MODE

Wanda Martin : l'art de l'impression

La photographe hongroise de mode et de portrait Wanda Martin nous raconte le processus de réalisation de sa première exposition individuelle et explique comment elle a utilisé trois imprimantes Canon pour mettre en valeur les facettes contrastées de son travail.
Quatre portraits sur le mur d'une galerie. Le portrait le plus proche de l'appareil photo représente une personne androgyne, très maquillée et avec un grand sourire.

Les principales images de la première exposition individuelle de Wanda Martin sont tirées de ses travaux professionnels de portrait et de mode. Elles mesuraient 1 m x 1,5 m, étaient imprimées avec une Canon Colorado 1640 et montées sur des supports en PVC. © Wanda Martin

Lorsque l'ambassadrice Canon Wanda Martin a eu l'opportunité d'organiser sa première exposition individuelle dans le palais historique de Deák au centre de Budapest, en Hongrie, elle a décidé de combiner ses travaux professionnels et ses projets personnels.

Sa sélection finale comprenait des travaux publicitaires pour des clients prestigieux, tels que Marc Jacobs et Vogue Italia, ainsi qu'une série d'autoportraits très personnels. Pour donner à ces diverses facettes de son travail une identité propre, Wanda a choisi d'utiliser trois imprimantes Canon différentes : la Canon Colorado 1640, la Canon imagePROGRAF PRO-300 et la Série Canon PIXMA TS5350.

« Je suis principalement connue pour être une photographe de mode et de portraits, mais ma spécialité est en fait la photographie conceptuelle et artistique », explique Wanda. « Ces deux dernières années, j'ai eu plus de temps pour renouer avec mes racines et recommencer à travailler sur des projets personnels. Cela m'a permis de créer aujourd'hui un ensemble d'œuvres que j'étais prête à montrer au public. »

Une rose fanée sur la page de titre d'un livre, prise en plongée à l'aide un objectif fisheye. À côté, une deuxième page sur laquelle figure une note manuscrite.

L'exposition de Wanda était intitulée Songs of Innocence and Experience, en référence au recueil fondateur du poète William Blake, et se composait de plus de 30 images, notamment une sélection de collages à caractère personnel répartis en deux volumes. © Wanda Martin

Un gros plan de deux jeunes gens, l'un avec des cheveux rouges, l'autre avec des cheveux bruns coupés courts, leurs nez se touchant presque.

Wanda prend la plupart de ses photos avec des objectifs zoom, comme pour cette image issue de son projet Lovers, grandement acclamé. « Les zooms vous donnent plus de liberté et vous pouvez vous concentrer davantage sur les mouvements et les expressions du visage de vos sujets, au lieu de vous préoccuper de changer d'objectif », explique-t-elle. Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark II (désormais remplacé par le Canon EOS 5D Mark IV) équipé d'un objectif Canon EF 24-105mm f/4L IS USM (désormais remplacé par le Canon EF 24-105mm f/4L IS II USM) à 88mm, 1/125 s, f/4 et ISO 3200. © Wanda Martin

Une importante célébration de la féminité

L'exposition Songs of Innocence and Experience, qui a ouvert ses portes en décembre 2021, se concentrait sur les thèmes de l'amour, la féminité, la sexualité et le sentiment d'appartenance. Elle était divisée en trois parties avec des impressions grand format des photos professionnelles de Wanda, des impressions plus petites des photos prises pour sa série Lovers et des images issues de son projet d'autoportraits et de collages réalisé en 2020.

« L'objectif pour moi était de montrer et de célébrer les différents aspects de la féminité », poursuit Wanda. « Je voulais des images qui montraient plus qu'une jolie fille dans une jolie robe. Je voulais montrer des femmes fortes, innocentes, expérimentées, courageuses, jeunes, âgées, enceintes, masculines, ainsi que des personnages atypiques dont le spectateur pourrait imaginer la vie. L'industrie de la mode est en plein changement : les défauts deviennent des qualités et les gens normaux peuvent devenir des mannequins. C'est ainsi que mes travaux de mode et de portraits ne font qu'un. »

Wanda a créé un grand nombre de ses photos pour l'exposition avec le Canon EOS R6 et le Canon EOS-1D X Mark III, qui produisent tous deux les types de fichiers d'images nettes et de grande qualité nécessaires pour les impressions grand format. Malgré un espace d'exposition relativement réduit, elle a pu présenter 12 impressions grand format, huit images plus petites mesurant 100 x 70 cm, ainsi qu'une sélection d'autoportraits dans une autre salle plus petite.

Un technicien portant des gants blancs nettoie le capteur d'un appareil photo Canon.

Possédez-vous un équipement Canon ?

