ARTICLE

Les six conseils de Quentin Caffier pour tourner des vidéos sociales avec l'EOS 5D Mark IV

Sous le pseudonyme Markus Dewynter, Quentin Caffier a réalisé des vidéos sociales pour divers clients du milieu de la mode.

À l'ère du numérique, les attentes des clients vis-à-vis des photographes sont de plus en plus grandes. De nombreux projets publicitaires nécessitent non seulement des images fixes, mais aussi du contenu visuel multimédia pour les réseaux sociaux, et cela va des vidéos en Time-Lapse ou image par image aux films narratifs complets. Ces priorités parfois concurrentes peuvent représenter un réel défi pour les photographes, mais cela peut également être très gratifiant.

L'ambassadeur Canon Quentin Caffier exerce en tant que photographe publicitaire depuis 2008, mais les vidéos destinées aux réseaux sociaux représentent aujourd'hui une part importante de son travail. « Il m'arrive régulièrement d'être contacté pour prendre quelques photos, puis le projet change soudain et le client demande des vidéos », explique-t-il.

Sous son pseudonyme, Markus Dewynter, il a tourné des vidéos sociales pour divers clients, dont les réalisations ci-dessous pour la marque de lunettes de créateurs John Dalia, ainsi que des clips présentant des articles de haute couture, de beauté et de parfumerie.

Canon Professional Services

Possédez-vous un équipement Canon ?

Enregistrez votre équipement pour bénéficier de conseils gratuits d'experts, faire réparer ou entretenir votre matériel, participer à des événements sources d'inspiration et profiter d'offres exclusives grâce au programme CPS (Canon Professional Services).

Par leur forme, certaines de ces vidéos sont plus proches de la photographie. C'est le cas des vidéos image par image destinées aux réseaux sociaux qu'il a réalisées pour Guerlain, « un premier pas vers la vidéo ». Dans d'autres cas, cela ressemble parfois à des tournages miniatures, avec toutes les ambitions d'une production de grande envergure, mais le budget pour un seul opérateur.

Pour le photographe français Quentin, c'est la diversité offerte par les vidéos sociales qui rend son travail si épanouissant. « Les projets destinés aux réseaux sociaux sont plutôt courts. On peut donc passer rapidement de l'un à l'autre », explique-t-il. « Cela permet d'échanger avec beaucoup de personnes différentes. En l'espace de quelques heures, je peux parler d'une maladie avec un médecin, puis échanger avec un collectionneur de montres. C'est passionnant car on a le sentiment de pénétrer dans de nombreux univers très variés. Cela me plaît réellement. »

Voici les six règles d'or de Quentin pour tourner des vidéos accrocheuses pour les réseaux sociaux.

1. Créez du contenu court et accrocheur

« La plupart des vidéos sont courtes. Elles ne durent souvent que 30 secondes. Ma plus longue réalisation pour les réseaux sociaux était d'environ deux minutes. Sur son téléphone, l'utilisateur parcourt rapidement les pages. S'il voit quelque chose qui l'intéresse, il ne s'arrête pas plus de trois ou quatre minutes. Alors quand on crée des vidéos, il faut trouver le moyen d'attirer l'œil. »

La narration doit être concise. Il est donc nécessaire de bien gérer les personnes interviewées s'il y en a. « Lorsque j'ai commencé à tourner des vidéos pour les réseaux sociaux, il s'agissait souvent d'interviews et je devais réfléchir à la façon de gérer l'échange. Il faut essayer d'amener la personne à formuler ses idées en faisant des réponses courtes : une phrase, une idée, c'est tout. Ensuite, au moment du montage, on peut couper ce qui est trop long. Si on ne parvient pas à gérer le client, il peut parler sans exprimer son point de vue et on peut se retrouver avec une vidéo trop longue. »

A model lit in green reclines on a sofa wearing a gown with fern-leaf-like patterns, photographed by Quentin Caffier on a Canon EOS 5D Mark IV.
Exemple de photo de mode réalisée par Quentin : Venenous Flowers, pour Delicate Magazine. Photo prise avec le modèle Canon EOS 5D Mark IV équipé d'un objectif Canon EF 85mm f/1.2L II USM à 1/80 s, f/1.8 et ISO200. © Quentin Caffier

2. Filmez en 4K pour une flexibilité accrue lors du processus de retouche

« La tendance actuelle en matière de montage est telle qu'il n'a jamais été aussi facile de créer soi-même du contenu pour les réseaux sociaux avec seulement un appareil photo », explique Quentin. « Il y a quelques années, pour filmer des personnes et des interviews, il fallait au moins deux angles afin de pouvoir les entrecouper.

