ACTUALITÉS

Utilisation du Canon EOS RP : la première séance photo avec l'appareil photo hybride plein format enfin dévoilée

Le photographe Gergo Kazsimer utilisait le Canon EOS RP pour capturer les superbes paysages sud-africains dans des conditions de luminosité très diverses, même sous la lumière des étoiles. © Fergus Kennedy

« Selon moi, la photographie va de pair avec la nature et la randonnée », explique le photographe Gergo Kazsimer. « J'aime être à l'extérieur, et une fois dehors, j'aime avoir un souvenir du moment présent et partager mon expérience. Cela me permet également de m'exprimer, car ce que je vois et ce que je photographie me représentent en quelque sorte. Le but est de faire découvrir le monde au public, à travers mon regard ».

Analyste des fraudes pour une banque en ligne basée à Munich, en Allemagne, Gergo apprécie tout particulièrement passer ses week-ends et ses vacances immergé dans la nature, son appareil photo à la main. La durée de ses voyages, seul ou entre amis, varie d'une journée à une quinzaine de jours. Ses photographies de paysage et de nature sont très appréciées : il compte environ 10 000 abonnés sur Instagram, a vendu des images à Getty Images, et l'un de ses clichés a été utilisé comme fond d'écran pré-installé sur iPhone. Sa passion lui a déjà permis de découvrir des lieux extraordinaires.

Lors de son dernier voyage, le voyage de sa vie, il a eu l'occasion de photographier les spectaculaires paysages de la province du Cap-Occidental en Afrique du Sud. C'était la première fois qu'il se rendait dans ce pays et il n'avait jamais vu de tels paysages auparavant. « C'était exceptionnel », affirme-t-il. « Je peux dire, sans exagération, que c'est l'une des plus belles expériences de ma vie ».

A rhino with its horn missing.
Le Canon EOS RP est un appareil photo plein format pratique pour les photographes qui souhaitent passer au plein format, et particulièrement adapté à la photographie de voyages et de paysages. Photo prise avec un Canon EOS RP équipé d'un objectif Canon EF 100-400mm f/4.5-5.6L IS II USM à 200 mm, 1/60 s, f/5.6 et ISO100. © Gergo Kazsimer
An African lion portrait.
Le Canon EOS RP est doté de la fonction Wi-Fi afin que vous puissiez le contrôler à l'aide de la télécommande et partager facilement les images grâce à l'application gratuite Canon Camera Connect. Photo prise avec un Canon EOS RP équipé d'un objectif Canon EF 100-400mm f/4.5-5.6L IS II USM à 400 mm, 1/2000 s, f/5.6 et ISO400. © Gergo Kazsimer
Canon Professional Services

Possédez-vous un équipement Canon ?

Enregistrez votre équipement pour bénéficier de conseils gratuits d'experts, faire réparer ou entretenir votre matériel, participer à des événements sources d'inspiration et profiter d'offres exclusives grâce au programme CPS (Canon Professional Services).

Gergo n'a pas seulement découvert un nouveau paysage, il a également été le premier photographe à utiliser le Canon EOS RP. Cet appareil photo hybride plein format dispose d'un capteur plein format de 26,2 millions de pixels dans un boîtier compact et léger, ce qui le rend particulièrement adapté aux voyages et aux randonnées. Petit plus par rapport à la série Canon EOS R, l'appareil photo est doté d'un écran tactile orientable avec jusqu'à 4799 positions autofocus. « Pour moi, l'écran tactile est sans aucun doute le principal atout de cet appareil photo, il est vraiment très utile dans le cadre de mon travail », explique Gergo.

Tout comme le Canon EOS R de niveau professionnel, il peut être utilisé avec les objectifs RF révolutionnaires, ainsi qu'avec les objectifs EF et EF-S existants grâce aux trois adaptateurs, sans compromettre les performances optiques. Gergo n'a pas rencontré de difficultés à effectuer la transition depuis son Canon EOS 6D et à utiliser les objectifs existants, ainsi que la gamme d'objectifs RF.

« Lorsque j'ai pris l'appareil photo en main pour la première fois, j'ai eu une sensation très agréable car il ressemblait beaucoup à mes autres appareils photo Canon, grâce à sa conception ergonomique », explique-t-il. « J'ai essayé le EOS R, et le EOS RP lui ressemble, mais est plus petit et plus compact. Il s'adapte parfaitement à votre main et est très facile à utiliser. Même le système de menus est à 90 % le même que celui que j'utilise habituellement ».

