ARTICLE

Six étapes pour obtenir des tirages parfaits avec des profils ICC

Obtenez à chaque fois les meilleurs tirages photo avec votre imprimante Canon, quel que soit le type de papier, grâce aux profils ICC pour garantir la qualité et la cohérence.
Imprimante Canon imagePROGRAF PRO-300 avec un appareil photo Canon posé dessus et un tirage arrivant dans son bac de sortie.

Obtenez des images aussi belles sur le papier qu'à l'écran : découvrez comment produire à chaque fois les meilleurs tirages photo, quel que soit le type de papier, grâce aux profils ICC pour garantir la qualité et la cohérence.

N'est-ce pas frustrant lorsque votre tirage papier ne correspond pas à ce que vous voyez à l'écran ? Les tirages photo peuvent parfois sembler être un art mystérieux, même lorsque vous utilisez les meilleures imprimantes dernier cri, comme les imprimantes Canon imagePROGRAF PRO-300 et Canon PIXMA PRO-200.

Dans une certaine mesure, bien sûr, une image ne sera jamais exactement la même sur papier que sur écran, car une impression reflète les couleurs soustractives (ce qui signifie que plus vous ajoutez d'encre, plus les couleurs sont sombres et généralement plus ternes), alors qu'un écran d'ordinateur est lui-même une source de lumière transmissive avec des couleurs additives (plus vous en ajoutez, plus les couleurs sont claires et généralement plus intenses). Cependant, certaines mesures initiales, comme l'étalonnage de votre écran ou l'adoption d'un flux de travail de gestion des couleurs, peuvent éviter les problèmes courants et réduire les mauvaises surprises. En outre, en utilisant soigneusement les profils ICC, vous pouvez obtenir la meilleure correspondance possible entre votre image sur écran et sur papier. Vous éviterez ainsi les déceptions et les frustrations et ne perdrez plus de temps et d'argent.

Ici, Keith Cooper, propriétaire de Northlight Images et expert reconnu du secteur en matière de tirages, répond à vos questions sur l'utilisation des profils ICC pour garantir la précision et la qualité optimale de vos tirages photo.
Cinq tirages sur différents types de papier, montrant la même image en noir et blanc d'un imposant escalier en pierre sous des arches gothiques le surplombant.

Ces tirages de la même image sur différents types de papier sont tous exposés à la lumière d'une fenêtre orientée au nord par temps clair, ce qui rend les différences, même minimes, évidentes. Dans des conditions typiques de visualisation en intérieur, les différences seraient moins visibles, mais obtenir des tirages tels que vous les aviez imaginés pour la présentation ou l'affichage en vaut la peine.

Un graphique en 3D qui compare la gamme de couleurs pouvant être imprimée sur deux types de papier différents.

En comparant la gamme de couleurs du papier glacé Pro Platinum de Canon et celle du papier mat beaux-arts lisse, un graphique en 3D donne une idée de la gamme de couleurs pouvant être imprimée. Le papier glacé (surfaces pleines) dispose d'une gamme globale plus large et les tons les plus sombres disponibles sont sensiblement plus sombres que pour le papier mat.

Qu'est-ce qu'un profil ICC ?

L'International Color Consortium a défini une norme du secteur pour la gestion et la correspondance des couleurs sur un éventail d'appareils différents. « Un profil ICC fonctionne comme une traduction entre différents ensembles de possibilités de couleurs », explique Keith. « Toute photographie numérique possède sa propre gamme de couleurs, représentée par des données numériques. Cette gamme de couleurs peut dépasser les limites de ce que votre écran peut afficher et dépassera très probablement les limites de ce que votre imprimante peut sortir sur papier. Facteur encore plus important : votre écran peut afficher une gamme de couleurs différente de celle que l'imprimante et le papier peuvent gérer. Les profils ICC servent de traduction entre l'ensemble de couleurs source dans l'image numérique et la destination à l'écran ou sur papier, cette dernière utilisant différents profils pour des imprimantes, des encres et des papiers spécifiques. Ils vous conduisent de ce que vous avez à ce que vous souhaitez. »

Différents types de papier sont-ils préférables pour différentes sortes de photos ?

