LES HISTOIRES

Photographies de voyage et d'aventure de Callum Snape ; histoire d'un succès sur les médias sociaux

Lacs Elfin, Colombie-Britannique, Canada. Photo prise avec un Canon EOS 6D équipé d'un objectif Canon EF 16-35mm f/2.8L II USM. © Callum Snape

Le photographe de voyage et d'aventure Callum Snape a attendu cinq ans pour photographier cette scène (en bas à gauche). Le lac Abraham dans l'Alberta, au Canada, s'étend sur une distance de 32 kilomètres au pied des Rocheuses canadiennes. Des plantes et des animaux morts qui se décomposent au fond du lac produisent des bulles de gaz. En hiver, le lac gèle et les bulles sont emprisonnées et restent suspendues, comme si quelqu'un avait appuyé sur le bouton pause tandis qu'un ban de méduses remontait à la surface.

Il y a chaque année une fenêtre d'une semaine pendant laquelle ces bulles sont absolument magnifiques. Callum est parvenu à réaliser la prise de vue qu'il voulait en janvier 2016, lorsque le vent qui balaye le lac a fait briller la surface, donnant à la glace et aux bulles piégées à l'intérieur une transparence qu'il n'avait encore jamais observée. Postée sur Instagram, sa photo est devenue virale (elle totalise actuellement 28.500 « J'aime »).

In the foreground, the surface of a frozen lake shows white bubble shapes frozen. In the background are mountains tinged purple-pink by the setting sun.
Cette photo de Callum représentant des bulles de gaz prises dans la glace du lac Abraham, Alberta, Canada, est devenue virale sur les réseaux sociaux. Photo prise avec le Canon EOS 6D équipé d'un objectif Canon EF 17-40mm f/4L USM. © Callum Snape
A man walks beside a still lake fringed with fir trees, under a low sun.
Callum se reposant, Glacier Athabasca, parc national Jasper, Alberta, Canada. Photo prise avec le Canon EOS 6D équipé d'un objectif Canon EF 17-40mm f/4L USM. © Callum Snape

« Je suis issu de l'ancienne école qui enseignait la photographie comme un art », nous confie Callum. « C'est pourquoi j'ai toujours une forte pression créative. Je veux rester frais et inventif, sans avoir recours à des astuces de post-production. Je photographie une scène telle que je la vois, puis je réfléchis à la meilleure façon de la saisir pour l'utiliser aussi sur les médias sociaux. »

Connu sur Instagram sous le nom de @calsnape, Callum réunit plus de 760 000 abonnés. Il est ce qu'on appelle un « influenceur » : des sociétés le payent pour promouvoir leurs produits et services sur son compte Instagram. Mais Callum déteste l'idée d'être une célébrité d'Instagram. Il se décrit comme un photographe qui utilise Instagram, et non pas comme un photographe Instagram. Selon lui, les photographes Instagram font des photos dans le but de devenir populaires. Ils veulent récolter des mentions « J'aime ». De plus, les photographes Instagram qui publient des paysages ont tendance à poster toujours le même type d'images ; des images de carte postale. Mais ceci ne l'empêche pas de consacrer beaucoup de temps à ses réseaux sociaux, s'assurant que ses meilleures images sont publiées au moment le plus favorable. Le fait d'avoir davantage de fans et de « J'aime » signifie qu'il peut attirer de plus gros clients. « Pour moi, le principal défi est de trouver l'équilibre entre réaliser des photographies qui me plaisent et fournir un travail apprécié par les clients », admet-il.

