ARTICLE

« Le Canon EOS R5 a réinventé ma manière de photographier » : les aventures en plein air revisitées

Un alpiniste suspendu à bout de bras au-dessus d'un surplomb rocheux lors de l'ascension d'une paroi des Alpes allemandes, en fin d'après-midi.

Les photographes de nature et d'aventure Ulla Lohmann et Robert Marc Lehmann ont testé le Canon EOS R5 au cours de prises de vue difficiles, en pleine nature. Photo prise avec un Canon EOS R5 équipé d'un objectif Canon RF 70-200mm F2.8L IS USM à 124mm, 1/500 s, f/7,1 et ISO 1600

© Ulla Lohmann / Ambassadeur Canon

Pour la plupart des photographes qui travaillent en plein air, l'appareil idéal est léger, facile à transporter, tout en étant robuste et étanche pour résister à la pluie et à la poussière. Il contient de préférence toutes les dernières avancées techniques dans des domaines clés comme la résolution, l'autofocus, les performances en basse lumière et la stabilisation de l'image.

Ainsi, quand Ulla Lohmann et Robert Marc Lehmann, photographes d'aventure allemands spécialisés dans la nature et la préservation de l'environnement, ont eu l'occasion de tester en avant-première le Canon EOS R5, le nouvel appareil phare hybride plein format de la marque, ils ont testé ses caractéristiques vedettes par rapport à cette liste de critères. Qu'ont-ils pensé de sa résolution 45 millions de pixels, de sa vitesse de prise de vue allant jusqu'à 20 im/s, de ses 8 vitesses de stabilisation d'image, de la vidéo 8K et de son autofocus de suivi du sujet avancé capable de suivre les animaux ?

Un homme ramant dans un canoë rouge, sur une rivière bordée d'arbres.

Le périple de 150 km d'Ulla impliquait de voyager sur terre, sur l'eau et même dans les airs, en utilisant son Canon EOS R5 pour toutes sortes de photographies. Photo prise avec un Canon EOS R5 équipé d'un objectif Canon RF 15-35mm F2.8L IS USM à 15mm, 1/13 s, f/22 et ISO 100.

© Ulla Lohmann / Ambassadeur Canon

Un parapentiste avec une voile jaune survolant les Alpes allemandes luxuriantes.

Le parapente n'est pas seulement un sport à sensations fortes. Pour Ulla, ce fut aussi l'occasion de prendre des photos aériennes avec le Canon EOS R5 au-dessus des Alpes allemandes. Photo prise avec un Canon EOS R5 équipé d'un objectif Canon RF 15-35mm F2.8L IS USM à 35mm, 1/500 s, f/6,3 et ISO 250.

© Ulla Lohmann / Ambassadeur Canon

Ulla, ambassadrice Canon et photographe d'aventure, s'est embarquée dans une expédition autour du Benediktenwand dans les Alpes allemandes, une boucle de 150 km réalisée avec son mari et leur jeune fils. Elle a varié les modes de transport, se déplaçant à vélo, en canoë, à pied et même en parapente. Tout au long de son périple, elle a utilisé le Canon EOS R5 pour photographier des paysages, des grimpeurs descendant en rappel le long d'une cascade, des vues aériennes en parapente et plus encore.

Pendant ce temps, Robert, photographe de nature, s'est rendu à Feldberger Seenlandschaft, près de Neubrandenburg, une région du nord-est de l'Allemagne bien connue pour ses lacs et forêts. Il y a photographié différents oiseaux sauvages en plein vol, dont l'aigle de mer, le héron, le milan et de plus petits oiseaux comme le martin-pêcheur.

Vue aérienne d'une ville et de sa campagne environnante.

« Le niveau de détail obtenu avec cet appareil photo est tout simplement incroyable », confie Ulla. Photo prise avec un Canon EOS R5 équipé d'un objectif Canon RF 15-35mm F2.8L IS USM à 35mm, 1/640 s, f/9 et ISO 250.

