PHOTOGRAPHIE DE PAYSAGE

Conseils pour mieux réussir vos photos de bord de mer

Vous allez à la plage cet été ou prévoyez un voyage hors saison en bord de mer ? Nos conseils pour la photographie de paysages côtiers vous aideront à obtenir de superbes photos à tout moment de l'année, quelles que soient les conditions.
Une photo HDR prise par Erik Colombo du soleil à l'horizon d'une mer agitée qui se brise sur des rochers au premier plan, le ciel paré des chaudes couleurs du soir.

Il y a une raison pour laquelle la photographie côtière est un type de photographie de paysage aussi populaire. Grâce au contraste saisissant de la mer et du rivage, les formes que la lumière crée en se réfléchissant sur l'eau et les changements souvent spectaculaires des conditions météorologiques, le bord de mer est particulièrement attractif.

Erik Colombo, photographe et professeur de photographie italien, adore les paysages de bord de mer. Il se décrit comme un « photographe à 360° » qui a travaillé dans tous les genres, des mariages à la haute couture en passant par la vidéo commerciale. Toutefois, sa grande passion est la photographie de paysage et animalière. Il a beaucoup voyagé pour photographier « les paysages les plus sauvages et les plus emblématiques de notre magnifique planète, des montagnes aux océans, en passant par les glaciers et les volcans ». Il consacre également une grande partie de son temps à partager ses compétences et ses idées dans le cadre de cours, d'ateliers sur le terrain et de visites autour de la photographie.

Dans cet article, nous discutons avec Erik pour obtenir ses conseils afin de réussir la photographie de paysages de bord de mer et partager certains des meilleurs appareils et objectifs Canon pour la photographie de plage et paysages côtiers.

Une photo prise par Erik Colombo d'une falaise courbe et abrupte, avec des coquillages sur des rochers au premier plan et des nuages striés dans le ciel nocturne en arrière-plan.

Que le lieu soit exotique ou bien connu, Erik recommande de rechercher des perspectives inhabituelles. Cependant, il conseille aussi d'utiliser toutes les techniques de composition bien établies : inclure des lignes directrices et s'assurer de la présence d'un élément qui attire l'œil au premier, au second plan et en arrière-plan. Un composite de cinq images pris avec un Canon EOS R5 équipé d'un objectif Canon RF 15-35mm F2.8L IS USM. © Erik Colombo

Photo prise par Erik Colombo d'un affleurement rocheux traversé par une arche naturelle, des vagues déferlant sur des rochers au premier plan, floutées par une longue exposition.

Même par temps relativement beau, votre kit peut être exposé à des embruns. Les appareils photo et objectifs ont différents niveaux d'étanchéité. Malgré cela, Erik utilise régulièrement des housses de pluie et conseille surtout d'« acheter un bon sac à dos pour garder vos objectifs au sec ». Il est également recommandé d'investir dans des pare-soleil pour objectifs afin de les protéger des gouttelettes. Un composite de trois images pris avec un Canon EOS R5 équipé d'un objectif Canon RF 15-35mm F2.8L IS USM. © Erik Colombo

1. Comment prendre des photos spectaculaires de bord de mer

« La composition est la chose la plus importante en photographie, mais surtout pour les paysages de bord de mer », explique Erik. Il conseille de passer un peu de temps dans un lieu avant de prendre des photos. « Explorer les lieux sans votre appareil photo vous aidera beaucoup », explique-t-il. « Ce n'est qu'après avoir passé 20 à 30 minutes à découvrir un endroit que je sors mon appareil de mon sac à dos. »

La mer peut être envoûtante dans la vie réelle, mais une photo ne permet pas de capturer son dynamisme. Recherchez les caractéristiques du littoral pour créer des compositions avec des éléments classiques, comme des points d'intérêt à différentes distances, un cadrage asymétrique et des lignes directrices. « Les rochers sont des sujets parfaits pour créer une composition dynamique », commente Erik, « et les fleurs peuvent créer un excellent contraste grâce à leurs couleurs chaudes, comparé aux couleurs froides de la mer. »

Dans les paysages de bord de mer, un horizon parfaitement droit peut constituer un atout comme une faiblesse pour une image. De nombreux appareils photo sont dotés d'un niveau électronique pouvant être superposé sur l'image dans le viseur ou sur l'écran arrière pour vous aider à éviter les horizons inclinés. L'EOS R7 a introduit une fonction de mise à niveau automatique, qui utilise la stabilisation d'image intégrée au boîtier (IBIS) afin de niveler un horizon légèrement incliné, pour des prises de vue parfaites.

