ARTICLE

Les portraits de pères par Christian Anderl, tout en douceur, réalisés en studio avec le Canon EOS R

L'un des pères capturés par Christian Anderl, ambassadeur Canon, dans son projet de portraits intitulé Fatherhood. Photo prise avec un Canon EOS R équipé d'un objectif Canon RF 28-70mm f/2L USM à 1/125 s, f/2.5 et ISO100. © Christian Anderl

Que vous soyez un jeune parent ou un vétéran aguerri, vous sympathiserez immédiatement avec Christian Anderl, photographe de portrait autrichien, lorsque vous entendrez ses premiers mots sur la paternité : « nuits blanches » et « épuisement ». Après une période éprouvante en tant que père, l'ambassadeur Canon a créé une série de portraits avec le Canon EOS R qui documentent les émotions à vif que nous ressentons quand notre vie est axée sur l'éducation d'un enfant.

« Je suis papa depuis cinq ans et j'ai connu beaucoup de hauts et de bas, explique Christian. Il y a environ deux ans, j'ai été interviewé à l'occasion d'un cours prénatal, au cours duquel on aidait les futurs pères et mères à se préparer à ce qui les attendait. Les organisateurs ont voulu interviewer quelques parents expérimentés et nous ont demandé ce qu'on a vécu pendant la grossesse, et si j'avais des conseils pour les futurs papas.

À mon grand étonnement, je me suis laissé submerger par les émotions quand toutes ces choses me sont revenues à l'esprit. Cela m'a rappelé que tout va très vite : votre partenaire tombe enceinte, et tout à coup, le bébé arrive. Puis, on ne dort plus et on doit s'adapter à ce nouveau rôle. Chaque jour représente un nouveau défi. Mais j'étais content de revenir sur cette expérience et de parler ouvertement de ce que je pensais et ressentais pendant cette période épuisante. »

A wide-eyed man with tattooed arms in a white t-shirt.
Les sujets de Christian se sont ouverts et ont exprimé leurs émotions au sujet de la paternité. Photo prise avec un Canon EOS R équipé d'un objectif Canon RF 35mm f/1.8 IS Macro STM à 1/200 s, f/2.8 et ISO50. © Christian Anderl
A man with greying hair and steel-rimmed glasses sits with elbows on his knees looking pensively downwards.
« Tous ces hommes voulaient parler de ce que la paternité signifie pour eux... Les pères ont envie de parler de ce genre de choses », explique Christian. Photo prise avec un Canon EOS R équipé d'un objectif Canon RF 28-70mm f/2L USM à 1/160 s, f/3.2 et ISO50. © Christian Anderl
Canon Professional Services

Possédez-vous un équipement Canon ?

Enregistrez votre équipement pour bénéficier de conseils gratuits d'experts, faire réparer ou entretenir votre matériel, participer à des événements sources d'inspiration et profiter d'offres exclusives grâce au programme CPS (Canon Professional Services).

C'est cette plongée inattendue dans ses souvenirs qui a poussé Christian à réfléchir. Nous entendons souvent parler du rôle des mères et du fait que leur vie soit soudain entièrement axée sur un enfant, mais pourquoi entendons-nous parler aussi peu des expériences des pères ? Pourquoi si peu de plates-formes permettent-elles aux pères de partager ouvertement leurs émotions ?

Environ deux ans après l'interview, Christian et sa femme ont subi une nouvelle épreuve lorsque leur fils est tombé malade et a été admis en soins intensifs. C'est cette expérience difficile qui a convaincu Christian de commencer à développer le projet qui deviendrait Fatherhood.

« J'ai une communauté assez importante d'environ 40 000 abonnés sur Facebook et je dispense des formations en ligne auprès de 7 000 participants. Quand l'idée du projet Fatherhood m'est venue, j'ai fait appel à ma communauté en publiant des messages sur les réseaux sociaux. J'ai même créé un site Web dédié au projet, afin que les pères puissent envoyer leur candidature. Au final, nous avions 160 hommes prêts à participer. Ils voulaient tous parler de ce que la paternité signifie pour eux. Cela a achevé de me convaincre de la validité de ce projet. Les pères ont vraiment envie de parler de ce genre de choses. »

De plus, Christian a eu la bonne idée d'imprimer des cartes de visite simples comportant le nom de domaine de son site Web, et les a données aux pères qu'il croisait lors de ses déplacements à Vienne.

