ARTICLE

Les conseils en matière de photographie de portrait professionnelle que j'aurais aimé connaître à mes débuts...

L'ambassadrice Canon britannique Rosie Hardy est reconnue pour ses autoportraits créatifs. Accompagnée de ses homologues Lorenzo Agius et David Turecký, elle nous livre des conseils pratiques pour réussir dans la photographie de portait professionnelle. Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark II équipé d'un objectif Canon EF 35mm f/2 IS USM à 1/1600 s, f/2.5 et ISO 800. © Rosie Hardy

Quelle est la recette du succès en tant que photographe de portrait ? S'il semble parfois que les plus grands professionnels ont toujours été au sommet de leur art, il y a un début à tout, et tout le monde ou presque apprend par tâtonnement, enchaînant réussites et difficultés. Nous nous sommes entretenus avec trois ambassadeurs Canon, Lorenzo Agius, David Turecký et Rosie Hardy, tous spécialisés dans différents types de photographie de portrait, et leur avons demandé de nous livrer quelques astuces concrètes.

D'après leur expérience, quels conseils peuvent-ils nous donner à ceux qui souhaitent se lancer en tant que photographe de portrait ? Qu'auraient-ils aimé savoir au sujet de l'équipement, de la gestion des missions et de l'autopromotion ?

1. Allez sur le terrain

« Il n'existe pas de recette miracle pour devenir photographe de portrait ou de célébrités », estime Lorenzo Agius, photographe commercial et de mode émérite. « Il ne faut pas hésiter à faire des erreurs pour avancer. Vous devez simplement aller sur le terrain, surtout dans mon métier. Lorsque je m'étais constitué un portfolio, j'allais voir les agences publicitaires, les agents, les magazines et les compagnies cinématographiques pour étoffer mon carnet d'adresses et découvrir l'aspect créatif des choses. »

Lorenzo a commencé sa carrière en capturant des images emblématiques d'Ewan McGregor et des autres membres du casting de Trainspotting pour les besoins de la campagne promotionnelle du film. Par la suite, il a réalisé des portraits de pointures internationales comme Madonna, Beyoncé et Tom Cruise, et certaines de ses photos figurent dans la collection permanente de la National Portrait Gallery du Royaume-Uni.

« Lorsque j'ai réussi à percer, au lieu de considérer que j'étais le meilleur, je me suis estimé chanceux », poursuit Lorenzo. « Les gens se complaisent à dire que vous devez tout à la chance, mais en réalité, le secret est d'aller constamment frapper aux portes. Il peut vous arriver de vous adresser à la mauvaise personne, mais celle-ci peut vous orienter vers l'une de ses connaissances, travaillant par exemple sur une campagne adaptée à vos compétences. La persévérance est la clé. »

Actor Jude Law folds his arms and gives a quizzical look. Portrait by Lorenzo Agius on a Canon EOS 5DS.
L'ambassadeur Canon britannique Lorenzo Agius est connu pour ses portraits de célébrités, comme ce cliché de Jude Law. Photo prise avec un Canon EOS 5DS équipé d'un objectif Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM à 70 mm, 1/200 s, f/5.0 et ISO 500. © Lorenzo Agius
A black and white portrait of a woman holding up a hand to shield her eyes from the sun. Portrait by Lorenzo Agius on a Canon EOS 5D Mark III.
Un portrait en noir et blanc de Lorenzo redoutablement simple et efficace. Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark III équipé d'un objectif Canon EF 50mm f/1.2L USM à 1/250 s, f/7.1 et ISO 400. © Lorenzo Agius
Canon Professional Services

Possédez-vous un équipement Canon ?

Enregistrez votre équipement pour bénéficier de conseils gratuits d'experts, faire réparer ou entretenir votre matériel, participer à des événements sources d'inspiration et profiter d'offres exclusives grâce au programme CPS (Canon Professional Services).

