ARTICLE

15 notions d'impression à connaître : votre guide professionnel pour maîtriser la terminologie de l'impression photo

L'imprimante de bureau imagePROGRAF PRO-1000 A2 reproduit les couleurs avec un haut niveau de précision et de détail, mais pour en tirer le meilleur, il est important de comprendre la terminologie de l'impression photo. © Tangerine Films

Le monde de l'impression photo professionnelle est vaste et possède une terminologie et un jargon techniques spécifiques. Que ce soit pour des tirages chez vous ou dans un laboratoire, vous aurez un grand nombre d'options à étudier et de décisions à prendre concernant le matériel, le logiciel, les types de supports et les encres.

Pour pouvoir faire un choix éclairé, vous devez comprendre la terminologie ; et même si vous êtes photographe professionnel depuis plusieurs années, certaines notions vous auront peut-être échappé.

Canon vous propose donc un guide pratique pour vous familiariser avec les termes fréquemment utilisés dans le milieu de l'impression, qui concernent pour la plupart toute la gamme d'imprimantes photo professionnelles Canon.

Canon Professional Services

Possédez-vous un équipement Canon ?

Enregistrez votre équipement pour bénéficier de conseils gratuits d'experts, faire réparer ou entretenir votre matériel, participer à des événements sources d'inspiration et profiter d'offres exclusives grâce au programme CPS (Canon Professional Services).

1. Choix automatique de l'encre

Selon le papier utilisé, vous aurez besoin d'encres différentes. Il est par exemple recommandé d'utiliser une encre noire à pigments pour le papier mat et une encre noire photo pour le papier brillant. Les imprimantes photo professionnelles Canon sélectionnent automatiquement l'encre à utiliser en fonction du type de support, ce qui vous évite de perdre de l'encre, du temps et de l'argent. Le choix automatique de l'encre est particulièrement appréciable si vous effectuez des tirages sur plusieurs types de papiers.

2. Papier baryté

Le papier baryté est un papier photo à base de fibres, fréquemment utilisé par les photographes professionnels. Il est recouvert d'une couche de sulfate de baryum pour un rendu lisse et réfléchissant. C'est un bon choix pour les photographes qui souhaitent exposer leurs photos dans une galerie.

3. Bronzing

Ce phénomène se produit lorsque la lumière est réfléchie de manière irrégulière sur la surface d'un tirage réalisé avec une imprimante à jet d'encre, causant un éclat métallique ou un effet bronze, et/ou une mauvaise restitution des couleurs. Pour éviter ces reflets disgracieux, les imprimantes professionnelles Canon appliquent automatiquement un enduit transparent à l'impression, appelé Chroma Optimizer, pour obtenir un rendu uniforme de qualité supérieure. C'est par exemple le cas des imprimantes Canon de la série imagePROGRAF PRO et de la Canon PIXMA PRO-10S.

A Canon PIXMA PRO-10S printer on a white surface with a photo studio setup behind.
La Canon PIXMA PRO-10S utilise une encre Chroma Optimizer pour augmenter la brillance, lisser la surface d'impression et élargir la gamme chromatique.

4. ChromaLife 100+

ChromaLife 100+ est un système d'encre à base de colorants, utilisé dans la Canon PIXMA PRO-100S. Les tirages réalisés avec ce système peuvent durer plus de 200 ans dans un album photo, environ 40 ans s'ils sont exposés sous verre, et environ 10 ans sans cadre en verre.

5. Gamut

Le gamut correspond à la gamme chromatique qui peut être fidèlement représentée par un espace colorimétrique (comme sRGB ou Adobe RGB), ou par une imprimante ou un écran. Lorsque vous prenez des photos dans le but de les imprimer, configurez l'espace colorimétrique de votre appareil photo sur Adobe RGB plutôt que sur sRGB. Ce dernier convient pour les images qui seront visionnées sur écran, la plupart des écrans étant configurés en sRGB. Adobe RGB est capable de représenter une gamme chromatique plus étendue. Pour le tirage, sachez que les imprimantes photo professionnelles utilisent diverses technologies pour produire une gamme chromatique plus large que la traditionnelle impression commerciale en quadrichromie (CMJN), comme le système à 12 réservoirs d'encre LUCIA PRO sur la Canon imagePROGRAF PRO-2000.