Mais, j'ai remarqué que les gens sont aujourd'hui habitués aux coupes sèches lorsque le point de vue ne change pas. Je pense que c'est dû à tous les podcasters et YouTubers qui montent leurs vidéos de cette façon. Disposer de deux angles peut être utile. Quand on a un budget plus important, on peut avoir deux reflex ou une grande caméra et un reflex. Mais, si on ne peut pas se le permettre, on peut désormais réaliser des vidéos avec un seul angle de prise de vues. »

Tourner avec la meilleure résolution possible permet d'exploiter pleinement cet angle unique. « Le montage est une étape importante, et l'enchaînement des séquences est essentiel pour créer une vidéo intéressante et accrocheuse », poursuit Quentin. « On peut faire des coupes sèches ou essayer de zoomer à l'intérieur des images pour que les séquences soient plus faciles à traiter. En effectuant doucement un zoom dans la vidéo, lorsque l'on coupe, on peut revenir à un angle plus grand. Mais, pour rendre ce zoom numérique possible, la [résolution] 4K est nécessaire car elle permet de se déplacer dans les images qui ont été tournées. Filmer en 4K est également important pour la stabilisation. »

3. Prévoyez du temps pour les travaux professionnels

Concernant le délai de montage, Quentin conseille également de garder du temps et de l'argent pour la conception sonore et l'étalonnage des couleurs. « À la fin d'un projet, quand le travail est presque terminé, il n'est pas rare de commencer à s'intéresser au son et à la musique et de réaliser que l'on ne dispose pas du budget nécessaire. Quelques sons suffisent pourtant à transformer totalement une vidéo. Une bonne conception sonore, voilà ce qui apporte la touche professionnelle à une vidéo. »

« Si vous ne disposez pas d'un microphone efficace ou si le mixage n'est pas bon, la vidéo ne sera pas belle. C'est aussi simple que cela. »

« Vous devriez également consacrer du temps à l'étalonnage. Certains appareils photo Canon proposent la fonctionnalité C-Log. Celle-ci est très utile car elle permet d'ajuster l'étalonnage pour obtenir des images accrocheuses. »

4. Pensez à une composition adaptée à plusieurs formats

Quand on réalise une vidéo standard, la question de la composition ne se pose généralement qu'une seule fois. Mais, les réseaux sociaux font apparaître un nouveau défi, car il faut être capable de présenter le contenu sur de nombreuses plateformes avec différents rapports d'aspect.

« Depuis que j'ai commencé à réaliser des vidéos, j'ai toujours utilisé un grand format comme le 16/9 et des formats cinématographiques classiques », explique Quentin. « Mais, aujourd'hui, l'image doit entrer dans un carré sur Instagram et les Stories Facebook exigent des vidéos verticales. Pour moi, la principale difficulté consiste à trouver une belle composition qui puisse fonctionner dans trois formats différents, faute de pouvoir filmer de trois façons différentes. Ce n'est pas simple, surtout lorsque l'on vient de la photographie statique, un univers où on a tout le temps de composer son image. C'est pour cette raison que nous avons besoin de la 4K, par exemple, car cela permet de capturer des séquences un peu plus larges, puis de les recadrer en coupant l'image selon divers formats. »

On peut ainsi créer un contenu adapté à un format de film traditionnel, pouvant être utilisé sur YouTube ou publié sur Facebook ou Twitter. Ce contenu peut également être recadré dans un carré de rapport d'aspect 1/1 en vue d'une publication dans une grille Instagram et dans un format vertical 9/16 pour les Stories Instagram ou Facebook.

« Mon équipe a travaillé sur un projet musical. Nous savions que la vidéo allait être utilisée sur les réseaux sociaux et sur un site Web. Nous devions ainsi gérer trois formats différents », poursuit Quentin. « Nous avons donc tourné la vidéo avec un angle suffisant. Nous l'avons ensuite recadrée pour l'adapter au carré d'Instagram. Pour les Stories, nous avons gardé le carré et ajouté des objets en mouvement en haut et en bas afin de combler les vides à l'écran. »

