ARTICLE

Ombre et lumière : conseils pour effectuer des tirages de paysages en noir et blanc

Découvrez comment profiter au maximum de votre imprimante afin de faire ressortir les noirs riches et les gris nuancés de vos images monochromes.
Appareil photo Canon posé à côté d'une imprimante Canon et de plusieurs tirages en noir et blanc.

Clive Booth, ambassadeur Canon, adore capturer l'atmosphère et l'intensité d'un paysage en noir et blanc, et accorde tout autant d'importance à imprimer ses images. « En tant que photographe, le meilleur moyen de mettre en valeur vos photos comme vous souhaitez qu'elles soient perçues consiste à en effectuer un tirage », estime-t-il. © Clive Booth

Clive Booth est surtout connu pour ses photos publicitaires et de mode, mais le paysage spectaculaire du Peak District, son lieu de résidence, et le temps passé sur la magnifique île d'Islay, au large de la côte ouest en Écosse, lui ont également donné l'envie de se lancer dans la photographie de paysages en noir et blanc. C'est d'ailleurs grâce à une exposition à Paris de ses clichés de paysages de l'île d'Islay qu'il a pu réaliser un important projet pour Ardbeg, une marque de whisky détenue par LVMH, avec une distillerie sur l'île. Le projet a, en grande partie, consisté à capturer le caractère mystérieux et sauvage de l'île à travers des paysages atmosphériques monochromes.

Clive est tout aussi passionné par les tirages en noir et blanc des images. « J'ai une formation dans le design graphique et je travaille avec des presses depuis 30 ans », confie-t-il. « J'adore réaliser des impressions et des tirages de paysages en noir et blanc. Avec le bon sujet et les bonnes conditions atmosphériques, vous pouvez donner de très nombreux niveaux à une image. Il y a tant de finesse à révéler dans les détails, les lumières et les ombres, avec des dégradés doux à travers les tons. »

Dans cet article, l'ambassadeur Canon partage son expérience en matière d'impression noir et blanc et propose des conseils pour obtenir des résultats optimaux. En parallèle, Suhaib Hussain, responsable marketing produit EMEA chez Canon Europe, dévoile les détails techniques qui permettent aux imprimantes photo professionnelles de Canon de produire des impressions de très haute qualité.
Photo en noir et blanc de vagues tempétueuses venant s'écraser contre les rochers à côté d'un phare.

Il est important de capturer les détails des zones sombres et des zones lumineuses dans les paysages en noir et blanc, explique Clive, comme il l'a fait sur cette photo d'une tempête hivernale s'abattant sur le phare de Carraig Fhada à Kilnaughton Bay, sur l'île d'Islay en Écosse. Photo prise avec un Canon EOS-1D X (désormais remplacé par le Canon EOS-1D X Mark III) équipé d'un objectif Canon EF 35mm f/1.4L USM (désormais remplacé par le Canon EF 35mm f/1.4L II USM) à 1/500 s, f/2 et ISO 1250. © Clive Booth

1. Exploitez pleinement la capture de l'image

« Lors d'une prise de vue, vous cherchez à tirer le meilleur parti de l'appareil photo », explique Clive. « Actuellement, le Canon EOS R5 et l'EOS R6 sont des appareils photo d'exception. En termes d'optiques, il en va de même pour les objectifs à monture RF de Canon. J'utilise systématiquement le mode Dual Pixel RAW ou le format RAW, qui permet de tirer pleinement profit d'un fichier d'image. Les tout derniers appareils photo de Canon offrent une plage dynamique exceptionnelle, et vous pouvez capturer des détails incroyables dans des conditions de luminosité très faible et très élevée avec une définition des tons extraordinaire. »
Photo en noir et blanc de fûts vides en hiver à l'extérieur de la distillerie d'Ardbeg sur l'île d'Islay en Écosse.