© Ulla Lohmann / Ambassadeur Canon

Une meilleure résolution pour des détails plus nets

Le modèle Canon EOS R5 s'appuie sur l'héritage respecté de l'EOS et sur les innovations du système EOS R. Ainsi, les deux photographes n'ont eu aucun mal à se familiariser avec l'appareil. « Pour moi, le Canon EOS R5 a la taille parfaite », affirme Robert. « Il est robuste et toutes les commandes sont idéalement positionnées. »

Ulla acquiesce. « On sent qu'il est solide et robuste, et je m'y suis tout de suite habituée. Je l'ai personnalisé en fonction de mes goûts et besoin. Une fois l'appareil configuré, j'ai vite atteint ma vitesse de croisière avec. »

Ulla a été ravie par la résolution de 45 millions de pixels du Canon EOS R5. « Les détails que l'on obtient avec cet appareil sont tout simplement incroyables », dit-elle. « J'ai pu le constater en particulier sur un paysage aérien que j'ai photographié en parapente. Ensuite, lorsque j'ai zoomé sur l'image, je pouvais voir de façon très nette tous les petits détails, jusqu'à l'inscription sur une maison qui se trouvait à des milliers de mètres en dessous.

« J'ai photographié aux formats JPEG et RAW, et les images JPEG étaient de très bonne qualité à la sortie de l'appareil. La plage dynamique élevée des fichiers constitue également un gros avantage. Ils sont d'une telle qualité qu'il est inutile de photographier en HDR. »

En raison de leur grande résolution, les fichiers sont plus lourds, mais Robert a constaté que l'appareil n'avait aucun mal à les traiter. « J'ai photographié environ 7000 images, ce qui représente beaucoup de données, mais la carte CFexpress est très rapide : on peut transférer 100 Go en une minute, ou 1 TB en 10 minutes.

« Les capacités ISO du nouveau capteur sont également extraordinaires », ajoute Robert. « J'ai utilisé l'appareil jusqu'à environ ISO24.000 et les images sont parfaites. »

xyz

Possédez-vous un équipement Canon ?

Enregistrez votre équipement pour bénéficier de conseils gratuits d'experts, faire réparer ou entretenir votre matériel, participer à des événements sources d'inspiration et profiter d'offres exclusives grâce au programme CPS (Canon Professional Services).

Un héron, sur le point de prendre son envol, un poisson au bec, semble sautiller à la surface de l'eau.

Le nouvel autofocus de suivi des animaux du Canon EOS R5 est capable de reconnaître les chiens, les chats et les oiseaux en détectant le corps, le visage ou les yeux du sujet. Photo prise avec un Canon EOS R5 équipé d'un objectif Canon RF 100-500mm F4.5-7.1 L IS USM à 400mm, 1/3200 s, f/6,3 et ISO 12800.

© Robert Marc Lehmann

Un héron figé dans l'action, ailes courbées et pattes étirées, sur le point de se poser sur l'eau.

Grâce au Canon EOS R5 et au nouveau téléobjectif professionnel  RF 100-500mm F4.5-7.1 L IS USM de Canon, Robert a pu figer le mouvement de ce héron : même si ce dernier semble être en plein vol plané, il s'apprête à se poser sur l'eau. Photo prise avec un Canon EOS R5 équipé d'un objectif Canon  RF 100-500mm F4.5-7.1 L IS USM à 324mm, 1/2000 s, f/6.3 et ISO 12800.

© Robert Marc Lehmann

Un autofocus extraordinaire

Robert a principalement testé la capacité du Canon EOS R5 à filmer et photographier des oiseaux rapides en plein vol. Il a trouvé que la capacité de l'appareil à photographier jusqu'à 20 im/s avec l'obturateur électronique, associée au nouvel autofocus de suivi du sujet et à la fonctionnalité d'autofocus avec suivi des yeux, ont constitué une combinaison redoutable.

xyz

Filmer en 8K et 4K suréchantillonnée avec le Canon EOS R5

Lors leurs premières prises de vue avec le Canon EOS R5, Martin Bissig et Ivan D'Antonio ont découvert que ses capacités 8K réduisent la durée d'enregistrement et élargissent les options créatives.