De la même manière, Rosie Hardy souligne que les projets personnels, l'apprentissage et l'expérimentation peuvent aider à promouvoir votre activité. Photographe de portrait et de mariage qui a réussi à imposer son univers unique dans le domaine du portrait, Rosie est suivie par la bagatelle de 160 000 personnes sur son compte Instagram, sur lequel elle partage les autoportraits éthérés et magiques qu'elle réalise dans le cadre de son travail personnel. « Lorsque j'étais adolescente, je me suis lancé dans un projet baptisé « 100 Strangers » (100 étrangers), et je me suis fixé pour mission d'apprendre à approcher et à photographier absolument tout le monde », se souvient-elle.

« Cette seule expérience m'a appris énormément de choses, notamment sur les différents types de lumière naturelle, sur la manière dont la lumière façonne les portraits et sur l'art de diriger les sujets et de les mettre à l'aise. C'est un mode d'apprentissage exceptionnel, et il suffit que certaines personnes aiment vos portraits pour que le bouche-à-oreille fasse le reste. Le fait de suivre d'autres personnes sur les réseaux sociaux s'avère également une stratégie payante et gagnant-gagnant ! »

David Turecký dispose d'une expérience étendue dans le domaine de la photographie éditoriale, qui l'a amené à travailler avec Forbes, Elle, Maxim, Esquire, Wallpaper et Newsweek, entre autres publications. Il travaille également en tant que photographe commercial pour l'agence photo Grove Productions située à Prague.

David souligne lui aussi l'importance d'aller sur le terrain, en ajoutant qu'il est utile de se tenir informé et de s'impliquer dans le secteur au sens large. « Il est important de se renseigner sur la concurrence, de suivre les tendances, de consulter des magazines et de s'informer sur le milieu », précise-t-il. « N'oubliez pas d'envoyer votre portfolio, mais essayez également de rencontrer des directeurs artistiques en personne. »

A black and white portrait of Taťána Kuchařová in a basketball court. Portrait by David Turecký on a Canon EOS 6D.
Le portrait de Taťána Kuchařová réalisé par l'ambassadeur Canon tchèque David Turecký défie les attentes que l'on pourrait avoir d'une photo d'une actrice, modèle et détentrice du titre de Miss Monde. Photo prise avec un Canon EOS 6D équipé d'un objectif Canon EF 24-70mm f/2.8L USM à 24 mm, 1/500 s, f/4.0 et ISO 320. © David Turecký
Designer Barnaba Fornasetti holds a mask with a single, large eye hole in front of his face. Colourful portrait by David Turecký on a Canon EOS 6D.
Le designer Barnaba Fornasetti photographié par David. Photo prise avec un Canon EOS 6D équipé d'un objectif Canon EF 17-40mm f/4L USM à 40 mm, 1/160 s, f/5.6 et ISO 100. © David Turecký

2. Apprenez auprès de nombreuses sources

Devez-vous vous spécialiser dès le début ? Bien qu'il considère que la plupart des photographes identifient très tôt la spécialité vers laquelle ils souhaitent se tourner, Lorenzo souligne que toutes les autres activités auxquelles vous vous livrez à vos débuts peuvent être riches en enseignements. « J'ai commencé avec les natures mortes, puis je me suis lancé dans la mode et les portraits. La transition a été lente, mais je savais à l'époque que c'était exactement ce que je voulais faire.

Vous devez vraiment connaître tous les aspects : si vous photographiez actuellement des voitures, cela ne signifie pas que vous ne ferez jamais de photographie de paysage. J'ai travaillé avec tous types de personnes, des photographes commerciaux aux photographes de mode, en passant par les photographes de voitures ou encore de natures mortes. J'ai beaucoup appris de cette manière, car j'ai acquis un large éventail d'informations qui m'ont été utiles par la suite dans ma carrière de photographe. »

3. Utilisez un équipement de qualité

Que pouvez-vous nous dire au sujet de votre équipement ? Existe-t-il par exemple des objectifs incontournables dans lesquels investir dès le début ? « Ce que j'ai appris au sujet de l'équipement, c'est que pour réussir une photo, l'important est d'avoir une vision, et non un objectif ou un appareil hors de prix », explique Rosie. « Cela étant, il reste important d'investir dans un kit de qualité. Pendant de nombreuses années, mon appareil de prédilection était un Canon EOS 5D Mark II, et je viens de passer au Canon EOS 5D Mark IV.

