ARTICLE

Young Photographer : comment se lancer dans la photographie de voyage, avec Annapurna Mellor

Voyageant en train dans les Pouilles, au sud de l'Italie, la photographe professionnelle Annapurna Mellor prodigue des conseils sur les aspects créatifs et commerciaux de son travail au jeune talent Henry Jay Kamara. Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark IV équipé d'un objectif Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM à 24 mm, 1/200 s, f/8 et ISO100. © Annapurna Mellor

La photographie de voyage est, par nature, rarement statique. Il est toutefois possible de capturer l'essence d'une destination lors d'un court voyage. Dans le cadre de la deuxième collaboration Young Photographer entre Getty Images et Canon, qui révèle de nouveaux talents, deux photographes de voyage ont montré comment ils ont profité d'un séjour éclair de 24 heures dans le sud de l'Italie pour tester la polyvalence de l'objectif Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM.

La photographe de voyage britannique Annapurna Mellor et le jeune talent Henry Jay Kamara ont commencé leur voyage à la criée de Bari, entre les prises du jour et l'effervescence à l'italienne de la cité portuaire des Pouilles. Après avoir photographié des hommes jouant aux cartes, des pêcheurs et des bateaux colorés sur la mer, le duo a embarqué à bord d'un train à destination de Matera pour immortaliser le charme rustique de la ville.

Anna a le voyage dans le sang. Ses parents lui ont donné le prénom de la chaîne montagneuse népalaise Annapurna, qu'ils ont visitée lors de leur tour du monde en vélo. Elle a grandi dans différents pays. Après l'université, elle a passé un an à voyager, écrire et prendre des photos. L'agence Getty Images a découvert son blog et l'a contactée. Depuis, elle a travaillé pour des géants tels que National Geographic, Lonely Planet et Intrepid Travel et fondé le magazine ROAM Magazine afin d'encourager les nouveaux récits de voyage.

Jay adopte lui aussi une vision mondiale de son travail. Spécialisé dans les photos commerciales pour des marques comme Nike et Puma, sa renaissance photographique a eu lieu lors d'un voyage au Sierra Leone, où il a retracé l'histoire de sa famille. Puisant son inspiration dans la quête d'identité, l'héritage et la diaspora africaine, il prend des photos reflétant son histoire personnelle et s'intéresse de plus en plus aux voyages.

Canon Professional Services

Possédez-vous un équipement Canon ?

Enregistrez votre équipement pour bénéficier de conseils gratuits d'experts, faire réparer ou entretenir votre matériel, participer à des événements sources d'inspiration et profiter d'offres exclusives grâce au programme CPS (Canon Professional Services).

« Ce que j'aime dans la photographie de voyage, c'est le fait de s'immerger dans une communauté afin d'en capturer l'essence », explique Jay. « Lorsque je visite un endroit pour la première fois, tout est si nouveau, si exaltant, que je n'éteins jamais mon appareil. »

La gastronomie était à l’honneur à Matera : le duo a photographié des cuisiniers italiens traditionnels dans un restaurant familial à l'heure du dîner et les boulangers de la plus ancienne boulangerie de la ville. « Matera est réputée pour son pain. Nous avons donc photographié les gens se précipitant à la boulangerie », précise Anna. « Il s'agissait d'Italiens tels qu'on les connaît : joyeux, riant ensemble. J'ai pris des portraits pleins de vie. »

En traversant les rues sinueuses, le duo a pris des clichés urbains, photographié des paysages et le lever du soleil inondant la ville de lumière. « L'atmosphère à Matera est différente de celle de Bari. Deux facettes de l'Italie se sont présentées à nous », poursuit Anna. « Matera est une ville très traditionnelle. Bari est une ville plus moderne qui abrite un marché aux poissons typique. »

The sun sets over a mountain and lake, turning the sky and water violet and blue.

Les meilleurs objectifs Canon pour photographier des paysages

David Noton, expert en photographie, vous recommande les meilleurs objectifs Canon pour la photographie de paysages.