« J'étais à bord d'un bateau sur un lac, filmant des sujets comme un héron sur le point d'attraper un poisson, un aigle de mer ou encore un milan en plein vol, et je n'avais pas le droit à l'erreur », affirme-t-il. « Il pleuvait des cordes, et la visibilité était mauvaise. Je me suis retrouvé dans des situations faisant du suivi d'un oiseau une mission impossible. Pour un appareil, le fait de filmer des oiseaux sur un ciel bleu n'a rien d'insurmontable, mais lorsqu'il s'agit de suivre un gros oiseau de couleur sombre avec une forêt en arrière-plan, l'autofocus a généralement du mal. Pas avec cet appareil ! L'autofocus reste sur l'animal en toutes circonstances. Par exemple, pour une séquence de 50 photos d'un aigle de mer prises à la suite, j'étais ravi de voir que chaque image était nette. »

Ulla a également utilisé l'autofocus de suivi du sujet pour photographier des cygnes. « L'appareil ne perdait pas la mise au point lorsqu'un élément se glissait au premier-plan, même en photographiant à travers des roseaux denses », dit-elle. « La mise au point restait sur le cygne : j'ai trouvé ça génial. On peut totalement faire confiance à l'appareil. »

Un aigle de mer volant au plus près de la surface de l'eau, un poisson entre ses serres.

Robert s'est dit « ravi » des performances AF, même lors d'une journée maussade, par mauvais temps et dans de mauvaises conditions de prise de vue. Photo prise avec un Canon EOS R5 équipé d'un objectif Canon RF 100-500mm F4.5-7.1 L IS USM à 176mm, 1/4000 s, f/5 et ISO 2500.

© Robert Marc Lehmann

Robert Marc Lehmann à bord d'un bateau, en plein tournage avec le Canon EOS R5.

Malgré les mouvements rapides des oiseaux à photographier et l'instabilité du bateau, Robert a réussi à capturer des images d'une netteté exceptionnelle grâce au stabilisateur d'image (réglage Standard) du Canon EOS R5 et à l'autofocus avancé de suivi des animaux.

© Robert Marc Lehmann

Stabilisateur d'image révolutionnaire

Le stabilisateur d'image a contribué à la netteté des photos d'Ulla, même lorsqu'elle photographiait à main levée et en basse lumière. Le modèle Canon EOS R5 est le premier appareil Canon à proposer un stabilisateur d'image à 5 axes pouvant atteindre 8 vitesses de stabilisation lorsqu'il est utilisé avec des objectifs compatibles.

Pour tirer le meilleur parti de son équipement et photographier les images dont elle rêvait, Ulla a même utilisé le modèle Canon EOS R5 à main levée pendant de longues expositions, une prouesse technique dont la nécessité s'est imposée. « Pendant une session de canyoning, je suis descendue en rappel le long de gorges étroites et j'ai sauté dans une cascade. S'agissant d'un terrain très tumultueux, l'utilisation d'un trépied est impossible. Je ne pouvais pas non plus poser l'appareil sur les rochers, ceux-ci étant trop mouillés pour offrir une adhérence », se rappelle Ulla.

Un homme descendant un rocher en rappel dans les Alpes allemandes, suspendu dans les airs, le ciel bleu en arrière-plan.

Ulla a pris cette photo alors qu'elle était elle-même en train de descendre une gorge en rappel, donc dans l'impossibilité d'utiliser un trépied. Photo prise avec un Canon EOS R5 équipé d'un objectif Canon RF 15-35mm F2.8L IS USM à 15mm, 1/1250 s, f/9 et ISO 500.

© Ulla Lohmann / Ambassadeur Canon

Ulla s'est immergée dans l'eau, en combinaison de plongée, et a photographié les grimpeurs pendant leur descente en rappel le long de la cascade, de quoi tester sérieusement l'étanchéité du Canon EOS R5.

« Je voulais réaliser une exposition plus longue pour produire des images affichant une cascade floue à l'arrière et des grimpeurs bien nets au premier-plan. Ça a très bien fonctionné, et j'ai pu photographier à main levée avec un temps d'exposition d'une seconde, et même plus, et obtenir malgré tout des images parfaitement nettes.

« L'appareil a redéfini ma façon de photographier. Avant, je prenais plusieurs images pour être sûre que l'une d'elles soit nette. C'est désormais inutile : je sais qu'une seule prise de vue suffit pour obtenir un cliché impeccable. »

Une cascade se déverse dans un bassin au milieu des rochers. Une longue exposition a été utilisée pour flouter la chute d'eau.

