ARTICLE

Action de football amateur avec le Canon EOS R3

La photographe de sport Molly Darlington est retournée photographier le club avec lequel elle a commencé sa carrière pour mettre l'appareil photo hybride à l'épreuve.
Un footballeur en vert en train d'essayer de tacler un footballeur habillé en blanc sur un terrain. On aperçoit des maisons en arrière-plan.

Pendant le shooting de football amateur avec le Canon EOS R3, la photographe de sport Molly Darlington a tiré pleinement parti de la vitesse de prise de vue de 30 im./s. De plus, elle rapporte que la batterie n'était pas du tout déchargée à la fin de la journée. Photo prise avec un Canon EOS R3 équipé d'un objectif Canon RF 70-200mm F2.8L IS USM à 135mm, 1/1600 s, f/2,8 et ISO 1600. © Molly Darlington

La photographe de sport Molly Darlington a reçu pour mission de photographier le 1874 Northwich F.C., un club de football amateur du Cheshire, en Angleterre. Cette opportunité a constitué un véritable retour aux sources pour l'ambassadrice Canon. « C'est pour ce club que j'ai commencé à photographier », se souvient-elle. « J'ai photographié l'équipe pour la première fois quand j'avais 16 ans, pendant ma première année de lycée. Je l'ai ensuite suivie pendant les trois ou quatre années suivantes, à la fois à domicile et à l'extérieur. Pendant cette période, j'étudiais la photographie pour le A-level (équivalent britannique du baccalauréat) puis à l'université. C'était donc un plaisir d'y revenir. »

Malgré le fait que Molly ait fait un saut dans le passé pour ce shooting, l'appareil photo qu'elle a apporté, le Canon EOS R3, est novateur et révolutionnaire. « Je ne savais pas à quoi m'attendre car je n'avais jamais utilisé d'appareil photo hybride auparavant. Cependant, il m'a vraiment impressionnée », déclare-t-elle. « En général, j'utilise le Canon EOS-1D X Mark III. J'ai pu personnaliser l'EOS R3 de façon similaire. En revanche, il est vraiment plus léger à porter. »

Molly disposait d'un seul objectif RF pour ce shooting : le Canon RF 70-200mm F2.8L IS USM. Elle a également utilisé un objectif Canon EF 400mm f/2.8L IS II USM (maintenant remplacé par le Canon EF 400mm f/2.8L IS III USM pour les prises de vues plus longues, fixé à l'EOS R3 grâce à une bague d'adaptation monture avec bague de réglage EF-EOS R. Elle a aussi ajouté un multiplicateur Canon Extender EF 1.4x (maintenant remplacé par le multiplicateur Canon Extender EF 1.4x III) pour obtenir plus de portée lorsqu'elle photographie des portraits sur le vif du directeur sportif de l'équipe depuis le côté opposé du terrain. « Je ne savais pas si j'allais pouvoir utiliser l'adaptateur et le multiplicateur en même temps », révèle Molly. « Cependant, ça n'a rien changé aux performances de l'appareil. »
Deux footballeurs d'équipes opposées s'affrontent pour attraper le ballon dans les airs.

Molly a trouvé qu'il était très pratique de travailler avec un obturateur silencieux à haute vitesse. « Lorsque je veux que mon EOS-1D X Mark III soit silencieux, je dois utiliser le mode Visée par l'écran. Je l'utilise donc dans peu de situations, si un joueur de tennis est sur le point de servir, par exemple. Cependant, avec le Canon EOS R3, je peux être silencieuse en utilisant le viseur, ce qui est génial. » Photo prise avec un Canon EOS R3 équipé d'un objectif Canon RF 70-200mm F2.8L IS USM à 108 mm, 1/1600 s, f/2,8 et ISO 1600. © Molly Darlington

Les défis de la photographie de football

Molly explique que photographier un match de football amateur présente des défis singuliers par rapport au championnat de football d'Angleterre. « Presque tous les clubs du championnat d'Angleterre disposent maintenant d'éclairages LED. En revanche, les clubs amateurs ont souvent des projecteurs relativement faibles ou qui projettent une lumière jaune.