Le Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM, un objectif polyvalent

L'objectif Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM a fait ses preuves et a parfaitement répondu aux attentes des deux photographes. « Cet objectif est très polyvalent », explique Anna. « Il permet de photographier des portraits, des paysages et des scènes urbaines. Son ouverture maximale est de f/2.8. C'est l'objectif que j'utilise 90 % du temps, car il produit des résultats exceptionnels en toutes circonstances. En voyage, les conditions de prise de vue sont très variées. Cet objectif est le plus polyvalent qui soit. »

« Il faut se contenter de l'essentiel », ajoute Jay. « Avec un objectif 24-70 mm, par exemple, on sait qu’on peut capturer des plans larges et des portraits de qualité sans changer d'objectif, ce qui est très pratique quand il faut aller vite. »

Il l'a malmené pour photographier un lever de soleil rapide au-dessus de Matera depuis l'intérieur d'une grotte, dans une montagne à proximité. « Dans la grotte, j'ai pris des photos de la ville à 24 mm », poursuit-il. « Lorsque je suis sorti, j'ai voulu capturer des panoramas urbains plus spécifiques. J'ai donc zoomé à 50 ou 70 mm pour photographier une zone en particulier. »

Photographers Henry Jay Kamara and Annapurna Mellor in Italy.
Jay et Anna explorant les rues pavées sinueuses de Matera, en Italie. © Dan Dennison
Italian men in a travel street scene. Photo by Annapurna Mellor with a Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM.
« Il permet de photographier des portraits, des paysages et des scènes urbaines », indique Anna à propos de l'objectif Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM. « En voyage, les conditions de prise de vue sont très variées. Cet objectif est le plus polyvalent qui soit. » Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark IV équipé d'un objectif Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM à 70 mm, 1/250 s, f/3.5 et ISO100. © Annapurna Mellor

Le fait de disposer d'un appareil polyvalent se révèle également précieux pour les photographes qui n'utilisent qu'un seul boîtier, comme Anna. Elle explique : « Les gens se montrent parfois sceptiques lorsqu'ils voit que je ne transporte pas deux gros appareils avec moi. En tant que photographe de voyage, j'essaie de montrer les facettes positives d'un pays et non les zones d'ombre. Mais les gens l'ignorent. Si on a l'air d'un journaliste, les gens refusent plus souvent d'être pris en photo. »

Objectif à focale fixe pour les portraits, téléobjectif pour les paysages

Pour réaliser des portraits ou des photos riches en détails, Jay a utilisé un objectif Canon EF 85mm f/1.2L II USM. « Les portraits me passionnent. J'aime discuter les avec gens et saisir leur authenticité », explique-t-il. « L'objectif Canon EF 85mm f/1.2L II USM était incroyablement net et disposait d'une grande marge de manœuvre, ce qui m'a permis de bénéficier d'une plage dynamique étendue. »

De la même façon, l'utilisation du boîtier Canon EOS 6D Mark II alliait commodité et qualité. « À mes yeux, la possibilité de prendre des photos de qualité simplement, sans faire de compromis sur la taille ou le volume, est l'atout majeur du 6D », ajoute-t-il.

Golden sun lights up the sandstone buildings of Matera. Photo by Annapurna Mellor with a Canon EF 70-200mm f/2.8L IS II USM lens.
Anna a utilisé l'objectif Canon EF 70-200mm f/2.8L IS II USM pour immortaliser ce lever de soleil. La moitié inférieure, sombre, de la photo crée une image dont le « contraste met en valeur les différents niveaux de la ville ». Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark IV équipé d'un objectif Canon EF 70-200mm f/2.8L IS II USM à 200 mm, 1/200 s, f/8 et ISO400. © Annapurna Mellor

Pour Anna, le Canon EOS 5D Mark IV présente les mêmes qualités que son appareil de prédilection, le Canon EOS 5D Mark III, mais offre des avantages supplémentaires. « La plage dynamique est supérieure et la qualité des couleurs s'en ressent », explique-t-elle. « Le rendu est plus net et l'appareil fonctionne mieux en basse lumière. Je pouvais dire juste en regardant l'écran qu'il y avait moins de grain, même si la sensibilité était définie sur ISO8000 dans la boulangerie. Je voulais prendre rapidement des photos du pain sortant du four, sans perdre la lumière. Ça a vraiment fait la différence. »

Elle a utilisé l'objectif Canon EF 70-200mm f/2.8L IS II USM pour photographier le paysage urbain sous toutes ses coutures, ainsi que le lever du soleil. « La photo est à moitié composée d'ombre et de lumière. Ce contraste met en valeur les différents niveaux de la ville » explique Anna. « On peut obtenir des paysages très nets, et même voir des gens marcher dans les étroites ruelles. J'adore. »

S'ouvrir au monde

Au fil de la séance photos, Anna et Jay ont partagé leur expérience et leurs conseils. « Jay réalise de superbes portraits. Il voit comment la lumière illumine les visages et saisit des expressions authentiques », raconte Anna.

