Le photographe sportif Samo Vidic a photographié le skateur brésilien Felipe Nunes, qui a perdu ses jambes lors d'un accident lorsqu'il était enfant, à l'aide du Canon EOS 5D Mark IV équipé d'un objectif Canon EF 50mm f/1.2L USM. © Samo Vidic

Photographe sportif professionnel, l'ambassadeur Canon Samo Vidic photographie les athlètes les plus célèbres pour de grandes marques et publications internationales. Il met ainsi en valeur les exploits et prouesses physiques de l'élite du sport. Pour son dernier projet, Samo souhaitait toutefois mettre en lumière des héros du sport parfois oubliés : des athlètes handicapés qui se sont élevés au sommet de la hiérarchie de leur sport en dépit de nombreux obstacles.

Depuis le début de sa riche carrière en 1999, le photographe slovène Samo Vidic axe son travail sur le sport. Sportif assidu dans sa jeunesse, durant laquelle il a notamment pratiqué le saut à ski, le football et le tennis, Samo a d'abord obtenu un diplôme d'ingénieur mécanique avant de se découvrir une passion pour la photographie.

Christian Ziegler’s

Recevoir la newsletter

Cliquez ici pour recevoir des histoires sources d'inspiration et des articles passionnants de Canon Europe Pro

Samo comptait se lancer dans le domaine du reportage avant de participer à un atelier sur la photographie sportive et de réaliser qu'il pouvait conjuguer ses deux passions. « Amateur de photographie et curieux de tout ce qui est en lien avec le sport et la nature, j'ai immédiatement accroché », explique-t-il.

« Vu que j'étais un photographe autodidacte, l'apprentissage des meilleures techniques pour les différents sports n'a pas été facile, mais cela a aussi été une expérience très plaisante. J'ai travaillé dur, j'aurais fait n'importe quoi pour devenir photographe sportif. Au début, mon ambition était simplement de faire des photos d'événements sportifs pour un journal local. J'ai ensuite poursuivi ma route en mettant la barre toujours plus haut, ce que je m'efforce de faire encore aujourd'hui. »

En 2005, son travail acharné paie et Samo est recruté par Red Bull pour photographier les équipes de football et de sport automobile sponsorisées par l'entreprise. Aujourd'hui, il couvre en plus des événements sportifs pour Getty Images, fait partie du réseau mondial de photographes indépendants Limex Images et réalise des campagnes publicitaires pour de grandes marques de sport.

Photographer Samo Vidic crouches in the cavity underneath a train garage rail rack, holding his Canon EOS 5D Mark IV.
Pour la séance photo consacrée à Felipe Nunes, Samo Vidic a réalisé ses clichés depuis une cavité située sous les rails dans un garage ferroviaire. La perspective a contribué à insuffler du dynamisme à la photo où le jeune skateur semble littéralement voler au-dessus des rails. © Aljosa Rebolj
Double amputee Felipe Nunes stands, without prosthetic legs, against a graffiti-covered wall – he's smiling casually, with a cap on.
Samo Vidic a été impressionné par la persévérance et par l'enthousiasme de son sujet Felipe Nunes, dont l'ambition est de faire carrière dans le skateboard malgré les obstacles. © Samo Vidic

Samo réalise également des clichés pour le journal sportif français L'Équipe, le magazine de loisirs américain Outside et la publication sportive ESPN. « J'aime combiner plusieurs domaines, comme la publicité, du contenu éditorial, des événements et des projets spéciaux avec les athlètes », confie-t-il. « Je passe souvent d'un sport à un autre, ce qui fait que je ne me lasse jamais. Pour moi, c'est la meilleure façon de travailler. »

Samo a un projet qui lui tient particulièrement à cœur : photographier des athlètes handicapés. C'est récemment que ce projet a vu le jour, lorsque Samo a organisé une séance photo avec l'un de ses amis, Nino, VTTiste paralysé. Samo a photographié Nino à l'aide d'un Canon EOS 5D Mark IV équipé d'un objectif à grand-angle Canon EF 16-35mm f/2.8L III USM, fixé sur son vélo, et a utilisé un flash et une exposition de 1/8 s pour donner l'impression que le VTTiste allait vite alors qu'il avançait à faible allure.

Samo Vidic and a cameraman wear full scuba diving gear in a swimming pool, with disabled swimmer Darko Duric. Other members of the film and photography crew stand by the pool.
Samo Vidic et son équipe ont plongé dans la piscine de Ljubljana, en Slovénie, pour réaliser une photo aquatique en mouvement du nageur paralympique Darko Duric. © Aljosa Rebolj

Je voulais montrer différents types de sportifs pour raconter leur incroyable parcours.

« Les athlètes handicapés ont peu de visibilité dans les médias par rapport aux sportifs valides », fait remarquer Samo. « Les Jeux paralympiques font l'objet d'une attention relativement limitée, de l'ordre de 5 % par rapport à celle des Jeux olympiques. Je voulais montrer différents types de sportifs pour les mettre en lumière et raconter leur parcours souvent incroyable. »

Dans le cadre de ce projet, Samo a organisé des séances photo avec plusieurs stars du handisport. Sa volonté était de souligner à la fois leurs exploits sportifs et les nombreux obstacles qu'ils ont dû surmonter. Pour ce projet de création, il a photographié deux facettes des athlètes, avec d'une part un portrait, témoin de leur personnalité et des défis physiques auxquels ils doivent faire face, et d'autre part un cliché en mouvement, qui met en avant leur courage, leur détermination et leurs performances.