Il existe une immense variété de types et de styles de papier photo sur le marché ; certains sont plus adaptés à des types de photo spécifiques. « Le papier glacé dispose d'une plage dynamique particulièrement étendue et restitue des blancs très lumineux et des noirs très sombres », affirme Keith. Son contraste et sa capacité à afficher des couleurs vives le rendent idéal pour les paysages éclatants, les photos de vacances, etc. Un papier photo mat de bonne qualité peut également produire un blanc papier assez lumineux, mais ne pourra pas restituer des noirs aussi intenses. Dans l'ensemble, la gamme de niveaux de luminosité est réduite.

« Un autre facteur est que certains papiers sont blanc naturel alors que d'autres sont blanc lumineux. Ces derniers peuvent contenir des azureurs optiques, semblables à ceux utilisés dans les lessives, qui réagissent aux ultra-violets et illuminent pour donner plus d'intensité », déclare-t-il. « En plus du papier glacé, mat, lumineux et naturel, il existe aussi le papier lustré, semi-brillant, nacré et toute une gamme de papiers beaux-arts. En fin de compte, de nombreux papiers sont disponibles et peuvent s'adapter au mieux aux différents types d'image. Par exemple, je trouve que les papiers mats et beaux-arts conviennent très bien pour la pierre sur les photos d'architecture. Chaque papier nécessite son propre profil ICC spécifique. »
Possédez-vous un équipement Canon ?

Possédez-vous un équipement Canon ?

Enregistrez votre équipement pour bénéficier de conseils gratuits d'experts, faire réparer ou entretenir votre matériel, participer à des événements sources d'inspiration et profiter d'offres exclusives grâce au programme CPS (Canon Professional Services).

Pourquoi les différents types de papier ont-ils des profils ICC individuels ?

« Il ne s'agit pas seulement de papier glacé qui dispose d'une plage plus dynamique », indique Keith. « Cette brillance affecte également la façon dont les couleurs sont restituées, typiquement avec une gamme plus large, même en utilisant les mêmes encres. Par exemple, un papier glacé vous offrira généralement des rouges et des bleus très vifs, en utilisant la brillance du papier blanc lumineux sous-jacent. Avec un papier mat, la gamme a tendance à être plus atténuée. Pour les tirages en couleur, les papiers mats fonctionnent donc mieux pour les scènes moins contrastées aux couleurs subtiles. Dans tous les cas, le profil ICC spécifique à l'imprimante, aux encres et au papier que vous utilisez traduira l'image numérique source pour s'adapter au mieux aux caractéristiques du processus d'impression. »
Une image de nuit d'un bâtiment au bord d'un canal, ouverte dans le logiciel Professional Print & Layout de Canon, affichant les paramètres d'impression.

Pour obtenir les meilleurs résultats lors du tirage de vos photos à l'aide du logiciel Professional Print & Layout (PPL) de Canon, spécifiez votre imprimante, le type de papier et d'autres paramètres, en vous assurant que vous utilisez le profil ICC adapté à votre imprimante et à votre support.

Comment utiliser les profils ICC et quel profil ICC dois-je utiliser ?

Avant de commencer, si vous utilisez des papiers d'une autre marque, vous devrez peut-être télécharger le profil ICC approprié à partir du site Web du fabricant de papier. Des informations très claires et des conseils utiles à ce sujet sont disponibles sur le site de Hahnemühle, par exemple.