The milky way is visible in a starlit sky over snowy mountains and a lake.
Lac Magog, parc provincial Mount Assiniboine Park, Colombie-Britannique, Canada. Photo prise avec le Canon EOS 5D Mark II équipé d’un objectif Canon EF 50mm f/1.8 USM. © Callum Snape
Christian Ziegler’s

Recevoir la newsletter

Cliquez ici pour recevoir des histoires sources d'inspiration et des articles passionnants de Canon Europe Pro

Une enfance nomade

Callum est né sur une base militaire en Belgique. Il a ensuite vécu en Allemagne et en Angleterre, et est arrivé au Canada à l'âge de 18 ans. Il a, selon son propre aveu, un drôle d'accent. Après avoir passé sept ans à Banff dans l'Alberta, Canada, il a déménagé à Vancouver en Colombie-Britannique. Pourquoi ? Pour se rapprocher d'un aéroport international, afin de voyager plus facilement.

Il a commencé à prendre des photos pour partager ses expériences dans les espaces sauvages canadiens avec sa famille restée en Angleterre. À cette époque, le voyage prenait le pas sur la photographie. Maintenant, c'est l'inverse : « Si je n'avais pas eu une telle passion pour le voyage à l'époque, je ne ferais pas ce que je fais aujourd'hui. Mais j'ai acquis une grande expérience, et la photo est désormais ma priorité. C'est un must absolu. »

We look down from a rocky outcrop over turquoise lakes, lush green forests and tall mountains.
Mont Assiniboine, Colombie-Britannique, Canada. Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark II équipé d'un objectif Canon EF 17-40mm f/4L USM. © Callum Snape

Sa carrière aujourd'hui équilibre ces différents aspects : être à la fois photographe d'art et photographe publicitaire, aller où il veut et où il y a du travail, et gagner sa vie tout en donnant un sens à son œuvre. Il lui a fallu quatre ans pour attirer presque un million d'abonnés, qui le suivent aujourd'hui sur différents médias sociaux. Il ne suffit pas de prendre des photos. Pour réussir, il a dû créer sa propre entreprise individuelle de publicité.

« J'offre mes services en tant que storyteller social. Lorsque je partage une histoire sur les médias sociaux, l'image à elle seule ne suffit pas. Pour donner aux clients envie de sponsoriser une publication sur les médias sociaux, le texte a une grande importance. Actuellement, vous devez être à la fois publicitaire et photographe. J'offre un service complet. En plus de la photographie, je propose des rapports statistiques et des analyses pour les médias sociaux. Pour l'instant, je fais tout moi-même, mais j'aimerais embaucher du personnel pour prendre en charge cette part du travail à plein temps. C'est désormais une activité cruciale pour mon entreprise. »

A man in a red jacket walks along a narrow riverside path in a snowy forested valley.
Numa Falls, Parc national Kootenay, Colombie-Britannique, Canada. Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark II équipé d'un objectif Canon EF 17-40mm f/4L USM. © Callum Snape

Callum signe de nombreux contrats avec des offices du tourisme dans le monde entier. S'il remporte autant de succès, c'est qu'il étudie les plans de marketing d'une société pour en déceler les faiblesses, puis propose des idées pour remédier à ces faiblesses grâce à sa popularité sur les médias sociaux. Il le fait en échange du financement de ses frais de voyage et, idéalement, d'une commission.

« Ce secteur brasse aujourd'hui des quantités d'argent phénoménales. L'aspect commercial de la photographie de tourisme a connu un déclin et s'est reporté sur les médias sociaux. La production revient un peu moins chère, mais les opportunités sont plus nombreuses. La demande dans ce segment de la photographie de voyage connaît une forte augmentation. »

Je peux photographier en basse lumière, et je sais que de nombreux détails seront néanmoins visibles dans les zones d'ombre.