Ulla a utilisé une longue exposition pour flouter l'eau de cette cascade, mais les détails du premier plan sont nets. Photo prise avec un Canon EOS R5 équipé d'un objectif Canon RF 24-70mm F2.8L IS USM à 46mm, 0.3 s, f/18 et ISO 100.

© Ulla Lohmann / Ambassadeur Canon

Ulla Lohmann, vêtue d'une combinaison de plongée bleue et d'un casque rouge, en train d'utiliser le Canon EOS R5 dans l'eau.

L'aventure d'Ulla fut un véritable défi, aussi bien pour elle que pour le Canon EOS R5.

© Ulla Lohmann / Ambassadeur Canon

Utilisation des objectifs RF et EF

Pour photographier la faune, Robert a principalement associé le Canon EOS R5 au nouvel objectif Canon RF 100-500mm F4.5-7.1 L IS USM. « Avant, j'utilisais l'objectif Canon EF 100-400mm f/4.5-5.6L IS II USM, mais je sentais qu'il me manquait ces 100 mm de distance focale », raconte-t-il. « Je sais que bon nombre d'utilisateurs trouvent qu'un réglage f/7,1 est trop lent. Mais si besoin, il permet de photographier avec une sensibilité ISO élevée, et les images rendent parfaitement bien.

« L'objectif Canon RF 100-500mm F4.5-7.1 L IS USM est l'outil parfait pour photographier la faune. Je pense qu'il va tout changer. »

Robert a aussi utilisé plusieurs autres objectifs, y compris le Canon EF 70-200mm f/2.8L IS III USM et le Canon EF 200-400mm f/4L IS USM Extender 1.4x, tous deux fixés sur le Canon EOS R5 avec un adaptateur monture EF-EOS R. « Je voulais voir si l'autofocus marchait aussi bien avec ces objectifs. Et j'ai constaté qu'ils fonctionnaient parfaitement, sans aucune perte de qualité », se réjouit-il.

De son côté, Ulla a utilisé des objectifs comme le Canon RF 15-35mm F2.8L IS USM et le Canon RF 24-70mm F2.8L IS USM, ainsi que des objectifs à focale fixe comme le Canon RF 85mm F1.2L USM pour les portraits. À ce sujet, Ulla déclare : « J'ai trouvé que tous ces objectifs RF offraient une netteté et une rapidité incroyables et qu'ils fonctionnaient parfaitement avec le Canon EOS R5 ».

Un martin-pêcheur coloré perché sur une branche, sur un arrière-plan vert et flou.

« L'objectif Canon  RF 100-500mm F4.5-7.1 L IS USM est l'outil parfait pour photographier la faune. Je pense qu'il va tout changer », affirme Robert. Photo prise avec un Canon EOS R5 équipé d'un objectif Canon RF 100-500mm F4.5-7.1 L IS USM à 500mm, 1/500 s, f/7 et ISO 4000.

© Robert Marc Lehmann

Un cygne nageant face à une jetée, la scène se reflétant sur les eaux calmes.

Cette photo d'un cygne prise par Ulla démontre la somptueuse plage dynamique du Canon EOS R5 et l'efficacité de son autofocus de suivi des animaux. Photo prise avec un Canon EOS R5 équipé d'un objectif Canon RF 15-35mm F2.8L IS USM à 15mm, 1/200 s, f/9 et ISO 640.

© Ulla Lohmann / Ambassadeur Canon

Capacités vidéo

En plus d'être photographes, Ulla et Robert réalisent des films. Ils ont donc tous les deux utilisé le Canon EOS R5 pour filmer des vidéos de leurs excursions.

