une meilleure visualisation et il est alors plus facile de le réduire à 8 bits. Les images semblent également avoir une plage dynamique supérieure grâce à cette étape supplémentaire. »

EOS R3, EOS R7 et EOS R10 : traitement des fichiers RAW dans le cloud

L'installation de la mise à jour du micrologiciel v1.2.1 pour l'EOS R3, ou v1.1.0 pour l'EOS R7 et l'EOS R10 vous permet de profiter de la puissance du traitement via le cloud directement à partir de votre appareil photo. « En chargeant un fichier RAW sur image.canon, vous pouvez bénéficier d'un système de traitement en deep learning ainsi que d'une réduction du bruit, pour une qualité d'image encore meilleure », précise Mike. « Les détails fins sont mieux résolus, les bords sont plus nets et le moiré est réduit. Vous obtenez alors une image plus détaillée par rapport à celle que vous obtiendriez normalement à partir de l'appareil photo ou du logiciel de bureau. »

L'option de traitement RAW dans le cloud est un service basé sur le modèle de paiement en fonction de l'utilisation, les images JPEG ou HEIF traitées étant transférées sur Adobe Creative Cloud* ou Google Photos, ou stockées sur image.canon, d'où vous pouvez les télécharger sur votre ordinateur.

Gros plan sur les mains d'une personne tenant un Canon EOS R5, avec des paramètres affichés à l'écran.

Martin adore la myriade d'options de configuration que lui propose l'EOS R5, mais il lui semble parfois laborieux d'effectuer une nouvelle configuration lorsqu'il passe d'un appareil à un autre. Pour lui, c'est un gain de temps considérable que de pouvoir enregistrer ses paramètres sur une carte mémoire et les transférer d'un appareil à l'autre lorsqu'il en utilise un deuxième. © Martin Bissig

Deux skieurs, éclipsés par le sommet de la montagne en face d'eux, grimpent dans la neige profonde.

Lorsque vous êtes sur un tournage en extérieur comme celui-ci, avec peu de chances de reproduire les événements de la journée en cas de problème, la fiabilité de votre équipement est cruciale. C'est la raison pour laquelle Martin se réjouit du fait que les EOS R5, EOS R6 et EOS-1D X Mark III sont désormais capables d'effectuer le double enregistrement. « Avoir la possibilité d'enregistrer sur deux cartes simultanément est génial », dit Martin, « et c'est quelque chose que moi-même et de nombreux cinéastes attendions. » Photo prise avec un Canon EOS R5 équipé d'un objectif Canon RF 15-35mm F2.8L IS USM à 24 mm, 1/2500 s, f/6,3 et ISO 100. © Martin Bissig

EOS R5 : enregistrement des paramètres sur la carte

Martin travaille avec deux boîtiers d'appareil photo Canon EOS R5. Par conséquent, la fonctionnalité qui permet d'enregistrer un instantané placé dans les paramètres d'un appareil sur la carte mémoire et de le transférer vers l'autre appareil lui fait donc gagner beaucoup de temps. Cette fonctionnalité a été ajoutée par la version 1.3.1 du micrologiciel. « L'un des plus grands avantages de l'EOS R5 est que l'on peut le personnaliser selon ses besoins », dit-il. « Malheureusement, lorsque l'on travaille avec deux appareils, il faut beaucoup de temps pour transférer tous les paramètres manuellement d'un appareil à l'autre. Ce problème a été résolu, car on peut désormais tout faire en une seule fois. »

L'EOS R3 offre la même option d'enregistrement des réglages de l'appareil photo sur la carte mémoire, et ce, de série, sans nécessiter de mise à jour du micrologiciel.

EOS R3, EOS R5, EOS-1D X Mark III : enregistrement des paramètres réseau sur une carte

Les mises à jour v1.40 du micrologiciel de l'EOS R3, v1.81 de l'EOS R5 et v1.70 de l'EOS-1D X Mark III permettent d'enregistrer les paramètres de communication sur une carte mémoire et de les récupérer à partir d'une carte. Ainsi, tous les paramètres réseau peuvent désormais être transférés entre les appareils photo du même modèle via un seul fichier.

EOS R5 et EOS R6 : simplification de la balance des blancs personnalisée

L'EOS R3 a introduit une méthode de réglage de la balance des blancs personnalisée supplémentaire et cette fonctionnalité a été ajoutée à l'EOS R5 et à l'EOS R6 avec la version 1.5.0 du micrologiciel. L'EOS R7 et l'EOS R10 sont tous deux équipés de cette fonctionnalité de série.

