SPORT ET ACTION

Rapide et énergique : photographier le basket-ball de rue avec l'EOS R5 de Canon

La photographe et réalisatrice Raisa Abal révèle comment les caractéristiques haute vitesse du Canon EOS R5 lui ont permis de retranscrire le rythme effréné de ce sport urbain de plus en plus populaire.
Un homme vêtu d'un débardeur noir et coiffé d'un bandana assorti fait nonchalamment tourner un ballon de basket sur son majeur droit.

Cette séance photo de basket-ball de rue fut non seulement la première expérience de la photographe Raisa Abal concernant ce sport, ce fut aussi la première fois qu'elle travaillait avec l'appareil photo hybride Canon EOS R5. Cet appareil photo lui a offert une formidable combinaison de haute vitesse, de haute résolution et de caractéristiques vidéo de pointe. Photo prise avec un Canon EOS R5 équipé d'un objectif Canon RF 70-200mm F2.8L IS USM à 200 mm, 1/800 s, f/3.5 et ISO 400.

La photographe et réalisatrice Raisa Abal, basée à Barcelone, a suscité un engouement pour ses photos de skateboardeuses pleines d'énergie, dont beaucoup ont été publiées dans Dolores, un magazine de skateboard destiné aux femmes qu'elle a contribué à créer. Ses sujets sont souvent immortalisés en suspens dans les airs, en pleine acrobatie complexe, dans des ambiances décontractées et débordantes de vie.

Bien que loin d'être une novice dans le domaine de la documentation de sports dynamiques en milieu urbain, Raisa n'avait jamais photographié un match de basket-ball de rue auparavant. Pour capturer l'essence de ce sport au rythme effréné pour la première fois, elle s'est tournée vers le Canon EOS R5, un membre de la gamme EOS R tout aussi rapide, et a découvert à quel point les innovations techniques de cet appareil photo hybride ont décuplé son habilité à suivre des actions rapides et à rester concentrée, sans s'inquiéter pour son équipement.

Pratiqué sur des terrains extérieurs, le basket-ball de rue est ouvert aux joueurs de tous les horizons, et suit une structure moins formelle, plus détendue, que le basket-ball classique. Dans ce sport, l'habileté des manœuvres et le style sont plus importants que des règles strictes, ce qui en fait une discipline difficile à photographier, même pour un professionnel. « En skate, vos sujets sont sous contrôle, et chaque tentative d'acrobatie a un rythme ou une harmonie », explique Raisa. « Mais en basket-ball de rue, je ne savais pas anticiper l'action. Je devais bouger très vite et, après avoir assisté à plusieurs matches, essayer de deviner quel serait le prochain mouvement. »

Logo du système EOS R Ne perdez jamais le rythme.

Le meilleur. Pour vous.

Le système primé EOS R offre une approche très intuitive de la photographie et de la vidéo. Il s'adapte à votre style pour vous aider à rester concentré sur votre sujet et sur votre art.

Raisa a trouvé particulièrement utiles la vitesse de prise de vue en rafale maximum du Canon EOS R5, 20im./s et sa fonction précise de suivi des visages basée sur l'intelligence artificielle, qui offre un taux de réussite élevé et des photos bien nettes. Au lieu de réfléchir aux aspects techniques de la photographie, elle a pu consacrer toute son attention à la dynamique entre joueurs et au tempo endiablé du match.

Sur un terrain en dur, une photographe est légèrement penchée vers l'avant pour prendre en photo un joueur de basket-ball de rue sur le point de dribbler.

Raisa n'ayant pas l'habitude de photographier du basket-ball de rue, elle a regardé, au préalable, des vidéos en ligne et des photos à la recherche d'inspiration. Cette préparation ainsi que le suivi AF intelligent du Canon EOS R5, également disponible sur l'EOS R6, l'ont aidée à anticiper les mouvements des joueurs, donc à se concentrer sur le moment présent pendant le match.

Une prise en main rapide

S'habituer à un nouvel appareil photo peut demander un certain temps, mais Raisa a réussi à prendre l'EOS R5 en main rapidement et avec assurance, grâce à sa manipulation ergonomique et ses commandes intuitives. « Il ressemble un peu au Canon EOS 5D Mark II (désormais remplacé par le Canon EOS 5D Mark IV) que j'avais l'habitude d'utiliser, mais son format compact le rend plus facile à tenir en main toute la journée », dit-elle.