La configuration simple du studio de Christian

« Pendant longtemps, je me suis demandé comment photographier ces portraits, explique Christian. Au départ, je voulais réaliser des portraits dans un environnement précis, où l'on pourrait voir par exemple chaque père au travail ou à la maison, peut-être en costume derrière un bureau. Mais, finalement, j'ai décidé d'opter pour un studio : je voulais que tous les portraits soient uniformes, avec une lumière très simple et un arrière-plan gris foncé peint à la main. Ainsi, j'ai pu me concentrer sur ces personnes, leur langage corporel et l'expression de leur visage. »

L'une des principales composantes de la photographie de portrait est le rendu des couleurs. La configuration de l'éclairage et de l'appareil photo de Christian a ainsi permis de capturer une couleur de peau réaliste, renforçant le côté honnête et authentique du projet.

A long-haired, bearded man pinches the bridge of his nose with one hand.
Pour Christian et certaines des personnes interviewées, la séance a été « une expérience intense ». Photo prise avec un Canon EOS R équipé d'un objectif Canon RF 28-70mm f/2L USM à 1/125 s, f/3.2 et ISO50. © Christian Anderl
A man in a dark blue shirt and white shorts leans forward, laughing broadly.
Le cadre simple et uniforme du studio a permis de concentrer la séance sur les sujets et leur histoire. Photo prise avec un Canon EOS R équipé d'un objectif Canon RF 28-70mm f/2L USM à 1/125 s, f/2.5 et ISO100. © Christian Anderl

« Lorsque j'enseigne la photographie de portrait, j'explique toujours qu'un bon portrait ne consiste pas à faire poser les gens. C'est possible pour certains types de portraits, bien sûr, mais les portraits de personnages tels que ceux-ci consistent bien plus à capturer l'instant : les bonnes expressions, les bonnes émotions. C'est pour cela que je parlais à ces pères pendant la séance. Je voulais découvrir ce qu'ils aiment vraiment ; par exemple, le sport, la musique ou leurs enfants. Si vous procédez de cette manière, la personne vous fera confiance et s'ouvrira. Dans les moments où les gens réfléchissent, ils s'ouvrent et vous livrent des expressions uniques. »

Christian a ainsi réalisé les portraits de 11 pères dans son studio de Vienne et les a tous interviewés afin d'obtenir un aperçu de leur vie. Selon Christian, ce fut une expérience intense, source de larmes comme de rires. L'accueil positif de Fatherhood a été tel qu'il est désormais déterminé à produire plus d'images et même à réaliser un livre.

Une nouvelle approche

Pour ce projet, Christian a utilisé l'EOS R hybride plein format de Canon. « Honnêtement, l'EOS R a été idéal pour ce projet. J'étais nerveux à l'idée d'utiliser un nouvel appareil photo, surtout un modèle hybride, car je suis plus habitué à utiliser des reflex comme le Canon EOS-1D X Mark II. Mais [quand] j'ai sorti l'EOS R de sa boîte, j'ai été surpris par son ergonomie. Mes mains sont assez grandes, donc j'ai tendance à favoriser les appareils photo de taille supérieure, mais l'EOS R était parfait. »

« On retrouve bien la touche Canon, mais dans une version plus récente et moderne. Je peux aussi prendre la batterie grip et l'agrandir. J'aime aussi le fait que l'on puisse utiliser les mêmes batteries que pour l'EOS 5D Mark IV. »

A long-haired man with close-trimmed beard holds both hands up in front of himself, palms upwards.
Le langage corporel : sur un nombre surprenant de photos, on retrouve des gestes qui évoquent le fait de tenir un bébé. Photo prise avec un Canon EOS R équipé d'un objectif Canon RF 28-70mm f/2L USM à 1/125 s, f/2.5 et ISO100. © Christian Anderl
A man with short hair and close-trimmed beard crosses one arm across his body and holds the other up to his forehead.
Selon Christian, beaucoup de pères allaient jusqu'à « oublier que l'appareil photo était là ». Photo prise avec un Canon EOS R équipé d'un objectif Canon RF 28-70mm f/2L USM à 1/125 sec, f/2.8 et ISO100. © Christian Anderl

Christian a beaucoup apprécié cette expérience pour plusieurs autres raisons également. Tout d'abord, il a utilisé le mode silencieux de l'EOS R : ainsi, la personne photographiée n'était pas interrompue dans sa réflexion par les clics de l'obturateur. Ensuite, grâce aux capacités en conditions de faible luminosité et à la sensibilité du capteur plein format de l'EOS R, Christian a pu réaliser ses photographies avec un éclairage DEL et non avec les lampes qu'il utilise en temps normal. Enfin, il a pu placer l'appareil photo sur un trépied et utiliser l'écran tactile orientable, non seulement pour composer ses images, mais aussi pour effectuer la mise au point.