A bird in a tree silhouetted against an African sunset.
« J'aime utiliser un objectif long pour compresser la scène et isoler les détails, mais je garde toujours un œil sur le premier plan », raconte Gergo. Photo prise avec un Canon EOS RP équipé d'un objectif Canon EF 100-400mm f/4.5-5.6L IS II USM à 400 mm, 1/80 s, f/5.6 et ISO1600. © Gergo Kazsimer
The Avon Gorge and Bristol's Clifton Suspension Bridge at night.

David Noton et la photographie de paysages assemblés

Le photographe de voyages et de paysages David Noton évoque la réalisation de prises de vue ultra détaillées avec un Canon EOS R.

Les débuts

Gergo, originaire de Hongrie, raconte comment sa passion pour la nature a débuté, dès son plus jeune âge, lorsqu'il parcourait le monde avec ses parents. « Je recherchais systématiquement un bel endroit où passer un peu de temps, comme un lac ou une montagne », se souvient-il.

Gergo a commencé la photographie en 2009, lorsqu'il a acheté un Canon EOS 500D. Les années qui ont suivies, son hobby a pris de plus en plus d'ampleur, et il a commencé à faire de la randonnée pour prendre des photos. À mesure que ses compétences se développaient, il a compris qu'il avait besoin d'un appareil photo encore plus performant.

Comme il appréciait particulièrement le menu intuitif et la conception ergonomique de Canon, il a acheté le EOS 6D plein format de 20 millions de pixels dès sa sortie en 2014, en y ajoutant des objectifs plein format comme le Canon EF 70-200mm f/4L IS USM. « Je voulais un appareil photo plein format car il dispose de plus de fonctionnalités, laisse passer plus de lumière, prend des photos de meilleure qualité et dispose d'un plus grand nombre de millions de pixels. »

Il confie que la photographie de ses paysages préférés lui permet d'évacuer la pression accumulée au travail. « Au travail, je passe mes journées les yeux rivés sur mon écran d'ordinateur. Alors, pendant le week-end et les vacances, je m'évade dans la nature. Cela me permet de me déconnecter et de porter mon attention sur autre chose. Dans la nature, je peux à la fois me détendre et me montrer créatif ».

A bee in a pink flower.
Selon Gergo, la photographie naturaliste est idéale pour réduire le stress. Photo prise avec un Canon EOS RP équipé d'un objectif Canon EF 100mm f/2.8L Macro IS USM à 1/200 s, f/8 et ISO800. © Gergo Kazsimer
A tall purple flower.
Les paysages et la nature de l'Afrique du Sud variaient considérablement au cours du voyage de Gergo, alternant entre la verdure de la réserve naturelle de Jonkershoek et la sécheresse et la poussière des montagnes du Cederberg. Photo prise avec un Canon EOS RP équipé d'un objectif Canon RF 35mm F1.8 MACRO IS STM à 1/50 s, f/11 et ISO100. © Gergo Kazsimer

Gergo est spécialisé dans la photographie de voyages, de paysages et de nature, et la plupart de ses clichés sont réalisés en Europe et Scandinavie. Il déclare en apprendre tous les jours et vouloir continuer d'améliorer la qualité de son travail. « La plupart des gens sortent, prennent une jolie photo du paysage, mais ça s'arrête là. Pour ma part, je cherche toujours un plus », affirme-t-il.

« J'aime utiliser un objectif long pour compresser la scène et isoler les détails, mais je garde toujours un œil sur le premier plan pour pouvoir y inclure quelque chose qui attire le regard et donne de la profondeur à la photo.

« Je prends toujours le temps de m'assurer que tout est parfaitement en place lorsque je prends et traite des photos ».

A man changes lenses on a Canon EOS RP.
Le Canon EOS RP dispose de l'exceptionnelle monture RF, qui vous donne accès aux objectifs RF, EF et EF-S en utilisant une bague d'adaptation monture. © Fergus Kennedy

L'Afrique du Sud et le Canon EOS RP

Au cours de ce voyage en Afrique du Sud, Gergo a parcouru différents sites de la province du Cap-Occidental. Il a effectué des prises de vue dans la campagne aux alentours de la ville de Stellenbosch et exploré les montagnes et vallées luxuriantes de la réserve naturelle de Jonkershoek. Il a également randonné dans la réserve naturelle des montagnes du Cederberg, située à 300 km au nord de la ville du Cap.

