IMPRESSION

Imprimez en fonction de votre objectif

Thorsten Milse, ambassadeur Canon, explique comment il a donné vie à des tirages grand format d'espèces menacées lors de l'exposition Survivor en plein air, en partenariat avec le WWF et Canon.
Un jaguar photographié marchant le long de l'eau, la flore de la forêt tropicale en arrière-plan.

Cette photographie de jaguar réalisée par Thorsten Milse, l'un des plus célèbres photographes animaliers, a été prise au Pantanal, à Mato Grosso, un vaste état de la région Centre-Ouest du Brésil. Comme l'a découvert Thorsten, les Brésiliens appellent parfois l'animal « El Tigre ». Photo prise avec un Canon EOS-1D X Mark III équipé d'un objectif Canon EF 200-400mm f/4L IS USM Extender 1.4x à 560mm, 1/640 s, f/5,6 et ISO 1600. © Thorsten Milse

Depuis plus de 25 ans, Thorsten Milse, célèbre photographe allemand, ambassadeur Canon, spécialisé dans la photographie animalière et naturaliste, consacre son travail aux habitats et aux espèces en danger d'extinction. Il documente ce qu'il décrit comme « des scènes que l'on ne verra peut-être plus dans quelques années ou qui n'ont jamais été vues auparavant », toujours avec ses appareils photo Canon, et les imprime régulièrement pour les présenter dans des expositions ou des livres.

Plus récemment, équipé de son Canon EOS-1D X Mark III, Thorsten a effectué une randonnée dans une forêt tropicale en Tanzanie, qui abrite 800 chimpanzés. « Ce moment magique m'a permis d'intégrer un groupe de chimpanzés, de participer à leur vie de famille et d'observer leur comportement social. Cette photo (ci-dessous à gauche) montre tout l'amour avec lequel la maman chimpanzé traite son petit. »

Ces émouvantes rencontres en face à face sont aussi empreintes de mélancolie. « Photographier des animaux en danger d'extinction tout en sachant que ce sont peut-être les derniers de leur espèce peut vous procurer une forme de nostalgie. Je suis conscient que je photographie un moment de vie privilégié de cette espèce qui pourrait ne plus exister dans 10 ans », explique Thorsten.

Un chimpanzé adulte tenant un bébé, assis sur une branche, des feuilles vertes derrière lui.

Ce qui motive Thorsten, qui a milité tout au long de sa carrière en faveur de la protection des espèces et des habitats en danger critique d'extinction, ce sont les rencontres en face à face avec des espèces telles que ces chimpanzés de Tanzanie. Photo prise avec un Canon EOS-1D X Mark III équipé d'un objectif Canon EF 200-400mm f/4L IS USM Extender 1.4x à 325mm, 1/400 s, f/5,6 et ISO 3200. © Thorsten Milse

Thorsten Milse, photographe animalier, se prépare à réaliser une photo d'un lémurien noir et blanc suspendu à un arbre.

Thorsten en action avec sa caméra Canon EOS C200 et un invité surprise.

L'engagement de Thorsten envers la protection des espèces signifie que son travail ne s'arrête pas à la photographie. Il aime imprimer ses photographies très régulièrement pour les exposer gratuitement afin de sensibiliser le grand public à ces questions environnementales et récolter des fonds pour soutenir le travail d'organisations partageant ses idées, telles que le Fonds Mondial pour la Nature (WWF).

« Si chacun s'aperçoit à quel point notre nature est belle et unique, admire la biodiversité de la faune et la beauté de nos animaux, il pourra à son tour contribuer à protéger les espèces et soutenir des projets allant dans ce sens », explique-t-il.

Des collaborations régulières avec le WWF ont récemment permis l'organisation de l'exposition Survivor au Zoo de Münster, en Allemagne, qui soutient activement la préservation des espèces en danger d'extinction, au cours de laquelle Thorsten s'est associé à Canon Allemagne pour produire ses impressions. Alors comment Thorsten a-t-il réussi à organiser cet événement et comment une exposition en plein air, au milieu d'animaux vivants dans un zoo, a-t-elle influencé des aspects essentiels tels que la conservation des photos, le format d'impression, le type de papier ou encore le type d'encre ?