A model seems to be transformed into an explosion of confetti; only the cardigan and shoes are unaffected. Photo by Quentin Caffier, taken on a Canon EOS 5D Mark II.
Image créative dont la photo de base a été prise avec un Canon EOS 5D Mark II équipé d'un objectif Canon EF 24-70mm f/2.8L USM à 1/125 sec, f/8 et ISO100. © Quentin Caffier
A close-up of a router shaping the eyepieces of a pair of glasses. A still from a video by Quentin Caffier.
Photo issue de la vidéo réalisée par Quentin pour la marque de lunettes de créateurs John Dalia. © Quentin Caffier

5. Pour réaliser des films professionnels de qualité avec un budget limité, utilisez un reflex

« Le reflex permet d'obtenir une grande qualité d'image à moindre coût », affirme Quentin. Lorsqu'il produit du contenu pour les réseaux sociaux, il préfère généralement un reflex Canon à des caméras de cinéma plus grandes. Il effectue la prise de photos et de vidéos avec le même appareil. « J'utilise le Canon EOS 5D Mark IV car il est compatible 4K et plus léger que le Canon EOS C300 Mark II ou l'EOS C100 Mark II. La plupart du temps, tourner des séquences pour les réseaux sociaux signifie travailler avec un budget restreint. On ne peut donc pas venir avec une équipe complète pour gérer la mise au point et l'éclairage. Il faut une caméra capable de filmer avec la lumière la plus naturelle, et c'est le cas de l'EOS 5D Mark IV. Une technologie de mise au point automatique est également indispensable pour pouvoir se concentrer sur le contenu de la vidéo. »

Le Canon EOS R hybride est un autre appareil intéressant pour la production de contenus destinés aux réseaux sociaux. « Pour le moment, je n'ai réalisé que quelques vidéos tests avec l'EOS R », indique Quentin. « Il est plus léger et son gros point fort est l'autofocus. Il suffit de lancer l'enregistrement et l'appareil s'occupe de la mise au point. »

Cross-section showing inside a Canon EOS R camera and RF lens.

Tout ce que vous devez savoir sur le Canon EOS R

Mike Burnhill, expert chez Canon Europe, répond à 10 questions concernant le système Canon EOS R, et vous révèle, entre autres, ce qu'est un appareil photo hybride et la raison pour laquelle l'appareil n'intègre pas deux emplacements de carte.

Pour filmer, Quentin a une préférence pour les objectifs fixes. Actuellement, il utilise l'objectif Canon EF 85mm f/1.2L II USM pour les portraits en gros plan, l'objectif Canon EF 100mm f/2.8L Macro IS USM pour les « moments volés » et l'objectif grand angle Canon EF 24mm f/1.4L II USM pour capturer les environnements. « Tous ces objectifs offrent d'excellents résultats avec éclairage », explique-t-il. « Pouvoir travailler à grande ouverture permet de tourner dans toutes les conditions ou presque, même de nuit ou dans un environnement sombre. »

« J'ai essayé l'objectif RF 35mm F1.8 MACRO IS STM avec l'EOS R. Cela m'a convaincu qu'il s'agit d'un très bon objectif avec lequel on peut presque tout faire. Il produit d'excellents résultats pour les portraits, les interviews et les paysages, et il offre selon moi un équilibre parfait entre ces usages. »

« Je dirais qu'un 35 mm et un 100 mm conviennent parfaitement pour les vidéos. Avec l'objectif EF 100mm f/2.8L Macro IS USM, la stabilisation est incroyable et il est possible de capturer des portraits et des moments volés en macro. On peut tenir l'appareil à la main et, grâce à la stabilisation, capturer les sujets en mouvement. Les petits instants ainsi saisis sont très importants. En utilisant l'objectif RF 35mm F1.8 MACRO IS STM avec l'EOS R, on peut réaliser des portraits des personnes interviewées avec une partie de l'environnement, ce qui offre un équilibre parfait. »

A blonde model wearing an elaborately embroidered Japanese Kabuto style headdress. Photographed by Quentin Caffier on a Canon EOS-1D X.
Image issue d'un tournage sur le thème japonais, le mannequin ayant été coiffé et maquillé par des collaborateurs japonais. Photo prise avec le modèle Canon EOS-1D X équipé d'un objectif Canon EF 70-200mm f/2.8L IS USM à 1/125 s, f/8 et ISO100. © Quentin Caffier
A close-up of a man's hands filing part of a spectacle frame held in a vice.
La vidéo réalisée par Quentin pour John Dalia illustre l'excellente capacité de mise au point rapprochée du Canon EOS 5D Mark IV. © Quentin Caffier

6. Anticipez la façon dont vous allez gérer la charge de travail

Avant de commencer un projet, il faut s'interroger sur sa faisabilité : une « courte vidéo pour les réseaux sociaux » peut sembler quelque chose de simple, mais si le client demande un film narratif complet, la charge de travail qui vient s'ajouter aux prises de vues est très importante. Cela peut dépasser les compétences d'un cameraman solo, d'autant que vous allez maintenant devoir envisager les choses en fonction de deux supports totalement différents.