Les paysages étaient exceptionnels, mais les photographier n'était pas évident. « Le premier jour, le coucher de soleil était grandiose, et j'espérais que ce soit également le cas les jours suivants, mais malheureusement ce n'est pas ce qu'il s'est passé », déclare Gergo. « Le ciel était d'un bleu limpide, sans aucun nuage ni lumière attrayante. Lorsque cela se produit, je réduis le plus possible la part de ciel et je me concentre davantage sur la nature elle-même. »

« Le paysage de Jonkershoek était vraiment exceptionnel, tout était vert et on distinguait peu de rochers dans les montagnes. Je prenais des photos tout au long de la journée, même avec une lumière crue. À Cederberg, le paysage était beaucoup plus désertique, il y avait de fabuleuses formations rocheuses dans l'étendue sauvage, qui prenaient une couleur extraordinaire lorsque le soleil descendait à l'horizon et que les dernières lueurs du jour se reflétaient sur les rochers ».

A red rock formation in South Africa.
Afin de mettre en valeur les couleurs éclatantes, comme le bleu du ciel et le rouge des roches, Gergo utilisait des filtres polarisants circulaires et des filtres à densité neutre variables, qu'il insérait dans la bague d'adaptation monture avec filtre insérable EF-EOS R. Photo prise avec un Canon EOS RP équipé d'un objectif Canon EF 16-35mm f/4L IS USM à 1/320 s, f/11 et ISO200. © Gergo Kazsimer
The Milky Way and stars above rock formations in South Africa.
Le viseur électronique du Canon EOS RP permettait à Gergo de visualiser les compositions avant de déclencher l'obturateur, même dans la pénombre. Photo prise avec un Canon EOS RP équipé d'un objectif Canon EF 14mm f/2.8L II USM à 15 s, f/2.8 et ISO3200. © Gergo Kazsimer

« Le lieu était également idyllique pour photographier le ciel étoilé, j'ai donc pris des clichés de la Voie lactée aux alentours de minuit. Grâce au viseur électronique, tout était parfaitement clair, même dans l'obscurité, et j'ai pu contrôler et régler l'exposition ».

Les fonctionnalités en basse lumière du Canon EOS RP incluent un autofocus précis allant jusqu'à -5 IL* (luminosité entre le clair de lune et le ciel étoilé), une sensibilité ISO pouvant atteindre jusqu'à 40.000 (ou 102.400 en mode Étendu) et un viseur électronique de 2,36 millions de points qui affiche une véritable simulation des prises de vue même dans la pénombre.

Pour Gergo, la légèreté du Canon EOS RP, seulement 485 g, batterie et carte mémoire incluses, l'a aidé à réduire le poids de son chargement lorsqu'il partait en randonnée. L'écran tactile orientable lui a aussi été très utile, car il a pu le faire pivoter et utiliser les commandes de l'écran, quel que soit le point de vue choisi. Grâce à la flexibilité offerte par l'écran tactile orientable, il a pu prendre des photographies dans des angles et des positions inédits.

Même lorsqu'il utilisait le viseur électronique, Gergo pouvait toujours se servir de l'écran tactile pour sélectionner un point focal à l'aide son pouce, le tout rapidement et précisément grâce aux 4799 positions de mise au point.

« Une fonctionnalité très intéressante vous permet de faire défiler avec votre pouce et de choisir le point focal. C'est rapide, je m'en suis beaucoup servi. Bien qu'il s'agisse d'une nouvelle fonctionnalité, je m'y suis parfaitement habitué après seulement quelques essais », confie Gergo. « Vous pouvez choisir la mise au point que vous souhaitez, c'était quelque chose de nouveau pour moi. C'était extrêmement précis ».