Cette photo de fûts vides à l'extérieur de la distillerie d'Ardbeg sur l'île d'Islay illustre les capacités en basse lumière du Canon EOS 5D Mark IV, ainsi que la plage dynamique élevée disponible lorsque vous réalisez des prises de vue en mode Dual Pixel RAW. Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark IV équipé d'un objectif Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM à 24 mm, 1/200 s, f/2.8 et ISO 3200. © Clive Booth

2. Choisissez la bonne imprimante

Clive utilise l'imprimante imagePROGRAF PRO-1000 pour des tirages jusqu'au format A2, l'imprimante imagePROGRAF PRO-2000 pour des tirages plus grands au format A0, ainsi que le modèle imagePROGRAF PRO-300 (A3+) plus récent. « L'imprimante imagePROGRAF PRO-300 est abordable et incroyablement performante, c'est la plus performante pour sa taille », affirme-t-il. « Elle imprime aussi bien que les autres imprimantes que je possède, mais de manière plus efficace en quelque sorte. La richesse des noirs est phénoménale. »
D'après Suhaib, si vous souhaitez obtenir des tirages noir et blanc de haute qualité, l'une des choses les plus importantes est de vérifier le nombre d'encres monochromes que l'imprimante intègre. « Plus elles sont nombreuses, plus la gamme de tons que vous souhaitez obtenir sera étendue », explique-t-il. « Les dégradés seront plus naturels avec une meilleure neutralité des tons. Si votre imprimante dispose d'un nombre limité d'encres monochromes, les dominantes de couleur indésirables peuvent être problématiques, parce que lorsqu'un ton particulier n'est pas disponible dans les encres noires, l'imprimante utilise d'autres couleurs pour combler les vides. L'imprimante Canon PIXMA PRO-200, par exemple, dispose d'encres noires, grises et gris clair. L'imagePROGRAF PRO-300 possède des encres noir mat, noires photo et grises. L'encre noir mat est plus dense pour apporter des noirs plus profonds et plus riches, et à cet égard, elle peut offrir des résultats plus impressionnants que le modèle imagePROGRAF PRO-1000. »

Clive pensait que ce ne serait pas possible. « Lorsque Suhaib m'a envoyé l'imprimante imagePROGRAF PRO-300, je me suis dit qu'elle ne pouvait pas être plus performante que le modèle imagePROGRAF PRO-1000 ou PRO-2000. Il m'a dit : « Essayez d'imprimer un cliché comportant des noirs ». C'est ce que j'ai fait, et j'ai été stupéfait de la qualité. Au format A3+, le modèle imagePROGRAF PRO-300 est le plus puissant de la gamme. »

Possédez-vous un équipement Canon ?

Enregistrez votre équipement pour bénéficier de conseils gratuits d'experts, faire réparer ou entretenir votre matériel, participer à des événements sources d'inspiration et profiter d'offres exclusives grâce au programme CPS (Canon Professional Services).
Noir et blanc de la brume matinale sur le sommet enneigé du Schilthorn en Suisse.

L'absence de couleur dans le premier cliché de Clive a fait de cette image du sommet de Schilthorn, dans les Alpes bernoises suisses, un choix idéal pour un tirage en noir et blanc, le monochrome renforçant l'intensité et le froid du paysage. Le logiciel Professional Print & Layout (PPL) de Canon intègre un mode d'impression photo monochrome dédié pour améliorer la qualité des impressions noir et blanc comme celle-ci. Photo prise avec un Canon EOS 5DS R équipé d'un objectif Canon EF 85mm f/1.2L II USM à 1/1000 s, f/2.8 et ISO 1000. © Clive Booth

3. Calibrez votre flux de travail

« Il est très important de calibrer votre flux de travail », précise Clive. « Tout est calibré dans mes équipements, des écrans de mon ordinateur aux éclairages sous lesquels je vérifie les tirages. » Clive effectue généralement la majorité de ses retouches dans Adobe Lightroom, puis importe ses images dans le logiciel Professional Print & Layout (PPL) de Canon, qui peut être utilisé seul ou en tant que plug-in avec le logiciel d'édition Digital Photo Professional (DPP) de Canon ou Adobe Photoshop et Lightroom. « Je ne peux pas m'en passer », confie-t-il. « C'est un logiciel incroyablement puissant, qui a considérablement simplifié le processus d'impression. De nombreuses personnes ne réalisent pas à quel point il est puissant. C'est l'un des principaux avantages qu'offrent les imprimantes Canon. »
Helen Bartlett se tient près d'une imprimante Canon imagePROGRAF PRO-1000 et regarde un tirage photo en noir et blanc au format A2.

