ARTICLE

L'équipement indispensable pour les photographes de la Coupe du monde de rugby 2019

Hannah Peters a toujours un objectif Canon EF 70-200mm f/2.8L IS II USM (aujourd'hui remplacé par le Canon EF 70-200mm f/2.8L IS III USM) fixé à l'un des deux appareils photo qu'elle emmène aux matchs pour prendre des photos des essais. Sur cette photo, Bryan Habana de l'équipe d'Afrique du Sud marque un essai pendant un match de la Coupe du monde de rugby 2011 contre les Samoa à Auckland, en Nouvelle-Zélande. Photo prise avec un Canon EOS-1D Mark IV (aujourd'hui remplacé par le Canon EOS-1D X Mark II) à 80 mm, 1/800 s, f/2.8 et ISO1250. © Hannah Peters/Getty Images

Les photographes sportifs professionnels sollicitent beaucoup leur appareil photo lorsqu'ils cherchent à prendre la meilleure photo de l'action. Ils prennent aussi bien des gros plans d'actions décisives qui se déroulent en une fraction de seconde que des plans plus larges capturant toute l'atmosphère d'un événement. Les équipements doivent être polyvalents et comprendre les téléobjectifs à focale fixe et objectifs à grand-angle les plus rapides, ainsi que d'autres éléments essentiels, comme des flashes et des transmetteurs sans fil.

Organisée au Japon entre le 20 septembre et le 2 novembre, la Coupe du monde de rugby 2019™ est l'un des plus grands événements sportifs internationaux, et de nombreux photographes sportifs de renom s'y rendront avec un arsenal complet. Les photographes de Getty Images en font partie. Ils ont tous leur propre style et manière d'aborder l'événement.

Canon Professional Services

Possédez-vous un équipement Canon ?

Enregistrez votre équipement pour bénéficier de conseils gratuits d'experts, faire réparer ou entretenir votre matériel, participer à des événements sources d'inspiration et profiter d'offres exclusives grâce au programme CPS (Canon Professional Services).

« J'essaie toujours, dès que cela est possible, d'utiliser différents angles, d'avoir un arrière-plan net et de montrer l'émotion », déclare Hannah Peters, photographe sportive pour Getty Images. Son collègue Mark Kolbe cherche lui à « raconter l'histoire de l'événement et montrer la personnalité des personnes que je prends en photo ». Comme la couverture de grands événements sportifs représente la majorité de son travail, il indique toutefois que son objectif principal est de « prendre des photos des plus belles actions ».

Cameron Spencer, autre photographe sportif pour Getty Images, essaie de prendre des angles de vue uniques à l'aide de différentes techniques. « Mon objectif est toujours de prendre des photos vraiment nettes et créatives avec une composition simple », nous explique-t-il. « J'aime également prendre des photos d'instants remplis d'émotion, que ce soit la joie après avoir gagné un match ou marqué un essai, ou l'abattement lorsque rien ne se passe comme prévu. »

Quel équipement ces trois photographes sportifs professionnels utilisent-ils pour prendre ces photos si spéciales ? Aujourd'hui, ils nous révèlent l'équipement indispensable pour eux pendant la Coupe du monde de rugby de cette année.

England rugby player Delon Armitage is tackled by an Argentina player, other players running nearby. Photo by Mark Kolbe.
Mark Kolbe se fie depuis longtemps à la gamme d'appareils photo reflex professionnels de Canon, passant de modèles plus anciens à un Canon EOS-1D X Mark II. Il a pris cette photo de Delon Armitage de l'équipe d'Angleterre, plaqué par Agustín Creevy de l'équipe d'Argentine, pendant un match de la Coupe du monde de rugby 2011 entre l'Argentine et l'Angleterre à l'Otago Stadium de Dunedin, en Nouvelle-Zélande, avec un Canon EOS-1D Mark IV à 400 mm, 1/1000 s, f/2.8 et ISO1250. © Mark Kolbe/Getty Images
A Canon EOS-1D X Mark II DSLR.

Canon EOS-1D X Mark II

Un objectif qui va au-delà de la prise de vue haute vitesse grâce à son capteur CMOS, une zone de mise au point étendue et jusqu'à 14 images par seconde avec le suivi AF/AE complet.

Mark Kolbe travaille comme photographe sportif à temps complet pour Getty Images à Sydney, en Australie, depuis plus de 10 ans. Depuis, il a couvert de nombreux événements sportifs internationaux, notamment deux Jeux olympiques d'été, deux Coupes du monde de la FIFA et la Coupe du monde de rugby 2011.