Pour un contrôle optimal lors de l'impression avec les imprimantes Canon, Canon recommande son propre logiciel Professional Print & Layout (PPL). Il est ponctuellement mis à jour pour prendre en charge de nouveaux modèles et de nouvelles fonctions. Vérifiez que vous disposez de la dernière version et, si ce n'est pas le cas, commencez par la télécharger et l'installer. Vous pouvez utiliser PPL seul ou comme plug-in dans votre logiciel de retouche de prédilection :

• Canon Digital Photo Professional (DPP) : File > Plug-in printing > Print with Professional Print & Layout (Fichier > Impression Plug-in > Imprimer avec Professional Print & Layout)

• Adobe® Lightroom® : File > Plug-in Extras > Canon Professional Print & Layout (Fichier > Suppléments plug-in > Canon Professional Print & Layout)

• Adobe® Photoshop® : File > Automate > Canon Professional Print & Layout (Fichier > Automatiser > Canon Professional Print & Layout)

• Adobe® Photoshop Elements® : File > Automation Tools > Canon Professional Print & Layout (Fichier > Outils d'automatisation > Canon Professional Print & Layout)

Lorsque PPL s'ouvre, cliquez sur Print (Imprimer), puis dans l'onglet General Settings (Paramètres généraux), sélectionnez votre imprimante, le type de support, le format de papier, les paramètres de qualité et d'autres options. PPL dispose d'une bibliothèque intégrée de profils ICC pour les papiers Canon et chargera automatiquement le profil correspondant au papier Canon que vous avez choisi sous Media Type (Type de support). Si vous utilisez un papier d'une autre marque, allez dans l'onglet Color Management (Gestion des couleurs) de PPL. Sous Color Mode (Mode couleur), cliquez sur Use ICC Profile (Utiliser un profil ICC), puis sélectionnez le profil approprié dans la fenêtre contextuelle Printer Profile (Profil des imprimantes). Les profils ICC que vous avez installés seront disponibles dans cette liste. S'ils ne sont pas dans la liste, avez-vous ouvert PPL ou votre logiciel de retouche avant de les installer ? Essayez de le relancer.

Rappel : un profil se réfère toujours à une imprimante spécifique qui utilise un support spécifique. Assurez-vous d'avoir réglé les deux correctement ou les résultats pourraient ne pas correspondre à vos attentes.

Puis-je ajouter de nouveaux profils ICC lorsque j'utilise les imprimantes Canon ?

Pour les imprimantes comme Canon imagePROGRAF PRO-300 et PIXMA PRO-200, les profils ICC sont inclus pour une large gamme de papiers photo et de papiers beaux-arts de la marque Canon, ainsi que pour les papiers d'autres marques telles que Canson ou Hahnemühle. Vous pouvez télécharger plus de profils ICC à partir des sites Web des fabricants de papier. « Canon propose également Media Configuration Tool, un utilitaire téléchargeable disponible pour Mac et Windows », ajoute Keith. « Il vous permet de configurer des papiers personnalisés en termes d'épaisseur du support, de quantité d'encre à déposer, de mode de chargement et d'autres éléments que le pilote de l'imprimante doit connaître pour ce papier spécifique. Les options de support personnalisé vous donnent également la possibilité d'attribuer un profil ICC. Ensuite, vous pouvez simplement choisir votre profil personnalisé et tout fonctionne automatiquement. »
Appareil photo Canon posé à côté d'une imprimante Canon et de plusieurs tirages en noir et blanc.

Maîtrisez l'impression de paysages en noir et blanc

Le photographe Clive Booth et le spécialiste de l'impression Suhaib Hussain expliquent comment obtenir des résultats optimaux sur des tirages de paysages en noir et blanc.
Media Configuration Tool peut être installé lors de l'installation initiale du pilote de l'imprimante. Sinon, consultez la page d'assistance des imprimantes Canon, sélectionnez votre imprimante, puis cliquez sur Logiciel. Recherchez l'utilitaire Media Configuration Tool dans la liste et installez-le en suivant les instructions. Le guide d'utilisation de votre imprimante contient une section expliquant le fonctionnement du logiciel.
Une capture d'écran de Media Configuration Tool de Canon.