« J'espère lui avoir appris comment raconter une histoire à travers ses photos. Les magazines ne demandent pas 20 portraits, mais trois ou quatre, ainsi que des photos de l'environnement. Si vous placez un portrait marquant à côté d'un paysage ou d'une photo riche en détails, le public saisira l'atmosphère du lieu, si importante en voyage. »

A large sandstone church is lit at dusk, overlooking mountains. Photo by Annapurna Mellor with a Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM lens.
Anna a enseigné à Jay l'aspect commercial de la photographie de voyage, comme la nécessité de réaliser des « photos vedettes » comme celle-ci pour les magazines, ainsi que d'autres images racontant l'histoire d'un endroit. Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark IV équipé d'un objectif Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM à 55 mm, 1/60 s, f/4.0 et ISO6400. © Annapurna Mellor

« Ce qui m'a vraiment intéressé dans ce projet, c'est la relation mentor/élève, car j'aime apprendre. Je crois que nous sommes tous à la fois mentor et élève », raconte Jay. Anna a partagé son expérience concernant son voyage, la façon dont elle a travaillé et l'importance de son approche en tant que photographe de voyage. Nous avons également beaucoup échangé sur notre but en tant que photographes. »

Pour Anna, ce but est clair. « La photographie de voyage peut changer le point de vue d'une personne sur un endroit, lui permettre de remettre en cause ses préjugés sur une culture ou une religion, ou simplement inciter les gens à découvrir le monde par eux-mêmes. Pour ceux d'entre nous qui ont ce privilège, voyager est le premier moyen d'apprendre à connaître les autres. La photographie est une fenêtre sur le monde pour ceux qui ne peuvent vivre cette expérience directement. »

A wicker basket of fresh fish in an Italian fish market. Photo by Annapurna Mellor with a Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM lens.
Les photos d'Anna de la scène culinaire bouillonnante des Pouilles contribuent à dévoiler l'atmosphère des lieux d'une façon unique, qu'un paysage urbain ne peut faire transparaître. Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark IV équipé d'un objectif Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM à 39 mm, 1/1250 s, f/2.8 et ISO100. © Annapurna Mellor
Artichokes in bundles are stacked up at a market. Photo by Annapurna Mellor with a Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM lens.
Anna recommande de pratiquer l'art de la photographie narrative en commençant par envoyer son travail aux petites publications en ligne. Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark IV équipé d'un objectif Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM à 70 mm, 1/400 s, f/2.8 et ISO100. © Annapurna Mellor

Les conseils d'Anna sur la photographie de voyage

1. Racontez une histoire avec vos photos
« Pour raconter une histoire, pensez à la façon dont les personnes la découvriront via Instagram ou une page de magazine. Réfléchissez à la signification de l'endroit. Qu'est-ce que ça vous fait de vous trouver là ? Qu'est-ce qui rend cet endroit unique ? Prenez toutes sortes de photos, à commencer par des images « vedettes », l'atout majeur de l'article, mais également des photos qui n'ont pas grand intérêt à première vue, mais qui racontent une histoire lorsqu'elles sont placées à côté d'autres photos. »

2. Maîtrisez votre équipement
« Quel que soit votre appareil, il vous accompagnera peut-être pendant des mois autour du monde. Il doit être léger et polyvalent. Optez pour un appareil avec lequel vous vous sentez à l'aise et que vous maîtrisez, car la photographie de voyage exige souvent de prendre des photos rapidement. Si vous ne pouvez pas vous procurer un objectif et un appareil de qualité, investissez plutôt dans l'objectif. Pour moi, l'objectif Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM est le meilleur que vous puissiez acheter, l'accessoire idéal pour la photographie de voyage. L'objectif Canon EF 50 mm f/1.2L USM est petit et peu encombrant pour les situations en basse lumière ou les portraits. »

