ARTICLE

Maîtriser la gestion des photos dans le cloud

A screen capture of 100 images by Canon Ambassador Clive Booth.
L'archive d'un photographe étant une ressource précieuse, il est important de mettre en place un système de gestion des images efficace. Le nouveau service image.canon sur le Web de Canon héberge toutes vos images entre leur capture et leur diffusion ultérieure vers vos services connectés préférés. © Clive Booth

Chaque fois qu'un photographe partage une image avec un public, il garde dans ses archives personnelles beaucoup d'autres clichés non publiés : certains finissent stockés et d'autres supprimés, tandis que d'autres encore tombent tout simplement dans l'oubli. Pour autant, l'archive d'un photographe est une ressource précieuse. À cet égard, un système de gestion des photos fiable et efficace constitue un outil professionnel incontournable, aussi bien pour dénicher des trésors cachés que pour créer de nouvelles opportunités.

En sa qualité de photographe professionnel et cinéaste à temps plein, l'ambassadeur Canon Clive Booth a accumulé un grand nombre d'images pour les besoins de campagnes, de spots publicitaires et de courts métrages qu'il a réalisés pour des entreprises clientes comme ASUS et Intel, des créateurs de mode comme House of Holland et des marques de luxe telles que Hackett London et Aston Martin.

« J'ai des dizaines de milliers d'images à mon actif », déclare-t-il. « Au bureau, j'ai un disque RAID de 80 To en miroir avec une sauvegarde. » Clive, qui a suivi une formation de graphiste avant de travailler pour la BBC en tant que caméraman, a appris l'importance de disposer d'un système de gestion des photos efficace lui permettant d'accéder facilement à ses diverses archives d'images, de la mode à la beauté, en passant par les portraits.

Il nous révèle comment il organise consciencieusement sa riche bibliothèque d'images et présente les avantages d'une stratégie de sauvegarde fiable. Chris Cartledge, spécialiste en marketing produit chez Canon Europe, évoque quant à lui les points forts de la nouvelle plate-forme photo de Canon dans le Cloud, image.canon.

A side profile of a woman draped in sheer blue fabric by Canon Ambassador Clive Booth.
Clive préconise l'adoption d'un flux de travail « non destructif », afin de toujours conserver une copie de l'image d'origine. © Clive Booth
An overhead shot of a seated ballerina in a white tutu by Canon Ambassador Clive Booth.
Il stocke ses images à la fois localement et dans le cloud, afin de pouvoir effectuer des retouches sur son téléphone ou son ordinateur portable. © Clive Booth
Canon Professional Services

Possédez-vous un équipement Canon ?

Enregistrez votre équipement pour bénéficier de conseils gratuits d'experts, faire réparer ou entretenir votre matériel, participer à des événements sources d'inspiration et profiter d'offres exclusives grâce au programme CPS (Canon Professional Services).

Connectivité Cloud avec image.canon

Comme de nombreux professionnels, Clive tire pleinement parti du stockage et de l'édition à la fois en local et dans le Cloud. « Je photographie toujours au format RAW », précise-t-il. « J'utilise un flux de travail non destructif [consistant à apporter des modifications sans écraser les données de l'image d'origine] entre mon bureau et dans le cloud, afin de pouvoir basculer rapidement entre mon ordinateur portable et mon smartphone pour poursuivre mes retouches. Tout ce que je peux faire au bureau, je peux également le faire en toute simplicité sur mon téléphone.

« Une telle utilisation des fichiers présente un avantage incontestable. L'autre jour, j'ai pris quelques photos, et je peux parcourir toutes les galeries sur mon téléphone. Tous les fichiers RAW sont stockés dans le Cloud, et les aperçus retouchés sont synchronisés avec mon ordinateur portable. »

Le nouveau service image.canon fournit aux photographes un stockage cloud gratuit et un transfert d'images fluide, directement depuis un appareil photo Canon. Successeur de la solution iMage Gateway de Canon, le service image.canon est une plate-forme centralisée permettant le stockage sécurisé des photos et des vidéos, images RAW et séquences 4K comprises, ainsi que leur consultation en toute simplicité pendant 30 jours.

The RNLI Severn Class lifeboat by Canon Ambassador Clive Booth.
Le nouveau service image.canon, qui remplace la solution iMage Gateway de Canon, propose un stockage cloud gratuit pouvant accueillir toutes les images d'origine pendant 30 jours, auquel s'ajoute un espace de stockage à long terme de 10 Go. © Clive Booth
A black-and-white portrait of American astronaut Al Worden by Canon Ambassador Clive Booth.
Quand Clive a photographié l'astronaute américain Al Worden l'année dernière, il a ajouté à ses photos les informations « AI Worden » et « Apollo 15 », ce qui l'a aidé à les retrouver rapidement lorsque AI est décédé, en mars 2020. © Clive Booth

« Presque tous les appareils photo Canon dotés d'une connexion Wi-Fi sont compatibles, et les appareils photo commercialisés après le lancement du service image.canon permettront le transfert automatique d'images et de vidéos vers le service par Internet », explique Chris.