J'ai constaté qu'un ensemble d'objectifs (portrait, grand angle et zoom) était un bon point de départ, une telle combinaison permettant de couvrir la plupart des scénarios de base. Mon premier objectif était un Canon EF 50mm f/1.4 USM, un excellent objectif portrait de milieu de gamme. J'ai ensuite fait l'acquisition d'un objectif Canon EF-S 24mm f/2.8 STM et d'un objectif Canon EF 70-200mm f/2.8L IS II USM pour les mariages. Plus j'évolue dans mon métier, plus j'aime utiliser les objectifs Canon EF 35mm f/1.4L II USM et Canon EF-S 24mm f/2.8 STM, car ils me permettent d'instaurer une certaine intimité avec mes clients, un exercice dans lequel je suis désormais plus à l'aise. »

David admet qu'il lui est crucial de disposer du bon équipement, en particulier d'objectifs adaptés à son travail. « J'utilise essentiellement l'objectif Canon EF 50mm f/1.4 USM en raison de sa netteté et de sa profondeur. Il est en outre tellement léger qu'il donne l'impression de tenir le boîtier seul pendant la prise de vue », s'enthousiasme-t-il.

« J'apprécie particulièrement le Canon EF 17-40mm f/4L USM lorsque j'essaie d'intégrer l'arrière-plan. J'utilise également souvent le Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM, un objectif polyvalent doté d'un autofocus réactif et d'une structure robuste qui lui permet de supporter les chocs accidentels. »

Rosie Hardy appears to lean back on the edge of a cliff. Self-portrait by Rosie Hardy on a Canon EOS 5D Mark II.
Les images de Rosie exigent une grande créativité et un important travail de post-production pour créer des scénarios impossibles. Le portrait central a été réalisé avec un Canon EOS 5D Mark II équipé d'un objectif Canon EF 35mm f/2 IS USM à 1/640 s, f/2.5 et ISO 100. © Rosie Hardy
Rosie Hardy stands in a lake with a fishing rod, appearing to be fishing for glowing stars. Self-portrait by Rosie Hardy on a Canon EOS 5D Mark II.
Le style de Rosie pourrait être présenté comme un mélange entre magie et réalisme, avec des scènes fantastiques travaillées pour sembler réelles. Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark II à 35 mm, 1/400 s, f/1.8 et ISO 160. © Rosie Hardy

4. Cultivez votre différence

Rosie pense qu'il est important de proposer une offre distinctive. Pour elle, « il est judicieux de s'essayer à tout. Il peut être très gratifiant de savoir photographier partout et dans toutes les conditions d'éclairage, mais aussi de ne pas entièrement contrôler la situation. C'est pour cette raison que j'aime constamment essayer de nouvelles choses, sans perdre de vue mon style lors de mes expérimentations.

Sur mes réseaux sociaux, je partage mon travail personnel ainsi que mon travail pour des clients en adéquation avec mon style de travail personnel. Toutefois, en coulisse, je passe du bacon à l'aérographe pour mettre en avant le panier garni d'un hôtel, je grime quelqu'un en zèbre pour les besoins d'une couverture d'album ou je réalise des portraits d'enfants. »

5. Choisissez votre équipement en fonction de vos projets

Rosie insiste sur l'importance de choisir l'objectif en fonction des résultats que vous souhaitez obtenir. Pour elle, « l'objectif Canon EF 85mm f/1.2L II USM est tout particulièrement adapté aux portraits, car sa profondeur fait ressortir le caractère du visage des sujets, en particulier leurs yeux. Grâce à lui, vous pouvez vous tenir à bonne distance du sujet, ce qui l'aide à se sentir à l'aise (l'appareil photo étant éloigné de son visage), tout en réalisant des portraits intimistes. »

Lorenzo reconnaît que tout dépend de la tâche à réaliser. Le sentiment de ne pas être suffisamment équipé est un problème récurrent chez les photographes », observe-t-il. « Ils ont l'impression de devoir se munir de toute une panoplie d'objectifs, ce qui n'est pas vraiment nécessaire. Je dois posséder cinq ou six objectifs, mais j'ai tendance à n'en utiliser que deux : le premier dans 70 % des cas, le deuxième dans les 30 % restants. Il m'arrive d'utiliser un objectif long, ou un objectif ultra grand angle. Il est essentiel d'apprendre à faire confiance à son objectif. »

