ARTICLE

Vu dans un court-métrage : les objectifs à bascule et décentrement (tilt-shift) font bouger les sushis

Le sushi est la star d'un nouveau court-métrage très imaginatif qui fait l'éloge de ce met toujours tant apprécié. Le film montre également comment utiliser de façon créative les objectifs à bascule et décentrement (tilt-shift) de Canon pour capturer des images en mouvement et pas simplement des photos.

Le sushi, savouré par tous les gourmands de la planète, est la star d'un nouveau court-métrage très imaginatif qui fait l'éloge de ce met toujours tant apprécié. Il montre en même temps comment utiliser de façon créative les objectifs à bascule et décentrement (tilt-shift) de Canon pour enregistrer des images en mouvement. Véritable délice pour les yeux, l'élégant film TS-E x SUSHI réalisé par Canon nous montre de sévères messieurs japonais strictement vêtus savourer de jolis sushis colorés. Découvrez-le ci-dessous, en même temps que son making-of.

Le concept du film, tourné dans un kaiten-zushi (un restaurant rapide servant des sushis sur un tapis roulant), est la mise en valeur des fonctions de bascule des objectifs TS-E de Canon de façon ludique. L'équipe créative explique : « Nous voulions montrer que ces objectifs, souvent envisagés pour les seules images fixes, sont tout aussi efficaces pour des films », dit le réalisateur. « Nous avons recherché des sujets qui permettraient aux spectateurs de comprendre facilement ce que sont le basculement et le décentrement ». Le kaiten-zushi était une idée parmi d'autres, mais nous l'avons tous trouvée amusante, intéressante et avoir un impact fort. C'est pour cela que nous l'avons choisie. »

Les contraintes du tournage

Dans le kaiten-zushi, la plus grande contrainte consistait à capturer différents types de mouvement : les assiettes de sushi défilant à toute allure sur le tapis roulant giratoire, la sauce soja en train d'être versée, les clients qui attrapent les assiettes ou encore la préparation des sushis « maison ». Nous avons apporté plus d'authenticité au film par petites touches, par exemple en incluant une image montrant des tasses à thé yunomi traditionnelles. « Nous avons combiné différents types de mouvements par les effets exceptionnels des objectifs TS-E, tels que le contrôle du plan focal et de la perspective », poursuit le réalisateur. « Une fois d'accord sur le genre de mouvement que nous voulions enregistrer, nous avons élaboré un story-board avant de nous rendre au restaurant pour tester nos idées et affiner notre approche créative »

Camera operators manually adjust the tilt and shift functions of the TS-E lens, on a Canon EOS 5D Mark IV, that’s being used to film businessmen eating sushi in a kaiten-zushi.
Il fallait que le timing des sujets en mouvement et l'angle de prise de vue soient parfaitement alignés. C'est ce qui a été le plus difficile, d'autant plus que les techniciens utilisaient les fonctions de bascule et de décentrement manuellement.

Le film a nécessité une équipe de 16 personnes et nous avons passé beaucoup de temps à planifier le tournage et à répéter les prises de vue. Il fallait que le timing des sujets en mouvement et l'angle de prise de vue soient parfaitement alignés. C'est ce qui a été le plus difficile, d'autant plus que les techniciens utilisaient les fonctions de bascule et de décentrement manuellement. L'équipe a utilisé trois objectifs macro haut de gamme : un TS-E 50mm f/2.8L MACRO, un TS-E 90mm f/2.8L MACRO et un TS-E 135mm f/4L MACRO. Elle a également utilisé une caméra Canon EOS 5D Mark IV qui a été placée à divers endroits du restaurant. « Nous avons dû changer la position de la caméra à de nombreuses reprises. Par exemple, nous avons réglé le bord du tapis roulant ou l'avons positionné de telle sorte que l'angle de vue donne une vue plongeante », explique le réalisateur, ajoutant qu'ils avaient également utilisé un bras de treuil pour enregistrer plus efficacement.