Étapes de création d'un tirage noir et blanc parfait

Le spécialiste de l'impression Jay Sinclair apprend à la photographe Helen Bartlett, spécialisée dans les photos de famille, à produire de superbes tirages noir et blanc de ses photos.
« Même si la lumière de l'écran est projetée et la lumière du tirage est réfléchie, les outils d'épreuvage à l'écran du logiciel PPL vous permettent d'obtenir un aperçu tout à fait précis de votre image lorsqu'elle sera imprimée sur divers papiers photo et beaux-arts Canon, ainsi que sur des papiers d'autres fabricants indépendants. Le papier de qualité est onéreux. Cela permet donc d'obtenir les résultats souhaités tout en réalisant un gain de temps et d'argent. L'homogénéité des papiers est également exceptionnelle. Je sais que si je retouche mes images pour obtenir les résultats souhaités sur les imprimantes imagePROGRAF que j'utilise dans mon studio, je peux les envoyer partout dans le monde, et si elles sont imprimées sur les mêmes imprimantes avec le même papier, les résultats seront identiques. »

« L'impression Modèle est une autre fonction très utile du logiciel PPL. Lors de l'épreuvage papier, elle vous permet de créer des miniatures de votre fichier avec des variations de luminosité, de contraste et de ton. C'est comme si vous créiez une planche contact. Vous pouvez choisir la version que vous préférez avant de lancer l'impression finale. Si vous avez confiance dans la précision de votre écran, vous pouvez même utiliser la fonction d'impression Modèle lors de l'épreuvage à l'écran afin d'obtenir un aperçu des différences. »
Photo d'un paysage en noir et blanc de la mer calme recouverte de brume à Kilnaughton Bay, sur l'île d'Islay en Écosse.

L'atmosphère que créent la brume marine et les eaux calmes à Kilnaughton Bay sur l'île d'Islay est plus intense en noir et blanc. Le logiciel PPL de Canon vous permet de créer des miniatures de votre fichier avant de l'imprimer, avec de légères variations de couleur, de luminosité et de contraste afin de pouvoir sélectionner votre version préférée avant d'effectuer le tirage papier. Photo prise avec le Canon EOS-1D X équipé d'un objectif Canon EF 100-400mm f/4.5-5.6L IS II USM à 248 mm, 1/3200 s, f/5 et ISO 150. © Clive Booth

4. Utilisez le mode d'impression photo monochrome

Le logiciel PPL intègre un mode d'impression photo monochrome dédié pour réduire les dominantes de couleur dans les paysages en noir et blanc. Si vous ne disposez pas d'un écran haut de gamme et d'un flux de travail parfaitement calibré, cela peut vous permettre d'obtenir d'excellents résultats. « Le mode photo noir et blanc réduit la quantité de couleur sur le tirage, afin de composer les tons que les encres noires et grises ne peuvent pas reproduire à elles seules », explique Suhaib. « Il s'appuie sur un algorithme spécialement développé pour générer une impression neutre en utilisant uniquement les encres photo cyan et magenta photo plus claires, outre les encres noires et grises de l'imprimante. C'est un moyen simple et rapide d'éviter les dominantes de couleur. »

5. Sélectionnez le meilleur papier pour vos tirages en noir et blanc

La qualité de l'impression est étroitement liée à celle du papier. Clive explique que les papiers beaux-arts et mats premium les plus récents de Canon sont exceptionnels, mais il adore également les papiers Hahnemühle. « Différents papiers peuvent donner à vos tirages un rendu différent et vous pouvez en changer très facilement. Vous pouvez acheter différents papiers Canon, sélectionner le papier adéquat dans la boîte de dialogue d'impression, et le logiciel s'occupe du reste. Vous pouvez créer des impressions adaptées à l'archivage à domicile, de la meilleure qualité possible, à l'aide du modèle imagePROGRAF PRO-300. Ce qui ne pouvait jusqu'alors être réalisé qu'avec des imprimantes très encombrantes est désormais possible avec une machine suffisamment petite et abordable pour n'importe quel photographe. »

