ARTICLE

Une solution unique : premiers tournages avec la Canon XF605

La journaliste Nina Stevens et le directeur de la photographie Charles Rare ont été deux des premiers professionnels à tester la caméra de la série XF de nouvelle génération de Canon. Ils révèlent ici comment elle s'est comportée dans divers scénarios de diffusion.
Une femme portant une chemise bleue filme avec une caméra Canon XF605 dans un champ d'herbes hautes.

Nina Stevens, journaliste de diffusion, a été l'une des premières réalisatrices à tester la XF605, la dernière caméra Canon de la série XF. « Elle est légère et facile à utiliser », dit-elle. « Dans le type de journalisme que je pratique, c'est très important de pouvoir la prendre et l'emporter simplement avec la plaque de base et les batteries, sans avoir à me soucier du choix de l'objectif. »

« Dans les domaines du documentaire et du journalisme, vous devez être capable de filmer d'un simple clic parce que vous ne savez pas où l'action va se passer », explique Nina Stevens, qui a tourné pour de grandes chaînes de télévision comme la BBC, Channel 4, Discovery Channel et Sky.

Aux yeux de Charles Rare, directeur de la photographie, coloriste et co-fondateur d'une émission-débat consacrée à l'actualité, une caméra est un outil de narration : il s'est tourné vers la cinématographie pour donner vie aux histoires partagées. « Je suis toujours à la recherche de nouvelles façons de redéfinir la créativité », dit-il.

Nina et Charles, deux cinéastes autodidactes ayant appris sur le tas ont été les premiers à tester la dernière caméra phare de Canon, la XF605. La caméra de la série XF de nouvelle génération est l'une des plus petites caméras 4K à trois bagues de l'industrie. Elle est dotée d'un grand capteur CMOS de type 1.0 et d'un processeur DIGIC DV7 offrant une qualité d'image exceptionnelle, d'un objectif zoom 15x et de l'autofocus Dual Pixel avec l'EOS iTR AF X, une technologie de « Deep Learning » qui suit la tête d'un sujet, même lorsque celui-ci regarde dans une autre direction.
La Canon XF605 offre une résolution 4K 60p/50p au format XF-AVC 4:2:2 10 bits, l'enregistrement HD jusqu'à 120 im./s, la prise en charge de Canon Log 3 et de LookFile. Elle prend également en charge un enregistrement audio à quatre canaux, une large gamme de connexions, notamment la 12G-SDI, le Wi-Fi et est dotée d'un port Ethernet pour la diffusion IP.

Les cinéastes ont testé la caméra dans différents contextes, dans le domaine de l'apiculture ou encore du football. Ils ont filmé différentes scènes : des gros plans sur les locuteurs lors d'interviews individuelles, mais aussi des séquences de tables rondes, afin de mettre en valeur la polyvalence de la caméra. Charles a également utilisé la XF605 à main levée pour filmer un groupe sur scène, afin de pouvoir évaluer l'autofocus, la stabilisation de l'image et les capacités de la caméra en basse lumière.
Possédez-vous un équipement Canon ?

Possédez-vous un équipement Canon ?

Enregistrez votre équipement pour bénéficier de conseils gratuits d'experts, faire réparer ou entretenir votre matériel, participer à des événements sources d'inspiration et profiter d'offres exclusives grâce au programme CPS (Canon Professional Services).
Un homme portant des écouteurs filme sur une caméra Canon XF605 avec un microphone attaché.

Charles, photographié avec la Canon XF605, a filmé ses premières séquences vidéo sur un appareil photo Canon EOS 700D et 750D. « C'est à ce moment-là que j'ai découvert tout ce qu'il faut savoir en matière de tournage », ajoute-t-il. « J'ai commencé à filmer des évènements, des documentaires et des tables rondes, puis je suis passé à la publicité. »

Zoom 30x et performances exceptionnelles en basse lumière

Filmer des tables rondes n'a plus de secrets pour Charles, mais il utilisait auparavant des caméras cinéma. « Je n'avais jamais pensé à utiliser une caméra dans ce cadre, je ne savais donc pas combien de temps j'allais gagner », dit-il. « Pour ce type de tournage, des paramètres comme la profondeur de champ n'ont pas trop d'importance et je n'ai pas besoin d'un capteur Super 35 mm ou plein format. Je recherche une image nette dès qu'elle sort de la caméra. Elle doit prendre en charge les bons codecs et être facile à utiliser lors de la phase de post-production. »

« Avec cette caméra, tout est compact, vous avez les entrées XLR et les filtres ND intégrés. Je pourrais l'utiliser pour réaliser de gros plans sur les locuteurs, pour des documentaires - cette plage focale vous offre tellement d'options - et aussi pour filmer des tables rondes. »

Lors du tournage de trois sujets en conversation, Charles a été particulièrement impressionné par la portée de la plage focale 15x, qui passe à 30x (en FHD) lors de l'utilisation du zoom avancé. « Il m'est déjà arrivé de louer un kit d'objectifs pour un travail et j'aurais aimé avoir une plage focale plus importante », ajoute-t-il. « Être capable de faire autant, vous permet de repousser les limites de la créativité, car vous n'obtenez généralement pas cette plage focale dans une configuration de reflex ou de caméra cinéma. »
Un homme filme avec une caméra Canon XF605. Deux femmes sont assises à une table derrière lui éclairée par de grandes lumières de studio.

