CARACTÉRISTIQUES DE L'APPAREIL PHOTO

Balance des blancs : définition et paramètres

Découvrez la balance des blancs (WB), tous les paramètres WB sur votre appareil photo, comment les utiliser pour obtenir des couleurs précises et pourquoi vous n'avez pas toujours à vous soucier de les utiliser.

L'œil humain atteint une plage dynamique impressionnante, s'adaptant automatiquement aux conditions d'éclairage afin que nous puissions voir tout aussi bien dans une lumière très vive que dans des endroits sombres. L'œil et le cerveau en partenariat peuvent également corriger les dominantes de couleur afin qu'un morceau de papier blanc, par exemple, soit perçu comme blanc, quelle que soit la lumière ambiante.

Malheureusement, les appareils photo numériques ne sont pas aussi intelligents. Ils enregistrent la scène telle qu'ils la voient, dans les limites de leurs capacités. C'est pourquoi, dans des conditions d'éclairage difficiles, nous devons régler la balance des blancs pour garantir le résultat souhaité. C'est aussi pour cela que nous devons parfois indiquer à l'appareil photo la température de couleur de la lumière éclairant la scène.

Qu’est-ce que cela signifie ? En termes simples, la lumière est composée des trois couleurs primaires : le rouge, le vert et le bleu. En théorie, une intensité égale des trois produit une lumière blanche, mais en pratique, ces couleurs sont présentes dans des proportions différentes dans la lumière provenant de différentes sources. Par exemple, les lampes à filament de tungstène produisent un éclairage avec plus de rouge que les éclairages fluorescents, qui eux créent une lumière plus verte. Bien entendu, la lumière naturelle varie également en fonction des conditions, de sorte que les couleurs apparaissent plus chaudes (plus rouges) au coucher du soleil et plus froides (plus bleues) à midi. Cette proportion variable de couleurs est indiquée par la température de couleur qui est mesurée sur l'échelle Kelvin (nous vous en dirons plus à ce sujet sous peu).

Si vous prenez des images dans un format autre que RAW, l'appareil photo effectuera un post-traitement de l'image pour rendre les couleurs de la scène aussi précises que possible. Cependant, ce n'est pas toujours aussi facile qu'il y paraît ; la température de couleur de la lumière éclairant la scène affecte la façon dont l'appareil photo voit les couleurs et, contrairement à notre cerveau, il ne la corrige pas automatiquement. Par exemple, sans correction, un mur blanc photographié sous un éclairage au tungstène apparaîtra très jaune, et sous une lumière fluorescente aura un aspect très vert. C'est pour cette raison qu'avec tous les appareils photo numériques EOS il est possible de régler la balance des blancs en fonction de la lumière ambiante.

Avec les fichiers RAW, vous avez un contrôle complet sur la couleur en post-traitement, donc vous n'avez pas à vous soucier de la balance des blancs au moment de l'exposition, même si cela pourrait être utile de rapprocher les réglages de l'image finale, car cela vous permettra d'évaluer correctement les images que vous capturez.

L'abbaye de Bath en Angleterre, photographiée à l'aide de la balance des blancs automatique, ce qui donne des couleurs orange chaud.

Cette scène photographiée à l'aide du réglage Balance des blancs automatique présente des couleurs très chaudes, grâce aux projecteurs éclairant le bâtiment.

L'abbaye de Bath en Angleterre, photographiée à l'aide de la balance des blancs personnalisée, ce qui donne des couleurs plus froides.

Le passage à un paramètre de balance des blancs personnalisée donne une image aux couleurs plus vraies, en particulier pour la maçonnerie du bâtiment.

Que signifient les paramètres de balance des blancs ?

Les appareils photo Canon ont plusieurs paramètres de balance des blancs, et votre choix devra dépendre du type de lumière avec laquelle vous photographiez.

Paramètres de balance des blancs

Description

Balance des blancs automatique

Vous pouvez utiliser ce paramètre par défaut dans les conditions d'éclairage les plus simples. La balance des blancs automatique fonctionne en évaluant la scène et en y déterminant le point blanc le plus approprié. Le réglage fonctionne raisonnablement bien si la température de couleur de la lumière ambiante est comprise entre 3 000 et 7 000 K. Cependant, s'il y a une abondance d'une couleur dans l'image, ou s'il n'y a pas de blanc réel que le capteur puisse utiliser comme référence, le système peut être trompé, produisant une image avec une dominante de couleur.