Media Configuration Tool de Canon permet d'ajouter et de personnaliser les profils ICC et les données relatives aux propriétés d'impression pour des papiers d'une autre marque, en enregistrant les profils à utiliser lorsque vous choisissez ces papiers pour imprimer.

Des bonbons oursons aux couleurs vives, disposés autour d'une assiette en verre pleine de minuscules dominos.

Les couleurs lumineuses et vives de cette photo nécessiteront un papier glacé et une imprimante disposant d'une large gamme de couleurs pour l'impression, mais seront toujours plus belles sur un bon écran. Les couleurs fortes et sombres peuvent également disparaître, les couleurs rouges les plus claires à droite de l'image posent des difficultés pour l'écran et pour l'impression.

Y a-t-il des couleurs qui peuvent être affichées sur écran mais qui sont difficiles à restituer sur papier ?

Keith admet : « Cela peut être un problème. Chaque appareil est régi par son propre profil ICC mais, en fin de compte, certaines couleurs peuvent être affichées sur écran mais pas imprimées, tandis que d'autres peuvent être imprimées mais pas affichées sur écran. Si vous imaginez la forme de chaque profil comme un objet en trois dimensions, la forme du profil sur écran et la forme du profil sur papier seront différentes. Lorsque vous essayez de fusionner les deux formes, vous obtenez des parties qui dépassent et qui représentent un décalage entre les couleurs pouvant être visualisées sur écran ou imprimées sur papier. Même si vous achetez un écran très coûteux, doté d'une gamme de couleurs étendue, il y aura toujours des couleurs qu'il ne pourra pas afficher et des couleurs que vous verrez sur écran mais que vous ne pourrez pas imprimer sur papier. »

Comment savoir si certaines couleurs sur une image ne s'imprimeront pas bien ? Y a-t-il un moyen de contourner le problème ?

D'après Keith, la gestion des couleurs ne consiste pas à obtenir une couleur parfaite. « Il s'agit plutôt de vous aider automatiquement à passer de ce que vous avez à ce que vous souhaitez. C'est-à-dire du fichier d'image numérique à l'image sur écran et, au bout du compte, à l'image imprimée. Si vous ouvrez une image dans Adobe Photoshop ou PPL, par exemple, il existe une option d'épreuvage qui vise à vous montrer à quoi ressemblera une image en utilisant une certaine imprimante et un certain papier, en fonction de son profil ICC. Cependant, comme l'écran et l'imprimante ne peuvent restituer que des gammes de couleurs différentes, la simulation sera uniquement une estimation. Si vous utilisez un flux de travail de gestion des couleurs, cette estimation sera assez proche de la réalité.

Pour plus de précision, Photoshop peut vous montrer les couleurs qui sont hors gamme pour l'imprimante et le papier que vous utilisez. Les couleurs qui posent problème peuvent être surlignées en gris ou en rouge, par exemple, à titre d'avertissement. Malgré tout, il s'agit d'un outil plutôt brut et vous ne saurez pas si les couleurs ne sont que très légèrement ou complètement hors gamme. Finalement, rien ne remplace la création d'épreuves afin de voir exactement à quoi vous avez affaire. »

La fonction sophistiquée d'impression de motifs de PPL vous permet de produire une épreuve avec une série de miniatures de votre image afin que vous puissiez comparer et évaluer différents réglages de luminosité, de contraste et d'équilibre chromatique sans gaspiller trop de papier photo coûteux. Il vous suffit ensuite de choisir la miniature qui vous semble la plus précise ou la plus satisfaisante, de noter sa référence et de la saisir à nouveau dans PPL, qui appliquera les réglages correspondants pour votre tirage final en taille réelle.
Un bouquet de fleurs orange, avec des zones blanches qui représentent les endroits où les couleurs sont hors gamme pour le tirage.

