ARTICLE

Tournage d'une publicité pour un yacht fluvial luxueux avec l'EOS C700

Cinematographer Steve Lawes and First AC Ben Margitich film a luxury river yacht at night on the Thames in central London with the Canon EOS C700.

Nous vivons dans l'ère du visuel. Des images de haute qualité sont donc un élément essentiel de la promotion d'une marque. Ainsi, lorsque l'entreprise de yachts fluviaux de luxe Woods’ Silver Fleet a commandé un film promotionnel pour son yacht phare, le Silver Sturgeon, elle a voulu quelque chose d'unique.

« Woods’ attendait de nous que nous démarquions le Silver Sturgeon d'un énième bateau touristique et que nous faisions ressortir l'idée d'une expérience haut de gamme », explique James Bennett, producteur et réalisateur au sein de l'agence de contenu marketing Televisual Creative.

« Pour y parvenir, nous voulions que le film présente une qualité cinéma digne d'un rêve, qui retranscrive ce que l'on ressent à bord de ce yacht fluvial. Nous ne voulions pas d'une communication marketing d'entreprise plus évidente, axée sur la personnalité, avec des scènes de personnes souriantes en train de se faire servir un verre et de prendre des selfies. »

Une seule solution s'imposait pour respecter les exigences du briefing : tourner en 4K. Pour capturer des vues HDR avec la lumière du jour et de nuit, l'équipe s'est tournée vers la Canon EOS C700, avec ses 15 diaphs de plage dynamique. « Nous avons choisi de tourner en Codex RAW pour obtenir la gamme de couleurs la plus étendue possible, en vue d'un flux de travail ACES », ajoute James Bennett. « J'avais hâte de voir comment la C700 allait gérer une image cinématique P3 pour un livrable HDR. Les séquences aériennes 50p obtenues sont particulièrement magnifiques. »

Lorsqu'il a constitué son équipe créative, James Bennett a choisi Brett Danton, directeur de la photographie chevronné, qui avait déjà réalisé plusieurs films avec la C700 depuis son lancement fin 2016. Le tournage s'est déroulé sur trois jours, de jour comme de nuit, depuis la rivière et depuis un hélicoptère. Dans la première équipe, on a pu retrouver Steve Lawes, cinéaste primé, qui a notamment travaillé sur des séries de la BBC acclamées par la critique : Sherlock, Affaires non classées et Pemberley, avec à ses côtés Ben Margitich, 1er assistant caméra ; à bord de l'hélicoptère se trouvait Jim Swanson, caméraman spécialiste des prises de vues aériennes. La caméra a dû gérer différents environnements et cadres, ainsi qu'un large éventail de conditions d'éclairage.

Comme l'explique Brett Danton : « Je n'avais encore jamais utilisé cette caméra de nuit. Avant le tournage, nous avons donc réalisé des tests dans des conditions de faible éclairage, au fin fond de la forêt, en travaillant avec l'équivalent d'environ 12800 ISO jusqu'à 50 im./s. C'est ainsi que nous avons su que cette caméra serait parfaite de nuit. »

Avant le tournage, nous avons donc réalisé des tests dans des conditions de faible éclairage, au fin fond de la forêt. C'est ainsi que nous avons su que cette caméra serait parfaite de nuit.

Brett Danton décrit la caméra comme un « équipement solide et robuste ». Selon lui, le fait qu'elle intègre l'enregistreur RAW Codex facilite sa manipulation. Ses différentes options d'enregistrement, son flux de travail fluide et son ergonomie sont des avantages incontestables. Il estime qu'elle possède également l'un des meilleurs viseurs existants à ce jour. Selon lui, le viseur permet de voir une représentation authentique de ce que vous filmez. « On se sent plongé dans l'image. La clarté est incroyable. »

The Canon EOS C700 captures a row of elegantly-laid tables on board the Silver Sturgeon luxury river yacht.