En 2016, Canon a lancé deux versions de la balance des blancs automatique : priorité ambiance et priorité blanc. La priorité ambiance est la valeur par défaut et la méthode AWB utilisée dans les anciens appareils photo Canon. Elle est utile lorsque vous souhaitez conserver un peu de la chaleur de l'éclairage artificiel. Cependant, en mode priorité blanc, l'appareil photo essaiera de supprimer toute dominante chaude de l'image afin que les blancs soient d'un blanc pur.

Lumière du jour

Utilisez ce réglage si vous photographiez en plein soleil. Il est conçu pour une température de couleur d'environ 5 200 K, ce qui est en fait très légèrement plus froid que la lumière du soleil de midi. Cependant, même si vous photographiez rarement à midi, ce réglage fonctionnera bien une grande partie de la journée.

Ombragé

Bien que nous décrivions les zones ombrées comme étant plus froides (plus bleues), le fonctionnement de l'échelle Kelvin signifie que la température de couleur est en fait plus élevée, généralement autour de 7 000 K. Ce paramètre est le plus adapté aux zones légèrement ombragées plutôt qu'aux zones d’ombre très sombres.

Ombragé

Cela définit une température de couleur d'environ 6 000 K. Il est préférable de l'utiliser les jours où le soleil est derrière les nuages, créant une lumière très uniforme et diffuse, mais un peu plus chaude que l'ombre.

Lumière tungstène

Le premier des réglages d'éclairage artificiel suppose une température de couleur d'environ 3 200 K et convient à la plupart des lampes au tungstène, qui émettent normalement une lumière jaunâtre.

Lumière fluo

Le deuxième réglage d'éclairage artificiel est fixé à environ 4 000 K, la température de couleur approximative des éclairages fluorescents. Le problème avec les éclairages fluorescents est qu'il en existe plusieurs types, chacun avec une température de couleur différente, et ils changent également avec le temps, modifiant progressivement la température de couleur de la lumière qu'ils émettent, de sorte que ce paramètre peut ne pas donner des résultats parfaits dans tous les cas. Les éclairages fluorescents émettent également un spectre interrompu par des pics sur une plage assez large. La fonction de détection des scintillements de Canon est disponible dans certains appareils photo EOS pour résoudre ce problème.

Réglage du flash

À utiliser avec un flash intégré ou des flashes Speedlite. Le flash est une lumière très blanche avec une température de couleur d'environ 6 000 K, bien qu'il puisse être ajusté pour s'adapter si vous utilisez un Speedlite avec une fonction de transmission de couleur.

Tous ces paramètres dépendent toujours des calculs effectués par l'appareil photo pour obtenir le bon équilibre chromatique. Cependant, il existe deux autres paramètres qui vous donnent un contrôle total.

Paramètres de balance des blancs

Description

Balance des blancs personnalisée

Cette option vous permet d'indiquer à l'appareil photo quelle zone de la scène est censée être d'un blanc neutre. L'appareil photo peut calculer le changement de couleur requis pour rendre cette surface blanche. Il applique ensuite ce décalage à toutes les couleurs de la scène pour offrir le bon équilibre chromatique à l'image, quel que soit l'éclairage. Nous évoquerons cela plus en détail ultérieurement.

L'appareil photo EOS-1D X Mark III, commercialisé en 2020, vous permet de stocker jusqu'à cinq paramètres de balance des blancs personnalisés différents et de leur attribuer des noms ou des légendes afin de les identifier facilement pour une sélection rapide.

Kelvin

De nombreux appareils photo EOS ont cette option, qui vous permet de régler la température de couleur en degrés Kelvin par incréments de 100 K de 2 500 K à 10 000 K selon le modèle d'appareil photo. La plupart des photographes définissent la valeur Kelvin à l'œil nu et en fonction de leur expérience, mais vous pouvez également utiliser un indicateur de température de couleur pour suggérer le réglage approprié.

Si vous disposez d'un indicateur de température de couleur, le réglage Kelvin peut s'avérer être le meilleur à utiliser, car vous pourrez définir le décalage de température de couleur exact nécessaire. Mais rappelez-vous que si vous faites cela, vous devrez effectuer quelques essais de prise de vue pour calibrer votre indicateur de température de couleur avec celui de l'appareil photo.