Très utile, la fonction d'avertissement de gamme de couleurs de Photoshop, les zones blanches ici, vous avertit des couleurs ou des zones de votre image qui ne s'imprimeront pas précisément sur le support sélectionné. Dans ce cas, avec le papier glacé Pro Platinum de Canon choisi, des zones importantes de la couleur intense des fleurs sont hors gamme pour le tirage.

Un bouquet de fleurs orange, avec des zones blanches nettement plus nombreuses qui représentent les endroits où les couleurs sont hors gamme pour le tirage.

Lorsque l'on choisit le papier mat beaux-arts lisse Premium de Canon pour imprimer la même image, une plus grande partie de l'image affiche l'avertissement de gamme de couleurs, ce qui montre à quel point la gamme de couleurs intenses de l'image sera moins bien restituée sur ce type de papier et vous aide à choisir votre papier.

Puis-je régler mon imprimante pour mieux gérer les couleurs non imprimables ?

Dans PPL, Photoshop ou dans un autre logiciel, vous pouvez choisir la façon de gérer les couleurs hors gamme (les couleurs de l'image qui n'entrent pas dans la gamme de couleurs imprimables de l'imprimante) grâce au paramètre d'intention de rendu.

L'option Perceptual (Perceptuel) vise à préserver l'impression visuelle globale des couleurs de l'image. Toutes les couleurs hors gamme seront ajustées aux couleurs imprimables les plus proches et les autres couleurs peuvent ensuite être ajustées pour préserver leur harmonie sur l'image. Le problème est que si toutes (ou presque toutes) les couleurs de votre image sont dans la gamme de couleurs, l'image pourrait être inutilement désaturée, et les couleurs saturées notamment considérablement ternies.

L'option Relative Colorimetric (Colorimétrie relative) ajustera uniquement les couleurs qui ne peuvent pas être imprimées sans toucher aux autres couleurs. Cela peut se traduire par des couleurs légèrement moins saturées, mais (en supposant qu'il n'y a pas trop de couleurs hors gamme sur l'image originale) les valeurs de luminosité seront dans l'ensemble plus stables qu'en utilisant l'option Perceptual (Perceptuel).

Une bonne stratégie consiste donc à vérifier d'abord la proportion de l'image qui est hors gamme et, si elle est élevée dans des zones importantes de l'image, à utiliser l'option Perceptual (Perceptuel). Si peu de couleurs ou peu de zones sont hors gamme, alors l'option Relative Colorimetric (Colorimétrie relative) altérera moins l'image.

Si vous choisissez d'utiliser l'option Colorimétrie relative, pensez à activer la fonction de compensation du point noir pour régler la tonalité de l'image de sorte que le point le plus sombre de l'image corresponde au point le plus sombre du profil ICC de l'imprimante. Cela ne devrait pas être nécessaire si vous choisissez l'option Perceptual (Perceptuel), car elle est relative au point noir et au point blanc. Cela ne devrait pas l'être non plus si vous utilisez les papiers Canon et les profils ICC intégrés, indique Canon. Toutefois, il est admis que la fonction de compensation du point noir ne devrait pas faire de tort et pourrait vous aider à obtenir des noirs plus riches, en particulier si vous imprimez sur des papiers très absorbants.

« Plus vous imprimerez, plus vous gagnerez de l'expérience », conclut Keith. « Et si vous n'obtenez pas les résultats souhaités pour une image spécifique, alors il vaut peut-être mieux opter pour un autre papier avec son profil ICC distinct et unique. »

Rédigé par Matthew Richards and Alex Summersby


Adobe, Photoshop, Photoshop Elements et Lightroom sont des marques déposées ou des marques commerciales d'Adobe aux États-Unis et/ou dans d'autres pays.

Articles liés

Recevez la newsletter

Cliquez ici pour recevoir des histoires sources d'inspiration et des articles passionnants de Canon Europe Pro