ACTUALITÉS

Rencontre avec la prochaine génération : le rôle de la vidéo dans l'avenir du photojournalisme

Thomas Borberg, éditeur photo en chef chez Politiken, était l'un des mentors qui se sont adressés aux étudiants d'Europe et du Moyen-Orient à l'occasion du festival Visa pour l'image 2019. Il a notamment conseillé aux étudiants d'explorer différents formats pour leur narration. © Paul Hackett

Le public puise de plus en plus d'informations dans les canaux numériques reposant sur l'image, au détriment des médias imprimés classiques, et privilégie les vidéos à l'écrit. Sachant cela, quelle est l'importance de la vidéo, par rapport à la photo, pour la carrière d'un photojournaliste ? Cette question a été réitérée tout au long du Canon Student Programme au festival de photojournalisme Visa pour l'image 2019 de Perpignan.

Canon a continué à inspirer et former la prochaine génération de photojournalistes, invitant à l'événement plus de 240 étudiants en photographie d'écoles et d'universités d'Europe et du Moyen-Orient. À cette occasion, ils ont rencontré les plus grands professionnels au monde auprès desquels ils ont obtenu des conseils sur comment faire carrière dans ce milieu en constante mutation.

Tout au long de la semaine Pro (qui s'est tenue du 2 au 7 septembre), les étudiants ont assisté à des conférences, des études de portfolios et des projections, et ont participé à des visites guidées. Ils se sont entretenus avec des professionnels du secteur, notamment le journaliste, formateur et ancien directeur de la photographie de l'AFP, Francis Kohn, l'éditeur photo en chef de Politiken au Danemark, Thomas Borberg, et la photojournaliste primée et ambassadrice Canon Ilvy Njiokiktjien.

« Le festival Visa pour l'image est la meilleure plate-forme au monde pour rencontrer des professionnels. À Perpignan, les jeunes photographes peuvent rencontrer des gens du New York Times, du Washington Post, du National Geographic, de Stern, de Paris Match, tout le monde », a déclaré Jean-François Leroy, directeur de Visa pour l'image. « Selon moi, il y a moins de 40 journaux et magazines à travers le monde qui consacrent du temps et de l'argent à la production de grandes histoires, et au moins 30 d'entre eux participent au festival Visa pour l'image. Les jeunes réalisent des économies en venant ici parce qu'ils n'ont pas à se rendre à New York ou Los Angeles, Berlin, Francfort ou Rome. Ils peuvent rencontrer tout le monde au même endroit. »

A group of students at Visa pour l'Image discuss the images on the table in front of them.
Les étudiants ont assisté à des études de portfolios avec des éditeurs photo, dont Fiona Shields du Guardian et Dimitri Beck de Polka Magazine.
Canon Professional Services

Possédez-vous un équipement Canon ?

Enregistrez votre équipement pour bénéficier de conseils gratuits d'experts, faire réparer ou entretenir votre matériel, participer à des événements sources d'inspiration et profiter d'offres exclusives grâce au programme CPS (Canon Professional Services).

Association de la vidéo et de la photo dans la narration

Revenant sur son projet à long terme, Born Free, l'ambassadrice Canon Ilvy a expliqué comment elle s'est sentie obligée de réaliser sa première vidéo à son arrivée dans un camp Kommandokorps pour garçons afrikaners en Afrique du Sud. En 2011, Ilvy n'avait jamais réalisé de vidéo auparavant, mais elle et sa collègue journaliste Elles van Gelder estimaient que, pour saisir l'histoire dans son intégralité, elles avaient besoin de mouvements.

Depuis l'époque où elle utilisait Google pour apprendre à maîtriser la vidéo afin de réaliser ce premier projet avec un Canon EOS 5D Mark II (qui lui a valu un prix World Press Photo qui a véritablement lancé sa carrière), Ilvy a continué d'utiliser la vidéo. Elle a montré aux étudiants comment elle accompagne ses photos de vidéo, les deux supports se complétant l'un l'autre.

L'idée d'associer vidéos et photos a fait écho chez les étudiants. « Je pense que mon cœur est plus dans la photographie statique, mais j'aime être également capable de réaliser des vidéos », a déclaré Emma Egede Skafte de la DMJX à Copenhague, au Danemark. « Et j'aime être capable d'associer les deux : prendre une série de photos et l'accompagner d'une vidéo.

« Je pense que la vidéo apporte une touche supplémentaire et que les deux supports se marient bien. Vous êtes si intrigué lorsque vous voyez une photo de quelqu'un, vous essayez d'imaginer sa personnalité... Puis, dans l'image en mouvement, vous le rencontrez, entendez sa voix, le regardez dans les yeux et voyez l'expression de son visage changer. »

A group of photojournalism students sat on the floor at Visa pour l'Image 2019 eating their lunch and looking at their Canon cameras.
Les étudiants comptaient parmi les nombreux photographes ayant assisté aux études de portfolios pendant la semaine Pro...
Photojournalism students in a lecture hall at Visa pour l'Image 2019.
…dans un programme chargé de conférences et de projections.

Nadine Mabinda Kinzumba de l'Université des Sciences appliquées Novia de Jakobstad, en Finlande, a déclaré : « J'ai beaucoup pratiqué la vidéo par le passé, mais, à présent, je privilégie davantage les photos. C'est incroyable de pouvoir combiner les deux. Avec les photos, vous capturez une seconde d'un instant, mais, avec la vidéo, vous enregistrez l'instant dans sa totalité. En fonction de ce que vous voulez illustrer, vous pouvez donc choisir entre les deux.