« La fonction vidéo est essentielle pour moi », explique Ulla, « car elle me permet de proposer des séquences haute résolution en 8K à des sociétés de production, le tout avec un petit équipement. Je n'ai pas besoin d'une grosse caméra ni d'une équipe. Je peux me rendre dans des endroits inaccessibles pour la plupart des gens, et revenir avec des séquences haute résolution. « Cet appareil photo change vraiment la donne ! »

Pour filmer des oiseaux sauvages en plein vol, Robert a beaucoup utilisé la fonction ralenti 4K 120 im./s de l'appareil. « Avant, quand je filmais au ralenti sur un appareil Full HD, l'image n'était pas parfaitement nette », confie Robert. « Mais avec le Canon EOS R5, le ralenti 4K est tout bonnement incroyable. C'est très agréable de pouvoir filmer en regardant dans le viseur électronique et d'avoir une bonne idée du rendu final. On jurerait utiliser une caméra, et le stabilisateur d'image intégré rend les séquences très stables. »

Un paysage aérien et lumineux avec une eau calme, parsemée d'îles et entourée de collines boisées.

Le Canon EOS R5 est le premier appareil photo Canon doté d'une stabilisation d'image intégrée à 5 axes, offrant ainsi jusqu'à 8 vitesses lorsqu'il est équipé d'un objectif compatible. Cela permet d'obtenir des photos nettes et claires, même lorsqu'elles sont prises depuis un parapente. Photo prise avec un Canon EOS R5 équipé d'un objectif Canon RF 15-35mm F2.8L IS USM à 15mm, 1/320 s, f/9 et ISO 400.

© Ulla Lohmann / Ambassadeur Canon

Une équipement qui change la donne

Robert et Ulla ont tous deux été très impressionnés par les performances du Canon EOS R5, y compris dans des conditions parfois difficiles. « J'ai souvent photographié sous une pluie torrentielle en pleine tempête. Ça tombait bien, car c'est ainsi que l'on peut vraiment tester un appareil photo », explique Robert. « Certes, j'aurais pu obtenir des résultats similaires avec mon Canon EOS-1D X Mark III, mais l'esprit du modèle Canon EOS R5, c'est de pouvoir photographier le même type d'images plus facilement, avec une résolution beaucoup plus élevée et un poids divisé par trois. C'est vraiment un appareil que je vais utiliser. »

En se remémorant son voyage, Ulla confie que le modèle Canon EOS R5 lui a permis de photographier des images qu'elle n'aurait jamais pensé pouvoir capturer. « Avec cet appareil, j'ai réinventé ma façon de travailler. Il offre des possibilités nouvelles qui stimulent ma créativité », se réjouit Ulla.

« J'ai toujours le sourire quand je travaille avec le Canon EOS R5. Ses performances sont excellentes et il est très agréable à utiliser. Je peux maintenant photographier des images que je pensais impossibles. »

Rédigé par David Clark


L'équipement d'Ulla Lohmann

L'appareil utilisé par la plupart des photographes professionnels

Un Canon EOS R5 équipé d'un objectif RF 15-35mm F2.8L IS USM au bord d'un étang, avec une cascade en arrière-plan.

Appareil photo

Canon EOS R5

Un appareil photo hybride plein format professionnel emblématique offrant des photos haute résolution et des vidéos 8K aux photographes et réalisateurs. « J'ai toujours le sourire quand je travaille avec le Canon EOS R5. Ses performances sont excellentes et il est très agréable à utiliser », se réjouit Ulla. « Il a redéfini ma façon de photographier. »

Objectifs

Canon RF 15-35mm F2.8L IS USM

Objectif ultra grand angle et ultra-précis grâce à la qualité optique de la série L et à la stabilisation de l'image à 5 vitesses, pour des angles dynamiques même dans les espaces restreints.

Articles liés

  • Un appareil photo hybride plein format Canon EOS R5.

    Canon EOS R5 : 10 caractéristiques à ne pas laisser passer

    Découvrez les caractéristiques qui font du EOS R5 une véritable révolution, notamment la possibilité de prendre des photos de 45 millions de pixels à 20 im./s et de réaliser des vidéos RAW de 8K.

  • Une main d'homme tient de manière décontractée un Canon EOS R6 équipé d'un objectif Canon RF 24-70mm F2.8L IS USM.

    Comparaison des modèles EOS R5 et EOS R6 : lequel est fait pour vous ?

    Canon lance non pas un, mais deux appareils photo plein format hybrides révolutionnaires. Découvrez celui qui vous correspondra ! Comparons les modèles EOS R5 et EOS R6.

  • Recevez la newsletter

    Cliquez ici pour recevoir des histoires sources d'inspiration et des articles passionnants de Canon Europe Pro