« Ensuite, il y a la question de l'arrière-plan », continue-t-elle. « Lors d'un match du championnat d'Angleterre, il y a un stade complet derrière les joueurs, du moins c'était le cas avant la pandémie. Cet arrière-plan peut être flouté à l'aide d'une large ouverture pour faire ressortir l'équipe. Cependant, lors de matchs amateurs, l'arrière-plan est constitué de barrières, de palissades et de bâtiments qui attirent l'attention.
« Évidemment, le match en lui-même est moins rapide lors d'un match amateur. Cela peut rendre le match un peu plus facile à photographier. Par exemple, le ballon est centré légèrement plus lentement. Cependant, il peut être plus difficile d'anticiper où la balle peut atterrir. »

La nature plus lente du match n'a pas dissuadé Molly de pousser le Canon EOS R3 au nombre maximal d'images par seconde de 30 im./s à l'aide de l'obturateur électronique. « Je ne pense pas que j'aurais tout le temps besoin de cette vitesse », déclare-t-elle. « Si vous ne faites pas attention, vous pouvez vous retrouver avec des milliers d'images d'un seul match de foot. La capacité de baisser la vitesse de rafale entre 15 im./s et 3 im./s est en revanche très utile.
Un technicien portant des gants blancs nettoie le capteur d'un appareil photo Canon.

Possédez-vous un équipement Canon ?

Enregistrez votre équipement pour bénéficier de conseils gratuits d'experts, faire réparer ou entretenir votre matériel, participer à des événements sources d'inspiration et profiter d'offres exclusives grâce au programme CPS (Canon Professional Services).
« Être capable de photographier à 30 im./s sera certainement pratique pour photographier les directeurs sportifs en action, en train de sauter et de crier », ajoute Molly. « Cela améliorera les chances d'obtenir un cliché où ils n'ont pas les yeux fermés ou où il ne font pas une drôle de tête. »
Un plan rapproché d'un footballeur portant un maillot vert, maîtrisant le ballon avec sa poitrine.

Les capacités améliorées de suivi des personnes du Canon EOS R3 permettent de détecter les yeux, le visage, la tête ou le corps d'une personne, en fonction de la partie visible. C'est parfait pour photographier les actions rapides. Photo prise avec un Canon EOS R3 équipé d'un objectif Canon EF 400mm f/2.8L IS II USM à 1/1600 s, f/2,8 et ISO 1000. © Molly Darlington

Un homme portant une veste et un pantalon noirs crie alors qu'il regarde un match de football. Un autre homme se tient debout à côté de lui, les bras croisés, tandis qu'un troisième homme est assis sous un abri à droite de l'image, avec un panier de gourdes à ses pieds.

L'ajout d'un multiplicateur EF a permis à Molly d'obtenir la portée étendue dont elle avait besoin pendant le match pour capturer les réactions des directeurs de l'équipe du 1874 Northwich F.C. Photo prise avec un Canon EOS R3 équipé d'un objectif Canon EF 400mm f/2.8L IS II USM et d'un multiplicateur Canon Extender EF 1.4x à 1/1600 s, f/4 et ISO 6400. © Molly Darlington

Suivi avec mise au point des joueurs à 30 images par seconde

Une fonctionnalité du Canon EOS R3 que Molly a apprécié lorsqu'elle a photographié l'équipe du 1874 Northwich F.C. est le suivi autofocus précis et rapide des sujets. « Le suivi du visage, et en particulier le suivi des yeux, a très bien fonctionné. Il était facile de changer la mise au point entre le directeur sportif et les co-directeurs », explique-t-elle. « Même avec le multiplicateur 1,4x sur mon objectif de 400 mm, l'appareil photo faisait très bien la transition entre les deux paires d'yeux.
« J'ai aussi trouvé que le suivi fonctionnait très bien sur les joueurs pendant le match », continue Molly. « Si la mise au point était réglée sur un joueur, et que quelqu'un passait devant lui, la mise au point de l'appareil restait sur le joueur désigné. »

Molly a légèrement augmenté la sensibilité du suivi de l'EOS R3, puisque c'est ce qu'elle fait avec tous ses appareils. « Je la préfère ainsi », explique-t-elle. Elle a aussi utilisé l'activation de l'autofocus sur le bouton de déclenchement de l'obturateur, plutôt que le bouton arrière pour effectuer la mise au point. « J'ai utilisé les deux méthodes dans le passé, mais je préfère le déclencheur. »