Quel que soit l'appareil photo que vous utilisez, Erik vous conseille également d'activer la fonction Grille pour obtenir des prises de vue nivelées, vous aider à utiliser des techniques de composition classiques comme la règle des tiers ou pour aligner des éléments d'image en diagonale.

Dans une photo composite HDR prise par Erik Colombo, les vagues déferlent sur les rochers, floutées par une longue exposition. Les nuages sombres obscurcissent le soleil dans le ciel.

Une composition verticale peut mettre en évidence le contraste entre la mer et le ciel. La configuration de votre appareil photo en mode HDR, si ce dernier est disponible, lui permettra de capturer les deux. Si votre appareil ne possède pas ce mode, pas d'inquiétude. Avec son appareil posé sur un trépied, Erik prend souvent plusieurs photos avec différents réglages pour capturer au mieux différentes parties de la scène. Il utilise ensuite des techniques de composition pour fusionner plusieurs prises de vue en une seule image. Cette image est composée de trois photos prises avec un Canon EOS 5D Mark IV équipé d'un objectif Canon EF 16-35mm f/2.8L II USM à 16 mm, 1/15 s pour le premier plan à 1/125 s pour les nuages, f/13 et ISO 100. © Erik Colombo

Sur une photo prise par Erik Colombo, une aurore boréale scintille dans le ciel, ses couleurs se reflétant dans les eaux glaciales. La terre est une ligne sombre à l'horizon.

Ce qui se passe dans le ciel peut être tout aussi impressionnant que la mer, qu'il s'agisse d'une aurore comme celle-ci ou de nuages orageux. Photo prise avec un Canon EOS R5 équipé d'un objectif Canon RF 15-35mm F2.8L IS USM à 15 mm, 15 s, f/11 et ISO 100. © Erik Colombo

2. Photographier des paysages de bord de mer à la verticale

De nos jours, la prise de vue verticale est tout aussi importante que la prise de vue horizontale, même pour les paysages. La création d'images compatibles avec plusieurs plateformes de réseaux sociaux est un élément clé du flux de travail de nombreux photographes, mais c'est également l'occasion de sélectionner des détails intéressants qui ne sont pas forcément évidents dans les prises de vue horizontales.

« J'adore les compositions verticales », confie Erik. « Elles sont plus intéressantes et moins chaotiques que les compositions horizontales. Pour de telles prises de vue, la recherche d'un bon premier plan en gros plan est primordiale afin d'obtenir une photo intéressante et unique. »

3. Quel est le meilleur moment pour photographier des paysages de bord de mer ?

La même scène peut sembler très différente selon l'intensité, la direction et la couleur de la lumière, qui varient tout au long de la journée. Il n'y a pas nécessairement de « bon moment », mais les couleurs du petit matin et de la tombée du jour pendant les « heures dorées », ainsi que les « heures bleues » qui les précèdent ou les succèdent, permettront d'obtenir des couleurs plus intéressantes que sous le soleil au zénith en milieu de journée.

Si vous prenez des photos tôt le matin ou tard dans la journée, vous pourrez peut-être capturer des paysages de bord de mer saisissants avec des personnes, des arbres et d'autres éléments du paysage, ou la silhouette de structures artificielles. Pour une plus grande variété de détails et flexibilité créative, adoptez la même approche que pour d'autres photographies en basse lumière : utilisez une grande ouverture (faible nombre f) pour laisser entrer le plus de lumière possible, augmentez la sensibilité ISO et choisissez un appareil photo conçu pour offrir des performances exceptionnelles en basse lumière, comme un appareil doté du système EOS R de Canon.

Cependant, des conditions de forte luminosité, par exemple en plein soleil de mi-journée, sont souvent plus problématiques que des conditions en basse lumière. Pour remédier à cela, l'EOS R50 et d'autres appareils photo Canon incluent des fonctions comme le mode Scène intelligente et les modes Scène HDR (plage dynamique élevée), parfaits pour les prises de vue dans des conditions de contraste élevé avec le type de reflets lumineux souvent obtenu à la plage.

Une photo composite HDR prise par Erik Colombo du coucher de soleil à travers une arche naturelle. Au premier plan, la mer clapote contre un littoral rocheux.