A man holds a Canon EOS RP by a stream.
Grâce à l'écran tactile orientable et la légèreté du Canon EOS RP, Gergo a pu s'accroupir et se rapprocher de la nature lors de son périple en Afrique du Sud. © Fergus Kennedy
A tree is in the foreground, a mountain behind.
L'autofocus CMOS Dual Pixel du Canon EOS RP a permis à Gergo d'effectuer des mises au point précises sur tous les objets. Photo prise avec un Canon EOS RP équipé d'un objectif Canon RF 24-105mm F4L IS USM à 45 mm, 1/1600 s, f/4.0 et ISO200. © Gergo Kazsimer

Ajouter des filtres au Canon EOS RP

Lors de la séance photo, le Canon RF 24-105mm F4L IS USM faisait office d'objectif principal. « L'objectif n'est pas très imposant et il s'adapte parfaitement à l'appareil photo », indique Gergo. « J'ai adoré m'en servir, il offre une netteté incroyable. J'ai également utilisé le Canon EF 100-400mm f/4.5-5.6L IS II USM lorsque j'avais besoin d'un objectif plus long, en particulier pour photographier des animaux sauvages. Malgré son poids un peu élevé, c'est un objectif de grande qualité, et la gamme de distances focales est tout simplement exceptionnelle ».

Gergo s'est également servi de la bague d'adaptation monture avec filtre insérable EF-EOS R en option, qui permet d'utiliser des filtres sans avoir à les placer devant l'objectif. Il appliquait un filtre à densité neutre variable et un filtre polarisant circulaire.

« Je n'avais encore jamais utilisé la fonctionnalité permettant de modifier l'intensité de l'effet avec une bague », explique-t-il. « Contrairement à certains filtres à l'avant de l'objectif, le rendu est uniforme et de bonne qualité dans tout le cadre.

« C'est vraiment pratique d'avoir juste à le faire glisser dans l'objectif. Vous ferez aussi des économies, car il est plus petit qu'un filtre situé à l'avant de l'objectif, et il est facile à utiliser ».

Gergo Kazsimer takes a photo with the Canon EOS RP.
Le système Canon EOS RP offre une stabilisation de l'image sur 5 axes qui réduit les risques de flou de bougé lors des prises de vue à main levée. © Fergus Kennedy

Gergo confie que ses premières expériences avec le Canon EOS RP ont été très fructueuses et estime que la portabilité de cet appareil photo hybride plein format convient parfaitement à ceux qui souhaitent photographier des paysages, des voyages et la nature.

Gergo est optimiste quant à l'avenir. Pour le moment, il prévoit de poursuivre sa passion tout en continuant de travailler la journée, mais il ambitionne un jour de sauter le pas pour devenir photographe naturaliste professionnel. « J'ai toujours rêvé d'être photographe à plein temps », déclare-t-il.

« J'aime relever des défis, et au cours de ma carrière, je n'ai pas hésité à changer de pays lorsqu'une meilleure opportunité s'est présentée. C'est peut-être ce qui se passera avec la photographie. Je ne sais pas encore. Ce serait formidable de pouvoir m'y consacrer entièrement ».

Rédigé par David Clark


* Pendant la prise de vue, f/1.2, collimateur AF central, autofocus One-Shot, à 23 °C, ISO100

L'équipement de Gergo Kazsimer

L'équipement indispensable pour les voyageurs

Gergo Kazsimer’s photography kitbag with lenses, hiking kit and a Canon EOS RP.

Appareil photo

Canon EOS RP

« Le EOS RP ressemble au EOS R, mais il est plus petit et plus compact. Il s'adapte parfaitement à votre main et est très facile à utiliser. Même le système de menus est à 90 % le même que celui que j'utilise habituellement », déclare Gergo.

Objectifs

Canon RF 24-105mm f/4L IS USM

Un objectif très polyvalent doté d'un zoom 24-105 mm offrant un compromis parfait entre performances, portabilité et qualité d'image. « Il est très net, j'adore l'utiliser », déclare Gergo.

Canon EF 100-400mm f/4.5-5.6L IS II USM

Un objectif zoom 100-400 mm compact et hautement performant doté d'un stabilisateur d'image 4 vitesses et d'optiques de qualité supérieure offrant une netteté exceptionnelle. « Un objectif de très grande qualité », estime Gergo, « et la gamme de distances focales est tout simplement incroyable. »

Articles liés

Tout afficher

Recevez la newsletter

Cliquez ici pour recevoir des histoires sources d'inspiration et des articles passionnants de Canon Europe Pro

Inscrivez-vous maintenant