Article

La musique dynamique en temps réel avec le modèle Canon EOS C200

Avec la nouvelle caméra EOS C200, le producteur Patrick Greaves et le directeur photo Ricky Patel ont capturé un spectacle musical en direct pour une sortie HDR 4K avec des reflets cinématographiques et un éclairage minimal

La majorité des courts-métrages montrant des musiciens au travail relèvent essentiellement de l'imagination, puisque les musiciens font le plus souvent appel au playback dans les vidéos musicales. Par contraste, les Mahogany Sessions visent à créer une représentation cinématographique d'une authentique performance en direct, photographiée dans un style qui complète la réalité de la situation tout en conservant l'aspect spectaculaire et l'intérêt de l'image.

Le producteur Patrick Greaves et le directeur photo Ricky Patel collaborent régulièrement sur les sessions. Chaque session immortalise une performance en une seule prise, que Patrick Greaves décrit comme « la capture d'un phénomène réel et organique. Les sessions nous permettent de mettre en valeur les meilleurs talents, émergents et établis, en associant de superbes effets visuels à d'exceptionnelles performances en direct. » Pour une session avec le musicien londonien Alfa Mist, Patrick Greaves et Ricky Patel ont choisi la caméra Canon EOS C200, qui offre un excellent capteur dans une plage dynamique élevée, un enregistrement RAW embarqué et un format compact. Comme le souligne Patrick Greaves, « nous pouvons l'utiliser avec une grande variété d'accessoires, comme les équipements stabilisés de la gamme Movi Pro. La caméra C200 est idéale pour de nombreuses utilisations ; elle s'adapte à tous les environnements dans lesquels nous travaillons. »

LA CAMÉRA C200 EST IDÉALE POUR DE NOMBREUSES UTILISATIONS ; ELLE S'ADAPTE À TOUS LES ENVIRONNEMENTS DANS LESQUELS NOUS TRAVAILLONS.

La production a été filmée le 8 septembre 2017 dans le Normansfield Theatre, un site historique du Langdon Down Centre à Teddington. Patrick Greaves ne tarit pas d'éloges sur ce théâtre, soulignant ses remarquables qualités acoustiques et visuelles. « C'est un théâtre de l'époque victorienne qui a été admirablement restauré. Il offre un son riche et ample et nous avons considéré qu'il s'agissait du lieu idéal pour faire ressortir les couleurs sur le plan visuel et musical. » Dans l'optique de ces objectifs, et compte tenu de la durée de la bande-son, Patrick Greaves a vite compris qu'il fallait « utiliser une caméra aussi compacte et riche en fonctionnalités que possible. »

Soucieux de mettre en valeur les musiciens et les détails historiques du lieu, Ricky Patel a pour tâche d'éclairer l'espace afin que la caméra C200 montée sur cardan puisse survoler toute la scène, ou presque, sans que les socles ou le câblage apparaissent dans les prises de vues. « Quelle session unique », commence-t-il. « C'était l'une de nos plus longues sessions, et nous ne voulions rien rater. » Cela impliquait donc un positionnement très réfléchi des musiciens et des marques précises pour la caméra, même si l'éclairage était obligatoirement limité par la nécessité de ne montrer aucun équipement.

Dans cette perspective, Ricky Patel a mis au point un éclairage aérien par ballon rempli d'hélium, se contenant pour le reste d'un seul Skypanel. « Il a vraiment fallu compter sur l'éclairage à l'hélium et le Skypanel pour mettre le batteur en valeur, et manipuler les stores pour obtenir un résultat qui a recueilli nos suffrages. » Il a également employé la brume dans le but de parvenir à un effet que les spectateurs fidèles des spectacles de Mahogany sauront reconnaître, et a pleinement exploité le verre dépoli des fenêtres du théâtre. Cette approche a permis un contrôle plus poussé de la luminosité du monde extérieur, qui rend notoirement difficile la surveillance du contraste entre les intérieurs et les extérieurs à la lumière du jour.

Ricky Patel ne tarit pas d'éloges sur la C200 et son aptitude à gérer le contraste élevé de la scène. « J'étais vraiment surpris par l'aspect de l'image. Je ne m'attendais pas à un tel résultat avec cette caméra… il y a tant d'informations, la latitude semble grande. » Il poursuit « elle me semblait si éloignée des autres caméras, beaucoup plus douce. Avec d'autres caméras, vous devez arriver au niveau de la gradation, [mais] vous obtenez une image beaucoup plus neutre. » Ricky Patel a choisi d'enregistrer la production au format Cinema RAW Light compact de la C200, qui permet de créer des enregistrements embarqués de très haute qualité sur la caméra, tout en évitant le recours aux enregistreurs externes encombrants. Même si un enregistrement Pro Res est possible avec un enregistreur tiers et une option appropriée, Ricky Patel a indiqué qu'il « souhaitait découvrir toutes les possibilités de la caméra en utilisant le nouveau format RAW interne. »

Close up view of Canon EOS 200 video camera side view.

« C'était une session 4K HDR »

poursuit Patrick Greaves, en référence au besoin toujours plus poussé de créer des livrables offrant une résolution et une gamme dynamique de plus en plus élevées. « Nous avons utilisé l'enregistrement RAW sur la caméra. Or cela fait une énorme différence, puisque vous n'avez pas à brancher un autre enregistreur externe. La caméra C200 est dotée d'un remarquable capteur et vous bénéficiez du look cinéma haut de gamme avec une caméra compacte. » Patrick Greaves tient également à souligner l'excellent traitement des hautes lumières. « La caméra nous offre une extrême liberté pour saisir toutes les nuances et le contraste… elle offre quinze arrêts de plage dynamique, et il n'y avait donc aucun ajustement à faire pour les fenêtres. »

Ayant déjà utilisé d'autres caméras de la même gamme, le directeur photo Ricky Patel s'est tout de suite senti à l'aide. « Tout s'est très bien passé. La convivialité est essentielle et je connaissais l'emplacement des boutons et des menus parce que j'ai une grande habitude de la caméra C300. » Les différences entre la C300 et la C200 portent notamment sur le montage latéral, et non arrière, des supports de stockage CFast, offrant une meilleure accessibilité lorsque la caméra C200 est montée sur un cardan. L'expérience vécue pendant la session Alfa Mist a également suscité d'autres réflexions chez Ricky Patel : « Je travaille beaucoup dans le documentaire, » dit-il. « Je pense que la C200 serait un appareil très utile. Vous n'avez pas besoin de prévoir un support V-lock ou un autre sac à dos… vous rangez les petites batteries dans votre sac à dos et elles durent longtemps. »

Le producteur Patrick Greaves résume sur un clin d'œil toute la flexibilité de la caméra C200. « Pour un producteur, tout tourne autour de la polyvalence. Cette caméra est économique et elle s'intègre à merveille dans notre configuration post-production existante, sans causer le moindre problème. Elle nous garantit une exceptionnelle qualité d'image et nous tournons instantanément en 4K RAW, le tout avec une seule unité. Elle représente pour nous la mise à niveau idéale de la caméra C300, avec une importante amélioration par rapport aux modèles Canon existants. À titre personnel, je suis très content qu'ils aient sorti cette caméra. »

Pour revenir à l'aperçu de la caméra EOS C200, veuillez cliquer ici

Rédigé par James Bennett, Televisual Media UK Ltd


Sujets connexes