Des photographies animalières grand format sont présentées dans les espaces verts d'un zoo allemand.

L'exposition Survivor s'est déroulée pendant sept mois en plein air dans le Zoo de Münster, en Allemagne, sous la pluie ou le beau temps. Ces impressionnantes photographies sans bordure 1,8x1,2 m ont été imprimées sur du papier ultra-brillant doté d'un film protecteur semi-brillant permettant de préserver la fidélité de la photographie malgré son exposition aux éléments extérieurs.

Curation

« À mon sens, un photographe utilise son art pour sublimer la nature, qu'il s'agisse des animaux ou des paysages. Il se rend dans des lieux uniques pour représenter de manière créative l'incroyable biodiversité du vivant. Je me considère comme un observateur derrière son appareil photo. J'attends le moment idoine pour retranscrire la fascination pour la beauté de notre planète, puis la présente sous une nouvelle perspective obsédante », déclare Thorsten.

Dans un zoo populaire fourmillant de photographes amateurs prenant en photo des animaux captifs et de visiteurs qui ne verront jamais de tels animaux en liberté, la collection de tirages grand format de photos d'espèces menacées observées dans leurs habitats naturels a eu un effet saisissant, tout en se fondant dans leur environnement grâce à leur format sans bord.

Disséminés autour du zoo, un total de 60 tirages (dont un jaguar, un ours polaire et un léopard des neiges), tous reproduits à grande échelle avec un haut niveau de détail, ont instauré un environnement marquant, donnant aux spectateurs l'occasion de se plonger dans des images et des récits de conservation des espèces. Des tirages sans bordure ont été imprimés dans un format de 1,8 x 1,2 m avec une imprimante imagePROGRAF PRO-6000 (désormais remplacée par la Canon imagePROGRAF PRO-6100).

Un technicien portant des gants blancs nettoie le capteur d'un appareil Canon.

Possédez-vous un équipement Canon ?

Enregistrez votre équipement pour bénéficier de conseils gratuits d'experts, faire réparer ou entretenir votre matériel, participer à des évènements sources d'inspiration et profiter d'offres exclusives grâce au programme CPS (Canon Professional Services).
Un ours polaire et ses deux petits marchent dans la neige.

Les ours polaires, dont l'habitat fond sous leurs pieds, sont souvent le symbole du changement climatique. Pour ces animaux, dont la survie dépend de la fonte des glaces, la situation est devenue de plus en plus critique ces dernières années. Photo prise avec un Canon EOS-1D X Mark II (désormais remplacé par le Canon EOS-1D X Mark III) à 600 mm, 1/640 s, f/11 et ISO 100. © Thorsten Milse

Une lionne et ses quatre petits assis au milieu d'une prairie, l'horizon en arrière-plan.

Lors de la création d'impressions grand format, Thorsten est très attentif aux réglages ISO de son appareil photo. Cette photo d'une lionne avec ses petits a été prise à un réglage ISO 1250, qui permet d'obtenir des détails précis et dynamiques. Photo prise avec un Canon EOS-1D X Mark III équipé d'un objectif Canon EF 200-400mm f/4L IS USM Extender 1.4x à 560 mm, 1/250 s, f/7,1 et ISO 1250. © Thorsten Milse

Choix de l'imprimante, du papier et des encres

L'exposition Survivor s'est tenue pendant sept mois en extérieur, ce qui induit davantage de considérations par rapport à l'impression de livres ou les tirages destinés à être exposés en intérieur. La haute résolution, l'important contraste et les couleurs dynamiques des photos de Thorsten devaient avoir autant d'éclat au dernier jour de l'exposition qu'au premier, sans ternissement ni détérioration découlant de l'exposition et à la lumière du jour et aux mauvaises conditions météorologiques.

« Avec Canon, nous avons choisi le papier et la plastification. Tous les tirages ont été imprimés sur du papier ultra-brillant, et nous avons opté pour un film protecteur semi-brillant », souligne Thorsten.