Denzel Washington stands against a distressed orange wall. Portrait by Lorenzo Agius on a Canon EOS 5D Mark III.
Un autre portrait de célébrité charismatique réalisé par Lorenzo, cette fois de l'acteur Denzel Washington. Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark III équipé d'un objectif Canon EF 50mm f/1.2L USM à 1/160 s, f/5.6 et ISO 1250. © Lorenzo Agius
Stan Lee sits at a table gesturing with his hands as if telling a story. Portrait by Lorenzo Agius on a Canon EOS 5D Mark III.
Lorenzo immortalise le défunt Stan Lee, connu pour ses frasques devant les appareils photo. Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark III équipé d'un objectif Canon EF 35mm f/1.4L USM à 1/125 s, f/6.3 et ISO 200. © Lorenzo Agius

6. Adaptez vos prises de vue en fonction de vos sujets

Comment reconnaître les clichés dont vous allez avoir besoin ? David recommande de planifier cet aspect en amont. « Avant la prise de vue, essayez de déterminer s'il s'agit d'un sujet plutôt introverti ou extraverti, puis préparez la prise de vue en conséquence.

Dans la mesure possible, il est préférable de rencontrer la personne ou de lui téléphoner avant la prise de vue pour lui exposer votre vision. S'il s'agit d'une personnalité publique, étudiez ses interviews et photos précédentes. Les sujets étant généralement crispés au début de la prise de vue (à l'exception des mannequins professionnels), abstenez-vous de commencer par la photo de couverture. »

Rosie rejoint l'idée qu'il faut établir une connexion avec son sujet. « Pour moi, il est important de prendre des photos flatteuses, mais aussi de réaliser des portraits qui racontent des histoires », précise-t-elle.

« Dans un monde dominé par les réseaux sociaux, mes clients et amis me disent systématiquement se sentir intimidés et dépossédés de tout contrôle face à quelqu'un qui les prend en photo. J'ai besoin que mes sujets aient confiance en ma capacité à raconter leur histoire, à capturer quelque chose qui les représente fidèlement, qu'ils garderont précieusement et dont ils se souviendront pendant des années. »

A black and white portrait of José Mourinho covering part of his face with his hands, in disappointment. Portrait by David Turecký on a Canon EOS 6D.
Le portrait du manager de football José Mourinho réalisé par David ne consiste pas seulement à produire une image, mais à révéler le caractère du sujet. Photo prise avec un Canon EOS 6D équipé d'un objectif Canon EF 50mm f/1.8 USM à 1/125 s, f/6.3 et ISO 100. © David Turecký
Martin Šonka stands in an aircraft hangar beside a small plane. Portrait by David Turecký on a Canon EOS 6D.
Dans cette photo du pilote tchèque de voltige aérienne Martin Šonka prise par David, il s'agit avant tout de raconter une histoire en l'ancrant dans une atmosphère, de façon à présenter ce pilote dans l'environnement qu'il aime. Photo prise avec un Canon EOS 6D équipé d'un objectif Canon EF 17-40mm f/4L USM à 33 mm, 1/160 s, f/9 et ISO 100. © David Turecký

7. Suivez la ligne éditoriale

David précise qu'un bon photographe de portrait doit garder à l'esprit les exigences éditoriales de la prise de vue, le cas échéant. « Lorsque je prépare une prise de vue, je cherche toujours un lieu susceptible de sublimer le thème. Par exemple, pour une interview d'un acteur axée sur sa passion pour les voitures, au lieu de réaliser la prise de vue dans un cinéma, je préfère trouver un vieux garage ou l'entrepôt d'un circuit.

Vous devez également respecter l'ambiance du thème, selon qu'il s'agit d'un shooting plutôt joyeux ou triste, par exemple. »

8. Entretenez la connexion

« S'il est une chose primordiale, c'est de garder le rythme de la prise de vue », déclare Lorenzo. « Pour y parvenir, un objectif zoom vous sera d'une aide précieuse. Lorsque je travaille avec une star du grand écran comme Will Smith et que je n'ai pas beaucoup de temps devant moi, je veux capter l'attention de mon sujet, tisser des liens avec lui et le photographier sans attendre. Vous devez éviter de vous arrêter pour changer d'objectif, au risque de couper la dynamique et l'énergie de la prise de vue.

