ARTICLE

Nager avec des géants : une odyssée photographique sous-marine

Six sperm whales surfacing for air, as freediver Guillaume Néry swims beneath them.
Le photographe sous-marin Franck Seguin a capturé ces photos spectaculaires de l'apnéiste Guillaume Néry, éclipsé par six énormes cachalots dans l'océan Indien, au large de l'île Maurice. Photo prise avec un Canon EOS-1D X Mark II (désormais remplacé par le Canon EOS-1D X Mark III) équipé d'un objectif Canon EF 14mm f/2.8L USM (désormais remplacé par l'objectif Canon EF 14mm f/2.8L II USM) à 1/500 s, f/5.6 et ISO400. © Franck Seguin

Éclipsé par les cachalots nageant au-dessus de lui, Guillaume Néry, champion du monde de plongée en apnée, apparaît hypnotisé par les mouvements gracieux de ces créatures majestueuses et l'interaction de la lumière et de leurs mouvements sous les vagues. L'homme qui a capturé cette image époustouflante, c'est Franck Seguin, l'un des plus grands photographes sous-marins au monde et un grand admirateur des apnéistes, qui descendent à de grandes profondeurs tout en retenant leur souffle, sans l'assistance d'un quelconque appareil respiratoire. « Ils atteignent des endroits qui sont inaccessibles pour la plupart d'entre nous », dit-il. « Ce qu'ils font, c'est plus qu'une prouesse sportive : c'est une quête d'harmonie avec la nature. »

Les images font partie du court-métrage One Breath Around The World. Dans le cadre de ce projet collaboratif, Franck et Guillaume ont fait de la plongée en apnée à travers d'anciennes formations rocheuses. Ils ont également exploré les célèbres cénotes du Yucatán, grimpé des arbres sous-marins et même médité au fond de l'océan.

C'est dans la communauté des apnéistes que les deux hommes se sont rencontrés, avant de devenir des amis proches, après la retraite de Guillaume. Inspirés par les récits de voyages épiques à travers les continents, ils ont décidé de s'embarquer dans une aventure similaire, sous l'eau. Au cours de cette exploration à travers des sites de plongée spectaculaires, six ont été retenus : les Philippines, le Mexique, l'île Maurice, la Polynésie française, le Japon et la Finlande. « Nous avons décidé d'explorer le monde de la plongée en apnée à travers les océans » déclare Franck, ambassadeur Canon basé à Paris, qui dirige le service de production photographique du journal l'Équipe.

Freediver Guillaume Néry lies on the surface of an ancient underwater structure off the coast of Japan.
Guillaume au monument Yonaguni, formations rocheuses submergées au large de la côte de Yonaguni, au Japon, l'un des six lieux que lui et Franck ont choisis pour leur projet One Breath Around the World. Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark IV équipé d'un objectif Canon EF 16-35mm f/4L IS USM à 18mm, 1/500 s, f/5.6 et ISO400. © Franck Seguin
Freediver Guillaume Néry swimming under a layer of thick ice.
Guillaume plongeant sous une couche épaisse de glace. En 2019, le public du festival international de photojournalisme Visa pour l'image a été ébloui par les images de baleines de Franck, présentées lors d'une soirée de projection. Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark IV équipé d'un objectif Canon EF 16-35mm f/2.8L III USM à 16mm, 1/320 s, f/5.6 et ISO2000. © Franck Seguin
Canon Professional Services

Possédez-vous un équipement Canon ?

Enregistrez votre équipement pour bénéficier de conseils gratuits d'experts, faire réparer ou entretenir votre matériel, participer à des événements sources d'inspiration et profiter d'offres exclusives grâce au programme CPS (Canon Professional Services).

Kit de confiance

Pour une expédition aussi ambitieuse, Franck avait besoin d'un kit qu'il pourrait emporter dans toutes les situations. Environ 70 % du projet a été tourné avec un objectif Canon EF 16-35mm f/4L IS USM, associé à l'EOS 5D Mark IV de Franck, le tout dans un boîtier étanche.

