Image 1

Nathalie HOUDIN
et Denis PALANQUE

Image Intro

Nathalie HOUDIN et Denis PALANQUE

Nathalie Houdin et Denis Palanque sont tous deux des photographes professionnels de Nature et de conservation. Après avoir concrétisé ensemble plusieurs projets photographiques internationaux, ils ont décidé en 2017 d’unir leurs talents et leur savoir-faire pour créer l’Association «Lenses for Conservation». Leur association s’est donnée pour objectif de promouvoir la conservation au travers de la photographie. «Au-delà de la simple préservation de la faune et la flore, nous voulons aussi contribuer à la mémoire des habitats et au soutien des cultures locales.»

Nathalie Houdin et Denis Palanque sont tous deux des photographes professionnels de Nature et de conservation. Après avoir concrétisé ensemble plusieurs projets photographiques internationaux, ils ont décidé en 2017 d’unir leurs talents et leur savoir-faire pour créer l’Association «Lenses for Conservation». Leur association s’est donnée pour objectif de promouvoir la conservation au travers de la photographie. «Au-delà de la simple préservation de la faune et la flore, nous voulons aussi contribuer à la mémoire des habitats et au soutien des cultures locales.»

Les forêts de Madagascar

image 1
Canon EOS 1D X Mark II • 400 mm • f/5.6 • 1/2000 s • 800 ISO

Madagascar ... Terre de superlatifs ! A l’heure actuelle, 94 % des lémuriens sont classés sous menace d’extinction immédiate, par la liste rouge de l’IUCN, faisant d’eux le groupe de mammifères le plus menacé de la planète. Madagascar est également l’un des pays au monde les plus impactés, en termes de perte de l’habitat, avec plus de 90 % de la végétation naturelle de l’île aujourd’hui détruite. La faune et la flore malgaches, grandement endémiques sont déjà au bord de l’extinction, alors que chaque année de nouvelles espèces sont également découvertes. Malgré ce paradoxe, la faune et la flore malgaches restent exceptionnelles, tant par leurs beautés, leurs diversités, que par leurs endémismes. Des forêts pluviales de l’Est aux forêts sèches de l’Ouest, c’est le seul endroit au monde où l’on peut observer les lémuriens à l’état sauvage et, notamment, le plus petit primate de notre planète !

Cette exposition-conférence se veut comme un plaidoyer pour ces forêts de par le monde qui, bien au-delà de leurs incroyables aspects esthétiques, sont également des habitats d’une valeur sans mesure pour la biodiversité et les populations locales. Bien souvent méconnues du grand public, mais aussi des scientifiques, en raison de leurs accès difficiles, ces forêts regorgent d’espèces endémiques et ne pas œuvrer de manière urgente pour leur conservation serait une perte sans pareille, pour notre patrimoine naturel mondial.

image 1
Canon EOS 1D X Mark II • 70 mm • f/6.3 • 1/320 s • 400 ISO
image 1
Canon EOS 1D X Mark II • 560 mm • f/6.3 • 1/1250 s • 800 ISO
image 1
Canon EOS 1D X Mark II • 18 mm • f/22 • 1/250 s • 400 ISO
image 1
Canon EOS 1D X Mark II • 560 mm • f/10 • 1/160 s • 800 ISO
image 1
Canon EOS 1D X Mark II • 400 mm • f/4 • 1/800 s • 400 ISO
image 1
Canon EOS 1D X Mark II • 145 mm • f/5.6 • 1/800 s • 400 ISO
image 1
Canon EOS 1D X Mark II • 247 mm • f/11 • 1/1250 s • 1 600 ISO
image 1
Canon EOS 1D X Mark II • 560 mm • f/5.6 • 1/640 s • 2 000 ISO
image 1
Canon EOS 1D X Mark II • 16 mm • f/8 • 1/125 s • 320 ISO
image 1
Canon EOS 1D X Mark II • 115 mm • f/8 • 1/125 s • 1 250 ISO
image 1
Canon EOS 1D X Mark II • 16 mm • f/7.1 • 1/125 s • 2 000 ISO
image 1
Canon EOS 6D Mark II • 16 mm • f/9 • 1/800 s • 400 ISO
image 1
Canon EOS 1D X Mark II • 560 mm • f/6.3 • 1/500 s • 800 ISO
image 1
Canon EOS 1D X Mark II • 560 mm • f/8 • 1/1600 s • 1 250 ISO