J'ai tendance à beaucoup utiliser l'objectif Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM, car sa portée est exceptionnelle et sa qualité optimale. Sa grande polyvalence permet de l'utiliser la majeure partie du temps. »

Rosie Hardy lies in long grass. Self portrait by Rosie Hardy on a Canon EOS 5D Mark II.
Rosie estime que les réseaux sociaux devraient être utilisés pour nouer de véritables liens et non pour courir après les mentions J'aime. Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark II équipé d'un objectif Canon EF 35mm f/2 IS USM à 1/200 s, f/1.6 et ISO 640. © Rosie Hardy

9. Faites votre promotion sur les réseaux sociaux

Rosie Hardy leaps along the brow of a hill.

Rosie Hardy explique comment développer son activité grâce aux réseaux sociaux

La photographe Rosie Hardy, spécialisée dans les photos de mariage et les autoportraits, révèle comment elle a utilisé les réseaux sociaux pour développer sa marque.

Le travail seul est-il suffisant ? Quelle est l'importance de votre présence sur les réseaux sociaux, par rapport au réseautage local ou au bouche à oreille ? « Les réseaux sociaux sont une véritable source d'activités marketing, au même titre qu'un site Web et que des cartes de visite », affirme Lorenzo. « Bon nombre de personnes, moi compris, ne consacrent pas assez de temps aux ressources comme Instagram, omettant d'y publier régulièrement du contenu. Vous devez vous exprimer à travers vos photos et votre mode de vie, afin que les personnes qui vous suivent se fassent une idée de vous sur les plans personnel et professionnel. »

Étonnamment au regard de sa présence sur ceux-ci, Rosie avertit que les réseaux sociaux ne constituent pas une garantie de succès. « Vous devez vous montrer authentique dans votre autopromotion », souligne-t-elle. « Les réseaux sociaux recèlent de nombreuses opportunités d'établissement de connexions et de relations, à l'instar du réseautage dans le monde réel. Je pense que la nature « sociale » des réseaux sociaux échappe à de nombreuses personnes. Les pratiques comme le fait de demander aux gens de vous suivre dans un commentaire sont vraiment déconcertantes : dans le monde réel, personne ne demande spontanément à un inconnu de suivre son travail ! Le réseautage doit être une activité authentique, ne consistant pas seulement à gonfler artificiellement votre audience.

« Une activité saine est avant tout une affaire de passion : aucun conseil sur les réseaux sociaux ni réseautage ne peut remplacer l'exaltation et l'enthousiasme de faire quelque chose qui vous passionne », rappelle Rosie.

10. Prenez le temps d'entretenir la flamme

Rosie insiste sur l'importance de maintenir votre enthousiasme. « La principale leçon que j'ai tirée de mon activité de photographe professionnelle est que cela doit rester un hobby avant tout autre chose. Je consacre du temps à mon travail personnel au moins deux fois par mois. Si je ne devais perdre ne serait-ce qu'une partie de ce temps pour moi, je serais considérablement moins épanouie.

J'ai découvert que la gestion d'une entreprise impliquait le recouvrement des paiements et le fait d'avoir des e-mails et de la paperasse par-dessus la tête. C'est quelque chose que j'accepte aujourd'hui, mais j'ai lutté avant d'en arriver là. Bon nombre de photographes sont des artistes, et la partie administrative peut brimer leur créativité. Je ne soulignerai donc jamais assez l'importance de dégager du temps pour votre travail personnel. »

Rédigé par Lucy Fulford


L'équipement d'un photographe de portrait

L'équipement utilisé par la plupart des photographes de portrait professionnels

Canon camera kit is arranged, including a Canon EOS 5D Mark IV, Canon PowerShot G7 X Mark II, a Canon Speedlite and a Canon lenses.

Appareils photo

Canon EOS 5D Mark IV

Ce reflex plein format de 30,4 millions de pixels capture le moindre détail, même en situation de contraste extrême. La prise de vue en continu à 7 im./s est utile lorsque vous souhaitez saisir l'instant parfait.