Prendre des photos de paysages de bord de mer pendant l'« heure dorée » (juste après le lever et juste avant le coucher du soleil) est une excellente idée, car les couleurs chaudes et le soleil bas créent de magnifiques conditions d'éclairage classiques. Image composite HDR constituée de cinq photos prises avec un Canon EOS 5D Mark IV équipé d'un objectif Canon EF 16-35mm f/2.8L II USM à 16 mm, de 0,3 s pour le premier plan à 1/160 s pour les rayons du soleil, f/11 et ISO 100. © Erik Colombo

4. Réglages de l'appareil pour des photos de bord de mer optimales

Si vous ne pouvez pas éviter de réaliser des prises de vue sous la lumière vive du milieu de journée, Erik recommande d'utiliser un filtre ND (densité neutre) pour réduire la quantité de lumière entrant dans l'appareil photo. Il utilise lui-même un filtre ND1000 puissant à 10 vitesses. « Il vous permettra de filtrer la quantité de lumière, afin que vous puissiez réaliser des prises de vue en exposition longue pour créer un flou de mouvement dans la mer », explique-t-il.

Erik affectionne cette technique, car la création d'une impression de mouvement sur un paysage de bord de mer peut ajouter de l'intérêt à une scène banale. La mer et le ciel sont deux éléments clés sur lesquels il faut se concentrer, tous deux se déplaçant relativement lentement. Pour capturer leur mouvement, il faut opter pour une vitesse d'obturation lente et se munir d'un support d'appareil photo, généralement un trépied.

Le maintien d'une sensibilité ISO faible et d'une petite ouverture (grand nombre f) vous permettra d'obtenir des vitesses d'obturation plus longues. Pour éviter tout flou de bougé lorsque vous appuyez sur le déclencheur, vous pouvez contrôler votre appareil photo à distance à l'aide de l'application Canon Camera Connect. Essayez de prendre des photos en exposition longue de 10 secondes ou plus pour voir comment les nuages qui se déplacent et l'eau qui s'avance sur la plage s'estompent en apportant une touche de couleur soyeuse. Vous pouvez également choisir une vitesse d'obturation ultra-rapide pour distinguer les gouttelettes des vagues déferlantes.

5. La profondeur de champ pour les photos de bord de mer

Erik cherche souvent à ce qu'une partie de la scène soit nette et que le reste soit plus flou (faible profondeur de champ). Pour cela, il opte pour une mise au point manuelle et une fonctionnalité utile des appareils photo hybrides Canon qu'il possède : l'accentuation de la mise au point manuelle (accentuation MF). Cette fonction est particulièrement utile en basse lumière ou lorsque les conditions sont brumeuses, ce qui rend la mise au point plus difficile.

« Bien que l'autofocus soit très utile, lorsque les conditions météorologiques le rendent difficile, l'accentuation de la mise au point me sauve », explique-t-il. Lorsqu'elle est activée, vous pouvez effectuer la mise au point manuellement en toute confiance, car l'écran ou le viseur de l'appareil photo met en évidence exactement ce qui est mis au point en superposant une couleur vive sur les parties de la scène mises au point. Vous pouvez voir les zones en surbrillance changer au fur et à mesure que vous réglez la mise au point.

À l'inverse, dans la photographie de paysage, il est parfois nécessaire que la majorité de la scène soit nette, du premier plan à l'arrière-plan. Une technique très utile pour cela est celle de la mise au point à distance hyperfocale. La distance hyperfocale varie en fonction de l'objectif, de l'ouverture et de la distance focale que vous utilisez. Le moyen le plus simple de déterminer où vous devez effectuer la mise au point est donc d'utiliser le calculateur de profondeur de champ et de distance hyperfocale dans l'application gratuite Mon Coach Photo de Canon. Si vous manquez de temps pour effectuer ces calculs, la règle de base consiste à faire la mise au point sur environ un tiers de la scène.

Une photo prise par Erik Colombo de vagues figées en plein mouvement, avec des formations rocheuses floues en arrière-plan éclairées par les couleurs chaudes du coucher de soleil.

Dans cette photo spectaculaire, les gouttelettes d'eau projetées par les vagues sont figées par la vitesse d'obturation rapide. La mise au point nette sur les galets au premier plan contraste avec les magnifiques formations rocheuses en arrière-plan, rendues indistinctes par les embruns de mer et la brume lointaine. Un composite HDR de trois photos prises avec un Canon EOS R5 équipé d'un objectif Canon RF 70-200mm F2.8L IS USM à 105 mm, 1/250 s pour le premier plan et les vagues et jusqu'à 1/160 s pour le ciel, f/11 et ISO 100. © Erik Colombo

6. Quelle est la meilleure condition météorologique pour la photographie en bord de mer ?

Les conditions météorologiques peuvent ajouter un réel intérêt à une photo de bord de mer, par exemple la présence de délicats nuages dorés ou au contraire de sombres nuées orageuses et inquiétantes. Il peut être très utile d'apprendre à reconnaître les conditions météorologiques intéressantes et de savoir les utiliser en photographie. « Je dis toujours à mes étudiants qu'il n'y a pas de mauvaises conditions météorologiques, seulement de mauvais photographes », confie Erik. « La beauté de la photographie de paysage réside dans l'imprévisibilité de la nature.