Portrait d'une femme portant un pull gris, divisé en huit bandes verticales, chacune avec un réglage de balance des blancs différent.

Les couleurs de votre image, en particulier les tons chair, peuvent sembler très différentes sous différents paramètres de balance des blancs. De gauche à droite : balance des blancs automatique (priorité ambiance), balance des blancs automatique (priorité blanc), lumière du jour, ombre, nuageux, tungstène, fluorescent, flash.

Deux versions d'un cliché nocturne d'un bâtiment, l'une avec des couleurs orange chaud et l'autre avec des blancs purs.

La balance des blancs automatique (priorité ambiance) conserve la chaleur de l'éclairage artificiel. En revanche, la balance des blancs automatique (priorité blanc) est conçue pour que le blanc soit rendu comme un blanc pur.

Définir une balance des blancs personnalisée

Il est possible d'utiliser le réglage automatique de la balance des blancs pour toutes vos photos pour laisser l'appareil photo régler la lumière, ou de sélectionner le symbole de balance des blancs approprié aux conditions d'éclairage. Cependant, quelle que soit la qualité de ces paramètres, ils ne produiront pas la balance des blancs parfaite dans toutes les situations.

Utilisez plutôt la procédure suivante pour obtenir des images avec la balance des blancs correcte, mais gardez à l'esprit que si vous êtes à l'extérieur, la lumière change constamment et vous devez répéter la procédure chaque fois que les conditions d'éclairage changent ou que vous vous déplacez sur un nouveau site.

Comprendre la température de couleur

La température de couleur est mesurée en degrés Kelvin (K). Le mathématicien et physicien écossais William Kelvin a proposé l'échelle absolue, ou Kelvin, en 1848. Cette échelle utilise -273,15 °C comme point zéro ou « zéro absolu ». De manière déroutante, l'échelle Kelvin fonctionne dans la direction opposée à l'échelle d'un thermomètre, de sorte que les couleurs chaudes (rouge et orange) ont des nombres inférieurs, environ 2 000-3 000 K, tandis que les couleurs froides (bleus et verts) sont à l'extrémité supérieure de l'échelle, à environ 20 000 K. La lumière blanche neutre est à 6 504 K.
Vous avez besoin d'une feuille de papier blanc ou d'une carte grise de ton moyen. Avec votre scène et votre éclairage arrangés, placez le papier ou la carte dans la scène. Assurez-vous que la carte blanche recouvre au moins le cercle central marqué dans le viseur, puis prenez une photo. L'autofocus pourrait rencontrer des problèmes pour la mise au point sur la carte plate, alors faites la mise au point sur le bord de la carte, puis recomposez l'image, ou passez à la mise au point manuelle.

Ensuite, sélectionnez Balance des blancs personnalisée dans le menu. Sur l'écran Balance des blancs personnalisée, recherchez et sélectionnez l'image que vous avez prise à l'étape précédente. Les données de balance des blancs de l'image seront importées.

Quittez le menu, puis sélectionnez Balance des blancs personnalisée dans les paramètres de balance des blancs. Les photos que vous prenez seront maintenant équilibrées par rapport à votre image test.

Sur les appareils photo de la série EOS-1, le menu est légèrement différent. Sur l'écran Définir une balance des blancs personnalisée, il existe des options pour Sélectionner l'image de la carte (comme ci-dessus) ou pour Enregistrer et sauvegarder une balance des blancs – cela suppose que vous n'avez pas encore capturé une image à partir de laquelle effectuer une analyse de balance des blancs personnalisée. Si vous sélectionnez la deuxième option, puis que vous prenez une photo, l'appareil photo analysera immédiatement l'image et réglera la balance des blancs en conséquence.
Sur une photo avec une dominance de couleur chaude, un masque de carnaval blanc avec des motifs dorés et une coiffe écarlate apparaît de couleur crème, mais richement détaillé.

Un rendu précis des couleurs n'est pas toujours l'objectif. Sur cette photo d'intérieur, l'éclairage artificiel a produit une dominance de couleur chaude, mais cela fait ressortir les tons dorés et les riches teintes écarlates de ce masque de carnaval.