Canon EOS 5D Mark III

Cet appareil photo reflex numérique plein format de 22,3 MP, avec un système autofocus à 61 collimateurs et une prise de vue en continu de 6 im./s, permet un contrôle manuel de chaque commande et propose un mode HDR intégré.

Canon EOS 5DS

Couplées à la résolution de 50,6 millions de pixels, la rapidité et la convivialité d'un reflex numérique permettent de saisir chaque détail. L'EOS 5DS transforme votre perception du monde.

EOS 6D de Canon

Reflex numérique compact de 20,2 millions de pixels doté d'un capteur plein format. Idéal pour les portraits et la photo de voyage, cet appareil permet un contrôle étroit de la profondeur de champ et l'utilisation d'un large éventail d'objectifs EF grand-angle.

Canon PowerShot G7 X Mark II

Intégrant un capteur de type 1,0, un objectif Canon f/1,8-2,8 lumineux, une capacité de traitement DIGIC 7 supérieure, ce compact grand capteur procure un niveau de créativité équivalent à celui d'un reflex, aussi bien pour les photos que pour les vidéos Full HD, le tout dans un boîtier au format de poche.

Objectifs

Canon EF 50mm f/1.4 USM

Avec sa grande ouverture maximale et son système de mise au point rapide, cet objectif standard hautement performant assure une qualité surprenante, quel que soit le motif ou le sujet photographié. « J'utilise essentiellement cet objectif en raison de sa netteté et de sa profondeur », nous confie David Turecký. « Il est en outre tellement léger que vous avez l'impression de ne tenir que le boîtier pendant la prise de vue. »

Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM

Cet objectif à zoom standard de qualité professionnelle offre une netteté d'image exceptionnelle et une robustesse digne de la série L. Son ouverture constante de f/2.8 vous permet non seulement de prendre de superbes photos, même en basse lumière, mais aussi de contrôler facilement la profondeur de champ. « Sa portée est exceptionnelle et sa qualité optimale », s'enthousiasme Lorenzo Agius. « Grâce à sa grande polyvalence, c'est un objectif que vous pouvez utiliser la majeure partie du temps. »

Canon EF 85mm f/1.2L II USM

Ce téléobjectif court de série L à grande ouverture est idéal pour la prise de vue en basse lumière et les effets créatifs avec une profondeur de champ extrêmement faible et un arrière-plan flouté. Pour Rosie Hardy, « il est tout particulièrement adapté aux portraits, car sa profondeur fait ressortir le caractère du visage des sujets, en particulier leurs yeux ».

Canon EF 35mm f/1.4L II USM

Un classique moderne : objectif à grand-angle standard prisé par les photographes de reportage pour sa perspective naturelle, ses capacités en basse lumière et ses excellentes performances optiques. Rosie aime photographier avec l'objectif Canon EF 35mm f/1.4L II USM, car il lui permet d'instaurer une certaine intimité avec ses clients.

Canon EF 17-40mm f/4L USM

Un zoom optique ultra-grand angle qui offre une qualité d'image exceptionnelle et une ouverture maximale constante. Son boîtier compact et léger en fait le compagnon de voyage idéal. « J'apprécie particulièrement le Canon EF 17-40mm f/4L USM lorsque j'essaie d'intégrer l'arrière-plan », explique David.

Canon EF 20mm f/2.8 USM

Avec son grand angle de vue et sa profondeur de champ étendue, l'EF 20 mm f/2,8 est l'outil de prédilection des photographes spécialisés dans les paysages, l'architecture ou les reportages. Cet objectif peut être utilisé quasiment partout.

Accessoire

Canon Speedlite 600EX II-RT

Le Speedlite 600EX II-RT est conçu pour prendre en charge des cadences d'image élevées et fonctionne dans les situations les plus extrêmes. Utilisé indépendamment de l'appareil photo ou dans la griffe porte flash, sa polyvalence vous offre un contrôle total de l'éclairage.

Articles liés

Tout afficher

Recevez la newsletter

Cliquez ici pour recevoir des histoires sources d'inspiration et des articles passionnants de Canon Europe Pro

Inscrivez-vous maintenant