L'option de balance des blancs personnalisée est désormais accessible depuis le menu rapide afin de réduire le nombre d'étapes nécessaires et de faciliter le suivi dans les situations délicates, par exemple lors de prises de vue sous l'eau ou dans des espaces restreints.

La mise à jour renforce également la fluidité de l'affichage du viseur électronique sur les EOS R5 et EOS R6. Une nouvelle option de « Suppression des fréquences d'images inférieures », introduite dans l'EOS R3, permet de s'assurer que le nombre d'images par seconde ne chute pas de manière significative en condition de basse lumière et évite que les objets n'apparaissent flous.

EOS R3 : balance des blancs automatique appliquée plus rapidement dans le viseur

Dans le cas de l'EOS R3 avec la mise à jour v1.40 du micrologiciel, l'effet de votre réglage de la balance des blancs automatique est présenté plus rapidement qu'auparavant dans l'affichage du viseur.

EOS R5, EOS R6 et EOS-1D X Mark III : double enregistrement

L'EOS R5 et l'EOS R6, dotés de la version 1.4.0 du micrologiciel, et l'EOS-1D X Mark III, doté de la version 1.5.0, ont désormais la possibilité de créer une sauvegarde instantanée dans l'appareil en enregistrant simultanément des clips vidéo sur les deux cartes mémoire, une fonctionnalité qu'ils partagent avec l'EOS R3 et l'EOS R7.et qui vous offre une tranquillité d'esprit sur les missions de tournage importantes. Certains formats vidéo ne sont pas disponibles pour le double enregistrement sur l'EOS R5 et l'EOS-1D X Mark III en raison de la quantité de données à écrire sur deux cartes.

« Habituellement, lorsque je prends des photos, j'utilise toujours la deuxième carte comme sauvegarde », explique Martin. « Avoir cette possibilité maintenant, même avec des séquences 8K sur l'EOS R5 en utilisant le nouveau paramètre IPB à faible débit binaire, vous donne simplement cette sécurité supplémentaire d'avoir les séquences sur deux cartes. »

Eddie Keogh tient un appareil photo EOS-1D X Mark III avec un téléobjectif et un pare-soleil sur un stade de foot pour un entraînement sur le terrain.

La fonctionnalité d'affichage de l'état du transfert FTP introduite par la mise à jour du micrologiciel pour le Canon EOS-1D X Mark III permet aux photographes sportifs de gérer plus efficacement leur temps. « Je filmais l'entraînement de l'équipe d'Angleterre en extérieur, où le signal n'était pas bon », dit Eddie Keogh. « Grâce à l'écran, j'ai vu que je ne pourrais transférer que sept ou huit photos de là où j'étais, donc j'ai attendu la fin de la séance pour pouvoir les envoyer d'un endroit où il y avait une connexion Wi-Fi plus rapide ».

EOS R5 and EOS-1D X Mark III : affichage de l'état du transfert FTP

Comme le savent les photographes de sport et d'actualité professionnels, le temps, c'est de l'argent, à tous les points de vue. « Nous devons envoyer nos photos aux clients le plus vite possible », explique Eddie Keogh, professionnel de la photographie sportive. « De nombreux terrains sont équipés de la 5G et du Wi-Fi. Aujourd'hui, nous avons même des câbles Ethernet sur les côtés du terrain, que nous pouvons brancher à nos appareils photo. « Mais pour tous les photographes qui travaillent sur les matchs de deuxième division et sur les équipes hors ligue, il est extrêmement important d'avoir une idée des temps de transfert. »

L'affichage de l'état du transfert FTP introduit par la mise à jour 1.4.0 de l'EOS-1D X Mark III est conçu pour faciliter ce processus. L'écran arrière affiche un minuteur qui vous permet de déterminer exactement le temps de transfert de l'image.

La mise à jour du micrologiciel 1.6.0 de l'EOS-1D X Mark III a également apporté un certain nombre d'améliorations supplémentaires en matière de contrôle FTP, notamment des améliorations de la fonction d'économie d'énergie et des paramètres du mode passif par défaut. En outre, le multicontrôleur a été désactivé pour le transfert FTP afin d'éviter toute opération accidentelle, une fonctionnalité qui a également été étendue aux EOS R5 et EOS R6 avec la version 1.5.0 du micrologiciel.

*Adobe, Adobe Creative Cloud et Adobe Premiere sont des marques déposées ou des marques commerciales d'Adobe aux États-Unis et/ou dans d'autres pays.

Articles liés

Recevez la newsletter

Cliquez ici pour recevoir des histoires inspirantes et des actualités passionnantes de Canon Europe Pro