Avant la séance photo, Raisa avait sous-estimé la capacité du viseur électronique du EOS R5 à suivre le rythme du match, mais elle a été impressionnée par l'aisance avec laquelle il s'y est adapté. « Je n'avais jamais utilisé d'appareil photo hybride avant : j'en avais testé quelques-uns que mes amis possédaient, mais j'avais toujours eu l'impression de ne pas pouvoir entièrement me fier au viseur, parce qu'il est numérique. Ce type de viseur souffre souvent d'un léger différé, ce qui me donne la sensation qu'il n'affiche pas la réalité. Mais celui-ci était si rapide. J'ai été bluffée. »

Le Canon EOS R5 s'appuie sur les caractéristiques de pointe du Canon EOS R et son viseur électronique amélioré au taux de rafraîchissement de 120 im./s – bien supérieur aux 60 im./s du EOS R, qui reste néanmoins impressionnant – ainsi qu'une résolution de 5,76 millions de points pour un niveau de détail époustouflant.

« Les joueurs de basket-ball de rue sont grands et très rapides, donc quand ils se rapprochent du panier, ils sautent vraiment haut », poursuit Raisa. « Je suivais le match directement au travers du viseur qui, je trouve, restituait fidèlement la réalité. »

Une femme accroupie prend en photo un groupe d'hommes en train de sauter vers un panier de basket.

Raisa a pris des photos de la ligne de touche et parmi les joueurs, afin de créer tout un éventail de compositions. « L'endroit était incroyable. Pour moi, c'était presque comme un stade », se remémore-t-elle.

A young man sits balanced on an orange ball on the floor of a sports court, his legs drawn up towards him. Around him you can see several other players, blurred as they move.

Raisa usually relies on a fisheye lens in her everyday work with skateboarders, but during the streetball game the RF 24-70mm zoom helped her to capture incredible frame-filling action portraits. Taken on a Canon EOS R5 with a Canon RF 24-70mm F2.8L IS USM lens at 24mm, 1/8 sec, f/4 and ISO200.

Rapidité, flexibilité et performances

Pas du genre à rester sur la ligne de touche pendant trop longtemps, Raisa s'est vite approchée sur le terrain pour profiter de perspectives et d'angles uniques. « Je voulais prendre des photos en plein cœur de l'action, parmi les joueurs, pour essayer de capturer leurs mouvements, mais ce n'était pas chose aisée, car le match était très rapide et je me suis souvent retrouvée coincée entre les basketteurs. »

Même si, à maintes reprises, Raisa était incroyablement proche de ses sujets, elle a réussi à recadrer facilement ses images grâce au Canon RF 24-70mm F2.8L IS USM flexible, un trio d'objectifs RF qui offre une qualité maximale ainsi qu'une ouverture maximale qui excelle en basse lumière. « L'objectif 24-70 mm est l'un de mes préférés, pour ses très bonnes mises au point et sa luminosité. Vu l'étendue de ses capacités, il est aussi très polyvalent », affirme Raisa. « J'aime avoir la possibilité d'utiliser le grand angle et avoir un petit zoom à ma disposition, au cas où la situation venait à changer. »

L'EOS R5, tout comme l'ensemble des appareils Canon dotés du système EOS R, est équipé de la monture RF novatrice de Canon, ce qui a fourni à Raisa un large choix d'objectifs RF professionnels, notamment le Canon RF 70-200mm F2.8L IS USM. «C'était très facile de changer d'objectifs tout au long du match. »

Des mains tenant un appareil photo Canon EOS R5, dont l'écran de visualisation montre un homme en train de sauter vers un panier, ses deux mains tendues vers ce dernier, prêt à marquer.

Le Canon EOS R5 est le premier modèle EOS à disposer du Wi-Fi 5 GHz intégré. Cette connectivité rapide a offert à Raisa la possibilité de le relier à un smartphone pour parcourir, vérifier et transférer ses images en temps réel, via l'application Canon Camera Connect.

Un jeune homme se tient posément, jambes écartées, sur un terrain de sport, avec dans une main un ballon de basket orange. Plusieurs autres joueurs se tiennent autour de lui.

La technologie Dual Pixel CMOS AF II avancée de Canon, introduite en 2020 avec l'EOS R5 et l'EOS R6, permet à l'appareil photo de reconnaître et de suivre les joueurs tandis qu'ils se déplacent sur le terrain pour obtenir des images d'une netteté et d'une clarté impressionnantes. Photo prise avec un Canon EOS R5 équipé d'un objectif Canon RF 24-70mm F2.8L IS USM à 24 mm, 1/2500 s, f/4,5 et ISO 500.

Réactivité dans le feu de l'action

L'une des caractéristiques techniques fondamentales qui distingue le Canon EOS R5 du Canon EOS 5D Mark II, l'appareil photo habituel de Raisa, est sa capacité à prendre des photos 45MP à une fréquence de jusqu'à 20 images par seconde grâce au capteur CMOS plein format de l'appareil. Pour un sport aussi vif que le basket-ball de rue, cette vitesse de rafale est inestimable pour photographier les grands matches et les mouvements rythmés qui seraient autrement impossibles à immortaliser.