Sushi moves along the conveyor belt in a Japanese kaiten-zushi.
« Pour être sûrs de conserver l'intérêt du public, nous avons utilisé une technique de tournage avec une fréquence d'images élevée. Grâce à la fonction vidéo HD à 60 im./s du Canon EOS 5D Mark IV, nous avons pu donner plus de rythme au film », déclare le réalisateur.

La gestion et l'adaptation à des espaces restreints constituaient un autre type de défi. « Nous disposions de peu de place à l'intérieur du restaurant pour tourner », explique le réalisateur. « En studio, nous aurions eu plus de liberté pour disposer la caméra et les dispositifs d'éclairage. Mais nous avons dû tourner d'une allée étroite ou d'une place, [et donc y entasser] tout l'équipement ainsi que l'équipe. À cause de l'espace restreint, nous avons décidé de la distance focale après nous être mis d'accord sur la position de prise de vue. « Malgré le manque de place, l'équipe a réussi à utiliser les fonctions de basculement et de décentrement (tilt-shift) des objectifs, en modifiant l'angle de champ lorsque c'était nécessaire pour obtenir une vidéo finie vivante.

Sushi dishes in the foreground and distance move in and out of focus, as the plane of focus is adjusted.
« Nous avons combiné différents types de mouvements par les effets exceptionnels des objectifs TS-E, tels que le contrôle du plan focal et de la perspective », poursuit le réalisateur.

Comment captiver le public

L'équipe créative nous explique qu'il fallait que le film soit aussi vivant que possible et qu'il retienne l'attention du public jusqu'au bout. La composition de la vidéo a fait l'objet d'une intense réflexion : le but de la vidéo était de montrer les hautes performances des objectifs TS-E tout en restant ludique.

L'équipe évoque une scène en particulier : une pile d'assiettes grâce à laquelle ils ont illustré l'effet de bascule des objectifs de façon innovante et attirante. « Nous nous sommes rendus au restaurant plusieurs fois et avons fait des essais répétés [de notre idée d'images] en disposant des assiettes dans leur salle de réunion. Finalement, nous avons pu régler correctement la perspective de l'effet de bascule de nos objectifs. »

Pour maintenir l'intérêt du public, nous avons utilisé une technique de tournage à fréquence d'images élevée afin de donner plus de rythme au film.

L'équipe a également ralenti ou accéléré la vitesse des images pour varier le rythme et ainsi obtenir un film fluide et élégant. « Un tapis roulant giratoire bouge constamment et cela peut devenir ennuyeux. Pour être sûrs de conserver l'intérêt du public, nous avons utilisé une technique de tournage avec une fréquence d'images élevée. Grâce à la fonction vidéo HD à 60 im./s du Canon EOS 5D Mark IV, nous avons pu donner plus de rythme au film », indique le réalisateur. « Le film s'achève sur une séquence mémorable. Les objectifs de bascule et décentrement (tilt-shift) Canon volent la vedette aux sushis et apparaissent sur des assiettes défilant sur le tapis roulant, à toute allure, puis au ralenti.

Four identically-dressed Japanese businessmen sit at a conveyor belt in a kaiten-zushi.
Dans le kaiten-zushi, la plus grande contrainte consistait à capturer différents types de mouvement : les assiettes de sushi défilant à toute allure sur le tapis roulant giratoire, la sauce soja en train d'être versée, les clients attrapant les assiettes ou encore la préparation des sushis « maison ».

« Nous voulions en premier lieu créer un film dans lequel l'effet de bascule apparaisse de façon graduelle, afin que le spectateur puisse le percevoir », conclut le réalisateur. « Nous avons créé un film qui montre bien l'effet de bascule des objectifs, en utilisant une très faible profondeur de champ, mais nous avons aussi créé un très beau film. »

Rédigé par Gemma Padley


Pour en savoir plus sur les objectifs à bascule et décentrement (tilt-shift) de Canon, visitez la page produit.

Canon Professional Services

Les membres ont accès au support CPS, localement et lors d'évènements majeurs, à un service de réparation prioritaire et, selon leur niveau d'adhésion, au prêt gratuit d'équipement de remplacement.

S'inscrire

En savoir plus

Canon Professional Services