A Canon PIXMA PRO-100S printer on a grey surface with a work desk and photo studio setup behind.
La Canon PIXMA PRO-100S utilise le système ChromaLife 100+ pour une meilleure reproduction et permanence des couleurs.

6. Gestion des couleurs

La gestion des couleurs fait référence au calibrage des couleurs sur l'ensemble de vos appareils. Ce processus permet de garantir une correspondance exacte entre les couleurs affichées à l'écran et celles reproduites sur le papier d'impression. Une bonne gestion des couleurs est importante, non seulement en termes de fidélité et d'uniformité à chaque étape du processus d'impression, mais aussi parce qu'elle réduit la consommation d'encre et influence la qualité générale du tirage définitif. Une bonne gestion des couleurs repose en partie sur la caractérisation (ou profilage) de l'écran, qui consiste à vérifier que les réglages des couleurs et de la luminosité de votre écran d'ordinateur correspondent aux couleurs et à la luminosité réellement affichées.

7. D50

Pour garantir que l'impression reproduit fidèlement ce que vous voyez à l'écran, il est primordial de bien régler la température de couleur de votre écran. Toutes les imprimantes photo professionnelles Canon sont calibrées en 5000K, c'est-à-dire équilibrées pour la lumière du jour. Lorsque vous préparez votre impression, il est recommandé de régler le point blanc de votre écran d'ordinateur sur D50, l'équivalent de 5000K ou d'une « lumière du jour chaude ». Les écrans sont souvent calibrés sur D65, ce qui signifie que les couleurs apparaissent plus froides (plus bleues) à l'écran que sur le papier.

A printer printing out a black-and-white portrait of an older man.

5 conseils pour des tirages photo professionnels

L'ambassadeur Canon Clive Booth et l'expert en impression Canon Suhaib Hussain expliquent comment réaliser vos propres tirages photo de qualité professionnelle.

8. Encres à colorants vs encres à pigments

La plupart des imprimantes photo professionnelles à jet d'encre utilisent des encres à colorants ou à pigments. Les encres à colorants sont fabriquées à base d'eau, tandis que les encres à pigments sont fabriquées à base d'huile. Les particules des encres pigmentées à base d'huile restent à la surface du papier photo, créant des couleurs plus intenses et plus foncées, en particulier en impression monochrome. Les particules à base d'eau des encres à colorants imprègnent le papier pour un résultat plus vif. Une encre à colorants a généralement une durée de vie plus courte qu'une encre à pigments. Par conséquent, si la qualité de conservation est un élément important pour vos tirages, nous vous conseillons d'utiliser une imprimante professionnelle équipée d'un système d'encre à pigments, comme la Canon PIXMA PRO-10S ou les imprimantes de la série Canon imagePROGRAF PRO.

9. Fond perdu

Avant de choisir une imprimante photo, assurez-vous qu'elle est capable d'imprimer en « fond perdu » (d'un bord à l'autre sans marges). Les imprimantes de la série Canon imagePROGRAF PRO peuvent imprimer en fond perdu sur n'importe quel type de papier.

10. Profil ICC

ICC signifie International Color Consortium (Comité international de la couleur). Le profil ICC est un fichier numérique qui caractérise un espace colorimétrique et définit la qualité colorimétrique d'une imprimante ou d'un papier. Les fabricants de papier tiers créent un profil ICC pour chaque type de papier qu'ils produisent, et c'est cette information qui indique à l'imprimante quels réglages utiliser et quelle quantité d'encre injecter pour un rendu optimal sur ce type de papier. Pour garantir les meilleurs résultats d'impression, pensez à télécharger le bon profil ICC du papier que vous utilisez.