« J'ai étudié les médias avant la photographie et j'ai donc suivi une formation intensive à la vidéo. Je pense que l'acquisition de compétences en vidéo est vraiment importante pour la prochaine génération de photojournalistes, parce que, si vous savez comment réaliser des vidéos et prendre des photos, votre champ d'exploration s'élargit, vous pouvez vous exprimer davantage et laisser d'autres personnes s'exprimer davantage. »

Javier Cortés holds a Canon EOS 5D Mark IV to film a fashion video.

Ajoutez une autre corde à votre arc avec la vidéo

Le photographe de mode, Javier Cortés, réalise des vidéos pour des clients du monde entier, démystifiant ainsi l'idée reçue que l'on ne peut pas faire les deux.

Un appétit croissant pour la vidéo

Les étudiants ont pu découvrir les possibilités de création et de narration qu'offre la vidéo, mais également l'avantage, pour leur future carrière, d'être en mesure de proposer du contenu vidéo accompagné de photos.

Anastasia Shvachko, étudiante à l'Université des Sciences appliquées et des Arts de Hanovre en Allemagne, a déclaré : « J'ai toujours été fascinée par la beauté de la vidéo et par la quantité de choses qu'elle permet. Par ailleurs, lorsqu'une personne fait appel à vous pour réaliser un film pour une entreprise, une petite vidéo pour Facebook ou YouTube, puis qu'elle souhaite quelques portraits et d'autres clichés, elle ne veut pas payer deux personnes parce que c'est le double du prix. »

Lando Hass, étudiant à l'Université des Sciences appliquées et des Arts de Hanovre, a ajouté : « L'acquisition de compétences en vidéo est essentielle. J'ai parlé à des collègues très expérimentés qui m'ont révélé que, lorsqu'il leur était demandé d'ajouter de la vidéo, ils ne savaient absolument pas comme s'y prendre. Mais, si vous débutez votre carrière, je ne pense pas que vous puissiez faire ce travail sans la vidéo. »

« Quand j'étais en stage, mon employeur essayait d'intégrer de plus en plus la vidéo, utilisant beaucoup d'audio et un peu de vidéo, puis superposant quelques photos sur l'audio. J'ai trouvé que le mélange d'audio et de photos était une méthode de narration intéressante parce que je ne remarquais pas vraiment qu'il ne s'agissait pas d'une vidéo. L'audio créait l'ambiance généralement propre à la vidéo. », a expliqué Emma Holm Sejersen, étudiante à la DMJX.

Toutefois, les étudiants n'étaient pas tous du même avis. « Réaliser des séquences vidéo est un travail totalement différent », a déclaré Nina Kinkade Gogny, étudiante aux Gobelins, à Paris. « Ce qui est beau dans la photographie, c'est de capturer l'instant présent. Avec la vidéo, on se rapproche davantage des actualités. C'est tout simplement différent. »

A group of students and a mentor at Visa pour l'Image discuss the images on the table in front of them.
Les étudiants en photographie et photojournalisme ont tiré des enseignements des mentors professionnels qui dirigeaient l'étude de leurs portfolios. © Paul Hackett

Comment se former à la vidéo

Pour ce qui est de la facilité de la prise de photos par rapport à la réalisation de séquences vidéo, Emma Egede Skafte a déclaré qu'elle se sentait confiante quant à ses compétences en vidéo : « Dans mon école [la DMJX], la moitié de notre formation est dédiée à la vidéo, parce que les professeurs voient que la vidéo est partout et très demandée. Je n'avais pas fait beaucoup de vidéos auparavant, mais, au cours de mes études, j'ai largement comblé mes lacunes. Et la vidéo me plaît vraiment. »

D'autres étudiants, comme Anastasia, ont cherché des occasions d'acquérir des compétences en vidéo et de l'expérience : « Pour acquérir des compétences en vidéo, j'ai fait un stage dans une petite agence multimédia à Hanovre, fondée par d'anciens étudiants en photo de mon université. C'était super, ils m'ont montré comment tout utiliser et ce que je devais faire. La vidéo est un peu plus compliquée que les photos. Ce n'est pas si facile d'apprendre seul. »

Emma Line Holm Sejersen reconnaît que la réalisation de vidéos n'est pas innée pour les photographes habitués à prendre des photos : « C'est très difficile de faire de la vidéo et en particulier d'obtenir un bon audio. Et lorsque l'audio est mauvais, c'est le film entier qui s'écroule. Maintenant je me lance avec un Canon EOS 6D pour l'enregistrement vidéo et j'essaie de faire de mon mieux. Qu'est-ce qui pourrait m'arriver de pire ? Je ne suis pas sûre que mes attentes concernant mon propre travail soient supérieures à celles du client, mais j'adore le support vidéo. Il a tellement de potentiel. »

Retrouvez tous les témoignages Canon sur la page de l'événement Visa pour l'image.

Rédigé par Ella Taylor & Matthew Bowen


Articles liés

Tout afficher

Recevez la newsletter

Cliquez ici pour recevoir des histoires sources d'inspiration et des articles passionnants de Canon Europe Pro

Inscrivez-vous maintenant