« Mon expérience avec la Canon XF605 m'a permis de réaliser que je devais explorer une gamme plus large de caméras », confie Charles Rare, réalisateur autodidacte qui a filmé une table ronde avec l'appareil. « La nature des caméras évolue énormément. Lors de certains projets, je risque de passer à côté de quelque chose qui peut me faire gagner beaucoup de temps sur le tournage. »

Un homme filme sur une caméra Canon XF605 avec un microphone attaché. On aperçoit une caméra Canon PTZ au premier plan.

Charles a découvert une toute nouvelle méthode de travail en associant la Canon XF605 à deux caméras PTZ et en les contrôlant à distance à l'aide d'une connectivité 12G-SDI et d'une télécommande Canon RC-V100.

Bien qu'il travaillait avec une équipe restreinte, Charles voulait également pouvoir filmer des interviews sur plusieurs caméras, alors il a associé la Canon XF605 à deux caméras PTZ contrôlées avec une télécommande Canon RC-V100. « Cette configuration m'a fait réaliser que je pouvais organiser une table ronde avec une très petite équipe, sachant que tout était contrôlé derrière le bureau », ajoute-t-il.

Étant coloriste, Charles pense toujours à la post-production lors du tournage. « La performance du groupe était une situation de basse lumière, ce qui peut entraîner des artefacts dans les ombres et du bruit dans l'image », précise-t-il. « Malgré le traitement à l'intérieur de la caméra, pour moi, il n'y avait pas de bruit visible. Ce capteur était magique. Quand j'ai commencé à utiliser de fausses couleurs pour voir ce qui se passait dans les noirs et la zone d'ombre, j'ai été assez surpris - j'ai dû utiliser d'autres outils pour vérifier mon exposition juste pour m'assurer que je regardais l'image que la fausse couleur me donnait. »

« Nous avons tourné en 4K et en HD. Ce qui est utile avec la 4K, c'est la flexibilité qu'elle vous offre en post-production si vous allez livrer la vidéo en HD. J'ai également découvert dans l'étalonnage des couleurs qu'avoir plus de pixels avec lesquels travailler permet de maintenir l'intégrité de l'image lorsque vous commencez à effectuer des modifications dans un sens ou dans l'autre ou à affiner l'image : la 4K est idéale pour la fidélité de l'image. »
Une cadreuse se tient derrière une caméra Canon XF605, l'arrière de la tête vers la caméra. Elle regarde un téléphone placé au-dessus de la caméra, qui affiche la même image que l'écran de visualisation. En arrière-plan, on voit le présentateur qu'elle filme.

Nina ne sait jamais ce qui l'attend dans le cadre de son travail, notamment lorsqu'elle tourne des séquences. Elle a donc besoin d'un équipement flexible, capable de réaliser la prise de vue parfaite du premier coup.

Gros plan sur les boutons situés sur le côté d'une caméra Canon XF605. Le doigt d'une femme appuie sur un bouton marqué « FILTRE ND ».

La Canon XF605 intègre des filtres ND, ainsi qu'une série de boutons faciles d'accès, notamment l'autofocus, la mise au point et le diaphragme. « En matière de vidéojournalisme, vous devez gérer tellement de choses différentes. Le fait de disposer de toutes les fonctions essentielles à portée de main est très utile », explique Nina.

Une partenaire journalistique tout-en-un

Pour Nina, qui a déjà utilisé les caméras Canon XF305 et Canon EOS C300, les commandes intuitives et la possibilité d'obtenir des prises de vues de haute qualité d'une simple pression sur un bouton sont essentielles pour travailler dans le journalisme de diffusion. « Vous ne pouvez pas demander aux gens de répéter les choses, alors vous devez être prêt à enregistrer », dit-elle. « J'ai besoin d'avoir des images vraiment professionnelles tout en étant capable de jongler avec tout le reste. »

En filmant un présentateur avec sa caméra à l'extérieur de l'université du Sussex, en Angleterre, et un apiculteur dans un champ, elle a trouvé que la Canon XF605 répondait à tous ses besoins. « J'ai pu obtenir une très belle profondeur de champ et la qualité d'image était fantastique. Que ce soit pour choisir le bon filtre ou ouvrir le diaphragme, toutes les fonctions étaient vraiment réactives et facilement accessibles. »
Le directeur de la photographie Alfonso Parra regarde la mer avec la caméra Canon XF705.

Améliorez la qualité de réalisation de vos films avec la Canon XF705

Alfonso Parra explique ici pourquoi la Canon XF705 était le choix idéal pour son documentaire et ce que cette caméra apporte à la réalisation de films.
En plus des boutons pour ajuster le gain, la balance des blancs, la mise au point et le diaphragme, la Canon XF605 dispose de 11 boutons personnalisables et les paramètres peuvent être ajustés via l'écran tactile LCD à angle variable. « Lorsque vous regardez à travers l'écran et que vous vous dites : "Oh, je devrais changer les paramètres pour ceci", vous n'avez pas besoin de chercher ailleurs », explique Nina. « Cela semble évident, mais c'est vraiment agréable d'avoir tout cela au même endroit. »
Une caméra Canon XF605 placée derrière le but pendant un match de football, filmant à travers le filet.

