ARTICLE

Portraits intimes d'animaux en voie d'extinction, par Tim Flach

Tim Flach photographie ici un tamarin bicolore devant son emblématique arrière-plan noir. L'extraordinaire humanité qui se dégage de l'expression du primate, qui vit aujourd'hui dans une zone restreinte de la forêt amazonienne, ne doit pas faire oublier qu'il est menacé d'extinction. Photo prise le 5 décembre 2015 avec le Canon EOS 5D Mark III équipé d'un objectif Canon 100mm f/2.8L Macro IS USM. © 2017 Tim Flach

Tim Flach n'est pas un photographe animalier comme les autres. Il est célèbre pour ses portraits d'animaux en studio (chiens, chevaux, singes, lions, etc.) qui font ressortir les traits les plus humains de leurs sujets. Pour son cinquième livre, « Endangered », Tim ne change pas de ligne directrice, mais il cherche à transmettre un nouveau message : notre relation avec la nature est au bord du gouffre.

« Nous sommes à un moment unique de notre histoire. Devant l'urgence de la situation, nous devons impérativement faire évoluer notre culture », explique Tim. « Pour la première fois, la planète n'est pas menacée par des forces naturelles, mais par les humains. Autrefois vulnérables face à une nature immuable, nous représentons aujourd'hui pour elle un danger mortel. »

Nous sommes à un moment unique de notre histoire. Devant l'urgence de la situation, nous devons impérativement faire évoluer notre culture.

Pour le projet « Endangered », Tim a quitté son studio pour aller à la rencontre des animaux et les photographier dans des environnements naturels. Pendant près de trois ans, il a voyagé aux quatre coins du monde pour photographier les rhinocéros blancs du Kenya, les papillons monarques du Mexique et les aigles des Philippines. Au-delà des espèces charismatiques comme les éléphants, les pandas ou les tigres, il avait à cœur de mettre en avant des formes de vie moins spectaculaires, comme les phasmes ou les lichens, par exemple.

tim_flach_image2
En exposition longue, Tim a immortalisé ce ballet de lucioles dans un sous-bois le 13 juillet 2016. Les Lampyridae, de leur nom scientifique, vivent sous des latitudes tropicales et tempérées dans le monde entier. Photo prise avec le Canon EOS 5DS équipé d'un objectif Canon 35mm. © 2017 Tim Flach

Le zoologue Jonathan Baillie, qui a rédigé le prologue et l'épilogue du livre, a orienté le choix des sujets. Il a également écrit le texte qui accompagne les 180 photographies, un texte rigoureusement vérifié par plusieurs experts. « J'ai travaillé dur pour trouver de bonnes histoires, puis j'ai laissé les spécialistes leur donner vie », explique Tim. « Le plus important à nos yeux, c'était de trouver un juste équilibre entre le poétique et le technique. Nous voulions partager notre expérience avec le plus grand nombre. »

Le livre alterne entre les portraits d'animaux stylisés sur fond neutre et les photos d'animaux dans leur environnement, une grande nouveauté pour Tim. « Pour certains portraits, j'ai simplement posé un arrière-plan noir dans la nature et j'ai attendu qu'un animal passe devant. Toutes les photos n'ont pas été prises dans un zoo et aucune n'a été prise en studio. Faire venir un gorille dans un studio aurait été totalement inapproprié. »

tim_flach_image3_left
La grenouille arboricole aux yeux jaunes dépose ses œufs sur une feuille ou une branche flottant dans une eau stagnante. Une semaine plus tard, ils éclosent et les petits têtards s'éparpillent dans la nature. En ce 19 mai 2016, le zoom optique 5x a permis au photographe de saisir des détails invisibles à l'œil nu. Photo prise avec le Canon EOS 5DS équipé d'un objectif macro Canon MP-E 65mm f/2.8 1-5x. © 2017 Tim Flach
tim_flach_image4_right
Ce gorille des plaines occidentales (une espère en danger critique d'extinction vivant en Angola, au Cameroun, en République démocratique du Congo, au Gabon et en Guinée équatoriale) a été photographié en lumière naturelle depuis le pont d'un bateau le 28 août 2016. Photo prise avec le Canon EOS 5DS équipé d'un objectif Canon EF 200-400mm f/4L IS USM Extender 1.4x. © 2017 Tim Flach