Un cycliste est photographié dans les airs : sa silhouette apparaît sur un arrière-plan orange fumé alors que les silhouettes des arbres et des rochers figurent au premier plan.

Les meilleurs appareils photo et objectifs pour la photographie sportive

Les photographes sportifs Jorge Ferrari et Jean-Baptiste Liautard dévoilent leur équipement préféré pour prendre de superbes photos de sport.

Au sujet de la vitesse de prise de vue en continu de l'EOS R5, Raisa s'est remémoré : « Quand j'ai déclenché la première rafale, j'ai pensé "Ouah, ça va être trop génial." Pour moi, les aspects les plus importants à documenter étaient la vitesse et l'intensité, deux caractéristiques que reflète la puissance des joueurs. »

L'intelligence artificielle reposant sur le Deep Learning du EOS R5 a révolutionné l'autofocus pour ceux qui photographient des cibles imprévisibles. Pendant le match, Raisa s'est fiée au mode Détection des yeux et des visages pour reconnaître et suivre les joueurs avec la même rapidité qu'eux. Ainsi, ils apparaissent parfaitement nets sur ses photos, même lorsqu'ils s'éloignent d'elle pour s'élancer derrière le ballon. « Imaginez-vous en train de courir pour traquer un sujet très rapide pendant que ce dernier court aussi et saute. J'ai opté pour le suivi des visages, parce que les joueurs bougent parfois leur tête très rapidement. C'était tout simplement spectaculaire. »

Grâce à cette performance d'autofocus exceptionnellement rapide (0,05 s), forte de 5,940 collimateurs AF qui couvrent presque l'entièreté du cadre, Raisa a pu rester pleinement dans l'instant présent sur le plan créatif, sûre que la mise au point du EOS R5 offrirait des photos de slam-dunk mortelles.

Une femme accroupie prend en photo deux hommes en train de sauter vers un panier de basket. Noyé dans une fraîche pénombre, le terrain est éclairé par de faibles projecteurs.

Le Canon EOS R5 présente une vitesse de mise au point exceptionnelle pour sa catégorie, 0,05 s, qui reste fonctionnelle à des niveaux de lumière aussi bas que -6 EV. Tout au long de la séance photo de ce match, le niveau de lumière fluctuait, mais l'autofocus de l'appareil photo n'a montré aucune difficulté pour verrouiller les cibles.

Des transitions fluides et des photos sans flou de bougé

L'EOS R5 a été conçu pour être l'appareil photo et caméra vidéo hybride ultime, afin d'offrir aux créateurs de contenu modernes la possibilité de capturer des vidéos jusqu'à 8K 30p 12-bit RAW et 4K 120p à l'aide du capteur plein format de l'appareil.

Au cours du match de basket-ball de rue, Raisa a pu alterner sans anicroche entre les deux modes grâce aux boutons personnalisables de l'EOS R5. « En deux clics, j'étais prête à enregistrer », affirme-t-elle. « Sur l'EOS R5, le bouton d'enregistrement étant sur la face supérieure, on peut facilement tenir l'appareil avec le pouce au-dessus du déclencheur de l'obturateur pour enregistrer et arrêter, tout en regardant sur l'écran incliné ce qu'on est en train d'enregistrer. Tenir l'appareil photo dans la main était plus confortable que d'habitude, et super stable. »

Pour faciliter davantage la prise de vue à main levée et garantir des résultats d'une netteté impeccable, Raisa a pu faire confiance au système de stabilisation de l'image intégré à cinq axes de l'EOS R5, qui fournit jusqu'à 8 vitesses de protection contre le flou de bougé lorsque l'appareil est utilisé avec des objectifs compatibles. Cela a changé les règles du jeu, car malgré un ciel gris, Raisa refusait de compromettre la qualité d'image en augmentant trop la sensibilité ISO. « La météo étant très maussade, nous avions installé des projecteurs pour simuler la lumière du soleil. La lumière était donc plutôt basse. En mode Exposition manuelle, j'ai réglé ma sensibilité ISO sur 200 au maximum. »

À un certain moment, le temps est passé de gris à pluvieux, mais grâce au solide boîtier en magnésium résistant aux intempéries de l'EOS R5, le match et la séance photo ont pu continuer. « Comme toujours avec l'équipement Canon, le boîtier et les objectifs de l'appareil photo étaient incroyables et hyper solides », conclut Raisa.

Rédigé par Lauren Scott


Articles liés

Recevez la newsletter

Cliquez ici pour recevoir des histoires sources d'inspiration et des articles passionnants de Canon Europe Pro