Callum a toujours utilisé exclusivement des appareils photo Canon. Il a commencé avec le Canon EOS 550D, puis est passé au Canon EOS 5D Mark II et au Canon EOS 6D. Il utilise aujourd'hui le Canon EOS 5D Mark IV. « Le Canon EOS 5D Mark IV a toutes les qualités que j'attends d'un appareil photo », assure Callum. « L'avancée technologique est tangible. Le Canon EOS 5D Mark IV offre des performances vidéo extraordinaires, et l'autofocus Visée par l'écran renforcé est un véritable atout. Avec en plus une latitude ISO remarquable. Je peux photographier en basse lumière, et je sais que de nombreux détails seront néanmoins visibles dans les zones d'ombre, quasiment sans aucun bruit. »

A log is covered in snow, by a lake in front of a mountain, partially obscured by cloud.
Lac Bow, parc national Banff, Alberta, Canada. Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark II équipé d'un objectif 11-16mm. © Callum Snape
A man leaps between two stepping stones in front of a lake, the sky purple with the setting sun.
À proximité de la Beartooth Highway, Cooke City, Montana, USA. Photo prise sur le Canon EOS 6D avec un objectif EF16-35mm f/2.8L II USM. © Callum Snape

Aimant voyager léger, il emporte un trépied en fibre de carbone et quelques têtes panoramiques inclinables. Il possède également un drone, utile pour les prises de vues aériennes lors de randonnées. Partout où il va, il emporte deux objectifs : le Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM et le Canon EF 16-35mm f/2.8L II USM. Il en ajoute parfois un troisième, le Canon EF 70-200mm f/4L USM, dont il apprécie la conception légère et le téléobjectif. Callum dit qu'il essaie toujours de réaliser les opérations difficiles sur le terrain avec son appareil photo, et non à l'intérieur avec un ordinateur.

« Je ne suis jamais entièrement satisfait de ce que je fais », déclare-t-il, « et cela m'oblige à me dépasser. J'ai une capacité d'attention assez courte, c'est pourquoi je traite le minimum en post-production. Ce qui me plaît, c'est d'être sur le terrain. Je préfère photographier avec une durée d'exposition longue en utilisant des filtres physiques sur l'objectif, plutôt que de travailler ensuite sur le cliché en studio. »

Callum voyage généralement la plus grande partie de l'année. Mais il essaie également de consacrer davantage de temps à des projets plus personnels, car c'est pour cela qu'il a choisi la photographie au départ, bien avant de connaître le succès sur les médias sociaux. Son message est simple : si vous n'aimez pas votre propre photographie, vous ne pouvez pas espérer qu'elle plaise aux autres.

« Je suis assez égoïste et je fais des photos avant tout pour moi-même. Je pense que pour réussir dans la vie, il faut être déterminé. Passez le plus de temps possible sur le terrain. Prenez des photos pour vous faire plaisir avant tout. Ne vous forcez pas. Photographiez ce qui vous passionne. »

Rédigé par Gary Evans


Kit d'équipement de Callum Snape

Kit utilisé par la plupart des photographes professionnels

An extreme close up photo of the Canon EOS 5D Mark IV.

Appareil photo

EOS 5D Mark IV de Canon

Ce reflex plein format de 30,4 millions de pixels capture le moindre détail, même en situation de contraste extrême. La prise de vue en continu à 7 im./s est utile lorsque vous souhaitez saisir l'instant parfait, tandis que la vidéo 4K assure des niveaux de performance nouveaux.

Objectif

Canon EF 24-70 mm f/2.8L II USM

Cet objectif à zoom standard professionnel offre une qualité d'image exceptionnelle et une robustesse digne de la série L. Son ouverture constante de f/2.8 vous permet non seulement de prendre de superbes photos, même en basse lumière, mais aussi de contrôler facilement la profondeur de champ.

Objectif

Canon EF 70-200mm f/4L USM

Un téléobjectif compact hautes performances offrant une excellente qualité d'image, équipé d'un autofocus rapide et d'un diaphragme circulaire pour un bel effet de flou d'arrière-plan. Sa conception légère et compacte en fait un excellent compagnon de voyage.

Articles liés

Tout afficher

Recevez la newsletter

Cliquez ici pour recevoir des histoires sources d'inspiration et des articles passionnants de Canon Europe Pro

Inscrivez-vous maintenant