Face à l'extraordinaire niveau de détail de ce cliché d'un gorille portant de l'eau à sa bouche, on a peine à croire que la photographie a été prise de loin et en lumière naturelle. « J'ai pris cette photo depuis le pont d'un bateau », nous révèle Tim. « On peut même voir son reflet dans les doigts mouillés du gorille. » 

Grâce au kit Canon, il a pu « réaliser quelque chose qui aurait été impossible il y a quatre ou cinq ans seulement. Je n'aurais jamais pu photographier en ISO 1600 sans faire de bruit et encore moins obtenir une image d'une telle qualité en m'accrochant d'une main à la rambarde d'un bateau. » Avec son capteur CMOS plein format de 50,6 millions de pixels, le modèle EOS 5DS a permis à Tim de réaliser des clichés en résolution très élevée, même en basse luminosité.

« [Pour mon projet « Endangered »], je devais utiliser des objectifs longs, le plus souvent un Canon EF 800mm f/5.6, ou encore être capable de prendre des photos de nuit, ce qui nécessitait un temps d'exposition plus long. » Grâce au système à haute densité réticulaire à 61 collimateurs AF doté de 41 collimateurs AF de type croisé et de l'autofocus EOS iTR, Tim a pu atteindre son but dès la première prise.

tim_flach_image5
Le 27 janvier 2017, Tim s'est retrouvé nez à nez avec un hippopotame nageant dans un lac poissonneux. Les hippopotames, qui vivent en Afrique subsaharienne, sont fragilisés par la destruction de leur habitat et le braconnage. Photo prise avec le Canon EOS 5DS équipé d'un objectif Canon EF 11-24mm f/4L USM. © 2017 Tim Flach

« Pour moi, la photographie est intéressante lorsqu'elle décuple le champ des possibles, lorsqu'elle vous ouvre les yeux vers de nouveaux horizons », ajoute Tim. « L'objectif Canon que j'ai utilisé m'a permis de photographier des œufs de grenouille arboricole avec un niveau de détail exceptionnel, ou encore de capter des oiseaux volant à pleine vitesse avec une netteté incroyable. »

De format compact, le modèle EOS 5DS se manipule aisément et permet au photographe de réagir au mouvement d'un animal tout en offrant une résolution de moyen format. « Grâce à son importante taille de fichier, je peux imprimer mes photos en grand format pour les exposer dans un musée et pas seulement dans un livre. »

tim_flach_image6
Mexique, 3 janvier 2017. Les papillons monarques aux couleurs éclatantes s'amassent en couches successives devant l'objectif. Menacée d'extinction, l'espèce fait aujourd'hui l'objet de plusieurs mesures de protection, à commencer par la préservation des forêts mexicaines. Photo prise avec le Canon EOS 5DS équipé d'un objectif Canon EF 800mm f/5.6L IS. © 2017 Tim Flach

Tim espère par-dessus tout voir son projet toucher le plus large public possible. « Bien sûr, on espère toujours la reconnaissance de ses pairs, mais j'aimerais surtout influencer les politiciens, les scientifiques et les défenseurs de l'environnement. Je voudrais leur montrer une autre voie. »

Tim, qui se décrit lui-même comme un « communicateur », définit son travail comme une œuvre à la fois artistique et accessible. « Créer une œuvre à plusieurs niveaux de lecture est un défi qui me stimule », explique-t-il. « Une même photo peut à la fois faire découvrir une espèce animale et rappeler un personnage de science-fiction, comme Yoda ou les lucioles d'Avatar, par exemple. Grâce à ce processus de connexion et d'association, c'est la représentation traditionnelle de la nature elle-même qui est remise en cause. Faire ressortir l'autre qui sommeille en nous, atteindre directement le cœur et les sentiments, voilà le but ultime de mon travail. »


Pour en savoir plus sur le modèle EOS 5DS, consultez la page produit.

Rédigé par Rachel Segal Hamilton


Canon Professional Services

Les membres ont accès au support CPS, localement et lors d'évènements majeurs, à un service de réparation prioritaire et, selon leur niveau d'adhésion, au prêt gratuit d'équipement de remplacement.

S'inscrire

En savoir plus

Canon Professional Services