ARTICLE

Utiliser un objectif macro Canon : la photographie animalière selon Christian Ziegler

Une colonie de fourmis charpentières s'est installée dans l'urne d'une plante carnivore Nepenthes villosa. Le photographe animalier Christian Ziegler saisit souvent des scènes en macro comme celle-ci à l'aide de son objectif Canon EF 100mm f/2.8 Macro USM, qui lui permet de se concentrer sur les formes et les détails les plus spectaculaires. Photo prise avec un Canon EOS 5D équipé d'un objectif Canon EF 100mm f/2.8 Macro USM à 1/125 s, f/14 et ISO 250. © Christian Ziegler/National Geographic Magazine

À la fois biologiste et photographe, l'ambassadeur Canon Christian Ziegler utilise des techniques de photographie animalière qui lui ont permis de saisir la vie sauvage des forêts tropicales du Panama dans toute sa complexité et de gagner au passage une reconnaissance internationale. Réputé pour son travail sur le monde miniature, il photographie toutes sortes de créatures avec un niveau de détail exceptionnel.

« J'ai toujours voulu communiquer au grand public les problèmes liés à la science et à la conservation », nous dit-il. « Mon métier de biologiste ne me permettait pas de le faire, alors j'ai pensé que je pouvais jouer un rôle plus important en tant que narrateur et interprète. On apprend par les histoires et mes photos sont une forme de narration visuelle, c'est pourquoi le contexte est essentiel. »

Lorsque Christian photographie un animal, il veut aussi montrer au public l'environnement dans lequel il vit, chasse, mange et meurt. « Je veux que les gens comprennent les défis que doit surmonter l'animal, en hiver par exemple, ou pendant la saison sèche. Mon objectif est de montrer chaque instant de sa vie afin de créer un lien affectif, personnel, qui contribuera peut-être à sa préservation. »

A hummingbird is seen from above, hovering by a bright pink flower.
Une fleur pollinisée par un colibri à Cerro Punta, au Panama. Photo prise avec un Canon EOS 5D équipé d'un objectif 15mm à 1/60 s, f/2.8 et ISO 400. © Christian Ziegler/National Geographic Magazine
Canon Professional Services

Possédez-vous un équipement Canon ?

Enregistrez votre équipement pour bénéficier de conseils gratuits d'experts, faire réparer ou entretenir votre matériel, participer à des événements sources d'inspiration et profiter d'offres exclusives grâce au programme CPS (Canon Professional Services).

Christian a commencé la photographie juste après avoir obtenu son diplôme en biologie, il y a plus de 20 ans. Pour son premier projet, il a suivi un BioBlitz (un inventaire de tous les organismes vivants dans une zone précise) près de Lübeck, en Allemagne, dans le cadre de la journée de la biodiversité de GEO. « L'objectif du BioBlitz était de répertorier les mammifères et les insectes. J'en garde un excellent souvenir, malgré le temps exécrable », raconte-t-il. « Il a plu toute la journée et je n'ai eu que deux heures d'éclaircie dans l'après-midi pour faire mes photos.

« Par la suite, j'ai accepté plusieurs petits travaux avant de décrocher mon premier gros projet, sur les fourmis coupe-feuille au Panama. » Deux décennies plus tard, ce spécialiste de la photographie de conservation a reçu de multiples récompenses : quatre World Press Photo Awards consécutifs dans la catégorie World Press Photo Nature entre 2013 et 2016, deux titres de Wildlife Photographer of the Year, un prix European Wildlife Photographer of the Year et le grand prix du concours de photographie annuel de la National Wildlife Foundation.

Christian vit aujourd'hui à la lisière d'une forêt tropicale au centre du Panama et passe le plus clair de son temps dans des endroits coupés du monde moderne. Néanmoins, cet isolement presque total n'est pas un problème pour lui. « Au contraire, j'aime me sentir au contact de la nature sauvage, loin de la civilisation et de son flot incessant d'e-mails et de coups de téléphone », explique-t-il. « Je pense que ça me permet de renforcer encore un peu plus le lien avec mon sujet. »

Seven carpenter ants on a yellow leaf scurry around a grasshopper’s body, trying to carry it away.
La plante carnivore Nepenthes bicalcarata peut abriter une colonie d'une trentaine de fourmis charpentières. En échange, les fourmis éliminent les proies trop grosses qui pourraient se décomposer au fond de l'urne et altérer le nectar sécrété par la plante. Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark III équipé d'un objectif Canon EF 100mm f/2.8L Macro IS USM à 1/125 s, f/18 et ISO 400. © Christian Ziegler/National Geographic Magazine
A praying mantis perches on the raised centre of a large white tropical flower.
Une mante religieuse chasse des insectes sur une fleur de la canopée. Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark II équipé d'un objectif Canon EF 24-70mm f/2.8L USM à 2,5 s, f/5.6 et ISO 400. © Christian Ziegler/National Geographic Magazine
A killer whale swims towards the surface of the sea.

Les prouesses techniques du photographe Audun Rikardsen, spécialisé dans la faune et la flore sauvages

Des aigles des montagnes aux baleines impressionnantes, le photographe et scientifique nous dévoile ses secrets techniques et nous fait partager une passionnante aventure dans l'Arctique.

Christian voyage le plus souvent en équipe et accompagne des biologistes en expédition pour documenter leur travail. « Il m'arrive de séjourner avec les scientifiques pendant un certain temps pour apprendre à leur contact. J'ai ainsi passé plusieurs jours au campement Max Planck, dans le parc national de la Salonga en République démocratique du Congo, où j'étais venu photographier des bonobos », raconte-t-il.