« Dans sa version d'origine, le service image.canon permettra aux utilisateurs de stocker jusqu'à 10 Go de photos et de vidéos dans un stockage en ligne à long terme, et de transférer un nombre illimité de photos et de films vers un service connecté comme Google Drive et directement vers un ordinateur personnel », poursuit Chris.

image.canon permet le stockage à long terme d'une bibliothèque de photos entière dans un format adapté aux réseaux sociaux. Le service fournit 10 Go supplémentaires pour stocker les images d'origine les plus importantes en pleine résolution (y compris au format RAW). Ce service dans le Cloud est appelé à se développer pendant l'année pour compléter davantage le logiciel de retouche Digital Photo Professional (DPP) de Canon.

Canon Ambassador Muhammed Muheisen explaining how his camera works to a group of Afghan children.

10 conseils relatifs aux réseaux sociaux destinés aux photographes

Trois ambassadeurs Canon comptant plus d'un million d'abonnés partagent leurs conseils pour créer du contenu innovant et captivant sur les réseaux sociaux.

Protéger et organiser vos images

Clive conserve toutes ses images, et leur applique différents niveaux de retouche au gré de ses préférences. « Je ne supprime jamais un fichier, qu'il soit au format RAW ou JPEG », assure-t-il. « J'attribue à mes retouches une note comprise entre une et cinq étoiles. Les sélections comportant cinq, quatre et éventuellement trois étoiles correspondent aux photos que je suis sûr de garder. »

Pour concevoir un système de gestion des photos, il est essentiel de mettre en place des dispositifs de protection, notamment en intégrant les informations de copyright aux données EXIF de chaque image et en définissant pour les fichiers des noms appropriés facilitant leur utilisation.

« De nos jours, les images ont tendance à être partagées tous azimuts. Il est donc important de joindre à toutes vos créations vos données de copyright et d'autres renseignements pertinents, comme des instructions d'utilisation, des coordonnées et des renseignements au sujet de votre agent, si vous en avez un », souligne Clive. « J'ajoute mes informations de copyright, puis les catégorise dans des dossiers nommés sur un lecteur. »

« Je sais que je dois accompagner toutes mes images de mots-clés, mais je ne le fais jamais. Je pense que je suis comme beaucoup de créateurs : je veux me concentrer sur les fichiers d'image. » Si l'ajout de mots-clés à tous les fichiers peut sembler une tâche insurmontable, il peut être très utile d'en ajouter au moins quelques-uns pour retrouver des images spécifiques par la suite.

« L'essentiel est de s'assurer qu'ils restent cohérents », souligne Clive. « Faites l'effort d'inclure quelques mots-clés, comme des noms de personnes. »

The office of Canon Ambassador Clive Booth, with a reference monitor and a Canon ImagePROGRAF Pro1000 printer.
Clive sauvegarde toutes ses images sur deux disques SSD ultra-portables de 2 To, et il conserve l'un de ces disques hors site. © Clive Booth

Adopter une stratégie de sauvegarde à toute épreuve

Que vous travailliez en studio ou que vous réalisiez des prises de vue sur place, Clive insiste sur l'importance d'effectuer une sauvegarde, puis une deuxième, et de les tenir à l'écart, en stockant l'une d'elles dans le cloud, dans l'idéal.

« J'ai quelques histoires de catastrophes à raconter », dit-il. « Un photographe avait une maquette extrêmement détaillée d'une raffinerie de pétrole construite dans le désert. Après la prise de vue, cette maquette a été mise en pièces. Cette nuit-là, son véhicule a été fouillé et les lecteurs contenant les images volés. L'équipe a dû complètement reconstruire la maquette et refaire la prise de vue. Imaginez comment vous et vos clients réagiriez si une nouvelle prise de vue était impossible, s'il s'agissait de photos uniques, par exemple d'un mariage, perdues à tout jamais… »

« Lorsque je travaille sur site avec mon ordinateur portable, tout est sauvegardé sur deux disques SSD de 2 To ultra-portables, que je stocke dans des lieux différents pour plus de sécurité. La pire erreur que vous pourriez commettre est de supprimer un dossier que vous n'avez pas sauvegardé. Rien ne me fait plus peur que des perdre des données, d'où l'importance de disposer d'un stockage cloud. »

Rédigé par Kevin Carter


*À compter de mai 2020, les appareils photo utilisant le format RAW CR3 peuvent transférer des images RAW vers image.canon. Les fichiers RAW des appareils photo qui enregistrent au format CR2 seront peut-être pris en charge dans une mise à jour de service ultérieure.

Articles liés

Tout afficher

Recevez la newsletter

Cliquez ici pour recevoir des histoires sources d'inspiration et des articles passionnants de Canon Europe Pro

Inscrivez-vous maintenant