Enregistrez votre équipement pour bénéficier de conseils gratuits d'experts, faire réparer ou entretenir votre matériel, participer à des évènements sources d'inspiration et profiter d'offres exclusives grâce au programme CPS (Canon Professional Services).
Quatre portraits montés sur le mur d'une galerie, derrière une grande image affichée sur un panneau autoportant.

Certaines des impressions grand format de Wanda étaient montées sur les murs, tandis que d'autres étaient affichées sur des panneaux autoportants, répartis dans l'espace d'exposition. « Il était très important qu'elles soient exposées en grand format », précise Wanda. « Certaines de ces images avaient déjà été publiées dans des magazines ou sur mon compte Instagram, mais jamais on ne les avait vues en grand format. » © Wanda Martin

Impression grand format

Pour la partie consacrée à ses portraits professionnels et à la photographie de mode, Wanda a choisi d'exposer des impressions au format de 1 x 1,5 m. « Mon travail est empreint d'une esthétique picturale. Il s'agit généralement d'un mélange de charme romantique, de références historiques, de style rock 'n' roll et de beauté atypique », explique Wanda. « Je voulais exposer ces images en très grand format pour rappeler les peintures des grands maîtres. »

Ces images ont été imprimées sur une Canon Colorado 1640, une imprimante roll-to-roll de 64 pouces qui intègre la technologie UVgel avancée de Canon. « La large gamme de couleurs de l'imprimante et la durabilité de l'encre UVgel ont été des facteurs très importants. Surtout les couleurs, car je pense qu'un des éléments les plus importants de ma photographie est la façon avec laquelle je joue avec les couleurs et les capture », explique Wanda.

« Bien que les images avaient déjà été publiées en ligne, les gens qui les avaient vues étaient surpris de constater à quel point elles paraissaient différentes lorsqu'elles étaient imprimées en grand format. Ils se disaient : « On comprend mieux maintenant ! » »

Wanda a également utilisé cette imprimante pour les impressions au format 100 cm x 70 cm des images de son projet Lovers, une série de photographies qui célèbrent la diversité de l'amour en montrant de vrais couples dans leur intimité. Toutes les images étaient déjà retouchées et modifiées, et la plupart ont été enregistrées sous forme de fichiers TIFF. Donc, après s'être décidée sur la taille finale des images, Wanda n'avait plus qu'à les redimensionner avant de les imprimer.

Une sélection d'autoportraits et de collages imprimés et affichés sur un grand tableau.

Une sélection des collages des autoportraits de Wanda était affichée dans une pièce à l'écart de la salle principale au cours de l'exposition. © Wanda Martin

Autoportraits et collages

Wanda a commencé son projet d'autoportraits pendant le premier confinement lié au Covid-19. Cette idée lui est venue suite à une vidéo d'inspiration qu'elle a réalisée pour Canon Europe, intitulée Continuer à créer, dans laquelle elle partageait des conseils sur la réalisation de portraits, d'autoportraits et de natures mortes à la maison. Après avoir réalisé cette vidéo, Wanda a elle-même commencé à prendre des centaines d'autoportraits.

Son style photographique est en partie influencé par les artistes du 19e siècle, tels que Rossetti, Millais et Vermeer. « Je me suis retrouvée derrière mon appareil photo, à recréer de célèbres peintures montrant des femmes mourant de chagrin », explique-t-elle. « J'étais en pleine rupture à cette époque, et c'est devenu mon art-thérapie. »

Wanda a pris des photos d'elle-même, en utilisant l'application Canon Camera Connect, qui lui permettait de contrôler son appareil photo via son smartphone. Ces images ont été imprimées avec les deux imprimantes qu'elle a chez elle : la Canon imagePROGRAF PRO-300 et la Canon PIXMA TS5350. Ces impressions ont été associées à des extraits de textes d'anciens petits amis ou de rendez-vous Tinder, ainsi qu'à des passages numérisés de ses livres des XVIIIe et XIXe siècles préférés, tels que Les Hauts de Hurlevent et Les souffrances du jeune Werther. Elle a ainsi associé ses expériences réelles à des notions d'amour idéalisé.

« Ce projet d'autoportrait était entièrement consacré à l'expérimentation, à la découverte de différents cadres, à l'utilisation d'images de tailles différentes pour les collages, sur différents types de papiers, sur lesquels je pouvais même peindre ou coller des fleurs », explique-t-elle. « J'adore la qualité d'image professionnelle incroyable qu'offre la Canon imagePROGRAF PRO-300, sa large gamme de couleurs, les détails dans les zones sombres et les zones lumineuses, et la manière très précise avec laquelle elle imprime les couleurs que j'ai définies sur l'ordinateur », explique-t-elle.

A black-and-white image shot with a fisheye lens of Canon Ambassador Wanda Martin looking down at the camera, her long hair falling around her shoulders.