Suhaib reconnaît que le papier et les encres sont essentiels dans l'impression monochrome. « Le niveau de blanc du papier aura une incidence sur le tirage, tout comme la balance des blancs a un impact sur une image numérique », explique-t-il. « Les papiers mats offrent généralement des tons bien plus atténués : les blancs sont plus doux, les tirages auront donc sans doute un aspect plus chaleureux qu'à l'écran. Nous recommandons systématiquement de calibrer le flux de travail et d'utiliser le profilage des couleurs ainsi que l'épreuvage écran et papier pour déterminer le rendu du tirage final sur un type de papier spécifique. »
Photo monochrome de la pluie tombant sur des dunes herbeuses de l'île d'Islay, en Écosse.

L'impression sans marge offre la possibilité de tester un large éventail de types et de tailles de papiers différents, ce qui renforce l'impression d'immersion et d'intensité des paysages en noir et blanc, comme cette photo d'une averse sur la Big Strand, la plus longue plage d'Islay. Photo prise avec un Canon EOS 5DS équipé d'un objectif Canon EF 24-70mm f/4L IS USM à 47 mm, 1/500 s, f/4 et ISO 160. © Clive Booth

6. Tirez le meilleur parti de l'impression sans marge

Les tout derniers modèles d'imprimante Canon imagePROGRAF et Canon PIXMA PRO-200 offrent l'avantage non négligeable de pouvoir réaliser des tirages photo sans marge sur du papier mat et beaux-arts, ainsi que sur du papier glacé. Cela vous permet d'utiliser l'ensemble des supports pour des impressions bord à bord et d'agrandir vos tirages. « Vous n'êtes pas limité à des impressions 330 x 483 mm, par exemple », explique Clive. « Vous pouvez également utiliser différentes longueurs de papier qui correspondent le mieux au rapport d'aspect de l'image, des formats carrés aux formats panoramiques. »

7. Préservez l'image que vous avez conçue

« L'archivage est important dans les tirages photo professionnels », poursuit-il. « Je dispose de disques durs que je dois connecter à des ordinateurs datant d'il y a 20 ans, simplement pour accéder aux fichiers. Que se passera-t-il dans 50 ans ? L'ensemble des imprimantes, encres et papiers Canon peuvent générer des impressions qui dureront plus de 150 ans. L'impression est le meilleur moyen d'archiver votre travail, c'est donc un argument de poids. Par ailleurs, chacun dispose d'un écran différent. En tant que photographe, le meilleur moyen d'exposer votre travail comme vous souhaitez qu'il soit perçu consiste à effectuer un tirage. L'impression est une question d'art, de qualité, de passion et de valeur. Mais elle est également liée à la qualité et à la longévité de l'archivage. »

Rédigé par Matthew Richards


Articles liés

  • ARTICLE

    Comment préparer des tirages photo pour une exposition

    Du choix du papier aux profils et à l'épreuvage, apprenez tout ce qu'il faut savoir sur l'impression de tirages pour une exposition.

  • ARTICLE

    Obtenez de meilleures impressions avec les fonctions d'épreuvage à l'écran et papier

    Découvrez comment utiliser les options d'épreuvage à l'écran et papier à l'aide du plug-in Professional Print & Layout de Canon pour garantir des tirages photo parfaits.

  • ARTICLE

    Améliorez vos compétences en matière d'impression en évitant facilement ces cinq erreurs

    Jay Sinclair, spécialiste de l'impression Canon, révèle les cinq erreurs d'impression les plus courantes et explique comment les éviter.

  • ARTICLE

    Imprimer des captures de vidéo 8K

    Le photographe de mariage Sanjay Jogia explique comment il a produit des tirages époustouflants sur une imprimante imagePROGRAF PRO-300 à partir d'une vidéo 8K filmée avec un Canon EOS R5.

  • Recevez la newsletter

    Cliquez ici pour recevoir des histoires sources d'inspiration et des articles passionnants de Canon Europe Pro