« Trouver l'équilibre pour capturer photos et vidéos peut être difficile », explique Quentin. « Même si votre caméra peut faire les deux, vous devez l'installer dans une position différente pour chaque tâche. Passer de l'une à l'autre s'avère difficile. C'est également une gymnastique mentale, car on ne réfléchit pas exactement de la même façon quand on filme et quand on prend des photos. Il faut parler avec le client afin de comprendre ce qui est important pour lui et ce sur quoi on doit se concentrer. »

Quentin a choisi de ne pas diriger et tourner en même temps. Au lieu de cela, il s'appuie sur une équipe plus grande, en faisant appel à un second cameraman, un assistant ou un journaliste. Il raconte, « Au Japon, j'ai travaillé pour une société de montres de luxe. Je devais interviewer un collectionneur de montres. Je tournais le film, et un autre appareil était installé en parallèle. Un journaliste menait l'interview pour aider à expliquer les attentes, et un interprète était également présent. Je prenais des photos lorsque l'interprète traduisais. Sans cela, on aurait entendu l'appareil pendant l'interview. »

« Utiliser des appareils photo hybrides comme le système EOS R est intéressant car cela permet de prendre des photos en silence, et donc de photographier pendant que l'on filme. »

Rédigé par Lucy Fulford


L'équipement de Quentin Caffier

Kit utilisé par la plupart des cinéastes professionnels pour réaliser les vidéos sociales

Quentin Caffier's photo kit on a wooden floor, including an EOS 5D Mark IV plus several lenses.

Appareils photo

Canon EOS 5D Mark IV

Conçu pour offrir des résultats exceptionnels dans toutes les situations, l'EOS 5D Mark IV est un appareil photo polyvalent complet d'un très beau design. Quentin : « J'utilise le Canon EOS 5D Mark IV car il est compatible 4K et léger. »

Canon EOS R

Un appareil photo hybride plein format révolutionnaire qui redéfinit les normes pour la photographie et la vidéo. « Il est plus léger et doté d'un autofocus de qualité », affirme Quentin. « Utiliser des appareils photo hybrides est intéressant car cela permet de prendre des clichés en silence, et donc de photographier pendant que l'on filme. »

Canon EOS-1D X Mark II

Grâce à son capteur CMOS plein format à haute sensibilité de 20,2 millions de pixels, à son système autofocus Dual Pixel étendu à 61 collimateurs et à sa fonction d'enregistrement vidéo 4K, le Canon EOS-1D X Mark II offre des performances de pointe.

Objectifs

Canon EF 100mm f/2.8L Macro IS USM

Cet objectif polyvalent produit d'excellents résultats pour les portraits et les vidéos réalisées à main levée. « La stabilisation est incroyable, et il est possible de capturer des portraits et des moments volés en macro », explique Quentin.

Canon RF 35mm F1.8 MACRO IS STM

Objectif grand-angle à focale fixe doté d'une ouverture maximale rapide de f/1.8 et de fonctions macro pour le système EOS R hybride. Quentin : « Il produit d'excellents résultats pour les portraits, les interviews et les paysages, et il offre selon moi un équilibre parfait entre ces usages. »

Canon EF 85mm f/1.2L II USM

Ce téléobjectif court de série L à grande ouverture est idéal pour la prise de vue en basse lumière et les effets créatifs avec une profondeur de champ extrêmement faible et un arrière-plan flouté.

Canon EF 24mm f/1.4L II USM

Cet objectif à grand-angle et à ouverture rapide a été le premier modèle doté du traitement SubWavelength Structure Coating de Canon, permettant de limiter les images fantômes et les reflets, tandis que les éléments asphériques et à dispersion ultra-faible éliminent les aberrations et les distorsions pour des résultats d'une netteté incroyable.

Articles liés

Tout afficher

Recevez la newsletter

Cliquez ici pour recevoir des histoires sources d'inspiration et des articles passionnants de Canon Europe Pro

Inscrivez-vous maintenant