Un moment de réflexion : conseils pour réaliser un autoportrait

Composition, éclairage, accessoires… Suivez les conseils de Wanda Martin et Marina Karpiy, pour maîtriser l'art de l'autoportrait.

« Cela étant, ce que j'aime particulièrement avec la Canon PIXMA TS5350 c'est que même si elle peut produire des impressions de très bonne qualité, je peux parfois opter pour des paramètres de qualité moins élevés. C'est ce que j'ai fait pour réduire la qualité parfaite des photos prises avec mes appareils photo Canon pour créer une apparence analogique plus bruyante et vieillie. »

Une photographie de Wanda Martin a été ajoutée numériquement à une image représentant un livre ouvert avec quatre grandes fleurs pressées dispersées sur les pages.

Les collages des autoportraits de Wanda mélangent des photos, des textes ainsi que d'autres éléments, tels que des fleurs séchées. « J'aimais cette idée de mélanger les techniques, car cela souligne le contraste entre les références anciennes et historiques et les éléments modernes », explique-t-elle. © Wanda Martin

Deux photographies de Wanda Martin prises avec un objectif fisheye sont placées côte à côte. En dessous de l'image à droite se trouve une note manuscrite.

Plusieurs des autoportraits de l'exposition de Wanda ont été pris avec un objectif Canon EF 8-15mm f/4L Fisheye USM. « Alors que je travaillais sur ce projet d'autoportraits pendant le confinement et que nous étions tous chez nous entre quatre murs, les images rondes obtenues grâce aux objectifs fisheye semblaient être le choix le plus approprié, car elles faisaient écho avec le fait que nous étions enfermées », explique-t-elle. © Wanda Martin

Pour les collages réalisés sur l'imprimante imagePROGRAF PRO-300, Wanda a utilisé les papiers professionnels de Canon, tels que le Pro Lustré, le Pro Premium Mat et le Premium beaux-arts lisse. « J'aime particulièrement les papiers lustrés et semi-brillants car ils donnent un léger scintillement à mes images, et les couleurs paraissent vives et pleines d'éclat », explique-t-elle.

Wanda a utilisé le logiciel gratuit Professional Print and Layout, qui fonctionne avec d'autres logiciels de retouche d'image, tels qu'Adobe Photoshop ou Adobe Lightroom. Après avoir obtenu un aperçu du rendu des images sur un type de papier particulier grâce à la fonction d'épreuvage à l'écran, elle a sélectionné le profil papier ICC approprié et a effectué quelques derniers ajustements avant la sortie.

Wanda a testé différents supports lorsqu'elle imprimait avec la PIXMA TS5350, notamment des vieux journaux, du papier sur lequel elle avait versé du café ou du thé, ainsi que des pages tirées de livres et de vieux carnets. Ils ont ensuite été superposés et collés ensemble pour créer un effet déstructuré. Les collages obtenus ont ensuite été numérisés pour créer de nouvelles images et imprimés pour être exposés avec la Canon Colorado 1640.

La photographe de mode Wanda Martin sourit à un invité lors de l'ouverture de son exposition, à Budapest.

L'impact causé par ces images imprimées, grandes et petites, était tel, que même les visiteurs de l'exposition qui connaissaient déjà le travail de Wanda déclaraient avoir l'impression de les voir pour la première fois. Heureuse de cette réaction, Wanda (photo de droite) espère maintenant pouvoir présenter Songs of Innocence and Experience à Londres et à Paris. © Wanda Martin

Conseils pour l'impression et l'exposition

L'une des principales leçons que Wanda a tirées suite à son exposition est la valeur qu'on gagne à imprimer et exposer ses images, et elle ne saurait conseiller aux autres d'en faire de même. « Si vous faites imprimer vos photos de manière professionnelle dans une imprimerie, essayez de rester présent tout au long du processus, afin que vous puissiez voir les épreuves et donner votre avis », explique-t-elle. « Si vous imprimez vos images, il est intéressant d'expérimenter différents réglages et d'essayer différents papiers pour voir lesquels correspondent le mieux à vos images ou votre projet. Il est également judicieux d'essayer différents profils de couleurs. »

Et pour tous ceux qui envisagent de faire une exposition, elle ajoute : « Organiser une exposition est une tâche bien plus complexe que ce que je m'étais imaginé. Souvenez-vous que cela prend beaucoup de temps pour tout préparer, de l'élaboration du concept à la sélection des images finales, sans oublier l'impression et enfin le processus d'installation. Et ne laissez pas traîner les choses jusqu'à la dernière minute, comme je le fais tout le temps ! »

*Adobe, Lightroom et Photoshop sont des marques déposées ou des marques commerciales d'Adobe aux États-Unis et/ou dans d'autres pays.