« Pour travailler sous l'eau, c'est l'alliance parfaite », explique Franck. « Le Canon EOS 5D Mark IV est si professionnel et robuste que vous pouvez totalement vous fier à lui. J'apprécie vraiment la polyvalence de l'objectif Canon EF 16-35mm f/4L IS USM sous l'eau, où vous ne pouvez pas changer d'objectif. Quelle que soit la distance focale que vous utilisez, vous êtes sûr d'obtenir la meilleure qualité de photographie. Lorsque je prends des photos dans cette configuration, je peux faire mon travail en toute confiance. Je dois avoir confiance en mon équipement, afin de pouvoir laisser place à ma créativité. »

Franck a également pris des photos sur un Canon EOS-1D X Mark II (désormais remplacé par le Canon EOS-1D X Mark II). Et quand il savait qu'il n'avait pas besoin de la plage focale, il utilisait son deuxième objectif, un Canon EF 14mm f/2.8L USM (maintenant remplacé par le Canon EF 14mm f/2.8L II USM).

Franck Seguin in his dive gear, with his camera in an underwater housing, photographed in the waters of Mauritius.
Franck dans son équipement de plongée dans les eaux de Maurice. Les plongées ne duraient jamais plus de deux minutes ; les images ont donc été soigneusement pensées au préalable, à la surface. © Guillaume Néry

Le fait de ne pas être encombré par de lourds équipements de plongée lui a permis de prendre des photos en toute liberté, sans être pressé par le temps. Bien que Guillaume puisse retenir sa respiration pendant huit minutes, pour des raisons de sécurité, aucun membre de l'équipe n'a été sous l'eau pendant plus de deux minutes d'affilée, ce qui correspond à peu près à la limite de la capacité pulmonaire de Franck.

« Nager dans l'océan loin de la côte peut devenir dangereux à tout moment », explique Franck. « Le plus important, c'est de ne jamais dépasser vos limites. Ce qui compte, ce n'est pas d'être un apnéiste exceptionnel, mais de penser à votre photo avant de pénétrer dans l'eau, d'être au bon endroit et de prendre des photos rapidement. »

Soigneusement chorégraphiées au préalable, les images pouvaient alors être capturées rapidement à chaque plongée de deux minutes. Le duo revenait ensuite à la surface prendre son souffle, avant de plonger à nouveau. Ce processus pouvait être répété 10 à 15 fois.

Two humpback whales and a calf swimming, with freediver Guillaume Néry metres away, in French Polynesia.
Guillaume plongeant aux côtés de baleines à bosse en Polynésie française. La lumière se faisant rare sous l'eau, Franck s'en est remis à la vitesse de l'objectif Canon EF 16-35mm f/4L IS USM pour obtenir des photos nettes, tout en gardant le rythme pour suivre les baleines. Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark IV équipé d'un objectif Canon EF 16-35mm f/4L IS USM à 16mm, 1/500 s, f/4 et ISO200. © Franck Seguin
Freediver Guillaume Néry is suspended in the water surrounded by eight sperm whales, illuminated with rays of light.
Dans l'un des plus beaux clichés de Franck, Guillaume est figé sous l'eau entouré de huit cachalots, magnifiquement illuminés par les rayons du soleil. Photo prise avec un Canon EOS-1D X Mark II équipé d'un objectif Canon EF 14mm f/2.8L USM à 1/400 s, f/5.6 et ISO400. © Franck Seguin
A split-level photo shows a whale underwater, beneath a fishing boat surrounded by seagulls.

Les prouesses techniques du photographe Audun Rikardsen, spécialisé dans la faune et la flore sauvages

Des aigles des montagnes aux baleines impressionnantes, le photographe et scientifique nous dévoile ses secrets techniques et nous fait partager une passionnante aventure dans l'Arctique.

Un cadeau de la nature

Certaines des images les plus frappantes proviennent de leurs deux rencontres avec des baleines – des baleines à bosse à Moorea, en Polynésie française, et des cachalots au large de l'île Maurice, dans l'océan Indien. Apnéiste accomplie, Julie Gautier, alors en couple avec Guillaume au moment du tournage, a saisi des séquences fascinantes, qu'elle a compilées dans une vidéo de 12 minutes. Franck et Julie ont pris des photos à tour de rôle, travaillant en harmonie, pour ne pas empiéter sur les clichés de l'autre.