Dans une version à la couleur corrigée de la même photo, le masque de carnaval apparaît blanc, mais les autres couleurs sont ternes.

Par contraste, la correction de la dominance de couleur pour que les zones blanches du masque soient vraiment blanches a laissé les couleurs dorée et écarlate plus ternes et certaines des couleurs d'arrière-plan un peu délavées.

Bracketing de la balance des blancs

Si vous constatez que vous ne parvenez toujours pas à obtenir l'équilibre chromatique parfait avec l'appareil photo, les appareils photo numériques EOS à partir de 2003 disposent d'une fonction de bracketing auto de la balance des blancs. Cela vous permet de bracketer le réglage de la balance des blancs de la même manière que vous pouvez bracketer les expositions. Vous pouvez sélectionner l'écart entre les images jusqu'à ± 3 étapes par paliers complets. Les images sont ensuite enregistrées dans cette séquence : 1 = température de couleur réglée, 2 = couleur plus froide/plus bleue, 3 = couleur plus chaude/plus rouge.

Avec toutes ces options, il est possible d'obtenir une tonalité complètement neutre dans la plupart des situations de prise de vue. Cependant, cela ne produit pas toujours les images les plus attrayantes. Lors d'une fête foraine, par exemple, il y aura probablement un mélange varié de sources d’éclairage : du tungstène donnant une lueur jaune, du fluorescent ajoutant du vert et beaucoup de néons. Même si vous pouviez équilibrer toutes les sources de lumière présentes, le résultat pourrait finir par paraître très clinique et ne pas transmettre le plaisir, la chaleur et l'atmosphère du spectacle. Donc, ne présumez pas toujours que la neutralité est la meilleure solution − et ne vous souciez pas trop de la précision de la balance des blancs sur l'appareil photo, surtout si vous photographiez au format RAW.
Une photo en intérieur avec une dominante de couleur chaude en cours de correction dans DPP.

Le logiciel Digital Photo Professional (DPP) de Canon dispose d'une gamme d'outils puissants pour corriger les dominantes de couleur, que ce soit des corrections rapides en un clic au réglage précis de la température des couleurs ou des contrôles avancés de l'équilibre chromatique.

Travailler au format RAW

Si vous avez configuré votre appareil photo pour enregistrer les fichiers JPEG, l'appareil photo appliquera les paramètres de balance des blancs lorsqu'il traitera l'image, avant de l'enregistrer sur votre carte mémoire. Bien que vous puissiez régler jusqu'à un certain point les couleurs dans votre logiciel de retouche d'image par la suite, le paramètre WB est « intégré » et les dominantes de couleurs vives sont difficiles à supprimer. En prenant des photos au format RAW, vous évitez ce traitement intégré à l'appareil photo, et l'image enregistrée sur la carte mémoire est exactement celle capturée par le capteur CMOS. C'est vous qui décidez alors des réglages de la balance des blancs dans votre logiciel de traitement RAW.

Le logiciel Digital Photo Professional (DPP) de Canon offre une gamme d'options puissantes pour ce faire. Vous pouvez utiliser l'outil pipette « Cliquez sur Balance des blancs » pour cliquer sur une zone de l'image qui doit être blanche ou gris neutre, puis les couleurs seront ajustées en fonction de cela ; vous pouvez utiliser le curseur « Température de couleur » ou spécifier la température de couleur en degrés Kelvin ; vous pouvez régler la balance bleu-ambre et magenta-vert à l'aide des curseurs. Des outils similaires sont largement disponibles dans d'autres logiciels de traitement RAW.

L'un des avantages de la prise de vue avec des fichiers RAW est que vous pouvez appliquer différents paramètres de balance des blancs à l'image afin de voir lesquels donnent les résultats les plus naturels ou les plus attrayants. Le fichier d'origine RAW n'est jamais modifié. Cela signifie que vous pouvez revenir au fichier RAW et réessayer si les résultats initiaux ne sont pas ceux que vous souhaitez, ou produire des variantes de l'image avec une sensation et une atmosphère différentes.

Rédigé par Angela Nicholson


Articles liés

Produits associés

Recevez la newsletter

Cliquez ici pour recevoir des histoires sources d'inspiration et des articles passionnants de Canon Europe Pro