ARTICLE

Histoire du « fantastique » hêtre de David Noton, spécialiste de la photographie de voyage

Durant sa longue carrière en tant que spécialiste de la photographie de voyage, David Noton est passé d'innombrables fois à côté de ce vieux hêtre, situé à proximité de chez lui dans le Dorset, et l'a toujours admiré. Par un matin brumeux de novembre 2017, il l'a capturé dans toute sa splendeur. Photo prise à Sherborne, dans le Dorset, avec le Canon EOS 5DS R équipé d'un objectif EF 16-35mm f/2.8L III USM. © David Noton

David Noton voyage dans le monde entier pour prendre des photos. Toutefois, l'une de ses images favorites de 2017, celle d'un vieux hêtre majestueux au cœur de la campagne anglaise, a été prise à quelques pas de chez lui seulement, dans le Dorset.

« J'ai dû passer à côté de cet arbre chaque semaine, voire plus, au cours de ces 22 dernières années », précise David Noton au sujet de ce hêtre, qui pousse dans la forêt d'Everlanes Wood, à moins de deux kilomètres de chez lui, à Miborne Port, à la frontière entre les comtés de Somerset et Dorset. « Je l'ai toujours admiré. »

Un arbre millénaire

« On trouve de nombreux hêtres dans cette partie du pays, mais celui-ci est un spécimen particulièrement fantastique », dit-il. « Sa forme est extraordinaire. Apparemment, un hêtre peut vivre des centaines d'années avec des bois de taillis de plus de 1 000 ans. Avec ma femme, Wendy, nous spéculons souvent sur l'âge de celui-ci. Qui sait ? »

David Noton éprouve un réel attachement pour cet arbre, qu'il décrit comme une source inépuisable d'inspiration. « Il y a quelques années, un propriétaire local m'a demandé de prendre [en photo] l'évolution du paysage au fil des saisons. J'ai pris une série de clichés de ce hêtre à chacune des quatre saisons, c'est ce qui me fait dire que j'ai établi un certain lien avec lui. Je me demande de quelles histoires il a été le témoin. »

Je montais la colline, à travers les bois, entouré par le brouillard. L'atmosphère était très particulière.

Le jour où cette photo a été prise, au début du mois de novembre 2017, David Noton avait préparé son Canon EOS 5DS R et toute une panoplie d'objectifs. Toutefois, il ne pensait pas rendre de nouveau visite à cet arbre. « Ce matin-là, il y avait du brouillard et les couleurs automnales étaient magnifiques », relate-t-il. « Je montais la colline, à travers les bois, entouré par le brouillard. L'atmosphère était très particulière. »

D'un point de vue photographique, pour tirer le meilleur parti de la scène « féérique » qui s'offrait à lui, il lui fallait « trouver des couleurs distinctives et une forme graphique pour établir un contraste avec le paysage brumeux », précise-t-il. « L'arbre m'est alors apparu comme une évidence. »

Installation du trépied

David Noton devait utiliser le plus grand angle possible pour capturer l'arbre dans toute sa splendeur. Il a donc installé son appareil photo et son trépied dans une légère pente, de façon à surplomber les bois. Il a utilisé son objectif Canon EF 16-35mm f/2.8L III USM à la distance focale la plus longue possible et a instinctivement cadré l'arbre au centre de la photo. Un filtre polarisant lui a permis d'améliorer délicatement les couleurs de la scène, tandis que la haute résolution de l'appareil photo a assuré des images d'une qualité et d'une luminosité exceptionnelles.

Dès qu'il a regardé dans le viseur, David Noton a tout de suite su que l'image allait faire son effet. Il s'est même dit que cela pouvait être sa meilleure photo de l'année. « Vous avez un pressentiment parfois, vous savez ? J'ai utilisé les formes spectaculaires des branches arquées sur l'ensemble de l'image et mis l'arbre au centre pour créer un élément de symétrie. Pour moi, cette image reflète la croissance, le temps qui passe et la sagesse. »

En exposant les ombres dans leurs détails tout en conservant les zones lumineuses, David Noton explique que l'image représente parfaitement la beauté du sujet. Il ajoute aussi qu'il apprécie les moments comme celui-ci, où il prend des photos à deux pas de chez lui.

« Je voyage dans le monde entier, mais la plupart de mes images favorites sont celles que j'ai prises à quelques pas de chez moi », dit-il. « Cette image est le produit de ma vision et de ma connaissance de la région, mais aussi de mon lien avec celle-ci, ce qui me donne un certain sentiment de satisfaction. »


Pour en savoir plus sur le Canon EOS 5DS R, consultez la page produit.

Rédigé par Gemma Padley


Canon Professional Services

Les membres ont accès au support CPS, localement et lors d'évènements majeurs, à un service de réparation prioritaire et, selon leur niveau d'adhésion, au prêt gratuit d'équipement de remplacement.

S'inscrire

En savoir plus

Canon Professional Services