« Il est indispensable d'avoir les bonnes informations pour bien comprendre le sujet. » Comprendre le sujet, voilà le secret de la singularité des photographies animalières de Christian.

Il se remémore pour nous un autre bon souvenir issu d'un voyage à Madagascar. « Je suis très attaché à ce projet qui m'a permis d'illustrer un sujet difficile, à savoir la perte de biodiversité sur l'île », confie-t-il. « Je me suis particulièrement intéressé aux caméléons, car ils sont très hétérogènes (pas moins de 76 espèces recensées à Madagascar) et ils sont présents dans tous les habitats de l'île. Avec l'aide du Dr Bertrand Razafimahatratra, un biologiste local, j'ai réussi à trouver plus de 40 types de caméléons différents. »

Au terme d'une expédition de trois semaines, Christian revient en général avec plus de 60 000 photographies, qu'il doit ensuite trier et sélectionner.

Two bonobos’ arms with one hand holding the other just below the wrist.
Gros plan sur des bras de bonobos dans le parc national de la Salonga, en République démocratique du Congo. Photo prise avec un Canon EOS-1D Mark IV équipé d'un objectif Canon EF 300mm f/2.8L IS USM à 1/160 s, f/4.5 et ISO 4000. © Christian Ziegler/National Geographic Magazine

L'équipement de photographie animalière de Christian

Compte tenu des conditions difficiles qui règnent dans les forêts tropicales, Christian a besoin d'un équipement robuste. « J'utilise un Canon EOS-1D X, un Canon EOS 5D Mark III et un assortiment d'objectifs », explique-t-il. « Cela dit, j'utilise principalement un Canon EF 100mm f/2.8L Macro IS USM et, de temps à autre, un Canon EF 16-35mm f/2.8L USM. Grâce au grand angle, je peux me concentrer sur un sujet spécifique tout en intégrant son environnement immédiat dans ma photo. »

Pour l'éclairage, Christian ne se sépare jamais de ses trois flashes Canon Speedlite et de sa fixation pour réflecteur, qu'il utilise indépendamment de l'appareil photo en mode manuel. « Je peux ainsi ajuster avec précision l'angle et la puissance de chaque flash. Il fait souvent très sombre dans les sous-bois de la forêt tropicale et la pluie est un problème permanent, surtout pour les flashes. J'ai perdu pas mal de Speedlite à cause de l'humidité. »

A bat with a red head hits the surface of water, causing a splash.
Une chauve-souris attrape un poisson au vol. Photo prise avec un Canon EOS 5D équipé d'un objectif Canon EF 100-400mm f/4.5-5.6L IS USM à 1/200 s, f/14 et ISO 100. © Christian Ziegler/National Geographic Magazine
A fruit bat hangs off a fruit tree, its mouth wide open as it eats a pear-like fruit.
Une chauve-souris frugivore en plein repas nocturne. Photo prise avec un Canon EOS 5D équipé d'un objectif Canon EF 16-35mm f/2.8L USM à 1/200 s, f/18 et ISO 100. © Christian Ziegler/National Geographic Magazine

Les trois flashes Speedlite sont déclenchés par l'appareil photo, nous explique-t-il. « Deux flashes sont placés au-dessus et en dessous de l'objectif et orientés vers l'avant, à 45 degrés environ. Le dernier est situé derrière le sujet, à environ 45 degrés également, de manière à créer un bon contre-jour. Les trois flashes sont en général utilisés à 1/8e de leur puissance.

« J'utilise rarement un trépied, c'est trop compliqué quand on travaille sur le terrain. Je préfère poser mon appareil sur le sol ou sur une branche ; je m'adapte. Je peux même le poser sur un tas de feuilles ou un monticule de terre. J'appelle ça un "terre-pied". L'essentiel, c'est d'avoir une base solide et à la bonne hauteur. »

Rédigé par David Corfield


L'équipement de Christian Ziegler

L'équipement indispensable pour la macrophotographie animalière

Photographer Christian Ziegler crouches low beside a red, carnivorous plant, smiling.

Appareils photo

Canon EOS 5D Mark III

Cet appareil photo reflex numérique plein format de 22,3 MP, avec un système autofocus à 61 collimateurs et une prise de vue en continu de 6 im./s, permet un contrôle manuel de chaque commande et propose un mode HDR intégré.

Canon EOS-1D X Mark II

Grâce à son capteur CMOS plein format à haute sensibilité de 20,2 millions de pixels, à son système autofocus Dual Pixel étendu à 61 collimateurs et à sa fonction d'enregistrement vidéo 4K, le Canon EOS-1D X Mark II offre des performances de pointe.

Objectifs

Canon EF 100mm f/2.8L Macro IS USM

Un objectif à focale fixe de qualité exceptionnelle offrant un stabilisateur d'image, une fonction macro pouvant atteindre la taille réelle (1.0x) et la possibilité d'atteindre une faible profondeur de champ avec de magnifiques effets bokeh.

Canon EF 16-35mm f/2.8L III USM

Solide et parfaitement étanche, il est doté d'une grande ouverture maximale constante de f/2.8. Il permet d'obtenir des images d'une clarté irréprochable, quelles que soient les conditions d'éclairage. « Grâce au grand angle, je peux me concentrer sur un sujet spécifique tout en intégrant son environnement immédiat dans ma photo », explique Christian.

Articles liés

Tout afficher

Recevez la newsletter

Cliquez ici pour recevoir des histoires sources d'inspiration et des articles passionnants de Canon Europe Pro

Inscrivez-vous maintenant