« Ce point a été très important pour moi : j'ai pu poursuivre la conversation sans couper constamment le contact oculaire pour regarder dans le viseur. Grâce à tous ces éléments, le père que je photographiais allait jusqu'à oublier que l'appareil photo était là. »

Utilisation de l'EOS R

Christian utilise généralement la mise au point manuelle ; pour lui, l'autofocus l'obligeait donc à sortir de sa zone de confort, mais la mise au point intuitive du Canon EOS R a été une révélation pour lui.

« Je me suis appuyé sur l'écran tactile pour la mise au point, et ça a fonctionné parfaitement bien. J'étais encore ébloui par cette fonction quand quelqu'un m'a conseillé d'utiliser la détection du visage : j'ai été là encore ébahi. Chaque visage était parfaitement net, sur chaque photo. En plus de la détection de visage, j'ai pu utiliser la fonction de détection des yeux ; naturellement, dans tout portrait, il est essentiel que les yeux soient bien nets. Le résultat était extrêmement rapide et précis, même dans des conditions de faible luminosité. Ce que j'ai particulièrement apprécié, c'est que même si un sujet passait les mains devant son visage, l'appareil photo enregistrait tout de même l'endroit exact qui devait être mis au point. »

Comme de nombreux photographes de portrait, Christian préfère généralement les objectifs à focale fixe plutôt que zoom. « Quand j'ai eu la possibilité d'utiliser l'objectif Canon RF 28-70mm f/2L USM, j'ai un peu hésité et je me suis dit que je ne l'utiliserais qu'en alternance avec mes objectifs à focale fixe normaux. Mais je l'ai testé et j'ai été ébahi. »

A middle-aged man, smiling broadly, raises a folded handkerchief with one hand.
Même si Christian n'a photographié qu'un petit nombre de pères pour l'instant, ils constituent un groupe diversifié. Photo prise avec un Canon EOS R équipé d'un objectif Canon RF 28-70mm f/2L USM à 1/125 s, f/2.8 et ISO100. © Christian Anderl
A close-up of a man with greying facial hair, wearing a t-shirt, smiling slightly.
Selon Christian, la photographie de portrait consiste à « capturer l'instant : les bonnes expressions, les bonnes émotions ». Photo prise avec un Canon EOS R équipé d'un objectif Canon RF 28-70mm f/2L USM à 1/125 s, f/2.8 et ISO100. © Christian Anderl

« Il est très net sur toute la plage focale, même lorsqu'il est ouvert jusqu'à f/2. La profondeur de champ est quasiment équivalente à celle qu'on obtiendrait avec un appareil photo moyen format. L'utilisation du réglage 28 mm me permet de me rapprocher encore plus du sujet, ce qui donne un aspect bien plus intime à l'image finale. »

Christian a adoré les résultats qu'il a obtenus grâce au Canon EOS R. « Les fichiers RAW ont été très faciles à travailler, les couleurs et la peau paraissent extrêmement naturels. Cette précision des couleurs constitue un grand défi dans le monde de la photographie ; mais ici, elle est magnifique. »

Pour l'instant, toutes les photographies de Christian dans la série Fatherhood ont été réalisées à Vienne, en Autriche. Cependant, sa communauté en ligne comprend aussi des personnes d'Allemagne et de Suisse. Christian a ainsi eu l'idée d'organiser une tournée des studios dans ces pays.

« Plusieurs personnes de ces pays aimeraient beaucoup rejoindre le projet Fatherhood, mais sont trop loin. J'ai donc réfléchi à louer des studios dans d'autres pays et à m'y rendre. Dans ma tête, Fatherhood est donc un projet qui se développe à grande échelle. Je pourrais aller tellement plus loin. Il y a tant de choses à faire ! »

Rédigé par Oliver Atwell


Équipements indispensables de Christian

L'appareil utilisé par la plupart des photographes professionnels

A Canon EOS R camera, mount adapters and RF lenses sit on a black surface in front of a black background.

Appareil photo

Canon EOS R

« Il offre une taille et une prise parfaites... La fonction de détection des yeux était extrêmement rapide et précise, même dans des conditions de faible luminosité. »

Objectif

Articles liés

Tout afficher

Recevez la newsletter

Cliquez ici pour recevoir des histoires sources d'inspiration et des articles passionnants de Canon Europe Pro

Inscrivez-vous maintenant