Rédigé par David Clark


L'équipement de Wanda Martin

Kit utilisé par la plupart des photographes professionnels

Équipement de Wanda Martin contenant des appareils photo Canon, des objectifs et un flash Speedlite.

Appareils

Canon EOS-1D X Mark III

Grâce à ses performances exceptionnelles en basse lumière, sa technologie d'autofocus à base de Deep Learning et ses vidéos en RAW 5,5K, cet appareil est l'outil de création ultime. J'ai utilisé le Canon EOS-1D X Mark III pendant un certain temps comme appareil photo principal pour mes travaux publicitaires », explique Wanda. « Il m'aide toujours à prendre de belles photos même en basse lumière, je peux même photographier en ISO6400 et obtenir une qualité d'image exceptionnelle. »

Canon EOS R6

L'EOS R6, un modèle radical, est doté d'une technologie qui vous fera retomber amoureux de la photographie. Wanda ajoute : « L'EOS R6 est mon deuxième appareil photo. Il est très léger, et son fonctionnement silencieux le rend également très pratique. »

Canon EOS 5D Mark II

Cet appareil polyvalent et robuste, modèle ayant précédé le Canon EOS 5D Mark IV, est capable de prendre des images superbes dans toutes les situations. « Je l'utilise depuis de nombreuses années, et nous avons vécu plein de choses ensemble », explique Wanda. « Aujourd'hui, je l'emporte généralement avec moi comme appareil photo de secours, en cas de besoin. »

Objectifs

Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM

L'objectif favori de nombreux photographes professionnels, le modèle EF 24-70mm f/2.8L II USM, offre une qualité d'image exceptionnelle ainsi qu'une ouverture rapide de f/2.8 sur toute la plage focale. « J'aime travailler rapidement et le dynamisme est essentiel pour moi », déclare Wanda. « C'est pourquoi je préfère utiliser des objectifs zoom comme celui-là. Il me permet de faire davantage preuve de spontanéité. »

Canon EF 24-105mm f/4L IS II USM

L'objectif EF 24-105mm f/4L IS II USM de Canon est un objectif zoom standard qui dépassera vos attentes. « J'adore la polyvalence que peut offrir un objectif zoom », s'enthousiasme Wanda. « On peut davantage se concentrer sur les mouvements et les expressions du visage, plutôt que de s'inquiéter de changer d'objectif en permanence. »

Canon EF 8-15mm f/4L Fisheye USM

Zoom optique fisheye polyvalent permettant de réaliser des images plein format ou circulaires. L'EF 8-15mm f/4L Fisheye USM est un objectif de la série L haut de gamme de Canon qui offre une qualité d'image exceptionnelle, même en grand angle.

Accessoires

Bague d'adaptation monture Canon EF-EOS R

La bague d'adaptation monture standard assure la compatibilité des objectifs EF-S et EF avec les appareils photo EOS R. Les photographes possédant déjà une collection d'optiques EF-S ou EF peuvent investir en toute confiance dans le système EOS R, en sachant que leurs objectifs actuels fonctionneront comme prévu.

Canon imagePROGRAF PRO-300

Une imprimante professionnelle A3+ extrêmement compacte, dotée de toutes les qualités de la gamme imagePROGRAF PRO, qui vous permet d'obtenir des tirages de qualité exceptionnelle, à la fois riches et éclatants.

Articles liés

  • Un homme assis tient et examine un tirage grand format d'une chouette survolant l'herbe au sol. Une imprimante Canon est située face à lui sur le bureau.

    Article

    Des perspectives élargies : impression grand format

    De quoi avez-vous besoin pour créer vos propres impressions de photos en grand format, affichant une qualité et une durée de vie optimales ? Jonas Classon vous explique tout.

  • Cliché nocturne d'une femme dans une robe de soirée noire, dans les branches d'un grand arbre.

    ARTICLE

    Comment vendre votre style en tant que photographe de mode

    Découvrez les précieux conseils prodigués par deux photographes de mode professionnelles pour trouver votre propre vision créative et la vendre auprès de vos clients.

  • Un portrait d'une femme à la coupe afro dont les longs cheveux sont décorés de fleurs de tournesol.

    ARTICLE

    Qu'est-ce que le « body positive » représente pour la photographie ?

    Avec de plus en plus de diversité dans les castings des shootings de beauté et de mode, il semble que la profession change pour le mieux. Deux photographes et un mannequin grandes tailles discutent.

  • ARTICLE

    Impression d'un zine à l'aide de l'imprimante Canon PIXMA PRO-200

    La photographe de mode et portraitiste Evely Duis nous explique comment elle a fabriqué elle-même un zine personnel en utilisant l'imprimante professionnelle Canon.

  • Recevez la newsletter

    Cliquez ici pour recevoir des histoires sources d'inspiration et des articles passionnants de Canon Europe Pro