En plus de photographier l'action sur le terrain, Molly a également photographié la vie autour du terrain. Selon elle, l'autofocus en basse lumière de l'EOS R3 (qui, avec un objectif f/1,2 de 85 mm ou 50 mm, peut effectuer la mise au point dans des conditions sombres jusqu'à -7,51 IL), la stabilisation de l'image intégrée au boîtier et les hautes performances ISO ont été très utiles lorsqu'elle qu'elle photographiait à proximité du tourniquet à tickets ou dans la boutique du club, où elle a parfois poussé la sensibilité à ISO 8000. « Je n'ai remarqué aucun bruit gênant que l'on peut trouver avec d'autres appareils. Je n'ai eu aucun problème avec l'autofocus dans les conditions de basse lumière. »
Une voiture de rallye rouge capturée à grande vitesse, soulevant un nuage de poussière derrière elle.

Sortez des sentiers battus avec le Canon EOS R3

Le photographe de sports automobiles Vladimir Rys teste l'autofocus révolutionnaire avec suivi des voitures de course de l'EOS R3 lors de sa première séance photo de voitures électriques à l'occasion d'un rallye.
Une femme abritée sous un parapluie vert et noir est assise à un petit bureau en bois, en train d'écrire sur une feuille de papier.

Molly a opté pour un objectif ultra grand-angle et a défini une sensibilité ISO plus élevée pour les photographies prises en intérieur du stade de football. Photo prise avec un Canon EOS R3 équipé d'un objectif Canon EF 16-35mm f/2.8L IS II USM à 16 mm, 1/1600 s, f/2,8 et ISO 6400. © Molly Darlington

Un chien marron clair est couché sous une affiche du club de football 1874 Northwich.

Molly a aussi eu l'occasion d'essayer la fonction améliorée d'autofocus de détection des animaux de l'EOS R3. « C'est remarquable, l'appareil a automatiquement détecté le chien dans cette photo et a continué de suivre sa tête et ses yeux lorsqu'il bougeait », déclare-t-elle. Photo prise avec un Canon EOS R3 équipé d'un objectif Canon EF 400mm f/2.8L IS II USM à 1/1600 s, f/4 et ISO 400. © Molly Darlington

Les fonctionnalités professionnelles principales de l'EOS R3

L'autofocus excellent et la vitesse implacable du Canon EOS R3 ont fait couler beaucoup d'encre, mais les plus de 100 mises à jour « sous le capot » par rapport à l'EOS R5 en font l'outil parfait pour les photographes de sport comme Molly. L'affichage plus rapide au démarrage permet à votre appareil d'être prêt à photographier plus rapidement. Par exemple, avec un temps de latence d'activation de l'obturateur inférieur de seulement 20 millisecondes, il est beaucoup plus facile de capturer les moments décisifs du match.

Ensuite, certaines améliorations pratiques ont facilité l'adoption de l'EOS R3 dans le flux de travail professionnel de Molly, aux côtés de l'EOS-1D X Mark III. La batterie LP-19 partagée et la possibilité de transférer des paramètres réseau entre les appareils en sont de bons exemples. « Bien que l'on puisse copier une variété de paramètres de l'EOS-1D X Mark III sur une carte CFexpress puis les transférer sur l'EOS R3, les paramètres les plus utiles sont les paramètres FTP car ils peuvent être vraiment pénibles à régler », déclare Molly.
Un appareil photo Canon EOS R3 placé debout sur une surface terreuse, devant un poteau de but de football.

Molly a également testé la fonctionnalité de mémo vocal du Canon EOS R3 et était ravie du résultat. « J'utilise l'enregistrement audio assez régulièrement avec mon Canon EOS-1D X Mark III. Lorsque j'envoie des images en externe depuis l'appareil, je dois préciser qui est sur la photo ou de quel moment il s'agit. Il peut s'agir d'un but ou d'un carton rouge par exemple. C'est un détail relativement important pour l'étape de post-production », explique-t-elle. © Molly Darlington

En fin de compte, les similarités de fonctionnement entre le Canon EOS R3 et l'EOS-1D X Mark III ont permis à Molly de maîtriser rapidement le nouvel appareil photo. Même la transition vers un viseur électronique n'a pas été un grand changement.