« Le Canon EOS-1D X Mark II est mon appareil photo préféré car il prend des photos exceptionnelles pendant les événements sportifs », déclare Mark. « La mise au point et la vitesse de suivi sont incroyables, meilleures qu'avec tous les autres appareils photo que j'ai utilisés. Il est vraiment très rapide et ne quitte pas le sujet lorsque vous perdez la mise au point ou lorsque vous devez la refaire. Il convient parfaitement pour les sports rapides, comme le rugby, car il suit parfaitement, même avec autant de corps en mouvement qui entrent ou sortent du cadre.

« Un bon photographe sportif profite d'une image nette et claire avec une luminosité qui aurait été dérangeante il y a 10 ans. La capacité du capteur à saisir des détails en basse lumière est époustouflante. Les 14 images par seconde vous permettent également de prendre de meilleures photos, surtout pendant les moments décisifs. Dans le monde en constante évolution de la photographie sportive, ces images supplémentaires vous permettent de capturer l'action en une fraction de seconde.

« J'étais un adepte de l'EOS-1D X et de ses performances, donc quand je suis passé au Canon EOS-1D X Mark II, je n'attendais pas grand-chose de plus. Pourtant, la nouvelle fréquence d'image était très agréable et le meilleur suivi de la mise au point était un vrai plus. Les photos prises pendant des événements sportifs de nuit étaient également de bien meilleure qualité grâce à la plage améliorée en basse lumière, par rapport à celles prises avec mon ancien modèle au même endroit.EOS-1D X Mark II

« Le Canon EOS-1D X Mark II m'a vraiment permis de prendre des photos que je n'aurais jamais pu prendre avec un autre appareil photo, surtout en situation de basse lumière. J'ai dû couvrir des matchs du premier tour de la Coupe d'Australie de football dans certains stades de banlieue très sombres. Avant, il aurait été impossible de capturer l'action à une vitesse d'obturation suffisamment rapide, mais le Canon EOS-1D X Mark II me permet de saisir des images nettes avec une bonne exposition. »

Fiji rugby player Netani Edward Talei of Fiji goes to score a try, Samoa players trying to stop him. Photo by Hannah Peters.
Netani Edward Talei de l'équipe des Fidji est sur le point de marquer un essai pendant un match de la Coupe du monde de rugby 2011 contre les Samoa à l'Eden Park d'Auckland, en Nouvelle-Zélande. Photo prise avec un Canon EOS-1D Mark IV (aujourd'hui remplacé par le Canon EOS-1D X Mark II) équipé d'un objectif Canon EF 70-200mm f/2.8L IS II USM à 150 mm, 1/2656 s, f/4 et ISO640. © Hannah Peters/Getty Images
A Canon EF 70-200mm f/2.8L IS III USM lens.

Canon EF 70-200mm f/2.8L IS III USM

Un téléobjectif privilégié par les photographes professionnels : rapide, flexible et conçu pour toutes les missions.

Basée à Auckland, en Nouvelle-Zélande, Hannah Peters est spécialisée dans les sports d'hiver, les sports paralympiques et les compétitions multisports. Elle est photographe à temps complet pour Getty Images depuis 2010. Elle a photographié d'importants événements, comme les Jeux olympiques d'été, les Jeux du Commonwealth et la Coupe du monde de rugby.

Elle déclare : « l'objectif Canon EF 70-200mm f/2.8L IS II USM (aujourd'hui remplacé par le Canon EF 70-200mm f/2.8L IS III USM) est, pour moi, l'équipement indispensable, car j'aime la polyvalence de l'objectif et je suis toujours sûre de ne manquer aucun instant lorsque je l'ai avec moi. J'utilise la version Mark II de cet objectif depuis huit ans. La principale amélioration que j'ai remarquée sur la version précédente de cet objectif était la mise au point améliorée en basse lumière.

« Pour moi, la caractéristique la plus impressionnante est la mise au point aux plus grandes ouvertures, f/2.8 et f/3.2. La vitesse de mise au point est également très bonne, surtout lorsque je dois réagir rapidement pendant un match de rugby, par exemple lorsqu'un essai est marqué.

« J'utilise principalement les ouvertures comprises entre f/2.8 et f/5.6. La possibilité de prendre des photos à f/2.8 est très importante dans mon travail. Elle permet d'améliorer largement une situation difficile en retirant l'arrière-plan de la mise au point.