3. Mettez en avant vos talents de narrateur
« La photographie de voyage est un univers extrêmement compétitif. Vous devez vous faire connaître dans le monde entier et montrer votre travail aux bonnes personnes. Créez une belle collection Instagram, ainsi qu'un portfolio contenant vos meilleurs clichés. Vous pouvez également écrire pour de petites publications en ligne, cela vous aidera à composer votre récit. Si vous montrez votre collection Instagram à un magazine ou à une marque, celle-ci ne leur révélera pas vos talents de narrateur. En revanche, si vous leur montrez un récit, ils vous diront immédiatement ce que vous pouvez faire pour eux. »

A man’s hands are seen as he holds them out. Photo by Henry Jay Kamara with a Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM lens.
Jay affectionne particulièrement les portraits et les récits. Photo prise avec un Canon EOS 6D Mark II équipé d'un objectif Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM à 55 mm, 1/400 s, f/8 et ISO3200. © Henry Jay Kamara

Conseils de Jay sur la photographie de voyage

1. Mettez vos sujets à l'aise
« Ayez en tête la raison pour laquelle vous prenez des photos. Tout doute peut avoir un impact sur le sujet. Si vous êtes tout à fait sûr de vos motivations, vous mettrez plus facilement vos sujets à l'aise. Votre capacité à communiquer est déterminante. Les portraits se composent à 80 % de conversations, de contact visuel et de relations, contre seulement 20 % de compétences techniques. Certaines personnes se détendent rapidement, d'autres plus lentement. Il faut vous montrer suffisamment ouvert pour être à l'écoute de tous. »

2. Cherchez des photos que les touristes ne prennent pas
« En tant que photographe de voyage, vous devez vous efforcer d'obtenir des photos de qualité supérieure à celles que prennent les autres. Partez aux aurores pour photographier une scène comme un lever de soleil. Les touristes ne seront pas un obstacle. Alors que vous observez une vaste scène, vous dépassez une porte sur laquelle est inscrit un message intéressant, ou dont la poignée présente une texture différente. La couleur, la lumière et l'ombre sont essentielles. »

3. Restez vous-même
« Ne soyez pas obsédé par les désirs d'autrui, car vous risquez de tomber dans un système dans lequel votre créativité ne servira qu'à atteindre les objectifs des autres. Or ce n'est pas la raison pour laquelle nous créons. La photo m'est apparue comme essentielle lorsque je me suis rendu au Sierra Leone. J'ai visité les villages d'origine de mes parents, j'ai alors commencé à prendre conscience de mon héritage et tenté de comprendre la diaspora de mon peuple. Je crois que les clichés des meilleurs photographes racontent une histoire qui trouve un écho dans leur vie personnelle. »

Rédigé par Lucy Fulford


L'équipement d'Annapurna Mellor

L'appareil utilisé par la plupart des photographes professionnels

On a table sits a Canon DSLR, two Canon lenses, a passport and travel diary.

Appareil photo

Canon EOS 5D Mark IV

Conçu pour offrir des résultats exceptionnels dans toutes les situations, l'EOS 5D Mark IV est un appareil photo polyvalent complet d'un très beau design. « La plage dynamique est supérieure [à celle du Mark III] et la qualité des couleurs s'en ressent », explique-t-elle. « Le rendu est plus net et l'objectif fonctionne mieux en basse lumière. »

Objectifs

Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM

Zoom standard de qualité professionnelle offrant une qualité d'image exceptionnelle et une ouverture rapide de f/2,8 sur toute la plage focale. « C'est l'objectif que j'utilise 90 % du temps, car il produit des résultats exceptionnels en toutes circonstances », indique Anna.

Canon EF 50 mm f/1.2L USM

Un objectif qui vous donne un contrôle créatif précis sur la mise au point et la profondeur de champ. « L'objectif Canon EF 50 mm f/1.2L USM est petit et peu encombrant pour les situations en basse lumière ou les portraits », explique Anna.

Canon EF 70-200mm f/2.8L IS II USM

L'EF 70-200mm f/2,8L IS II USM est un téléobjectif à toute épreuve conçu pour un usage professionnel. « On peut obtenir des paysages très nets, et même voir des gens marcher dans les étroites ruelles », indique Anna.

Articles liés

Tout afficher

Recevez la newsletter

Cliquez ici pour recevoir des histoires sources d'inspiration et des articles passionnants de Canon Europe Pro

Inscrivez-vous maintenant