« La plupart du temps, je ne me rendais même pas compte que je photographiais avec un viseur électronique », explique Molly. « Certaines personnes m'ont dit qu'elles ont noté une différence lorsqu'elles sont passées d'un viseur optique à un viseur électronique, mais je ne peux pas dire que j'ai trouvé une grande différence.

« Dans l'ensemble, l'appareil m'a semblé solide et robuste, très similaire au Canon EOS-1D X Mark III », conclut Molly. « C'est vraiment un appareil que je pourrai utiliser à plein temps à l'avenir. Je pense que tôt ou tard, nous finirons tous par photographier avec des appareils photo hybrides. »

Rédigé par Marcus Hawkins


1 En cas d'utilisation avec des objectifs f/1,2 (sauf avec les objectifs Defocus Smoothing (DS)), collimateur central, en mode One-shot à température ambiante et ISO 100.

L'équipement de Molly Darlington

Kit utilisé par la plupart des photographes professionnels

Équipement de Molly Darlington contenant des appareils photo et des objectifs Canon.

Appareils

Canon EOS R3

Hybride et plein format, cet appareil photo phare a été spécialement conçu pour les besoins des photographes de sport professionnels. Il dispose notamment du suivi AF à 30 im./s et d'un viseur électronique hautes performances sans aucune occultation.

Canon EOS-1D X Mark III

Grâce à ses performances exceptionnelles en basse lumière, sa technologie d'autofocus utilisant le Deep Learning et ses vidéos en RAW 5,5K, cet appareil est l'outil de création ultime. Molly utilise deux de ces reflex professionnels indispensables avec un EOS-1D X Mark II, qu'elle utilise comme appareil photo à distance derrière le filet lors des matchs de football. « Il est super pour photographier l'action et ses performances ISO sont également très utiles. Sa conception robuste résistante aux intempéries est essentielle lorsque l'on photographie en extérieur », explique Molly.

Objectifs

Canon EF 16-35mm f/2.8L IS III USM

La dernière version de l'objectif que Molly utilise, le Canon EF 16-35mm f/2.8L II USM, est un objectif zoom ultra grand-angle de qualité supérieure qui offre une ouverture maximale constante de f/2,8. « Je garde un objectif grand-angle à portée de main au cas où je devrais photographier les joueurs devant un beau coucher de soleil », explique Molly. « Je l'utilise aussi pour photographier derrière les buts. »

Canon EF 70-200mm f/2.8L IS III USM

Un objectif privilégié par les photographes professionnels : rapide, flexible et conçu pour toutes les missions. Molly précise : « Quand je photographie un match de football depuis l'extérieur de la zone de penalty jusqu'aux coins, j'utilise l'objectif 70-200 mm. Sa plage focale me donne de la flexibilité pour capturer les buts et les célébrations en face de moi. »

Canon EF 400mm f/2.8L IS III USM

L'objectif qui a remplacé l'objectif préféré de Molly est un super téléobjectif à ouverture rapide qui offre des performances de niveau professionnel, idéal pour la photographie de sport, d'actualité et de faune. « C'est mon objectif préféré. Je l'utilise pour photographier l'action ainsi que des photos des spectateurs en train de regarder les matchs, notamment les managers et les fans dans les gradins », explique Molly.

Accessoires

Multiplicateur de focale Canon EF 1,4x III

Idéal pour la photographie de presse, sportive ou animalière, ce multiplicateur compact augmente la distance focale des zooms optiques ou des téléobjectifs de la série L de Canon par un facteur de 1,4x. Molly utilise l'original pour photographier les directeurs sportifs sur la ligne de touche. « Lorsque l'on se trouve du côté du terrain opposé aux bancs des joueurs, le multiplicateur Canon permet de s'en rapprocher », confie-t-elle.

Articles liés

Recevez la newsletter

Cliquez ici pour recevoir des histoires sources d'inspiration et des articles passionnants de Canon Europe Pro