« L'objectif 70-200 mm est toujours fixé à mon deuxième appareil photo sur mon épaule pendant les matchs, prêt à prendre des photos des essais, des touches ou des hymnes nationaux, dès qu'il me faut un angle un peu plus large. Il convient également parfaitement pour les portraits des joueurs et d'autres photos pour lesquelles le zoom doit être polyvalent. »

Ireland rugby player Rob Kearney tackles Kurtley Beale of Australia. Photo by Cameron Spencer.
Cameron choisit toujours d'utiliser un objectif 400 mm lorsqu'il capture l'action sur le terrain. Sur cette photo, Rob Kearney de l'équipe d'Irlande plaque Kurtley Beale de l'équipe d'Australie pendant la Coupe du monde de rugby 2011 à l'Eden Park d'Auckland, en Nouvelle-Zélande. Photo prise avec un Canon EOS-1D Mark IV (aujourd'hui remplacé par le Canon EOS-1D X Mark II) équipé d'un objectif Canon EF 400mm f/2.8L IS III USM à 1/1000 s, f/3.5 et ISO1600. © Cameron Spencer/Getty Images
A Canon EF 400mm f/2.8L IS III USM lens.

Canon EF 400mm f/2.8L IS III USM

Un super téléobjectif à ouverture rapide qui offre des performances de niveau professionnel, idéal pour la photographie de sport, d'actualité et de faune.

Cameron Spencer, basé à Sydney, en Australie, est photographe sportif pour Getty Images depuis 2004. Il a couvert six Jeux olympiques (d'été et d'hiver), quatre Jeux du Commonwealth, trois Coupes du monde de rugby et les Coupes du monde de la FIFA en Afrique du Sud et au Brésil.

« Le rugby est le premier sport que j'ai photographié, nous indique-t-il. « Je prenais parfois des photos des matchs de rugby de mon école, puis des matchs du club de rugby près de chez moi lorsque je suis devenu professionnel. Depuis toujours, j'utilise un objectif 400 mm. Sa longueur focale permet de capturer l'action sur le terrain, à moins qu'un essai soit marqué dans l'angle. Si c'est le cas, je passe à un objectif plus court sur un deuxième appareil photo. Prendre des photos à f/2.8 sépare le sujet de l'arrière-plan et permet d'obtenir un impact plus important et une image plus nette.

« La caractéristique la plus évidente de l'objectif Canon EF 400mm f/2.8L IS III USM est sa différence de poids par rapport aux générations précédentes : il est bien plus léger. Lorsque je prends des photos avec l'objectif EF 400mm f/2.8L IS III USM, j'utilise toujours un monopode. Toutefois, pour les missions de courte durée, comme les conférences de presse, je peux maintenant sans problème tenir l'objectif à la main.

A female athlete soars over a high jump.

10 conseils pour améliorer vos photos de sport

Tom Jenkins, photographe sportif maintes fois récompensé travaillant pour le journal The Guardian, dévoile ses principaux conseils pour prendre d'impressionnantes photos de sport.

« La mise au point est rapide comme l'éclair et suit très bien, même en basse lumière. J'ai constaté que si je dois beaucoup recadrer une image, le suivi est meilleur avec le Mark III.

« Il est indispensable de prendre des photos à f/2.8 pour la plupart des matchs qui ont lieu le soir ou pour les événements en intérieur, quel que soit l'éclairage du stade, afin d'obtenir une image de qualité et une vitesse d'obturation rapide permettant de saisir l'action.

« J'utiliserai l'objectif EF 400mm f/2.8L IS III USM pour la plupart des matchs que je couvrirai pendant la Coupe du monde de rugby, ainsi que pour tous les entraînements auxquels j'assisterai. J'ai couvert de nombreux matchs de rugby au fil des ans et je connais les distances idéales pour capturer les phases de jeu qui se déroulent sur le terrain. Une longueur focale plus longue signifierait prendre des photos à f/4 pour une plus grande ouverture, et je pense que la qualité en pâtit. Pour photographier des matchs de rugby, à f/2.8 et f/3.5, cet objectif est le meilleur. »

Rédigé par David Clark


  • Canon est un sponsor officiel de la Coupe du monde de rugby 2019 qui se déroulera au Japon du 20 septembre au 2 novembre. Les photographes sportifs de Getty Images Mark Kolbe, Hannah Peters et Cameron Spencer seront les photographes officiels de l'événement.
  • TM © Rugby World Cup Limited 2015. Tous droits réservés.

Articles liés

Tout afficher

Recevez la newsletter

Cliquez ici pour recevoir des histoires sources d'inspiration et des articles passionnants de Canon Europe Pro

Inscrivez-vous maintenant