« Au cours de mes voyages dans le monde entier, j'ai pu constater que le moment après une averse constitue selon moi la meilleure condition météorologique. »

Vous prenez des photos et un déluge se produit ? Voyez plutôt cela comme une aubaine, pas comme un problème. « Lorsque la mer se déchaîne, utilisez un téléobjectif pour prendre des photos de vagues avec une vitesse d'obturation rapide d'environ 1/1000 s pour capturer les gouttes, ou une vitesse d'obturation lente de 10 secondes pour créer quelque chose d'abstrait », suggère Erik.

7. Les meilleurs appareils photo et objectifs pour photographier les paysages de bord de mer

Pour minimiser le poids qu'il doit transporter, Erik n'utilise souvent qu'un appareil photo plein format doté du système EOS R et d'un zoom RF grand-angle.

Pour la prise de vue ultra grand-angle, qui est un excellent choix pour les photos de bord de mer, un appareil plein format comme l'EOS R8 associé à l'objectif RF 15-30mm F4.5-6.3 IS STM est une combinaison gagnante pour capturer ces vues grand-angle dans un format compact et facile à transporter. L'EOS R8 est également capable de réaliser des prises de vue en continu à une vitesse maximale de 40 im./s, ce qui est idéal pour capturer le moment où une vague se brise sur les rochers.

Alternative plus abordable, l'EOS R50 24,2 millions de pixels associé à l'objectif RF-S 18-150mm F3.5-6.3 IS STM ou RF-S 55-210mm F5-7.1 IS STM est un kit encore plus léger, facile à transporter et extrêmement flexible, idéal pour une journée en bord de mer.

Ces objectifs vous offrent une large plage de distances focales très polyvalente. Si vous recherchez un super téléobjectif, le RF 100-400mm F5.6-8 IS USM est un excellent choix lorsqu'il est associé à un appareil photo plein format, ou à un appareil photo APS-C plus une portée encore plus étendue.

Si vous possédez déjà des objectifs EF et que vous souhaitez les utiliser avec les appareils photo du système EOS R, la bague d'adaptation monture avec filtre insérable EF-EOS R offre un bonus supplémentaire : elle vous permet non seulement d'utiliser des objectifs EF et EF-S sans perdre en qualité ou en fonctionnalité, mais elle offre également la possibilité d'utiliser des filtres insérables. Elle est disponible avec un filtre V-ND ou un filtre polarisant circulaire, tous deux très utiles pour les reflets lumineux en bord de mer.

Le bord de mer est non seulement un endroit pour s'amuser avec ses amis et sa famille, mais il offre aussi de multiples possibilités de photographie de paysage, quel que soit le temps.


Écrit par Astrid Pitman et Sarah Bakkland

Produits associés

Articles liés

  • Un photographe de paysages regarde dans le viseur d'un Canon EOS RP pour prendre une photo de champs vallonnés.

    PHOTOGRAPHIE DE PAYSAGE

    Comment photographier des paysages à main levée

    Découvrez comment capturer des paysages saisissants sans trépied.

  • Comment photographier l'eau

    BASES DE LA PHOTOGRAPHIE

    Comment photographier l'eau

    Qu'elle coule, tombe, éclabousse ou reste immobile, découvrez comment capturer l'eau avec ces 5 conseils d'experts.

  • Une jetée en bois au-dessus d'un lac entouré de montagnes. Les nuages se reflètent sur la surface du lac.

    PHOTOGRAPHIE DE PAYSAGE

    Les meilleurs objectifs pour les paysages

    Toutes les informations dont vous avez besoin pour choisir des objectifs à focale fixe et des zooms abordables.

  • Conseils pour la prise de vue dans des conditions météorologiques extrêmes

    BASES DE LA PHOTOGRAPHIE/EN EXTÉRIEUR

    Conseils pour la prise de vue dans des conditions météorologiques extrêmes

    De la protection de votre équipement à votre propre sécurité, voici nos meilleurs conseils et astuces pour maîtriser la photographie dans des conditions météorologiques extrêmes.