ARTICLE

Révélation : les films nominés et récompensés aux Oscars tournés avec l'équipement Canon

A couple embrace, in a still from Oscar-nominated documentary Walk Run Cha-Cha.
Pour la directrice de photographie Shana Hagan, nominée aux Oscars pour le film Walk Run Cha-Cha, un seul choix en matière d'objectifs mérite la plus belle distinction : les objectifs cinéma à focale fixe CN-E de Canon. « J'ai été éblouie par les effets de flou et l'intimité visuelle qu'offrent les objectifs à focale fixe CN-E », avoue-t-elle. © Ju Sakae/ Felt Films

Les caméras cinéma, les reflex EOS et les objectifs de Canon continuent de faire l'unanimité dans l'industrie cinématographique grâce à leur qualité et leur fiabilité. Ils constituent également le premier choix pour les réalisateurs professionnels, comme le prouvent les nominés et les gagnants aux Oscars 2020.

Parmi les productions nominées et récompensées aux Oscars utilisant des équipements Canon, citons notamment Monsieur Link, un film d'animation exceptionnel, ou encore le documentaire prenant et indépendant, American Factory.

Canon Professional Services

Possédez-vous un équipement Canon ?

Enregistrez votre équipement pour bénéficier de conseils gratuits d'experts, faire réparer ou entretenir votre matériel, participer à des événements sources d'inspiration et profiter d'offres exclusives grâce au programme CPS (Canon Professional Services).

American Factory

Le gagnant dans la catégorie Meilleur film documentaire, American Factory étudie les affrontements culturels au sein d'une usine chinoise d'assemblage de voitures dans l'Ohio, aux États-Unis. Le tournage a commencé en février 2015 et a duré près de trois ans, la plupart du temps dans des conditions chaudes, humides et surpeuplées. L'équipe avait besoin d'un équipement léger qui fonctionnerait bien dans des conditions de faible luminosité et des environnements étouffants. Leur choix s'est porté sur les appareils Canon EOS C100 Mark II, Canon EOS C300 (à laquelle succède aujourd'hui la Canon EOS C300 Mark II) et Canon EOS 5D Mark III, qu'ils ont associés aux objectifs 24-105 mm et 70-200 mm de Canon.

Cinq photographes ont suivi le quotidien de différentes personnes travaillant dans l'usine et, preuve de la fiabilité de l'équipement, l'équipe s'est retrouvée avec plus de 1200 heures d'images. American Factory est le premier film réalisé par la société de production de Barack et Michelle Obama, Higher Ground Productions.

Monsieur Link

Nominé pour l'oscar du meilleur film d'animation, Monsieur Link (titre original « Missing Link »), des studios Laika, a été créé à l'aide d'appareils photo et d'objectifs de la gamme de reflex Canon, dont le Canon EOS 5D Mark III et son successeur, le Canon EOS 5D Mark IV.

Tous les personnages de Monsieur Link mesurent entre 25 et 30 cm et chacun d'entre eux a dû être photographié sur plusieurs semaines, image par image. Les objectifs utilisés incluent le Canon TS-E17mm f/4L, le Canon TS-E 24mm f/3.5L II, le Canon TS-E 45mm f/2.8 et le Canon TS-E 90mm f/2.8.

Bien que les quatre précédentes productions de Laika, dont Coraline, leur premier film d'animation, ont été nominées dans la catégorie Meilleur film d'animation, la victoire de Missing Link représenterait néanmoins le premier Oscar du studio.

Jake Swantko, DOP of the Oscar-winning sports doping documentary, reveals how he shot it with four different Canon cameras.

Les appareils Canon à l'origine du documentaire Netflix Icare

Jake Swantko, directeur de la photographie du documentaire primé sur le dopage des sportifs, révèle les secrets de tournage du docu-thriller, réalisé à l'aide de quatre appareils Canon différents.

Pour Sama

Également nominé dans la catégorie Meilleur film documentaire, Pour Sama (titre original « For Sama »), dépeint les conditions de vie à Alep, en Syrie, à travers les yeux d'une jeune mère, la réalisatrice Waad al-Kateab, et explore le ressenti des femmes vis-à-vis de la guerre. Ce film brut et émouvant, qui porte le nom de la fille nouveau-née de la réalisatrice, a été tourné pendant cinq ans avec différents appareils photo, dont un Canon EOS 650D (à laquelle succède aujourd'hui le Canon EOS 800D).

La dernière année, alors qu'Alep était assiégée, le tournage a été entièrement filmé à l'aide d'un appareil photo Canon EOS 7D (auquel succède aujourd'hui le Canon EOS 7D Mark II), associé à l'objectif à focale fixe Canon EF 35mm f/2 IS USM et à un petit zoom. La plupart des images ont été filmées en cachette, surtout pendant les quatre mois de 2013, lorsque l'État islamique occupait la ville. Les réalisateurs avaient donc besoin de caméras petites, légères et réactives. La discrétion était essentielle lors des tournages dans les rues ; les trépieds, le kit d'éclairage et les microphones étaient considérés comme un luxe et souvent détruits s'ils étaient découverts.

The Edge of Democracy

Écrit et réalisé par le cinéaste brésilien Petra Costa, le documentaire politique audacieux The Edge of Democracy (titre original « Democracia em Vertigem » donne un aperçu de la politique brésilienne. Le film, un autre nominé dans la catégorie Meilleur film documentaire, suit l'ascension puis la chute de deux gouvernements, éclairé par des témoignages de dirigeants passés et présents. Présenté pour la première fois au Sundance Film Festival en 2019, le film a été tourné par le directeur de la photographie João Atala à l'aide d'une caméra Canon EOS C300 Mark II.

Walk Run Cha-Cha

Walk Run Cha-Cha, réalisé par Laura Nix et nominé dans la catégorie Meilleur court métrage documentaire, a été tourné à l'aide d'une caméra Canon EOS C300 Mark II. Le film raconte l'histoire d'un couple, Paul et Millie Cao, qui ont tous deux trouvé exil en Californie dans les années 1980 après la guerre du Vietnam et qui se rencontrent à nouveau, 40 ans plus tard, sur la piste de danse. Laura a suivi le couple pendant six ans, filmant leur studio, leurs professeurs et leur communauté de danse.

La directrice de la photographie Shana Hagan a déclaré que le tournage de Walk Run Cha-Cha avec la réalisatrice Laura Nix a été l'une de ses plus belles expériences. « Nos visuels pour ce film comprenaient des plans à main levée de style cinéma-vérité, plusieurs séquences de ralenti et même un spectacle de danse chorégraphié, tourné avec un Steadicam. Nous avions besoin d'un équipement polyvalent, capable de s'adapter à toutes les situations. La Canon EOS C300 Mark II était le choix idéal pour nous. Nous devions travailler avec le peu de lumière disponible dans l'intérieur très sombre du studio de danse Lai Lai. Nous avons donc choisi de tourner ces scènes à l'aide d'un ensemble d'objectifs à focale fixe CN-E de Canon. »

Rédigé par Kevin Carter


Articles liés

Tout afficher

Recevez la newsletter

Cliquez ici pour recevoir des histoires sources d'inspiration et des articles passionnants de Canon Europe Pro

Inscrivez-vous maintenant