Nina a également filmé la Whitehawk FC, l'équipe de football de Brighton. « La Canon XF605 dispose d'une fonction de zoom très fluide. Lorsque j'effectue un zoom avant sur quelque chose situé de l'autre côté du terrain de football, la caméra me permet de le faire pendant la prise de vue en toute fluidité. » Elle a également capturé des séquences au ralenti à 120 im./s des footballeurs sortant du tunnel. « La sortie des joueurs du tunnel est un plan classique. C'était vraiment agréable de pouvoir filmer au ralenti aussi facilement. »

Lors de l'enregistrement d'interviews, un son clair est essentiel, c'est pourquoi Nina a apprécié les multiples entrées XLR de la caméra. « L'audio à quatre canaux signifie que j'ai plusieurs options pour les micros », précise-t-elle. « Parfois, je filme une conversation et c'est génial d'avoir la possibilité de filmer plus de deux personnes tout en ayant un bon son. »

Avec son design léger, 600 g de moins et 10 % plus petite que la Canon XF705, la XF605 est une caméra compacte, mais solide pour une utilisation sur le terrain. « C'est bien une caméra pour le travail journalistique », ajoute Nina. « Elle est vraiment légère et facile à emporter partout où vous devez aller, mais vous avez aussi toutes les fonctions d'une caméra plus grande. Je suis souvent la seule à filmer. Par conséquent, je ne veux pas avoir à gérer de nombreux accessoires, mais j'ai besoin d'un équipement qui va me donner les résultats que je recherche. La Canon XF605 est très pratique en ce sens. »
Un homme filme un groupe dans un grenier avec une caméra Canon XF605. Les trois guitaristes et un batteur sont éclairés par des lampes de studio et des ampoules basses.

Charles a filmé un groupe dans un grenier sans fenêtre et été très impressionné par les performances de la Canon XF605 en basse lumière.

Le visage d'une chanteuse s'affiche sur l'écran tactile à angle variable d'une caméra Canon XF605.

« L'autofocus était très agréable à utiliser », dit Charles. « Tout comme le suivi des visages, qui peut également suivre deux visages, ce qui est très pratique. »

L'autofocus Dual Pixel vous permet de laisser libre cours à votre créativité

Dans leurs divers scénarios de tournage, les deux cinéastes ont utilisé les puissantes capacités d'autofocus de la caméra. La Canon XF605 combine l'autofocus CMOS Dual Pixel avec la détection et le suivi de la tête via l'EOS iTR AF X, une technologie d'autofocus de « Deep Learning » qui garde la tête d'un sujet nette, même lorsque celui-ci regarde dans une autre direction. C'est également la première caméra de la série XF à être dotée la fonction AF avec détection des yeux.

« La fonction du suivi de la tête m'a permis de garder la mise au point sur mes sujets pendant qu'ils se déplaçaient », explique Nina, qui a utilisé cette fonction pour filmer des personnes, mais aussi pour capturer les abeilles à un mètre de distance. « Pouvoir regarder et savoir que la mise au point était correcte, au lieu de suivre le sujet et d'avoir à effectuer la mise au point, était vraiment pratique. Très souvent, je filme, mais je dois aussi réfléchir à ce que je dois faire ensuite, à la personne qui marche derrière mon plan ou à ma prochaine question. Si vous laissez ces choses vous consumer, vous pouvez rater votre prise de vue .»

Pour Charles, un « passionné de mise au point manuelle », l'utilisation de la fonction AF avancée et de la stabilisation de l'image à 5 axes lui a permis de se concentrer sur d'autres éléments de son tournage. « Le fait de supprimer cette tâche parce que l'autofocus fait très bien son travail vous permet de gagner beaucoup de temps. Vous pouvez vous concentrer sur des choses comme la composition. Lorsque je filme un groupe avec plusieurs configurations de caméra, j'aime me déplacer avec la caméra à main levée. Pouvoir se déplacer et savoir que la caméra va faire la mise au point offre beaucoup de flexibilité. »

Utiliser l'autofocus ainsi que des commandes intuitives sur l'écran tactile à angle variable est très appréciable. « L'écran tactile est très réactif : vous pouvez appuyer sur la mise au point à gauche ou à droite du cadre et la caméra changera la mise au point », explique Charles. « Vous avez toujours ce niveau de flexibilité et de contrôle - ce n'est pas verrouillé dans l'AF. Le suivi du visage combiné à la mise au point tactile donnait l'impression d'une mise au point manuelle. Vous n'avez pas à sacrifier le résultat de votre créativité. »

Rédigé par Lucy Fulford


Articles liés

Recevez la newsletter

Cliquez ici pour recevoir des histoires sources d'inspiration et des articles passionnants de Canon Europe Pro