11. LUCIA

LUCIA et LUCIA PRO sont les marques d'encres pigmentées Canon utilisées dans les imprimantes photo professionnelles Canon comme la Canon PIXMA PRO-10S, la Canon imagePROGRAF PRO-1000, la Canon imagePROGRAF PRO-2000, la Canon imagePROGRAF PRO-4000 et la Canon imagePROGRAF PRO-6000. Les tirages réalisés avec ces encres peuvent durer environ 200 ans dans un album photo, et jusqu'à 60 ans exposés à la lumière. Elles sont donc idéales si vous souhaitez exposer votre travail.

A Canon imagePROGRAF PRO-2000 printer outputting an image of a boat.
Le système à 12 réservoirs d'encre LUCIA PRO qui équipe la Canon imagePROGRAF PRO-2000 garantit des couleurs plus riches et des noirs plus intenses.
A Canon imagePROGRAF PRO-4000 printer outputting a poster-size image of a woman's face shrouded in blue.
La Canon imagePROGRAF PRO-4000 utilise le même système à 12 réservoirs d'encre LUCIA PRO que la Canon imagePROGRAF PRO-2000, mais permet des tirages sur des supports faisant jusqu'à 1,118 mm d'épaisseur.

12. Print Studio Pro (PSP)

Print Studio Pro (PSP) est un plug-in à utiliser avec les imprimantes professionnelles Canon, qui simplifie la préparation des tirages. Compatible avec les logiciels d'édition de photos comme Adobe Photoshop, Adobe Lightroom et le Digital Photo Professional (DPP) de Canon, il regroupe plusieurs fonctions sur une même interface pour simplifier le choix du type de papier, de la taille, du profil colorimétrique et des tons, et voir l'aperçu avant impression.

13. Logiciel Professional Print & Layout (PPL)

Développé pour la série Canon imagePROGRAF PRO, le plug-in Professional Print & Layout (PPL) permet aux photographes de sortir des tirages avec une reproduction de couleurs, une tonalité et une netteté de qualité professionnelle. Ce logiciel intéressera surtout les photographes qui utilisent la fonction Dual Pixel RAW (DPRAW) du Canon EOS 5D Mark IV ou du Canon EOS R pour sélectionner et affiner la mise au point après la prise. Auparavant, cet effet était impossible à reproduire fidèlement à l'impression, car le logiciel de l'imprimante affinait toute la photo, réduisant le contraste présent dans les fichiers DPRAW entre la zone de mise au point et l'arrière-plan plus flou. PPL fait également ressortir les détails dans les zones plus lumineuses afin d'aboutir à une plage dynamique plus large et de faciliter l'impression d'une image HDR à partir d'une seule photo.

14. Intention de rendu

L'intention de rendu indique à l'imprimante comment gérer les couleurs qui ne font pas partie de son gamut, c'est-à-dire des couleurs qu'elle peut imprimer. Lorsque l'option « Intention de rendu » apparaît, vous devez sélectionner l'une des deux options dans la liste déroulante. Avec le mode Colorimétrie relative, toute couleur hors gamut ou saturée sera remplacée par la couleur (reproductible) la plus proche dans le gamut de l'imprimante. Le mode Perceptif, qui conviendra dans la plupart des cas, fera correspondre aussi fidèlement que possible les couleurs avec ce que votre écran affiche.

15. Épreuvage écran / épreuvage papier

Il existe en gros deux façons d'effectuer l'épreuvage d'un tirage. L'épreuvage écran (ou soft proofing) simule le rendu de l'image avant de lancer l'impression. Cela nécessite que votre écran soit calibré. L'épreuvage papier consiste à imprimer l'image en plusieurs vignettes, chacune appliquant différents profils colorimétriques, afin de déterminer quel profil correspond le mieux à l'image d'origine. Vous choisissez ensuite la vignette que vous préférez et entrez le numéro du profil dans le logiciel. L'impression suivante sera une reproduction exacte de la vignette que vous avez choisie. L'épreuvage papier s'avère particulièrement utile si votre écran n'a pas été calibré. Le logiciel Print Studio Pro (PSP) de Canon permet à la fois l'épreuvage écran et l'épreuvage papier.

Rédigé par Gemma Padley


Articles liés

Tout afficher

Recevez la newsletter

Cliquez ici pour recevoir des histoires sources d'inspiration et des articles passionnants de Canon Europe Pro

Inscrivez-vous maintenant