Photographer Samo Vidic and a lighting assistant climb up an indoor climbing wall with their equipment, with disabled British climber Anoushé Husain climbing below them.
La salle où Samo a rencontré la championne d'escalade handisport britannique Anoushé Husain était exiguë et sombre. Samo a donc accompagné son sujet sur le mur d'escalade avec son assistant lumière. Il a ainsi pu réaliser une formidable composition qui reflète l'étendue du talent d'Anoushé. © Aljosa Rebolj

Le nageur slovène Darko Duric, né sans jambes et avec un seul bras, a accepté de se faire photographier, de même que Felipe Nunes, skateur brésilien qui a perdu ses deux jambes dans un accident de train lorsqu'il était enfant. Samo a invité deux autres athlètes dans le cadre de ce projet : la championne d'escalade Anoushé Husain, dont le bras droit s'arrête au niveau du coude et qui est installée à Londres, et la sprinteuse malvoyante Libby Clegg, médaillée d'or aux Jeux paralympiques, qui vit à Leicestershire, au Royaume-Uni (cliquez sur chacun des onglets en haut de cet article pour découvrir les coulisses de ces photos).

Samo, qui cherche toujours à repousser plus loin les frontières de la créativité, a opté pour deux boîtiers pour les séances photo : le Canon EOS 5D Mark IV et le Canon EOS 6D Mark II, équipés des objectifs EF 50mm f/1.2L USM, EF 24-70mm f/2.8L II USM, EF 16-35mm f/2.8L II USM et EF 8-15mm f/4L Fisheye USM. La combinaison des boîtiers et des objectifs a permis à Samo d'explorer diverses approches créatives, du flou de bougé coloré à la prise de vue sous l'eau en pleine action.

Samo Vidic shoots from the cavity below a railway track, as double amputee skateboarder Felipe Nunes jumps over it, in front of a stationary blue train.
Pour la photo en mouvement du skateur brésilien Felipe Nunes, qui a perdu ses deux jambes dans un accident de train, Samo s'est glissé sous les rails de chemin de fer. © Aljosa Rebolj

« Les deux appareils sont très légers, plein format et faciles à utiliser », décrit Samo. « Ils présentent tous deux un avantage important avec leurs fonctionnalités Wi-Fi, qui m'ont permis de connecter l'appareil photo sur mon ordinateur avec le programme Canon Utility ou sur mon iPhone avec l'application Canon Easy Connect. »

« Ainsi, en utilisant l'appareil photo à distance, j'ai pu appliquer tous les réglages sur mon ordinateur ou mon téléphone, déclencher l'appareil photo et renvoyer les images sur mon ordinateur ou mon téléphone pour vérification. C'est une fonctionnalité très pratique dont je n'avais jamais bénéficié sur mes autres appareils. Par ailleurs, j'ai trouvé que l'autonomie de la batterie était excellente et que la sensibilité ISO élevée était idéale pour travailler en basse lumière, comme nous avons dû le faire lors de certaines séances pour les portraits. Les appareils photo m'ont aidé à concrétiser les idées que j'avais pour ces clichés. »

Dynamiques, créatives et fortes, les photos de Samo célèbrent la personnalité, le talent et l'incroyable détermination de ces sportifs hors du commun.

Rédigé par David Clark


Les essentiels de Samo Vidic

Kit utilisé par la plupart des photographes professionnels

Photographer Samo Vidic is pictured in a train carriage, holding his Canon EOS 5D Mark IV.

Appareil photo

EOS 5D Mark IV de Canon

Ce reflex plein format de 30,4 millions de pixels capture le moindre détail, même en situation de contraste extrême. La prise de vue en continu à 7 im./s est utile lorsque vous souhaitez saisir l'instant parfait, tandis que la vidéo 4K assure des séquences en ultra-haute définition, conformément à la norme DCI (4096 × 2160).

Canon EOS 6D Mark II

Ce reflex plein format offre une faible profondeur de champ et la possibilité de prendre 6,5 images par seconde. Son capteur de 26,2 millions de pixels garantit des images riches en détails.

Objectifs

Canon EF 24-70 mm f/2.8L II USM

Un objectif à zoom standard de qualité professionnelle qui offre une netteté d'image exceptionnelle et une robustesse digne de la série L. Son ouverture constante de f/2.8 vous permet non seulement de prendre de superbes photos, même en basse lumière, mais aussi de contrôler facilement la profondeur de champ.

Objectifs

Canon Professional Services

Les membres ont accès au support CPS, localement et lors d'évènements majeurs, à un service de réparation prioritaire et, selon leur niveau d'adhésion, au prêt gratuit d'équipement de remplacement.

S'inscrire

En savoir plus

Canon Professional Services