Pour Franck, nager aux côtés de ces géants sous-marins était une première. Comme pour toutes les photos capturant la vie sauvage, il a fallu s‘armer de patience. L'équipe a passé des jours à traquer les baleines à bosse à Moorea, sans rien apercevoir. « Nous étions dans l'eau de 6 heures du matin jusqu'au coucher du soleil », raconte Franck. « Nous avons passé six jours sans voir aucune baleine. Nous étions un peu désespérés. »

Puis un jour, un banc de baleines à bosse a fait son apparition. Nager aux côtés de ces créatures impressionnantes a mis à rude épreuve l'endurance de Guillaume et Franck, ainsi que leur capacité pulmonaire. « Elles étaient toujours en mouvement, elles ne s'arrêtaient jamais », explique Franck. « J'ai peut-être nagé pendant 45 minutes, ce qui est épuisant. Mais je me suis senti heureux et accompli. »
A diver next to sperm whales sleeping, floating vertically in the water.
Quand Franck a plongé pour la première fois parmi les cachalots, ils dormaient, flottant à la verticale. Photo prise avec un Canon EOS-1D X Mark II équipé d'un objectif Canon EF 14mm f/2.8L USM à 1/500 s, f/6.3 et ISO640. © Franck Seguin
Freediver Guillaume Néry swimming alongside sperm whales.
« Les cachalots mâles mesurent entre 15 et 20 m – ils sont énormes et impressionnants », explique Franck. « Ils peuvent plonger pendant 90 minutes à 3000 m de profondeur. En outre, ce sont de vrais chasseurs des mers, dotés d'un système de sonar pour naviguer. » Photo prise avec un Canon EOS-1D X Mark II équipé d'un objectif Canon EF 14mm f/2.8L USM à 1/500 s, f/6.3 et ISO640. © Franck Seguin

« Sous l'eau, tout est plus compliqué », explique-t-il. « La mise au point, l'utilisation du viseur, le déclenchement de l'obturateur, les réglages de la lumière... sans compter que vous vous déplacez constamment. Avec un objectif rapide, vous avez deux fois moins de difficultés techniques, ce qui est énorme dans des conditions de travail aussi difficiles. »

Franck raconte avoir vécu ses « meilleurs moments » à la fin de leur voyage à Maurice quand, après des jours de recherche dans les eaux avec un hydrophone (une sonde acoustique) pour entendre des appels de baleines sous la surface, ils sont tombés sur un groupe de 15 cachalots.

Les cachalots ont été des protagonistes naturels pour ce projet – apnéistes eux aussi, ils battent tous les records, en pouvant rester près de 90 minutes à 3000 mètres de profondeur. Découvrir un aussi grand groupe, avec les mères et les baleineaux, dormant à la verticale, cela dépassait toutes leurs attentes. Comme ils plongeaient en apnée, Guillaume, Franck et Julie ne dégageaient pas de bulles d'air et étaient donc plus calmes dans l'eau, ce qui leur permettait de nager silencieusement autour de ces géants endormis.

« Guillaume a plongé à la verticale, en étirant les bras pour se stabiliser », se rappelle Franck. « Je le suivais en apnée avec ma palme. Tout s'est équilibré. Tous mes réglages avaient été effectués à la surface. J'étais confiant, la lumière était magique. Lorsque j'ai regardé les photos, j'ai réalisé que c'était un cadeau de la nature. »

L'heure et demie passée avec le banc de cachalots restera à jamais gravée dans la mémoire de Franck. « Les cachalots sont tellement exceptionnels », dit-il. « Pendant la plongée, Guillaume et moi avons essayé d'être acceptés par le groupe, et nous avons tous les deux senti qu'ils nous avaient permis d'être là et qu'ils m'avaient [autorisé] à prendre des photos. C'était une rencontre magique dans l'océan Indien. »

Rédigé par Lucy Fulford and Kathrine Anker


L'équipement de Franck Seguin

L'appareil utilisé par la plupart des photographes professionnels

Franck Seguin's kitbag.

Appareils photo

Canon EOS 5D Mark IV

Quel que soit le sujet que vous photographiez, bénéficiez d'une qualité d'image sans compromis et de performances ultra-professionnelles. « Le Canon EOS 5D Mark IV est si professionnel et robuste que vous pouvez totalement vous fier à lui », explique Franck.

Canon EOS-1D X Mark III

Le successeur de l'appareil photo utilisé par Franck. La vie est ponctuée d'instants uniques. Immortalisez-les avec l'EOS-1D X Mark III et racontez votre histoire en images au monde entier.

Objectifs

Articles liés

Tout afficher

Recevez la newsletter

Cliquez ici pour recevoir des histoires sources d'inspiration et des articles passionnants de Canon Europe Pro

Inscrivez-vous maintenant