Michel et Christine DENIS-HUOT

Michel et Christine DENIS-HUOT

Michel et Christine DENIS-HUOT

Michel et Christine DENIS-HUOT

Depuis plus de trente ans, Christine et Michel Denis-Huot, passent plusieurs mois par an en brousse, principalement au cœur de Masaï-Mara, où ils observent et photographient la faune africaine et son environnement. Michel a toujours été passionné par la nature et il est tombé sous le charme des grandes étendues sauvages de l’Afrique de l’Est dès son premier voyage au Kenya en 1973 à l’âge de 20 ans. C’est en Tanzanie, en 1985, qu’il rencontre Christine. Depuis, témoins privilégiés de la beauté et de la fragilité de la nature, ils explorent la savane en toute indépendance à bord de leur 4x4. Pour eux, la photographie n’est pas seulement un métier, c’est avant tout l’expression d’un attachement profond à la nature et à la liberté…

Leur travail photographique nous livre un regard passionné et attentif notamment sur les grands félins qu’ils retrouvent année après année. Ils savent mieux que quiconque saisir les ambiances et capter les lumières de ces étendues grandioses, en montrer la formidable richesse et l’étonnante vitalité de la vie animale. Leurs images ont été publiées dans de très nombreux magazines prestigieux, aussi bien en France qu’à l’étranger.

Ils sont les auteurs de nombreux ouvrages sur la savane africaine dont « Passion Nature » et « Passion Félins » spécialement édités pour le Festival de Montier En Der. Un documentaire « Les photographes de l’impossible » réalisé par J.T. Renaud décrit leur façon de travailler sur le terrain.

20 ans dans la Savane

Après toutes ces années d’expositions, de rencontres et d’amitiés partagées au sein du festival de Montier En Der, Michel et Christine Denis-Huot ont voulu fêter l’anniversaire des 20 ans en 2016 en présentant une rétrospective de leurs photographies sur les mêmes dates, de 1997 à 2016.

Des images emblématiques souvent connues qui marquent différentes étapes de notre travail, son évolution et certains changements apparus dans notre façon d’appréhender les sujets. Bien sûr, l’Afrique de l’Est avec principalement la réserve de Masai-Mara est omniprésente.

Reflet de ces années passées au cœur de la savane, cette sélection est notre témoignage sur la beauté de la faune sauvage. Ce rôle de témoins, nous le revendiquons en tant que photographes animaliers et artistes. Mais ces images sont le reflet d’un monde qui vacille sur ses bases. « Notre » savane est toujours vivante mais pour combien de temps ?

image 1
Canon EOS 1Ds Mark II • 600 mm • f/5 • 1/400 s • 200 ISO
image 1
Canon EOS 7D • 170 mm • f/5 • 1/10 s • 1 250 ISO
image 1
Canon EOS 5D Mark III • 105 mm • f/14 • 1/160 s • 200 ISO
image 1
Canon EOS 1Ds Mark II • 600 mm • f/7.1 • 1/800 s • 200 ISO
image 1
Canon EOS 7D • 600 mm • f/7.1 • 1/800 s • 500 ISO
image 1
Canon EOS 1D X • 467 mm • f/5.6 • 1/125 s • 640 ISO
image 1
Canon EOS 7D • 560 mm • f/8 • 1/500 s • 400 ISO
image 1
Canon EOS 7D Mark II • 490 mm • f/10 • 1/800 s • 800 ISO
image 1
Canon EOS 7D • 800 mm • f/5.6 • 1/80 s • 250 ISO
image 1
Canon EOS 7D • 600 mm • f/4 • 1/40 s • 1 000 ISO
image 1
Canon EOS 5D Mark III • 600 mm • f/4 • 1/250 s • 500 ISO
image 1
Canon EOS 1Ds Mark II • 105 mm • f/5.6 • 1/125 s • 800 ISO
image 1
Canon EOS 1Ds Mark III • 123 mm • f/2.8 • 1/100 s • 200 ISO
image 1
Canon EOS 7D • 105 mm • f/5 • 1/500 s • 400 ISO
image 1
Canon EOS 7D Mark II • 362 mm • f/5.6 • 1/1600 s • 6 400 ISO