Le film protecteur semi-brillant agit comme une barrière protégeant les tirages contre les effets indésirables de la lumière UV au fil du temps. En outre, l'encre pigmentée 12 couleurs utilisée par la Canon imagePROGRAF PRO-6000 améliore les performances dans les zones noires, sombres et rouges. Il en résulte une combinaison dynamique de tirages exceptionnels qui attirent l'œil tout en résistant à la rigueur des éléments.

L'imprimante grand format Canon imagePROGRAF PRO-6000 peut également accueillir des rouleaux de papier d'une largeur maximale de 1,7 m et d'une longueur de 18 m, un format amplement suffisant pour les images de 1,8 x 1,2 m de Thorsten, tout en proposant une résolution d'impression maximale de 2400 ppp.

L'imprimante détecte automatiquement les supports et utilise les encres appropriées, avec des cartouches de plus grande capacité offrant des économies significatives sur les coûts d'encre au fil du temps, ce qui est d'autant plus important pour une exposition à haut volume telle que Survivor.

Un lynx ibérique se dresse sur une branche presque verticale, le regard attentif vers l'appareil photo. La verdure en arrière-plan est floue.

Une rare beauté : photographier l'insaisissable lynx de Sibérie

Découvrez comment la photographe animalière Dani Connor a utilisé l'appareil photo APS-C révolutionnaire du système EOS R de Canon pour capturer des images et séquences de l'un des félins les plus menacés au monde.
Impressions grand format de photos animalières exposées devant un bâtiment commercial à Hambourg.

Installée pendant sept mois au Zoo de Münster, l'exposition Survivor a été déplacée dans le centre de Hambourg, en Allemagne, où elle a continué à être exposée en plein air dans des cadres métalliques conçus sur mesure placés devant l'Überseequartier Nord, un célèbre bâtiment commercial.

La photo de couverture du livre Survivor, représentant un chat sauvage.

Les 60 photographies exposées se trouvent toutes dans le livre Survivor, qui propose un catalogue élargi de 184 des photos de Thorsten réalisées au cours de ses 25 ans en tant que photographe animalier.

L'impact de Survivor

En plus des superbes photographies qui ont ému tant de visiteurs, exposées dans le zoo mais également devant l'Überseequartier Nord, un bâtiment commercial à Hambourg, on retrouve de nombreuses autres photographies de Thorsten dans un livre également baptisé Survivor (voir l'image de droite ci-dessus). Pour chaque vente de ce livre, 2 € sont reversés au WWF.

S'exprimant au sujet de la puissance des titrages et de l'impact qu'il espère avoir à travers son travail, Thorsten confie : « Chaque jour, des espèces disparaissent. Si nous voulons qu'elles survivent, nous devons coopérer avec la nature. En cette époque particulière, la protection de la biodiversité et de la préservation de ces espèces est l'une de nos plus grandes priorités... Les photos animalières sont des œuvres d'art représentant des créatures très spéciales. Chaque photo est un hommage aux espèces menacées. »

Rédigé par Tim Coleman


Matériel utilisé par Thorsten Milse

Kit utilisé par la plupart des photographes professionnels

Thorsten Milse, ambassadeur Canon, entouré de plantes vertes, avec son appareil photo et son objectif Canon relevés, prêts à photographier.

Appareil

Canon EOS-1D X Mark III

Des performances exceptionnelles en basse lumière, un autofocus à base d'algorithmes Deep Learning et le format vidéo RAW 5.5K rassemblés dans un boîtier compact offrant les meilleures performances de sa catégorie. L'appareil photo préféré de nombreux professionnels.

Objectifs

Imprimante

Canon imagePROGRAF PRO-6100

La dernière version de l'imprimante utilisée par Thorsten pour l'exposition Survivor est une imprimante grand format de haute qualité, optimisée par des solutions logicielles intelligentes, un cryptage de sécurité et une gestion avancée des supports.

Articles liés

Recevez la newsletter

Cliquez ici pour recevoir des histoires sources d'inspiration et des articles passionnants de Canon Europe Pro