ARTICLE

Le portrait tout en fraîcheur réalisé par Quentin Caffier

Un portrait tout en fraîcheur réalisé par Quentin Caffier, pris avec l’EOS 5D Mark IV et le nouvel EF 85mm f/1.4L IS USM, remarquable pour ses teints de peau flatteurs.

« Dans un portrait, l’émotion compte tellement », explique Quentin Caffier. Reconnu pour son style de portrait « underground électro-pop », ce photographe français s’est spécialisé dans l’univers de la mode, de la beauté et de la musique. Diplômé de l’ENS Louis Lumière il y a presque dix ans, il a conçu son style au croisement d’influences. Inspiré par l’ouest du Japon, David Bowie et les beaux-arts classiques, il aborde le portrait moderne avec fraîcheur, charme et audace.

JE CRÉE LES CONDITIONS PARFAITES, PUIS JE LAISSE LES ÉVÈNEMENTS SUIVRE LEUR COURS.

« Afin de créer quelque chose de magique et de passer un moment unique avec les personnes que je photographie, j’ai besoin de maîtriser suffisamment la partie technique pour pouvoir m’en détacher complètement et me concentrer exclusivement sur mon modèle », explique-t-il. « Je suis littéralement obsédé par l’idée de tout contrôler ; je crée et je contrôle les conditions parfaites techniquement, puis je laisse les évènements suivre naturellement leur cours, qu’il s’agisse d'un regard, d’un sourire, d’un rire ou encore d’un mouvement maladroit ». Cependant, même des perfectionnistes assumés tels que Quentin Caffier aiment s’aventurer hors de leur zone de confort et tester de nouveaux équipements.

A portrait of a hand, taken with the EOS 5D Mark IV and EF 85mm f/1.4L IS USM.
L’objectif EF 85mm f/1.4L IS USM a permis à Quentin d’isoler son sujet de l’arrière-plan de manière très esthétique.

Quentin Caffier a choisi d’associer son appareil EOS 5D Mark IV au dernier-né de la série L de Canon, le téléobjectif EF 85mm f/1.4L IS USM. Il a eu recours à différentes toiles de fond, dispositions d’éclairage et accessoires pour créer une collection de portraits reflétant des atmosphères contrastées, sans jamais perdre de vue l’aspect dynamique qui le caractérise. « Je suis passé du flash à la lumière tungstène, de tons chair très naturels à des maquillages créatifs et intenses. Mon équipe, ainsi que Laura, le modèle, étaient très bien préparées et sont passées d’une ambiance à l’autre en quelques minutes », explique-t-il au sujet des photographies issues de cette séance, toutes remarquables pour leur éclat et la délicatesse des tons chair.

A portrait demonstrating the flattering perspective of the EF 85mm f/1.4L IS USM.
Quentin Caffier a eu recours à différentes toiles de fond, dispositions d’éclairage et accessoires pour imaginer une collection de portraits reflétant des atmosphères contrastées, sans jamais perdre son style personnel.

« J’aime bien commencer avec le set d’éclairage le plus simple : avec un seul éclairage ou à la lumière naturelle uniquement, puis progressivement évoluer jusqu’aux plans d’éclairage les plus complexes. Sur chaque set, je commence toujours par réaliser des gros plans pour que mon modèle puisse se concentrer sur l’expression de son visage en premier lieu. Ce n’est qu’ensuite que j’élargis le cadre et que je travaille avec son expression corporelle », ajoute-t-il. « J’aime beaucoup discuter avec mes modèles pour les mettre en confiance et les encourager à exprimer leurs émotions. »

Caffier switched from flash to tungsten, from very natural skin tones to heavy creative make-up, shooting with the EF 85mm f/1.4L IS USM.
Lors de cette prise de vue effectuée avec l’EF 85mm f/1.4L IS USM, Quentin Caffier est passé du flash à la lumière tungstène et de tons chair très naturels à des maquillages intenses et créatifs.
A creative portrait taken with the EOS 5D Mark IV teamed with the new the EF 85mm f/1.4L IS USM.
L’EOS 5D Mark IV, associé à l’objectif EF 85mm f/1.4L IS USM, a donné des résultats impressionnants dans différentes conditions.

« CHAQUE FOIS QUE VOUS UTILISEZ UN NOUVEL ÉQUIPEMENT, POUSSEZ-LE AU-DELÀ DE SES LIMITES. »

Pourquoi avoir troqué votre équipement habituel contre un nouveau ? « En règle générale, j’utilise mon objectif EF 85mm f/1.2L II USM. J'étais donc en terrain connu, mais le système d’autofocus de l’EF 85mm f/1.4L IS USM est entièrement nouveau. Il est tout simplement bien plus efficace, et la stabilisation de l'image était une belle surprise. « La distance focale de l’objectif est parfaite pour réaliser des plans du visage ; le résultat est très net, et chaque détail de la peau est saisi ». La grande ouverture permet d'obtenir un effet de bokeh réussi avec une profondeur de champ fluide. De plus, il est possible de photographier en basse lumière sans devoir augmenter la valeur ISO.

« C’est un objectif très polyvalent », conclut Quentin Caffier. « Il est parfait pour réaliser des images esthétiques nettes et des portraits aux tonalités douces. Je conseille aux photographes de portrait qui optent pour cet objectif de prendre leurs photos en choisissant l’ouverture la plus étroite pour trouver le point le plus net avant la diffraction, puis l’ouverture la plus large pour perfectionner leur technique de mise au point. Il peut également être intéressant d’essayer de réduire la vitesse d’obturation pour tester la stabilité obtenue. Les utilisateurs arriveront sans doute à leurs propres limites avant d’atteindre celles de l’objectif ! »

A soft-focus portrait taken with the EF 85mm f/1.4L IS USM.
« Cet objectif est extrêmement polyvalent », explique Quentin Caffier au sujet de l’EF 85mm f/1.4L IS USM. « Il est parfait pour réaliser des images esthétiques nettes et des portraits aux tonalités douces. »

Les principaux conseils de Quentin Caffier en matière de portrait

1. Maîtrisez suffisamment votre équipement pour pouvoir l’oublier.
2. Effectuez des tests avant et pendant la séance de prise de vue.
3. Préparez différents sets pour être en mesure de varier sans casser l’ambiance de la séance.
4. Faites part de vos influences et vos idées au modèle avant la prise de vue.
5. Chaque fois que vous utilisez un nouvel équipement, poussez-le au-delà de ses limites.

Rédigé par Natalie Denton