Les films obtenus, l'un de jour et l'autre de nuit, livrent des images HDR éblouissantes du Silver Sturgeon voguant sur la Tamise et passant devant des monuments emblématiques de Londres tels que Tower Bridge, la cathédrale Saint-Paul et le London Eye. Ces monuments constituent des repères essentiels tout au long des films, mais le bateau se distingue également par sa propre grandeur. Les prises de vues aériennes se fondent de manière fluide avec des intérieurs détaillés et évocateurs du luxueux dîner des passagers à bord.

Les séquences aériennes ont été filmées avec Helicopter Film Services, spécialiste des prises de vues aériennes. Le ciné-zoom Canon CN-E 30-300mm a été monté sur la C700 dans un rig Shotover K1 fixé au nez de l'hélicoptère, qui apportait toute la plage focale nécessaire. Le tournage en 4K DCI 50p pendant l'heure dorée a permis d'obtenir des images véritablement éblouissantes.

« Le tournage de panoramas urbains à cette heure précise est le test ultime des capacités HDR d'une caméra », explique James Bennett. « Il y a des ombres profondes associées à des points de lumière spectaculaires, avec des détails et des nuances complexes dans le ciel et sur la rivière. »

Pour M. Bennett, le développement de la C700, avec sa myriade de fonctions d'amélioration de l'image, démontre que les caméras cinématographiques numériques commencent vraiment à faire leur chemin. « Les premières années, la plupart d'entre elles promettaient beaucoup de choses, mais les images produites n'avaient pas un aspect véritablement puissant et naturel », explique-t-il. Les images numériques étaient plus plates, manquaient de nuances et n'avaient pas une netteté digne d'un film. Aujourd'hui, les caméras filment des images plus proches du monde du cinéma, et nous évoluons vers des images avec une qualité de film 35 mm. »

A technician checks the camera rig mounted on the nose of a helicopter as it readies for take-off to film aerial shots of the City of London with the Canon EOS C700.

Pour gérer la grande quantité de détails enregistrés et les fichiers volumineux qui en résultent, la sortie RAW de la C700 est enregistrée sans compression sur les disques de capture 1 et 2 téraoctets de Codex. Les scènes sont ensuite stockées, traitées, transcodées et gérées à l'aide du système Codex Vault XL. L'enregistreur RAW Codex est essentiel pour atteindre tout le potentiel de la caméra : il permet d'enregistrer en 4K à un maximum de 120 im./s. Il apporte ainsi une gamme de couleurs étendue et la meilleure résolution possible, tout en offrant davantage de liberté pour modifier les images en post-production afin d'obtenir des résultats optimaux.

James Bennett indique qu'au cours des dernières années, les clients ont réduit les dépenses qu'ils étaient prêts à consacrer à la production vidéo pour soutenir leurs programmes marketing. Cependant, avec l'arrivée de caméras comme la C700, il est de plus en plus facile et abordable de tourner des vidéos de haute qualité. Il pense donc que la demande envers la vidéo HDR 4K devrait augmenter. « J'estime personnellement que le HDR doit être adopté dans les hautes sphères de la communauté du marketing de marque », explique-t-il.

« L'association avec des valeurs de production supérieures est bénéfique pour les marques. Le HDR représente donc une nouvelle opportunité pour les entreprises de production avisées. Les caméras cinéma numériques comme la C700 vont tirer les critères de production vers le haut, tout en permettant aux équipes qui utilisent cette caméra de se démarquer. »

Découvrez ci-dessous les deux vidéos tournées avec la C700, de jour et de nuit.

Rédigé par David Clark


Parcourez la page produit de la Canon EOS C700 pour obtenir davantage d'informations sur cette caméra.

Canon Professional Services

Les membres ont accès au support CPS, localement et lors d'évènements majeurs, à un service de réparation prioritaire et, selon leur niveau d'adhésion, au prêt gratuit d'équipement de remplacement.

S'inscrire

En savoir plus

Canon Professional Services